Loi de UN / Le Principe de Q'uo

LES ATLANTES SELON LA LOI UNE (Matériel de RA)

Aucun de ceux-là n’est devenu ce que vous appelleriez « grand », comme vous est connue la grandeur de la Lémurie ou de l’Atlantide, à cause de la formation de forts complexes sociétaux et, dans le cas de l’Atlantide, de très grandes compréhensions technologiques.

Cependant, dans la zone sud-américaine de votre sphère planétaire telle que vous la connaissez, s’est développée une grande distorsion vibratoire vers l’amour. Ces entités étaient moissonnables à la fin du deuxième cycle majeur, sans avoir jamais formé de complexes sociétaux ou technologiques forts.

Q Qui ou quel groupe a émis cet appel et quelle a été l’action de la Confédération ?

R L’appel est venu d’Atlantes. Cet appel était pour ce que vous appelleriez une compréhension avec une distorsion vers l’aide au prochain. L’action entreprise est celle dont vous faites partie en ce moment: l’impression d’informations par l’intermédiaire de canaux, comme vous les appelleriez.

Q Est-ce que ce premier appel a eu lieu alors avant que l’Atlantide ne devienne technologiquement avancée ?

R Ceci est fondamentalement correct.

Q Alors, est-ce que les progrès technologiques de l’Atlantide sont dus à cet appel ? Je présume qu’il a été répondu à l’appel pour leur apporter le Principe de Un et le Principe d’Amour en tant que distorsion du Principe de Un mais est-ce qu’ils ont aussi reçu des informations technologiques qui leur ont permis de croître et devenir cette société technologique si hautement avancée ?

R Pas dès le début. Vers la même époque où nous sommes d’abord apparus dans les cieux au-dessus de l’Égypte et avons poursuivi ensuite, d’autres entités de la Confédération sont apparues aux Atlantes qui avaient atteint un niveau de compréhension philosophique, allons-nous mésuser de ce mot, qui était compatible avec la communication, pour encourager et inspirer des études portant sur le mystère de l’unité.

Cependant, des demandes étant faites pour la guérison et autres compréhensions, des informations ont été passées, qui avaient trait aux cristaux et à la construction de pyramides ainsi que de temples, comme vous les appelleriez, qui étaient associées à l’instruction.

Q Est-ce qu’il leur a été nécessaire d’avoir un complexe sociétal unifié pour que ces visites se produisent ? Quelles conditions ont-elles dû être réunies pour que ces visitations se produisent ?

R Les conditions étaient au nombre de deux : l’appel par un groupe de gens dont le carré dépassait la résistance intégrée de ceux qui ne voulaient pas chercher ou apprendre ; la deuxième condition : la naïveté relative des membres de la Confédération qui ont senti qu’un transfert direct d’informations serait nécessairement aussi utile aux Atlantes qu’il l’avait été pour l’entité de la Confédération.

Q Je vois alors. Ce que vous voulez dire, c’est qu’il est arrivé à ces naïves entités de la Confédération la même chose qui leur était arrivée par le passé, de sorte qu’elles faisaient la même chose pour les entités Atlantes. Est-ce exact ?

R Cela est exact. Nous vous rappelons que nous sommes l’un des membres naïfs de cette Confédération et que nous tentons toujours de réparer les dommages dont nous nous sentons responsables. Il est de notre devoir ainsi que de notre honneur de poursuivre avec vos peuples, dès lors, jusqu’à ce que toutes les traces de distorsion de nos enseignements/apprentissages aient été adoptées par leurs distorsions opposées, rétablissant ainsi l’équilibre.

Q Je vois. Je vais alors dire l’image que je me fais de l’Atlantide et vous me direz si j’ai raison.

Nous avons des circonstances dans lesquelles un pourcentage suffisamment important des gens de l’Atlantide ont au moins commencé à aller dans la direction du Principe de Un et à vivre le Principe de Un, pour que leur appel soit entendu par la Confédération. Cet appel a été entendu parce que, sur base du Principe des Carrés, il a vaincu l’opposition des entités atlantes qui ne lançaient pas d’appel. La Confédération a alors utilisé des canaux comme celui que nous utilisons nous, pour communiquer, et elle est aussi entrée en contact direct mais cela s’est révélé être une erreur parce que perverti par des entités de l’Atlantide. Cela est-il exact ?

R Cela est exact à une exception près. Il y a un seul Principe. C’est le Principe de Un. Les autres principes sont des distorsions de ce Principe, certaines d’entre elles primordiales et d’extrême importance afin que le progrès puisse être compris. Cependant, il est bon que chacun de ces principes, que nous appelons aussi ‘moyens’, soit compris comme étant une distorsion plutôt qu’un Principe. Il n’y a pas de multiplicité dans le Principe de Un.

Q Pouvez-vous me donner la durée moyenne de vie de la population atlante ?

R La durée de vie moyenne, comme nous l’avons dit, est trompeuse. Les Atlantes avaient habituellement, dans la première partie de leur expérience culturelle, des durées de vie de 70 à 140 ans, ceci étant, bien sûr, approximatif. À cause du désir de puissance, la durée de vie a rapidement décru dans les dernières périodes de la civilisation et donc des informations concernant la guérison et le rajeunissement ont été demandées.

Q Vous avez parlé hier du premier contact établi par la Confédération, qui a eu lieu au cours de notre troisième cycle majeur. Vous avez dit que vous êtes apparus dans les cieux au-dessus de l’Égypte vers la même époque où de l’aide a été apportée à l’Atlantide. Pouvez-vous me dire pourquoi vous êtes allés en Égypte et quelle a été votre orientation d’attitude et de pensée quand vous êtes allés en Égypte la première fois ?

R À l’époque dont vous parlez il y avait ceux qui avaient choisi de vénérer le dieu solaire à tête de faucon, que vous connaissez par le complexe vibrationnel sonore ‘Horus’.

Nous avons été attirés à passer un certain temps, comme vous l’appelleriez, à scanner les peuples, à la recherche d’un intérêt sérieux équivalant à une recherche à laquelle nous pourrions aider sans enfreindre. Nous avons trouvé qu’à cette époque le complexe sociétal était très auto-contradictoire dans ce qui est appelé ses croyances religieuses et, pour cette raison, il n’y a pas eu d’appel approprié pour notre vibration. Ainsi, en cette période que vous connaissez comme étant approximativement 18.000 de vos années dans le passé, nous sommes partis sans entreprendre aucune action.

Q Alors, à cette époque vous n’êtes pas entrés en contact avec eux. Pouvez-vous répondre à la question que je viens de poser par rapport à votre tentative suivante d’entrer en contact avec les Égyptiens ?

R La tentative suivante a été prolongée. Elle a eu lieu sur une période de temps. Le nexus, ou centre, de nos efforts a résulté d’une décision de notre part qu’il y avait un appel suffisant pour tenter de marcher parmi vos peuples en tant que frères.

Nous avons soumis ce plan au Conseil de Saturne, nous offrant en tant que Missionnés orientés vers le service, du type de ceux qui atterrissent directement sur les plans intérieurs, sans processus d’incarnation. Nous avons donc émergé, ou nous sommes matérialisés, dans des complexes physico-chimiques représentant aussi fidèlement que possible notre nature, cet effort étant d’apparaître comme des frères et de passer un temps limité en tant qu’instructeurs dans le Principe de Un car il y avait un intérêt de plus en plus fort pour le corps solaire et ceci vibre en concordance avec nos distorsions particulières.

Nous avons découvert que pour chaque mot que nous pouvions prononcer, il y avait trente impressions que nous donnions par notre simple essence, ce qui déroutait les entités que nous étions venus servir. Après une courte période, nous nous sommes éloignés de ces entités et avons passé beaucoup de temps à essayer de comprendre comment nous pourrions au mieux servir ceux auxquels nous nous étions offerts en amour/lumière.

Ceux qui étaient en contact avec cette entité géographique, que vous connaissez comme étant l’Atlantide, avaient conçu des potentiels de guérison par l’usage d’entités de forme pyramidale. En considérant cela et en procédant à des ajustements de différences comme dans les complexes de distorsion des deux cultures géographiques, ainsi que vous les appelleriez, nous sommes retournés devant le Conseil en offrant ce plan au Conseil comme une aide à la guérison et à la longévité de ceux dans la région que vous connaissez comme l’Égypte. De cette façon, nous espérions faciliter le processus d’apprentissage tout en offrant de la philosophie énonçant le Principe de Un. Une nouvelle fois, le Conseil a donné son accord.

Il y a approximativement 8.500 ans, ayant considéré ces concepts avec soin, nous sommes retournés, n’ayant jamais quitté en pensée, aux régions de formes pensées de votre complexe vibrationnel planétaire et avons considéré pendant un certain nombre de vos années, ainsi que vous mesurez le temps, comment bâtir ces structures de manière appropriée.

La première, la Grande Pyramide, a été formée il y a environ 6.000 de vos années. Puis, ensuite, après avoir accompli par la pensée la construction ou l’architecture de la Grande Pyramide, en utilisant, dirons-nous, le matériau le plus local ou terrestre plutôt que la forme pensée, pour construire d’autres structures pyramidales. Cela s’est poursuivi pendant approximativement 1.500 de vos années.

Entre temps, les informations concernant l’initiation et la guérison par cristaux étaient données. Celui connu comme ‘Ikhnaton’ a été à même de percevoir ces informations sans distorsion significative et, pendant un temps, a remué, dirons-nous, ciel et terre pour faire appliquer le Principe de Un et ordonner le clergé de ces structures en accord avec les distorsions de l’initiation et de la guérison véritablement compatissantes. Cela ne devait pas durer longtemps.

Lors de la dissolution physique de cette entité sur votre plan physique de troisième densité, ainsi que nous l’avons dit auparavant, nos enseignements ont bientôt été pervertis, nos structures une nouvelle fois ont été rendues à l’usage de ce qui est appelé ‘royal’ ou de ceux ayant des distorsions vers le pouvoir.

Q Lors de la dernière séance, vous avez mentionné qu’au cours de ce dernier cycle de 25.000 ans les Atlantes, Égyptiens et Sud-Américains ont été contactés, puis la Confédération est partie. Je comprends que la Confédération n’est pas revenue avant un certain temps. Pouvez-vous me dire les raisons, conséquences et attitudes par rapport au contact suivant avec ceux ici de la planète Gaïa ?

R Dans le cas des Atlantes, des amplifications sur les informations données ont eu pour résultat ces activités déformées vers la bellicosité, qui ont abouti à la seconde catastrophe atlante finale d’il y a 10.821 de vos années, ainsi que vous mesurez le temps.

Très, très nombreux ont été ceux qui ont été déplacés à cause d’actions sociétales, tant dans l’Atlantide que dans des régions de ce que vous appelez les déserts d’Afrique du Nord où certains Atlantes étaient allés après le premier conflit. Les changements terrestres ont continué à cause de ce que vous appelleriez des bombes nucléaires et autres armes de cristal, faisant sombrer les dernières grandes masses de terres il y a approximativement 9.600 de vos années.

Dans les expériences égyptiennes et sud-américaines, les résultats, bien que pas aussi immensément dévastateurs, ont été aussi éloignés de l’intention originelle de la Confédération. Il est apparu clairement, non seulement à nous mais aussi au Conseil et aux Gardiens, que nos méthodes n’étaient pas appropriées pour cette sphère particulière.

Notre attitude a dès lors été la prudence, l’observation et des efforts continus pour découvrir créativement des méthodes par lesquelles un contact par nos entités pourrait rendre service avec le moins de distorsion et surtout avec la moindre possibilité de devenir des perversions ou antithèses de notre intention, dans le partage d’informations.

Q Voulez-vous dire que des instructeurs de votre vibration ou densité étaient manifestés dans la chambre de la Reine pour instruire ces initiables ou bien vouliez-vous dire autre chose ?

R Dans notre système, les expériences à l’emplacement de la Chambre de la Reine étaient solitaires. En Atlantide et en Amérique du Sud, des instructeurs ont partagé les expériences dans les pyramides.

Q Alors, la grande pyramide sous-marine au large de la côte de Floride est-elle l’une des pyramides d’équilibrage que Ra a construites ou un autre complexe de mémoire sociale et, si oui, laquelle ?

R Cette pyramide dont vous parlez était une pyramide dont la construction a été assistée par des entités de sixième densité d’un complexe de mémoire sociale travaillant avec les Atlantes avant que nous ne travaillions avec les Égyptiens, comme vous les appelez.

Q Jim s’est senti obligé de poser deux questions qui lui ont été demandées par Paul Shockley, et je vais les poser en premier lieu, au cas où vous pourriez y répondre avant que nous commencions. Première question : Paul Shockley transmet actuellement la même source que celle dont Edgar Cayce était le canal et il a reçu des informations disant qu’il a pris part au dessin et à la construction des pyramides égyptiennes. Pouvez-vous nous dire quel a été son rôle dans cette entreprise ?

R Cela a été dans votre continuum d’espace/temps pendant deux périodes et deux vies. La première d’une nature physique, travaillant avec des entités de la Confédération en ce que vous connaissez comme Atlantide, ceci étant il y a approximativement 13.000 de vos années. Cette mémoire, dirons-nous, étant intégrée à l’inconscient du complexe mental/corps/esprit de cette entité à cause de son extrême désir de se souvenir du service de guérison et de polarisation possible grâce aux mécanismes du cristal et du guérisseur chargé.

La seconde expérience étant approximativement 1.000 années plus tard, expérience pendant laquelle cette entité a préparé, en une certaine partie, la conscience du peuple que vous nommez maintenant d’Égypte, pour qu’il soit à même d’offrir l’appel qui a permis à ceux de notre complexe mémoriel social de marcher parmi vos peuples. Au cours de cette expérience de vie, cette entité a été de la nature d’un prêtre et enseignant et elle est parvenue à se rappeler sous une forme de demi-distorsion les apprentissages/enseignements des expériences pyramidales atlantes. C’est ainsi que cette entité est devenue un bâtisseur de la pensée archétypale du Principe de Un avec des distorsions vers la guérison, ce qui a aidé notre peuple à apporter cela dans une manifestation physique.

Bonne lecture,

N.L


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous, votre soutien est vital pour la survie du site. Merci infiniment et très belle journée lumineuse à vous.

FAIRE UN DON PONCTUEL

Nous avons besoin de votre soutien! Renseignez le montant de votre don qui permettra de financer les frais liés au site, de le maintenir actif et en Vie. Même quelques euros sont importants. Milles merci à tous. Amour et Lumière

€9,99

tipeee.com bouton tiptéléchargé (3)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :