Divulgation

J.F. Kennedy et le Programme Spatial Secret

Screenshot_20191110-131717_Samsung Internet

« Aujourd’hui, le mot « secret » est répugnant dans une société libre et ouverte. Et nous sommes, en tant que peuple, intrinsèquement et historiquement opposés aux sociétés secrètes. » (J.F. Kennedy, 27 avril 1961)

L’assassinat de John F. Kennedy le 22 novembre 1963, à Dallas au Texas, a choqué le monde entier. Son assassinat reste l’un des plus grands mystères du XXe siècle. Beaucoup de théories ont été avancées pour expliquer pourquoi il a été tué. Certains disent qu’il a menacé la Réserve fédérale en osant imprimer de la monnaie non adossée à la banque centrale. D’autres disent que sa décision de se retirer du Vietnam était la raison de sa mort. Mais il y a d’autres raisons intrigantes pour lesquelles Kennedy a été assassiné ce jour-là. Peu de gens savent que Kennedy a été intimement impliqué dans les débuts du programme spatial secret.

Michael Salla : « Je pense que JFK connaissait très bien les programmes spatiaux secrets. Je sais qu’il était très proche du premier secrétaire à la Défense, James Forrestal.

FB_IMG_1573290363608

James Forrestal

En fait, il était l’invité de Forrestal lors d’un voyage en Allemagne en 1945, en juillet et en août. C’est là où Kennedy a été approché par Forrestal pour l’accompagner dans son voyage parce que Forrestal voulait recruter Kennedy au sein de son personnel. »

Nick Redfern : « Au fil des ans, de nombreuses données ont été révélées, suggérant que, lorsqu’il était président, John F. Kennedy avait été informé sur le sujet des OVNIS par la communauté du renseignement, par l’armée, à propos de ce qu’ils savaient au sujet d’observations d’OVNIS, d’enlèvements et du crash d’un vaisseau, de ce qui s’est réellement passé à Roswell. Et cela aurait du sens que lorsque quelqu’un accède au poste de président, essentiellement le commandant en chef, il soit informé de ce sujet particulier. Et en fait, dans son livre publié à titre posthume et intitulé Prelude to Leadership, Kennedy décrit même le fait d’avoir été emmené pour voir certaines des installations maritimes avancées développées par les nazis. Et il a vu la production des flottes de sous-marins et c’était quelque chose de très important, car c’était beaucoup de ces sous-marins allemands que nous utilisions pour transporter du matériel et du personnel en Antarctique pour le Programme Spatial Secret là-bas.

De plus, certains de ces sous-marins, ils ont déjà tenté de les équiper d’une technologie anti-gravité, car un sous-marin, conçu pour être placé sous l’eau, est une technologie facile à déployer dans l’espace. Il suffit de remplacer un système à hélice par un dispositif anti-gravité, et vous disposez d’une technologie capable de sortir un sous-marin de l’océan et de le déplacer dans l’espace.

FB_IMG_1573290367562

Michael Salla : « C’était donc le genre de chose qui était en train de se développer en Allemagne. Et plus tard, je sais que la marine américaine a fait la même chose dans les années 1970. Ils ont en fait converti certains des sous-marins de la classe d’attaque nucléaire, les modalistes, en ces premiers véhicules prototypes spatiaux qui pourraient être utilisés pour comprendre comment la marine pourrait effectivement déployer des navires dans l’espace.

John F. Kennedy est entré en politique mais il était toujours très proche de Forrestal. Forrestal et Kennedy étaient toujours en communication. Et Forrestal, vers la fin de son mandat de secrétaire à la Défense, a en fait été limogé, car il avait brisé les rangs. Il voulait révéler ce qui se passait, car il avait compris que le système secret allait se perpétuer indéfiniment. Et il était fermement contre cela. Il s’est rendu compte que c’était quelque chose qui pouvait conduire à de grands abus, alors il a commencé à partager cette information avec tout membre du Congrès susceptible d’écouter. Et l’une des personnes avec qui il partageait cela était Kennedy. Et donc, quand Kennedy est devenu président, il voulait avoir accès à cette information et finalement, revendiquer le contrôle présidentiel. Et c’est ce qui a conduit à la grande confrontation avec le groupe Majestic 12.

FB_IMG_1573290370507.jpg

Maintenant, James Forrestal, il était dans la minorité. Il voulait essentiellement révéler ce qui se passait. D’autres membres du groupe Majestic 12 ont essentiellement vu Forrestal comme une « pion gênant ». Et ainsi Truman, sur l’avis du comité du Majestic 12, limogea Forrestal en tant que secrétaire à la Défense. Et fondamentalement, plutôt que de permettre à Forrestal d’annoncer ce qu’il savait, comme Forrestal s’était engagé dans l’établissement médical de la marine de Bethesda, ils l’avaient confiné au 16ème étage. Et ce qui s’est passé pendant son emprisonnement, c’est que Forrestal n’a pas été autorisé à recevoir la visite de ses conseillers, pas même un prêtre catholique qui était proche de lui et à qui il s’était confié. Il n’a pas été autorisé à recevoir la visite de sa famille. Même son frère, Henry Forrestal n’était pas autorisé à le voir. Et ce que nous savons, c’est que lors de son emprisonnement à la base navale de Bethesda, il a été visité par un certain nombre de membres du Majestic 12. Sidney Souers était l’un d’entre eux.

Lyndon Baines Johnson en est également un, qui a effectivement visité Forrestal, parce que Johnson, à cette époque, travaillait pour le comité Majestic 12. En 1949, il était essentiellement là pour annoncer la mauvaise nouvelle à Forrestal. Et peu de temps après, le jour même où le frère de Forrestal était censé venir chercher James Foorestal en mai 1949, Forrestal s’est supposément suicidé en tombant du 16e étage de l’installation navale de Bethesda et il est décédé. Mais il y avait un certain nombre de personnes qui étaient présentes lors de l’événement et qui ont vu l’état dans lequel le corps de Forrestal était, et ils connaissaient les circonstances qui ont conduit à la mort de Forrestal. Et ils ont dit que ce n’était en aucun cas un suicide. C’était un contrat, le groupe du Majestic 12 était derrière. »

******

Mike Bara : « Donc, quand je regarde la tentative publique de Kennedy d’aller sur la lune, le programme Apollo qui a été conçu… ce que je vois, c’est un président qui est arrivé au pouvoir en connaissant les extraterrestres, en connaissant les ovnis, en voulant en savoir plus. Il s’est retrouvé bloqué par l’état de sécurité nationale, la CIA, la NSA, le Majestic 12. Et il dit, OK, vous ne voulez pas me dire ce que vous faites, ni ce que vous êtes. Vous savez ce que je vais faire ? Je vais créer mon propre programme d’espace public, qui aura un objectif secret, qui consiste à aller sur la Lune et à récupérer la technologie dont nous savons qu’elle existe. Et nous allons construire et posséder une flotte spatiale secrète. »

Extrait discours John F. Kennedy (12/09/1962) : « Dans sa quête de connaissance et de progrès, l’homme est déterminé et ne peut être dissuadé. L’exploration de l’espace va aller de l’avant. Nous avons choisi d’aller sur la lune au cours de cette décennie pour faire les autres choses, non pas parce qu’elles sont faciles, mais parce qu’elles sont difficiles. »

Il existe un mémo vraiment intéressant, le Burn Memo. Et dans le Burn Memo, il y a une phrase qui est très, très choquante… elle dit : « Bien sûr, Lancer s’est renseigné sur nos activités, ce que nous ne pouvons pas permettre. »

FB_IMG_1573290373343.jpg

Lancer était le surnom du service secret de JFK. Donc, ce qu’ils disent ici, c’est : « JKF essaie de nous demander quelles sont nos activités, qui impliquent des extraterrestres et des OVNIS, et nous ne pouvons pas le permettre. » Quand ils disent « nous ne pouvons pas le permettre », cela signifie qu’ils vont faire quelque chose à ce sujet. »

********

Existe-t-il des liens entre d’éventuels programmes spatiaux secrets et le président Kennedy ? Certaines preuves suggèrent qu’il y en a. En juin 1947, un événement étrange se produisit dans le nord-ouest du Pacifique aux États-Unis.

********

Richard Dolan : « Eh bien, l’incident de l’île de Maury est l’un des premiers incidents d’OVNI importants, très intéressants et controversés que nous ayons dans notre histoire. C’était en juin 1947. C’est à peu près à l’époque de la fameuse observation par Kenneth Arnold des prétendues soucoupes volantes. »

FB_IMG_1573290375995

Daniel Sheehan : « Immédiatement après, à l’île Maury, dans l’État de Washington, s’est produit un incident qui fait que, à ce jour, différentes personnes ont des opinions différentes sur ce qui s’est passé là-bas. Mais selon l’histoire, il y avait un pêcheur du nom de Harold Dahl, il était dans un bateau. Il a affirmé avoir vu un certain nombre d’objets aériens au-dessus de lui, dont l’un semblait avoir un ennui, se débattait, laissait tomber quelque chose comme des scories dans l’eau. Il a déclaré avoir vu cinq engins aériens de forme ronde, avec un trou au centre, situés au-dessus de l’eau, là où ils se trouvaient dans l’État de Washington. Et tout à coup, ces débris ont commencé à tomber de l’un d’eux. Ils étaient cinq engins à tourner autour de celui-ci.

FB_IMG_1573292521281.jpg

Et la base aérienne a envoyé deux personnes pour enquêter sur cela. Et ces deux gars ont dit qu’ils leur avaient remis une partie des débris, et ces deux-là, un lieutenant et un capitaine, je crois, dans l’armée de l’air, ont été affectés à cette enquête. Et ils rapportaient une partie de ces matériaux à la base de l’armée de l’air, à bord d’un B-25, qui s’est en fait écrasé. Cela les a tués. »

********

Richard Dolan : « L’un des principaux acteurs impliqués, lié à Harold Dahl, était un certain Fred Crisman. »

FB_IMG_1573292526123.jpg

Peter Levenda : « Je pense que Crisman était l’un des membres des gens du Paperclip ramenés après la guerre. Lorsque j’ai trouvé des mentions de Fred Crisman dans l’enquête sur l’assassinat de Kennedy menée par Jim Garrison à la Nouvelle-Orléans, j’ai commencé à penser : eh bien, attendez une minute, Crisman était à Maury Island, que fait-il en tant que suspect dans l’assassinat de Kennedy ? »

********

Richard Dolan : « En plus de cela, Kenneth Arnold lui-même fait un suivi. Kenneth Arnold a toujours été un individu très fiable. Je pense que tous ceux qui l’ont rencontré ont ressenti la même chose pour lui. Et Ray Palmer du magazine Fate a donné un peu d’argent à Arnold pour qu’il réalise un article d’investigation sur l’île de Maury.

FB_IMG_1573292529041.jpg

Kenneth Arnold se rend donc à Tacoma, dans l’État de Washington, pour mettre en place son enquête et examiner tout cela, rencontrer les joueurs. Et Arnold – qui a écrit à ce sujet dans son livre « La venue des soucoupes » – a déclaré : « Ma chambre d’hôtel était défoncée. Nous étions surveillés, sur écoute. En effet, il y avait un certain nombre d’éléments qui pourraient donner du crédit à cela. »

********

Peter Levenda : « Il y avait trop de pièces mobiles pour l’île Maury. Et je le regarde et je soupçonne que Harold Dahl a d’abord dit: « Oh oui, l’OVNI a explosé, m’a tué un chien, a tué mon fils, toutes ces choses. » Un peu plus tard, il sembla retirer tout cela, ce qui signifiait que c’était un canular. Mais à la toute fin, sa veuve disait : non, c’est arrivé mais il a changé d’histoire parce qu’il s’est senti obligé de le faire. Il y avait trop de projecteurs sur lui ; il y avait trop d’attention accordée. Et puis, il y a ces deux types de l’armée de l’air qui ont été tués.

Et puis, Crisman apparaît dans les années 60, 20 ans plus tard, en tant que suspect dans l’assassinat de Kennedy. Donc, je regarde cela et je me demande, quel est le tissu conjonctif ici ? C’est trop bizarre. Et quand je commence à regarder les rapports d’OVNIS dans les années 1940, après la période d’après-guerre, je trouve le nom de Guy Banister partout. Guy Banister était un autre suspect dans le complot d’assassinat de Kennedy dans l’enquête menée par Garrison.

FB_IMG_1573292532116.jpg

Alors pour Guy Banister, j’ai les copies de ses télex. Et ses airtels retournent directement à Hoover sur les X-files (fichiers X), et ce sont les fichiers X. C’est l’origine de X-files. Les rapports d’OVNIS sont marqués X. et avec ses initiales W.C.B., ou avec Guy Banister, ou simplement Banister.Je pense que je connais Guy Banister à coup sûr. Il était peut-être le manieur d’Oswald lors du complot d’assassinat à la Nouvelle-Orléans. « 

********

Richard Dolan : « Donc, ce que vous avez est une situation où quelque chose s’est passé ou semble avoir retenu l’attention de la communauté du renseignement, impliquant des personnages très louches. Je pense à Fred Crisman… et ce qui impliquait la mort de deux militaires américains personnel, c’était une histoire d’ovnis. À ce jour, je ne sais pas vraiment si nous avons obtenu une réponse définitive sur le sujet. C’est donc une sacrée histoire intéressante. »

********

Jim Garrison était le procureur de la ville de la Nouvelle-Orléans dans les années 1960. Il avait déclaré ceci en parlant de JFK : « Il a reçu une balle dans au moins trois directions différentes, ce qui ressort clairement du témoignage médical. Il n’avait aucun moyen d’avoir survécu. » (Extrait vidéo http://www.youtube.com/HelmerReenberg )

Comme de nombreux suspects dans l’assassinat de Kennedy étaient associés à la ville de La Nouvelle-Orléans, Garrison a décidé d’ouvrir une enquête sur le meurtre de JFK. Cette histoire est mieux racontée dans le film classique d’Oliver Stone : JFK (c’est Kevin Costner qui joue le rôle de Garrison) Fait intéressant, nous découvrons que Jim Garrison enquêtait sur deux personnes qui, selon lui, étaient impliquées dans l’assassinat de Kennedy. Ces deux hommes étaient Fred Crisman et Guy Banister. Comme nous l’avons vu, ces deux hommes ont été fortement impliqués dans l’incident de l’île Maury.

********

Richard Dolan : « Garrison enquêtait sur Crisman dans le cadre de l’assassinat de JFK, car Crisman semblait être un gars qui connaissait tous les joueurs qu’il surveillait. Il semblait faire son apparition, tout comme Clay Shaw, l’autre personne que Garrison visait vraiment.

FB_IMG_1573292535166.jpg

Ces personnes semblent avoir des liens très intéressants avec le monde des services de renseignements américains, ainsi qu’avec l’assassinat du président. Donc, oui, Garrison était un gars qui, d’après tout ce que j’ai pu voir, avait vraiment une intégrité réelle et un courage sérieux de s’en prendre au système comme il l’a fait, et il était essentiellement indépendant dans les années 1960 pour regarder le cas de l’assassinat de JFK. »

********

La connexion de personnes fortement impliquées dans ce qui pourrait être un premier accident d’un programme spatial secret sur l’île Maury, avec l’enquête de Jim Garrison sur le meurtre de John F. Kennedy, soulève de nombreuses inquiétudes. Il semble que Fred Crisman ait dû travailler pour une agence de renseignement. C’est comme si nous assistions à une sorte de guerre secrète impliquant de couvrir des ovnis et le Programme Spatial Secret.

********

Michael Salla : « Je pense que le discours de Kennedy, consistant à amener l’homme sur la lune en 1961, était quelque chose qu’il pensait être important pour commencer le processus de colonisation de l’espace. Je pense que Kennedy savait que beaucoup de programmes utilisaient des technologies plus avancées. Mais néanmoins, il s’est rendu compte que la technologie des fusées pourrait encore jouer un rôle important dans la colonisation de l’espace. Et Kennedy était un membre de la Navy, tout comme Forrestal, et travaillait essentiellement avec la hiérarchie de la Navy pour mettre en œuvre le programme Apollo, qui comportait quatre étapes. La première étape consistait à amener l’homme sur la lune. Et c’était essentiel pour amener les gens à accepter le fait que nous pouvons devenir un pouvoir colonisateur de l’espace.

FB_IMG_1573292538102.jpg

La deuxième étape consistait à établir cinq bases de la Navy sur la lune, avec un total de 10 000 membres du personnel de la Navy. Après la Saturn V, une fusée serait développée, qui serait beaucoup plus puissante. On l’appelait la fusée NOVA. Et la NOVA avait dix fois la charge utile de la fusée Saturn V. Vous pouvez ainsi livrer 10 fois plus d’équipements, de ressources et de personnes, quelle que soit votre destination. La fusée NOVA allait donc faire partie de la deuxième étape de l’établissement de ces bases de la Navy sur la lune.

Ensuite, la troisième étape allait être la colonisation de Mars, des lunes de Jupiter, et tout élément de la ceinture d’astéroïdes pouvant constituer un lieu propice à l’établissement d’une colonie. Ce serait la troisième étape du programme Apollo.

Et puis, quatrième étape, être capable de développer un vaisseau capable de voyager dans l’espace profond. C’est à ce moment-là que le développement de ces technologies anti-gravité serait achevé. On a donc vu cela se produire quelquefois dans les années 70 et 80. C’était la projection.

FB_IMG_1573292540966.jpg

Le programme Apollo de Kennedy était donc vraiment une petite partie de ce programme naval beaucoup plus élaboré et très ambitieux de la Navy, qui visait essentiellement à projeter le pouvoir de la Navy au plus profond de l’espace. Et je pense que Kennedy a, en gros, lancé la balle avec la mission Apollo.

Je pense que Kennedy a été assassiné pour des raisons similaires à Forrestal en ce qui concerne ces informations concernant les programmes spatiaux secrets, les technologies extraterrestres et la vie extraterrestre. Et nous le voyons vers la fin de l’administration Kennedy lorsque, le 12 novembre 1963, dix jours avant l’assassinat, Kennedy parvint à un accord avec Nikita Khrouchtchev, le Premier ministre soviétique, où ils effectueraient des missions conjointes sur la Lune. Et pour ce faire, Kennedy a demandé à la NASA de coopérer avec l’Union soviétique et de partager toutes les informations concernant l’espace. Mais dans les deux cas, le groupe Majestic 12 avait essentiellement assassiné Kennedy pour toutes ces raisons. Lyndon Johnson était un acteur clé dans ce domaine. Et aussi, Majestic 12 avait assassiné Forrestal. Et encore une fois, Lyndon Johnson était un acteur clé dans ce domaine. »

********

Au fur et à mesure que nous comprenons mieux les événements du 22 novembre 1963, nous constatons que nombre des acteurs impliqués dans l’assassinat du président des États-Unis étaient également impliqués dans l’industrie aérospatiale. En particulier, Bell Helicopter.

FB_IMG_1573292543465.jpg

Au fur et à mesure que nous démêlons le réseau de la tromperie, il devient évident qu’il existe des forces très puissantes au sein de diverses communautés, y compris la NASA, qui voulaient que JFK soit tué. Une femme profondément associée à l’assassinat de JFK était une romancière de Boston, qui avait des amis très haut dans l’axe du pouvoir de Washington DC. Son nom était Mary Bancroft.

FB_IMG_1573292546205.jpg

Peter Levenda : « Mary Bancroft était la meilleure amie de toujours d’une femme appelée Ruth Forbes Paine Young.

FB_IMG_1573292549535.jpg

Elle s’était mariée avec quelqu’un appelé Paine, qui était une sorte de trotskiste. Et puis elle a épousé Arthur Young. Et Arthur Young était l’inventeur du Bell Helicoptère. Il était très impliqué dans une partie du complexe militaro-industriel. Mais il s’en est éloigné à la fin de la Seconde Guerre mondiale et s’est entièrement consacré à l’étude du paranormal, des religions asiatiques, du mysticisme et les mathématiques, la physique, la télékinésie et toutes ces choses. »

********

Ruth Forbes Paine Young avait un frère, Michael, qui travaillait chez Bell Helicopter. La femme de Michael s’appelait également Ruth Paine.

********

Peter Levenda : « Et je lis le témoignage de la Commission Warren d’une femme appelée Ruth Paine, qui vivait au Texas, une femme Protestante qui, selon tous les rapports, tentait d’apprendre la langue russe. Et voilà qu’elle rencontre un de ses amis, George de Mohrenschildt. Et de Mohrenschildt dit, vous savez, je devrais vous présenter à quelqu’un qui est allé en Russie. Et il a une femme russe. Et présente Ruth Paine à Lee Harvey Oswald et à Marina Oswald.

FB_IMG_1573292552352

Le frère de Ruth Paine était Michael Paine. Michael Paine connaissait également Lee Harvey Oswald. En fait, je pense que c’est lui l’a emmené à une réunion de l’ACLU, si je ne me trompe pas. Des choses comme ça. Donc, il essayait de sortir Lee de sa coquille. Michael Paine travaillait pour Bell, l’ancienne société d’Arthur Young pour laquelle celui-ci il ne travaillait plus. Mais l’homme qui faisait partie du conseil d’administration de Bell était Walter Dornberger.

FB_IMG_1573292555008

Et Walter Dornberger, bien sûr, était le célèbre général nazi impliqué dans Peenemunde. Il a été appelé par le gouvernement américain dans le cadre de l’opération Paperclip. C’était un nazi enragé, selon tous les rapports. Les services de renseignement américains, les CI, le corps du contre-espionnage, le CIC de l’armée, les priaient de ne pas prendre Dornberger, car il était si nazi.
Mais on s’en foutait. Nous l’avons embauché. Et nous l’avons amené directement sur le terrain, en juillet 1947, alors que les débris de Roswell auraient été apportés. Et je pense que nous savons avec certitude qu’il a été amené sur le terrain de Wright en juillet 1947. Il était en civil et attendait l’envoi.

Donc, Oswald est maintenant essentiellement dans la sphère d’influence de Ruth Paine. Et apparemment, parce que Ruth veut apprendre le russe. Marina Oswald reste donc avec Ruth. Et Marina a aussi déjà un enfant. Et elle attend son deuxième enfant. Elle reste avec Ruth Paine. Lee Oswald entre et sort de la photo, y restant parfois, parfois pas. Et puis Ruth lui donne un travail. Ruth a un ami qui a un ami au Texas School Book Depository (bibliothèque de l’école du Texas). Donc, Ruth Paine fait le nécessaire pour que Lee obtienne ce travail dans cette bibliothèque.

En août et septembre 1963, Ruth Paine se rend chez Arthur Young et Ruth Forbes Paine Young. Elle va rendre visite à Arthur. Elle devait avoir discuté avec eux du fait qu’elle avait des transfuges russes vivant chez elle. Et lorsque je regarde le témoignage de Ruth Paine auprès de la Commission Warren, les membres du conseil qui l’entendent pendant son témoignage sont tous les suspects habituels, plus Allen Dulles, qui fait partie de la Commission Warren. Ruth Paine raconte comment Lee est arrivée chez elle, et toutes ces choses. Elle raconte toute l’histoire. Et puis, elle commence à parler de son voyage chez Arthur Young. Allen Dulles, on le voit dans la vidéo de cette rencontre, change alors immédiatement de sujet et l’interrompt avant qu’elle puisse parler de ce voyage. Cela n’a jamais été soulevé à nouveau. Allen Dulles a fait une blague à propos de déclarer quelque chose sur vos impôts ou quelque chose. Un total non-sequitur. La chose a déraillée. Nous n’avons jamais entendu ce que Ruth Paine allait dire à propos de son voyage chez Arthur Young. Et c’est à ce moment-là que le nom d’Arthur Young m’est revenu à l’esprit et je me demande quel est le lien entre Arthur Young et l’assassinat de Kennedy. »

FB_IMG_1573292557863

********

Bien que les principaux médias aient présenté Ruth Paine comme une femme au foyer commune, il ressort clairement des éléments de preuve qu’elle était liée à certains des plus influents acteurs des familles d’élite des États-Unis. Le fait que les médias dissimulent cet important détail de l’assassinat de JFK ne peut que signifier que ce complot est plus profond que prévu.

********

Richard Dolan : « Nous avons également un lien entre Kennedy et le programme spatial. De toute évidence, c’est John F. Kennedy qui nous a envoyés sur place et nous a engagés à poser un homme sur la lune et à le ramener sur la Terre en toute sécurité avant la fin de la décennie. Incroyable, n’est ce pas ?

On pourrait donc au moins soutenir que le programme de la NASA sert de couverture à un programme spatial plus profond et plus calendaire. Et cela a du sens quand on y pense. Si vous avez récupéré une technologie exotique qui peut vous donner des capacités de propulsion incroyables hors du monde, et si vous ne voulez pas que le monde le sache, mais que vous avez besoin d’être présent dans l’espace, vous avez besoin d’une justification dans le monde pour vous rendre vous-même là-bas. La NASA a rempli cette fonction.

FB_IMG_1573292560397

Les preuves sont donc très solides maintenant. JFK en savait beaucoup sur la présence d’autres êtres ici sur la planète Terre. Je le dis parce que je crédite une note particulière qui a été divulguée, traitant de Marylin Monroe, peu de temps avant sa mort.

FB_IMG_1573292563140

Ce mémo de la CIA parlait de Marylin Monroe lors de diverses fêtes à Hollywood, où elle s’adressait à Dorothy Kilgallen. Et dans sa colère d’avoir été rejetée par les frères Kennedy, elle avait parlé avec ferveur au sujet d’une conversation entre elle et JFK sur l’oreiller, y compris le fait qu’il voyait des êtres de l’espace dans une installation éloignée.

Tout cela a été écrit dans ce prétendu mémo de la CIA. En fait, un très bon travail a été fait sur cette note de service qui, à ma satisfaction, indique que c’est authentique. Je pense que c’est réel. »

********

Peter Levenda : « On a donc laissé entendre qu’il y avait une sorte de programme spatial étrange lié à l’assassinat. Mais selon un témoin oculaire au moins, Lee Oswald lui-même a déclaré qu’il pouvait obtenir un emploi à la NASA, mais qu’il a refusé pour une raison quelconque. Pourquoi Lee aurait-il refusé un emploi à la NASA ? Il travaillait à la bibliothèque de l’école du Texas, empilant des boîtes. Il y a donc quelque chose de très louche dans cette idée, qui renforce l’idée que Lee n’était pas ce qu’il avait dit, ni ce qu’il semblait être. »

********

Mais il y a un autre lien entre l’assassinat de JFK et le programme spatial. À la fin des années 1960, un étrange document a commencé à circuler parmi les enquêteurs du meurtre du président. Cela s’appelait le document Torbitt.

********

David Childress : « Dans les années 1960, il y avait un samizdat, c’est-à-dire un document miméographié qui a été distribué et a été appelé The Torbitt Document .

FB_IMG_1573292565751

Et il aurait été écrit par un avocat du Texas à la fin des années 60, qui utilisait le pseudonyme de Torbitt. L’assassinat de Kennedy et ses relations avec la NASA, ainsi que Wernher Von Braun, ont été longuement évoqués dans ce document. Le document de Torbitt affirmait que Wernher Von Braun commandait une équipe spéciale appelée DISC, Defence Industrial Security Command (commandement de la sécurité industrielle de la défense). Et DISC a été chassé de l’arsenal de Redstone en Alabama.

FB_IMG_1573292568278

Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est que le premier programme spatial était vraiment entièrement en Alabama. Ce n’était pas à Houston. Ce n’est que plus tard qu’ils ont déménagé à Houston. Et le document Torbitt affirme qu’en raison des éléments du programme spatial et de Wernher Von Braun, le DISC a en quelque sorte été impliqué dans l’assassinat de Kennedy et pour coordonner des personnes de la NASA et d’autres secteurs de l’armée et de la CIA. Et puis, avec Lyndon Johnson ayant le contrôle de la police de Dallas, des choses comme ça.
Donc, le document est vraiment un document étrange sur l’assassinat de Kennedy, car il donne une orientation légèrement différente, ce qui amène les missions militaires, et celles de la NASA, sur la lune. J’ai reçu un livre de la NASA sur Wernher Von Braun. Et il y a toutes ces photos de lui et de sa vie à la NASA. Et Johnson et Kennedy étaient allés à l’arsenal de Redstone et avaient rencontré Wernher Von Braun au début des années 60, lorsque Kennedy avait annoncé que nous allions dans l’espace.

FB_IMG_1573292570827

Et selon ce livre, Von Braun, Kennedy et Johnson ont eu une grosse dispute sur la façon dont nous allions aller sur la lune, sur la nature de la mission, sur ce que les Américains pourraient voir, et ce genre de choses.

Et apparemment, c’était Kennedy qui plaidait pour une technologie différente, un programme spatial plus ouvert, qui serait apparemment très différent de ce qui nous a été dit. Et Von Braun et Johnson étaient complètement contre. Et à ce moment-là, le destin de Kennedy était peut-être scellé. »

********

La véritable histoire de ce qui s’est passé à Dallas (Texas) le 22 novembre 1963 ne sera probablement jamais connue dans sa totalité. Mais nous pouvons voir cette nouvelle preuve que le président John F. Kennedy était bien conscient des progrès technologiques réalisés par les Allemands.

FB_IMG_1573292573474

Il travaillait avec James Forrestal et savait très probablement tout ce qu’il savait. Il devait savoir que se rendre sur la Lune avec une technologie anti-gravité avancée était le moyen le plus simple d’accomplir cette tâche. Il semble que des forces étaient au travail et ne voulaient pas que cette technologie soit connue du public.


Source : émission « Deep State », Saison 2, épisode 1, sur Gaia.com

Traduction : Régis Fugier


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous, votre soutien est vital pour la survie du site. Merci infiniment et très belle journée lumineuse à vous.

anime (95)CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON MENSUEL DE 5 EUROS (Annulable à tout moment) GRATITUDE A TOUSanime (62)

FAIRE UN DON PONCTUEL

Nous avons besoin de votre soutien! Renseignez le montant de votre don qui permettra de financer les frais liés au site, de le maintenir actif et en Vie. Même quelques euros sont importants. Milles merci à tous. Amour et Lumière

€9,99

tipeee.com bouton tiptéléchargé (3)

 

 

 

4 réponses »

  1. Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    Bonjour,

    Voici dans ce très intéressant et complet article (en relation à,ce qui est connu à ce jour sur cette affaire), quelques éléments supplémemtaires en faveur d’une des causes probables, ayant mené le Président Kennedy à être assassiné à Dallas Texas, le 22 novembre 1963.

    J'aime

  2. O, mes chersb Amis,

    Vous souvenez-vous du matin extraordinaire de J.F.Kennedy ce 22 Novembre
    1963? Très tôt, sachant sa fin prochaine, il a fait une confession générale à un saint prêtre, a assisté à une Messe basse et a reçu la Sainte Communion dans une ferveur exceptionnelle! De plus, il n’hésitait pas, de ses propres deniers, à financer, via l’ambassade U.S. en France, la construction de nouvelles églises dans notre cher pays dévasté! Quel grand homme!

    J'aime

  3. P.S.: J’ai eu l’honneur, dans ma jeunesse, de faire la connaissance de l’un de ces prêtres qui, pendant plusieurs années a été mon confesseur privé. Je sais donc très bien de qoui je parle.

    Avec mes plus chaudes amitiés. Ce prêtre m’a même fait lire le texte manuscrit de J.F.K. Qu’ils reposent tous en Paix!

    J'aime

Répondre à dom64verona88chrysostomos Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.