États-Unis: la thèse du suicide de Jeffrey Epstein contestée par un expert

13667bc0-fb36-11e9-8020-e9e94d45ad31_original

« Les éléments témoignent davantage d’un homicide que d’un suicide », a déclaré Michael Baden à la chaîne d’information Fox News, évoquant de « multiples fractures » de l’os hyoïde, situé au niveau du cou, « qui sont très inhabituelles pour un suicide ».

La mort en détention à New York de Jeffrey Epstein, le 10 août, avait brutalement mis fin de facto aux poursuites le visant pour avoir exploité sexuellement des jeunes filles mineures, privant les victimes présumées d’un procès qui s’annonçait retentissant.

À l’issue d’un examen « méticuleux », selon ses termes, la responsable de l’institut médico-légal de New York, Barbara Sampson, avait conclu que le financier de 66 ans s’était suicidé par pendaison.

Les avocats de Jeffrey Epstein avaient immédiatement mis en doute ces conclusions et annoncé le lancement d’une enquête « indépendante et complète » sur les causes de ce décès.

Pour Michael Baden, qui était présent lors de l’autopsie à la demande du frère de Jeffrey Epstein, les fractures sont typiques d’un homicide par « strangulation », a-t-il indiqué sur Fox News.

Âgé de 85 ans, l’expert a été le responsable de l’institut médico-légal de New York à la fin des années 70 et a pratiqué, au cours de sa carrière, plus de 20 000 autopsies, selon la biographie postée sur son site officiel.

« Nous restons sur notre position », a indiqué Barbara Sampson dans une déclaration transmise à l’AFP. « L’examen initial était poussée et complet », a-t-elle ajouté, estimant qu’il n’existait « aucune raison pour que notre institut procède à un second examen ».

Depuis la mort de Jeffrey Epstein, plusieurs observateurs ont mis en doute la thèse du suicide, sans pour autant apporter de preuve à l’appui de leurs hypothèses.

Gestionnaire de fortune devenu millionnaire lui-même, Epstein avait été inculpé début juillet de deux chefs d’accusation, exploitation sexuelle et association de malfaiteurs en vue d’exploitation sexuelle.

Il aurait organisé un vaste réseau de jeunes filles mineures qu’il faisait venir dans plusieurs de ses résidences pour abuser d’elles.

Il avait déjà été accusé et condamné en Floride, à 18 mois de prison en 2008, pour des faits similaires.

Source : https://www.journaldemontreal.com


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous, votre soutien est vital pour la survie du site. Merci infiniment et très belle journée lumineuse à vous.

anime (95)CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON MENSUEL DE 5 EUROS (Annulable à tout moment) GRATITUDE A TOUSanime (62)

FAIRE UN DON PONCTUEL

Nous avons besoin de votre soutien! Renseignez le montant de votre don qui permettra de financer les frais liés au site, de le maintenir actif et en Vie. Même quelques euros sont importants. Milles merci à tous. Amour et Lumière

€1,00

tipeee.com bouton tiptéléchargé (3)

N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

2 pensées sur “États-Unis: la thèse du suicide de Jeffrey Epstein contestée par un expert

  • 8 novembre 2019 à 17 05 15 111511
    Permalink

    Âgé de 85 ans, l’expert a été le responsable de l’institut médico-légal de New York à la fin des années 70 et a pratiqué, au cours de sa carrière, plus de 20 000 autopsies, selon la biographie postée sur son site officiel.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :