Changements Cosmiques et Sciences Spirituelles

Selon les astrophysiciens de l’Université de Southampton, l’univers est un vaste hologramme complexe

holographic-universe-main-4-post

L’univers pourrait n’être qu’un «hologramme vaste et complexe» et notre vision de la vie en tant qu’être en 3D pourrait n’être qu’une illusion.

Cette découverte étonnante selon les astrophysiciens de l’Université de Southampton, qui a collaboré avec d’autres chercheurs du Canada et de l’Italie.

Le professeur Kostas Skenderis, directeur du STAG au sein des sciences mathématiques de l’université de Southampton, affirme qu’il croit désormais que nous vivons dans un univers holographique.

Le scientifique en mathématiques a déclaré que la théorie pouvait être comparée à la visualisation d’un film en 3D. Il a expliqué que nous voyons les images 3D comme ayant une hauteur, une largeur et une profondeur lorsque nous ne regardons qu’un écran 2D plat. La seule différence est que nous pouvons toucher des objets et que nous considérons la «projection» comme «réelle» et substantielle.

Les scientifiques ont testé cette nouvelle théorie étonnante en examinant les irrégularités du bruit blanc laissé par le Big Bang. Après des calculs astronomiques, les résultats de leurs équations ont montré que si l’univers était un hologramme, les irrégularités auraient un sens.

«Je pense que nous vivons dans un hologramme… et je pense que si nous avançons dans 50 ans, alors la physique aura une apparence très différente de la même façon que la physique du 20ème siècle est maintenant différente», a déclaré le professeur Skenderis.

« L’holographie est un énorme pas en avant dans la façon dont nous pensons à la structure et à la création de l’univers », ajoute le professeur Skenderis. «La théorie de la relativité générale d’Einstein explique très bien presque tout ce qui se trouve à grande échelle dans l’univers, mais commence à s’effriter lorsqu’on examine ses origines et ses mécanismes au niveau quantique.»

Le professeur Skenderis poursuit: «Certains pensent que le concept d’univers holographique a le potentiel de réconcilier les deux. J’espère que nos recherches nous mèneront encore plus loin dans cette voie. « 

La théorie des principes holographiques trouve ses origines dans les années 1990 et suggère que la gravité provient de minces cordes vibrantes qui se déroulent dans un cosmos plus plat et plus simple. La théorie affirme que cette surface bidimensionnelle dispose de toutes les informations nécessaires pour créer l’illusion d’un objet tridimensionnel. Elle suggère également que les objets dévorés par un trou noir seraient transformés en cette surface bidimensionnelle. Ensuite, il serait contenu comme une pièce de mémoire d’ordinateur contenue dans une puce informatique.

Professeur Skenderis: « L’holographie est un énorme pas en avant dans notre façon de penser à la structure et à la création de l’univers. »

Le projecteur de réalité virtuelle est-il dans une autre dimension?

James Gates, Ph.D., professeur de physique théorique, étudie la supersymétrie et la théorie des supercordes à l’université du Maryland, College Park.

Le professeur Gates a demandé: « Comment pourrions-nous savoir si nous vivons dans une matrice? » Il a suggéré: « Essayez de détecter la présence de codes dans les lois décrivant la physique. »

Quand il a regardé, le Dr Gates a été surpris de trouver dans les équations de supersymétrie – ce que l’on appelle «codes blocs binaires à correction d’erreurs binaire double, voire linéaire».

Des codes de correction d’erreur dans les équations de supersymétrie ont été trouvés dans les quarks et les leptons. Ils sont ancrés dans l’essence de notre réalité qui fait de ce monde où tout ce que l’homme expérimente est le produit d’un réseau informatique générateur de réalité virtuelle. Selon Alan Guth, Ph.D., professeur de physique au MIT, le projecteur de la réalité virtuelle doit être dans une autre dimension. Il doit y avoir un nombre infini d’univers et ces univers doivent être imbriqués les uns dans les autres.

Donc, si le projecteur de la réalité virtuelle est dans une autre dimension et que la projection implique une projection holographique, cela expliquerait la fusion des deux concepts de l’univers holographique et la découverte de ce qui semble être des codes de correction d’erreur dans les lois décrivant la physique, ce qui est projeté est holographique de la macro au micro.

Cependant, selon Thomas Campbell, MS, physicien appliqué et auteur de My Big TOE, «L’univers simulé n’a même pas besoin du concept holographique pour établir des connexions. Il calcule simplement un flux de données. Le flux de données est envoyé à un joueur. Le lecteur interprète ce flux de données comme une réalité virtuelle. Tout se passe dans la conscience. La conscience est l’ordinateur. La conscience est le joueur. C’est ce qui se passe. Le jeu entier est joué à la conscience. « 

Thomas Campbell continue:

«L’holographie n’est qu’une complication supplémentaire qu’il n’est pas nécessaire d’obtenir pour trouver la réponse. Bien que ce soit une métaphore populaire en partie parce que chaque hologramme contient l’information de l’ensemble. Mais c’est également vrai dans les fractales.

«Chaque morceau de fractale a toutes les informations de l’ensemble. Dans ce système d’information, un motif fractal est un motif d’information. C’est pourquoi un ordinateur peut calculer les fractales. Parce que c’est juste de l’information. Et la fractale a le même attribut de toute l’information, une partie de l’ensemble, de sorte que vous vous retrouvez avec une fractale de processus qui crée tout.

«Et il existe également des endroits comme les endroits où vous arrivez hors du corps qui ont des jeux de règles très souples, par opposition aux univers physiques qui ont tendance à avoir des jeux de règles plus compliqués, plus détaillés et plus stricts. Donc, ce ne sont que des réalités virtuelles.

«Quand votre avatar meurt, la conscience ne meurt pas. Vous savez, comme lorsque dans un jeu vidéo votre elfe meurt, le joueur ne meurt pas. Donc, la conscience ne meurt pas. La conscience continue et revient dans le jeu.

«Quand cela se produit, cette conscience se retrouve dans une réalité virtuelle différente de cette réalité virtuelle. C’est une réalité virtuelle de transition. Rêver est une autre réalité virtuelle que nous expérimentons. La réalité de rêve n’est pas moins réelle que cette réalité physique. C’est juste différent. C’est une réalité virtuelle différente, un ensemble de règles différent, un flux de données différent.

«Et une des choses intéressantes à ce sujet est qu’une fois que vous comprenez comment fonctionne la conscience, vous pouvez alors faire demi-tour et déduire la mécanique quantique et la relativité à partir de rien. Et ce qui est étonnant, c’est que lorsque vous agissez de la sorte, la mécanique quantique et la relativité s’entendent désormais plutôt que s’opposer, et la mécanique quantique n’est plus une science étrange. C’est juste une science logique. Vous pouvez regarder un problème de mécanique quantique et simplement regarder sa logique et dire quelle est la réponse. Vous n’avez pas besoin de faire beaucoup de maths. C’est une chose parfaitement compréhensible. « 

Références

L’indépendant ; Daily Star Sunday ; Earthfiles ; Wikipédia

Source: http://www.unariunwisdom.com/the-universe-a-vast-complex-hologram


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous, votre soutien est vital pour la survie du site. Merci infiniment et très belle journée lumineuse à vous.

FAIRE UN DON

Nous avons besoin de votre soutien! Votre don permettra de financer les frais liés au site ou de permettre d’autres projets. Milles merci à tous. Amour et Lumière

€5,55

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

2 réponses »

  1. Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    Bonjour,

    C’est bien le cas, Comme je l’ai écrit dans un autre article par rapport à notre conscience, l’univers est à l’image de celle-ci.

    C’est également ce qu’à enseigné avec ses mots le Bouddha Gautama Sakyamouni il y a plus de 2500 ans, que notre monde n’est qu’une illusion.

    Apparemment les scientifiques qui pourront comprendre l’énigme que représente notre conscience et l’univers, sont ceux qui n’hésiteront plus à franchir le pas entre physique des sciences dites dures, et s’ouvrir à la métaphysique.

    Ce n’est qu’en osant faire ce pas, et ce lien, que les scientifiques pourront comprendre les secrets autant de notre conscience que ceux de l’univers, les deux n’étant pas intimement lié, mais ne faisant qu’un.

    C’est également ce que j’ai écrit dans le manuscrit « Nouvelle voie pour l’éveil » comme vous pourrez le lire en détail lorsque cet automne il sera finalement publié, en me basant sur l’expérience d’éveil que m’a fait vivre l’intuition, ainsi que sur diverses sources informatives où il est littéralement écrit que tout ce que nous pouvons observer n’est que le déploiement de notre énergie, c’est donc notre énergie en lien avec celles de l’ensemble des autres consciences, qui pourtant n’en forment pas une seule, mais sont une forme d’unité dans la diversité.

    La diversité est l’obligation ciné-qua-non, afin que cet ensemble complexe, sans hasard pourtant, puisse fonctionner.

    Le bouddhisme l’explique en détails, soit les différents « mondes » (qui sont des plans en relations à la nature de notre énergie) que peuvent expérimenter les consciences, puis également il y a un ordre de divers plans qui sont constitués avant l’apparition de l’univers, puis ces différents mondes sont des plans liés soit aux consciences éveillées, soit aux consciences non éveillées.

    Pour le dire simplement, tout est en rapport au mouvement de l’énergie. Le mouvement est dû aux mouvements de la conscience qui éveillées ou pas, en se positionnant par rapport aux différentes situations qui s’élèvent, la conscience va déterminer sa position qui provoquera un mouvement de l’énergie et l’ensemble de ces mouvements créera les particularités de chaque conscience et également, l’ensemble de celles-ci détermineront ce que sera l’univers.

    Ce qu’il faut bien intégrer est que les mouvements des consciences dans cet univers, sont en liens avec l’ensemble des mondes (classes d’êtres) et non uniquement des êtres humanoïdes, ou insectoïdes, ou reptiliens, mais les classes d’êtres pour rappel sont : les dieux, les sous-dieux ou titans, les êtres humanoïdes, les animaux, les fantômes affamés, les êtres des enfers et que les enfers à eux seuls sont constitués selon le Bouddha, de 17 enfers chauds et 17 enfers froids.

    Puis il y a une autre forte particularité dont il faut tenir compte, est que selon le Bouddha, plus l’on monte dans les sphères de vies plus subtiles moins il se trouve d’entités, et plus l’on descents, plus il y en a.

    Ainsi pour bien comprendre, juste sur Terre il y a actuellement un peu plus de 8 milliards d’êtres humains, mais combien de milliards de milliards d’animaux, leur nombre est incommensurable et inimaginable.

    Puis en dehors de ces diverses classes d’êtres, l’on trouve les êtres éveillés tel les Bouddhas, qui eux peuvent se retrouver dans tous les plans, sans distinctions, tout en étant éveillés.

    Ainsi, si l’on ne prenait en compte pour notre univers matériel spécifique que des êtres évoluant dans la matière, il faudrait tenir compte de l’ensemble des consciences qui se sont incarnées dans la matière, soit l’ensemble des humanoïdes et des animaux et vous commencerez ainsi à comprendre la complexité de l’illusion que représente simplement notre univers, sans tenir compte des autres formant le multivers.

    Bien à vous toutes et tous et je vous souhaite un agréable été.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,

    Selon ce que je viens de lire M. Thomas Campbell parle d’avatar, tout comme j’en parle dans le manuscrit « Nouvelle voie pour l’éveil », Extrait :

    « RAPPORT ESTIME, ENTRE LA BASE, LES CONSCIENCES, ET LES CHAMPS PURS

    …. L’organisation de chaque plan se définit par échanges énergétiques, que nous pouvons attribuer autant comme étant les actions responsables des consciences à partir de leurs expériences, que le développement de leurs compétences, sur la base de leur rayonnement éveillé, ou de leur obscurcissement ignorant.

    Sans existences intrinsèques, le temps d’une incarnation projective, les consciences se forment à partir de leurs appétences, en différents assemblages de mises en liens énergétiques, s’attirant ou se repoussant comme des aimants.

    Ainsi l’on peut dire de l’ensemble des êtres se déployant dans le multivers, que leurs corps soient physiquement matériels ou uniquement formes illusoires d’esprits, il faut les comprendre comme étant tous illusoires, des avatars. … »

    Bien à vous toutes et tous et je vous souhaite un agréable été.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s