Divulgation

La guerre du Patriarcat Noir avec la Déesse

goddess-1080x675

par Elizabeth Wilcock | 8 juil. 2019 |


Priestess-Path-Elizabeth-Wilcock.jpg

Elizabeth Wilcock, pionnière mystique et créatrice des Lignées de Lumière du Chemin de la Prêtresse, qui initie les femmes aux arts sacrés (plus de détails en fin d’article)

Il y a quelques semaines, alors que je dînais avec ma mère et mon beau-père, j’ai entendu une femme dans la cabine à côté de nous gronder son enfant qui voulait aller aux toilettes.

« Non ! » dit-elle avec insistance, « Tu ne peux pas aller aux toilettes tout seul ! Sais-tu ce qu’est le trafic d’enfants ? »

Quoi ? Trafic d’enfants !

La mère poursuivit : « Les gens volent les enfants et les obligent à faire de mauvaises choses, alors on ne peut pas partir seul dans les lieux publics. Je dois être avec toi. »

J’étais sous le choc.

J’ai été surprise d’entendre cette mère éduquer son enfant sur le trafic sexuel dans un restaurant public. Non seulement ça, mais nous étions dans une petite ville mormone.

J’ai également été surprise de constater que le trafic sexuel d’enfants est devenu une connaissance si répandue que les mères en parlent ouvertement à leurs enfants dans les lieux publics et dès qu’ils peuvent comprendre ces propos.

J’étais triste que son enfant ait à assumer cette information et triste qu’ils soient nés dans un monde où les mauvaises personnes font de mauvaises choses. C’est le tournage d’un film d’horreur… et c’est apparemment la réalité pour les mères conservatrices des petites villes mormones…

Alors que nous terminions le dîner, l’enfant de trois ans s’adressait à moi de derrière la cabine et me regardait avec l’innocence curieuse que seuls les tout-petits ont. Je lui ai souri et lui ai dit « Salut ! » en me demandant si ses bavardages [à la mère] n’avaient pas un effet sur sa volonté de se rapprocher des adultes.

Il me sourit timidement et disparut, pour réapparaître quelques secondes plus tard et jouer un petit jeu de cache-cache. J’ai été touché par le fait qu’après que sa mère ait essayé de lui faire peur concernant les étrangers, il se soit néanmoins aventuré à sortir pour se connecter. J’avais aussi un peu peur qu’il ne comprenne pas.

Je prie pour que tous les enfants puissent un jour être en sécurité et errer librement.

Mais ce jour n’est pas aujourd’hui.

Puis, seulement une semaine plus tard, j’étais dans un autre restaurant dans une zone touristique, à des centaines de kilomètres de là, et j’ai entendu une autre conversation sur la traite des enfants dans la cabine à côté de la mienne ! Cette fois-ci, trois femmes âgées étaient assises ensemble et l’une informait les autres. L’une d’elles, dans la quarantaine, racontait aux deux autres femmes, l’une d’environ 70 ans et l’autre d’environ 50 ans, les faits sur la traite des enfants aujourd’hui.

Ce deuxième événement en une semaine m’a fait comprendre que cette histoire d’horreur a touché le cœur des femmes des petites villes des États-Unis et qu’elle est maintenant un sujet régulier à table. Je ne sais pas si les hommes ont aussi ces conversations avec leurs amis, parce que je n’ai entendu que des femmes en parler. Je pense que les femmes, parce qu’on leur confie la garde des enfants, sont conscientes du danger actuel de voler des enfants et de les utiliser pour l’esclavage sexuel et les sacrifices humains – parce qu’elles doivent l’être.

Le chat est sorti du sac.

Julian-Assange.jpg

Julian Assange, Wikileaks

Le déversement de données Wikileaks de 2016 a arraché le voile des crimes sombres de l’élite satanique.

L’élite sombre qui a créé des institutions mondiales pour asservir les gens du peuple par le biais de la monnaie fiduciaire, de la dette à vie, du poison dans nos aliments et de l’assassinat de ceux qui ont créé l’énergie libre est appelée la Cabale. Leur religion secrète est le luciférianisme. C’est beaucoup à traiter, mais c’est le ventre sale de la société que Wikileaks a révélé.

Julian Assange qui a fondé Wikileaks est un vrai guerrier noble qui a exposé le mal institutionnalisé. S’il vous plaît envoyez de l’amour et de la lumière à Julian – cet homme a sacrifié sa vie pour exposer les ténèbres pour nous et il souffre beaucoup.

C’est une vérité inconfortable et dérangeante que de telles forces obscures existent sur cette belle terre, mais elles existent. Tout au long de l’histoire, on a menti au public. Nos livres d’histoire, la Bible et nos écoles ont été soigneusement édités pour nous tenir à l’écart de notre origine divine [notre connexion intérieure naturelle au Divin] d’un côté et d’une religion satanique pratiquée par l’élite dirigeante de l’autre côté.

Depuis que Wikileaks a exposé l’élite dirigeante sombre et ses pratiques néfastes, les nobles guerriers du monde entier ont vaillamment tenté de dénoncer et de mettre fin aux terribles crimes que sont la traite des enfants, la pédophilie et la pratique satanique du sacrifice humain et des enfants. Ces guerriers sont des gens ordinaires comme vous et moi ainsi que des hommes et des femmes de pouvoir au sein du gouvernement et au-delà.

Ce que Wikileaks a révélé au monde, c’est qu’il y a une faction de l’élite dirigeante qui sacrifie des enfants, boit du sang et qui sont des satanistes pédophiles. Sérieusement ?!!!

C’est difficile à digérer, surtout si vous êtes une bonne personne qui aime Dieu et qui veut simplement profiter de la vie.

Le fait que j’aie entendu deux conversations au cours d’un dîner au sujet de ces pédophiles trafiquants d’enfants en une semaine prouve que le chat est sorti du sac et que les gens prennent cela au sérieux. Les mères et les grands-mères éduquent leurs enfants et s’éduquent mutuellement. Les femmes font ce qu’elles peuvent face à ce monstre, qui est d’en parler à tout le monde. D’où cet article.

Si vous êtes nouveau sur tout cela ou si vous voulez un cours de recyclage sur ce qui s’est passé dans les décharges de données Wikileaks qui ont exposé l’élite noire, lisez les articles de mon cher mari David Wilcock ici :

lisIDmma7lzP5BKOHBZiWskwd5Y.jpg

David Wilcock

[Note : cet article « FIN DE JEU » de David Wilcock a été traduit en français et est divisé en 3 parties ; bien qu’il y ait des compléments dans « FIN DE JEU II » 1/2 et 2/2, ce qui concerne plus directement les sujets des décharges de données Wikileaks, de la pédophilie et des élites sataniques, est principalement situé dans la première partie : « FIN DE JEU I »]

FIN DE JEU I : Divulgation et défaite finale de la Cabale

FIN DE JEU II (1/2) : Divulgation et défaite finale de la Cabale

FIN DE JEU II (2/2) : Divulgation et défaite finale de la Cabale

LES GUERRIERS SACRÉS RÉVÈLENT L’ÉLITE DES TÉNÈBRES

Non seulement les femmes font passer le mot à table, mais les nobles guerriers des gouvernements et des organismes juridiques, ainsi que des gens ordinaires qui sont des gens bien, sont tous occupés en ce moment même à faire tomber les méchants. Nous les appelons « l’Alliance » en abrégé.

En raison de la grande révélation par Wikileaks des crimes malades de ces  » élites  » et des efforts héroïques qui ont suivi pour les arrêter, il y a eu une répression mondiale contre la traite des enfants, les abus sexuels et la pédophilie. Les forces de l’ordre prennent enfin l’épidémie mondiale au sérieux !

https://www.linkedin.com/pulse/pedogate-update-global-elites-pedophile-empire-ever-crash-hagopian

Depuis que Wikileaks a exposé ces violations d’enfants, nous avons été témoins de la chute d’un certain nombre d’hommes et de leurs organisations qui ont infligé de telles horreurs.

L’ACTU ! JEFFREY EPSTEIN ARRÊTÉ POUR TRAFIC SEXUEL D’ENFANTS EN SÉRIE

epsteinclinton.png

L’arrestation du multimillionnaire Jeffrey Epstein pour trafic d’enfants à des fins sexuelles est une nouveauté passionnante de ces dernières 24 heures. Il a été arrêté à l’aéroport de Teterboro, dans le New Jersey, sur la base d’allégations selon lesquelles il aurait payé des mineurs pour avoir des rapports sexuels et aurait procuré des filles d’à peine 12 ans à ses amis de l’élite et du gouvernement.

Les nouvelles accusations affirment qu' »Epstein a exploité sexuellement des douzaines de filles mineures dans le cadre d’un stratagème désormais familier : les payer en liquide pour des « massages », puis les agresser ou les abuser sexuellement dans sa résidence de l’Upper East Side ou à Palm Beach« .

https://www.zerohedge.com/news/2019-07-06/jeffrey-epstein-has-been-arrested-sex-trafficking-minors-0

L’ancien président Bill Clinton était un bon ami d’Epstein et a visité son île privée bien nommée « L’île des orgies » dans son jet privé appelé « Lolita Express ».

Arrêtons-nous une seconde : Le ventre mou de l’élite pédophile vient d’être exposé. Jeffrey Epstein a servi des fonctionnaires d’élite du monde entier ! Nous nous apprêtons à vivre une année passionnante de révélations choquantes, car les milliardaires et les hauts fonctionnaires du gouvernement ne seront pas épargnés.

Selon certaines sources, Epstein aurait été arrêté par le FBI à la suite d’un acte d’accusation scellé qui sera descellé le lundi 15 juillet 2019. Oui, les actes d’accusation sont DESCELLÉS.

prince-andrew3.jpg

Le prince Andrew

Le scandale met en cause le fils de la reine Elizabeth, le prince Andrew, duc d’York, et il est photographié avec une prostituée mineure présumée. On l’appelle aussi « Chevalier Royal de la Jarretière », ce qui donne à la jarretière un sens nouveau et lascif. Elle a l’air d’une gentille fille et je suis sûr qu’elle s’amuse de la folie de sa jeunesse – crédule, vulnérable… Je suis sûr que beaucoup d’entre vous peuvent comprendre.

La marée de la déesse fait rage. Le mouvement #metoo a commencé. D’abord, c’est Weinstein, en octobre 2017, qui a fait sauter le voile sur l’intimidation sexuelle des femmes à Hollywood pour obtenir des rôles. Malheureusement, nous ne pouvons pas dire que seuls les hommes intimidaient sexuellement les femmes. Comme vous le verrez dans l’affaire NXIUM ci-dessous, les femmes deviennent souvent les recruteurs qui attirent les femmes vulnérables dans ces situations compromettantes.

Arrêtons-nous une seconde et applaudissons Tarana Burke pour avoir commencé le mouvement #metoo ! Elle l’a fait en 2006 pour sensibiliser la population aux femmes victimes d’exploitation sexuelle. Elle a allumé l’allumette qui a mis le monde en feu.

TaranaBurke.jpg

Tarana Burke, initiatrice du mouvement #metoo

#metoo a embrasé le monde entier et a pris de l’ampleur l’année dernière. Depuis 2017, nous avons été témoins de la chute de certains délinquants sexuels plus gros que la vie. Allez-y les filles !

L’ABUS SEXUEL EXPOSÉ DANS LES ORGANISATIONS CONFESSIONNELLES

CARDINAL PELL : LE PLUS PUISSANT FONCTIONNAIRE CATHOLIQUE CONDAMNÉ POUR PÉDOPHILIE

Le cardinal Pell a récemment été condamné à six ans de prison le 13 mars 2019 pour pédophilie.

CNN rapporte que la condamnation de Pell « fait suite à un rapport accablant d’une commission royale d’enquête sur la maltraitance des enfants en institution en Australie, où plus de 1 800 prêtres, frères, laïcs et religieuses catholiques de tout le pays auraient agressé des milliers d’enfants au cours des 65 dernières années ».

https://www.cnn.com/2019/02/26/australia/cardinal-george-pell-child-abuse-investigation-intl/index.html

CardianlPellarrrested.jpg

Le cardinal Pell

L’Église est terrifiée à l’idée que si le monde connaissait vraiment l’étendue de leur corruption et de leurs crimes contre les enfants, leur jeu de pouvoir qui dure depuis des siècles serait terminé. Il y a eu un ordre de suppression de la presse, donc pas un mot sur le procès n’a pu être divulgué. Pratique.

Le cardinal Pell était le trésorier du Vatican. Il était prêtre catholique depuis des décennies et on dit qu’il était proche du Pape. Si vous tapez sur Google ‘prêtres pédophiles’ et’abus satanique rituel dans l’Église’, vous traverserez un paysage inquiétant de témoignages et d’articles de première main, dont certains ont été mis hors ligne.

Les affaires que le marteau de bois d’un juge a classées sont suffisantes pour voir et savoir que cette bête rôde encore sous les murs des églises partout.

JEAN DE DIEU ACCUSÉ PAR 200 FEMMES D’ABUS SEXUELS

Nous pouvons voir plus de cas de monstres paradant comme prêtres par la récente chute de « Jean de Dieu ». Jean de Dieu était un guérisseur spirituel rendu célèbre par Oprah et les Clinton. Il pratiquait avec succès des opérations chirurgicales avec des tournevis rouillés et des couteaux émoussés, et guérissait de nombreuses maladies. Malgré le succès de plusieurs de ses remèdes, il y a un côté sombre à ses façons de faire.

Plus de 200 femmes ont accusé Jean de Dieu, dont le vrai nom est João Teixeira de Faria, d’abus sexuel. Il a été accusé par ces femmes d’agression, de meurtre, d’exploitation d’une ferme pour bébés, de pédophilie et d’inceste.

Alors que João nie ces accusations, sa propre fille le poursuit en justice pour l’avoir violée dès l’âge de 11 ans et pour avoir continué à l’agresser jusqu’à l’adolescence.

https://lakishajj.wordpress.com/2018/12/12/brazilian-john-of-god-accused-pedophile-by-daughter/

JOHNOFGODARRESTED.jpg

« Jean de Dieu » arrêté

La fille de Jean de Dieu dit qu’elle « a été battue et violée par son père jusqu’à l’âge de 14 ans. » https://womenintheworld.com/2018/12/17/john-of-god-brazilian-healer-accused-of-assaulting-more-than-300-women-surrenders-to-police/

Dans mon article « The Rise of the Divine Feminine and the Fall of Corrupt Kings » [« La montée du divin féminin et la chute des rois corrompus »], je parle plus de Jean de Dieu, ou si nous croyons sa fille et les autres femmes, peut-être serait-il plus à propos de dire : Jean de l’Enfer.

Sabrina-Bittencourt.png

Sabrina Bittencourt, militante des femmes

Je crois qu’il est important de remarquer les femmes courageuses qui risquent leur vie pour dénoncer ces auteurs. Sabrina Bittencourt est la femme qui a dénoncé les abus de Faria. Elle est née dans une famille mormone et a subi des abus sexuels à un jeune âge. Elle a grandi avec un « V » pour Vendetta et a consacré sa vie à exposer les crimes sexuels religieux. Elle a dit qu’elle allait en exposer 13 autres au cours de la prochaine année. Malheureusement, on rapporte qu’elle s’est « suicidée » quelques mois après l’arrestation de Faria.

Beaucoup d’autres abus sexuels sortent de l’ombre à la lumière, des ashrams aux monastères zen et tibétains.

An expert on faith-based abuse talks about how Buddhists can address sexual misconduct

Vous pouvez trouver de nombreux titres sur les abus sexuels dans les « lieux pieux ».

Les gros titres se lisent :

20 ans, 700 victimes : Les abus sexuels des Baptistes du Sud se répandent alors que les dirigeants résistent aux réformes

Le pasteur qui a violé sa fille reçoit une sentence « douce » parce que « l’église a besoin de lui » (je suppose qu’il n’a pas obtenu la justice qu’il méritait.)

Après des années d’abus de la part des prêtres, #NunsToo prennent la parole. Les moniales s’expriment courageusement malgré la tendance de la congrégation à les mettre à l’écart pour cela.

Les abus dans les organisations confessionnelles sont fondamentalement restés incontrôlés depuis toujours, et finissent par obtenir la justice et la presse qu’ils méritent.

Les abus sexuels sont également exposés dans les entreprises, faisant tomber l’élite riche. D’après ce que nous venons d’observer avec Epstein, beaucoup d’autres chats sortiront très bientôt du sac.

KEITH RAINERE, TRAFIC SEXUEL, CHANTAGE SEXUEL, PORNOGRAPHIE JUVÉNILE, NEXIUM

NXIUM-768x384.jpg

Le 19 juin 2019, Keith Rainere, fondateur du groupe d’entraide NXIUM, a été reconnu coupable d’exploitation d’un culte sexuel lié à la traite des enfants. Les reportages de la radio publique nationale disent que « Keith Raniere, connu sous le nom de « Vanguard », a été condamné pour tous les chefs d’accusation, y compris le trafic sexuel, le complot de travail forcé, le trafic d’êtres humains et de multiples accusations de racket, y compris l’exploitation sexuelle d’un enfant ». Dans le groupe, les femmes étaient exploitées, tant sexuellement que pour leur travail, et maintenues obéissantes par le chantage. Rainere était un maître manipulateur et a incité les femmes à lui donner des photos et des vidéos d’elles-mêmes nues comme « garantie » qu’il a menacé d’exposer si elles dépassaient les bornes.

Il a réussi à recruter des femmes d’Hollywood comme l’actrice de Smallville Allison Mack, et l’actrice de Battlestar Galactica Nicki Clyne ainsi que l’élite financière féminine. C’est dommage que des hommes et des femmes tentent d’exploiter quelqu’un pour leur propre profit, mais cela arrive. Il est bon que justice soit faite.

https://www.npr.org/2019/06/19/734116183/nxivm-leader-keith-raniere-found-guilty-of-all-charges-in-sex-cult-case

Ce n’est que le début. Beaucoup d’autres abus sexuels sortent de l’ombre et entrent dans la lumière.

En raison de cette révélation de l’obscurité et des poursuites judiciaires qui s’ensuivent, les seigneurs et les dames du patriarcat noir ont peur.

Bien qu’ils aient pu se cacher de l’examen minutieux de la masse pendant des milliers d’années, le vent a tourné. La tendance est maintenant à l’exposition et à l’élimination des crimes sexuels, des meurtres et de la pédophilie. Dans mon article « The Rise of the Divine Feminine and the Fall of Corrupt Kings », j’en parle davantage.

Il y a une montée du pouvoir féminin alors que l’énergie de la Déesse se réveille après quelques milliers d’années de sommeil forcé.

En se réveillant, elle prend des noms.

LA DÉESSE REVIENT

goddess13.jpg

Après des siècles de sommeil forcé, la déesse revient. Elle est furieuse et va régler ça !

Il semble bien qu’il y ait un pouvoir féminin qui se fait enfin entendre. Le fait que le mouvement #metoo ait détrôné certains des hommes les plus puissants en haut lieu est incroyable. Jamais auparavant une femme n’aurait pu révéler un abus sexuel et être prise aussi au sérieux qu’aujourd’hui. Je ne peux pas imaginer que le l’environnement de travail puisse rester comme avant. Et maintenant, nous commençons à voir s’effondrer les réseaux criminels d’exploitation sexuelle qui protègent les milliardaires et l’élite gouvernementale mondiale. C’est vraiment une époque passionnante et historique que celle-ci, où nous voyons de bons hommes et de bonnes femmes faire le travail difficile pour protéger le point faible de la société.

Je pense qu’il est utile de comprendre ce qui est arrivé au féminin au cours de l’histoire, afin que nous puissions avoir une idée de la marée qui monte en ce moment.

LA SOCIÉTÉ MATRIARCALE PRIMITIVE ET LE PATRIARCAT BIENVEILLANT

Les historiens disent que les sociétés matriarcales n’étaient pas caractérisées par la domination des femmes sur les hommes, mais plutôt par l’équilibre entre les sexes, le respect de la nature et l’idée que la déesse mère est la créatrice suprême. Les sociétés matriarcales de notre lointain passé ont prospéré du Paléolithique, il y a 37 000 ans, jusqu’à la dernière période glaciaire, il y a environ 12 000 ans. Des historiens comme Marija Gimbutas disent que c’était une époque paisible où les femmes occupaient des postes de pouvoir et jouissaient d’une grande estime, les lignées familiales étant tracées par les femmes.

La société paisible demeure aussi longtemps que tout le monde se comporte de manière pacifique. Dès que quelqu’un se jette sur quelqu’un avec un couteau, c’est une situation difficile. La situation est la suivante : soit tout le monde permet à la violence de se produire (parce qu’ils sont si pacifiques), soit quelqu’un essaie d’arrêter le coupable violent et de rétablir la paix. Si la violence vient d’un homme costaud de 1,95 m pesant 160 kg et dirigé contre une femme de 1,60 m de haut et pesant 52 kg, elle aura de la difficulté à le repousser. C’est là qu’intervient le patriarcat bienveillant.

Le patriarcat bienveillant se défend contre ceux qui feraient les mauvaises choses. En fait, je n’arrive pas à trouver une définition du « patriarcat bienveillant » et je vais donc en proposer une moi-même. Je me suis entraînée pendant de nombreuses années dans les arts martiaux sous la direction de maîtres et de grands maîtres qui étaient porteurs de lignées guerrières masculines bienveillantes, alors j’ai reçu de ces clans guerriers une définition pratique.

La définition que j’ai reçue de ces guerriers masculins chargés de poursuivre la lignée du patriarcat bienveillant est qu’ils ne prennent les armes que pour se défendre :

Le noble guerrier défend le féminin, ou « QuanYin » comme on l’appelle dans la philosophie asiatique.

Quanyin.jpg

QuanYin

QuanYin représente tout ce qui est féminin, y compris la terre, les enfants et les aspects divins purs du féminin qui se manifestent dans la compassion, l’espoir et l’éducation. Le plus grand guerrier de tous les temps était le général Quan. Il est dédié à QuanYin par lequel il prend son nom et il ne prend les bras que pour la défense du féminin.

Avec la noble règle du masculin supérieur gardant en échec les énergies violentes inférieures, la société humaine est autorisée à être libre.

Les femmes peuvent dérouler leur beauté sans se faire violer, les enfants peuvent courir et jouer dehors et rien de mal ne leur arrivera jamais. C’est l’idéal du patriarcat bienveillant et il y a des légendes à ce sujet qui fleurissent dans les townships féodaux de l’Asie ancienne. Le général Quan ou Kwon/Kwan (l’orthographe anglaise est phonétique) est la figure masculine générale la plus vénérée de toute la Chine. Son histoire a été modifiée au cours des dernières décennies pour servir un agenda plus politique, mais le mythe ancien et sa signification se trouvent encore profondément dans les traditions guerrières.

Quan en chinois signifie « pouvoir » et yin signifie « féminin ». Le puissant général Quan est le pouvoir du féminin. Il est le noble protecteur de tout ce qui est bon, innocent, beau. Sa force puissante et son esprit noble sont à l’écoute et dédiés à remarquer, honorer, pourvoir et protéger le féminin.

Soupir…. Ces nobles guerriers me manquent.

General-Quan.jpg

Le vénéré général Quan protège QuanYin

La règle principale des hommes nobles pourrait être merveilleuse pour la société, si elle permettait aux femmes de déployer leur beauté sans crainte d’être violées et si les enfants pouvaient jouer dehors sans crainte d’être pris. Si c’était le cas, le monde serait un bien meilleur endroit.

Malheureusement, ce n’est pas le monde dans lequel nous vivons. S’il y a un endroit sur la planète où les enfants sont libres et où les femmes peuvent être belles et puissantes sans être attaquées, bénissez cet endroit ! Mais pour la plupart d’entre nous, nous ne vivons pas dans cette réalité. Au lieu d’une liberté joyeuse, nous vivons dans un monde où une mère dans une petite ville a peur que son enfant soit volé en allant aux toilettes et forcé à l’esclavage sexuel.

COMMENT EN SOMMES-NOUS ARRIVÉS LÀ ? UNE VISITE HISTORIQUE DE L’HISTOIRE DU FÉMININ SILENCIEUX

Comment nous sommes-nous retrouvés dans un monde où les mères craignent que leurs enfants soient volés et utilisés comme esclaves sexuels ? Pour voir comment nous en sommes arrivés là, nous devons explorer la montée des puissances obscures et du patriarcat obscur (parce que cela ne se produirait pas dans une architecture bienveillante).

paleolithic-mother-goddess.jpg

-35 000 à -7 000 avant J.-C. : Une culture de déesse pacifique s’est épanouie : Dans les périodes préhistoriques et les premières périodes historiques du développement humain, il existait des religions dans lesquelles les gens vénéraient leur créateur suprême en tant que femme. https://www.mama.org/exhibits/ancient/goddess/

image-asset.jpg

Vénus de Hohle Fels, 40 000 ans d’âge

La Déesse entre dans l’histoire ancienne comme la déesse mère fertile du Paléolithique. Nous la voyons nue, les seins et la vulve exposés comme la déesse mère féconde, la Créatrice de la vie. La plupart des premières figurines que nous trouvons sont de la déesse mère dans son pouvoir nu et fécond.

-7.000 à -5.000 av. J.-C. : Les invasions indo-européennes par une race nomade et en guerre anéantissent la culture de la déesse. Voir Le calice et la lame

-5.000 avant notre ère, les premières cités-états arrivent sur la scène pleinement formées. Règle patriarcale. Les femmes peuvent avoir un rang élevé et régner en tant que prêtresses dans les temples. Enheduanna était la grande prêtresse du grand Temple d’Ur, premier auteur connu et exerçant un pouvoir semblable à celui du roi.

-600 av. J.-C. à 394 après J.-C. : Les femmes de Grèce et de Rome pouvaient servir de prêtresses dans de nombreux temples consacrés à la déesse, mais elles étaient sous domination patriarcale. Une prêtresse pourrait être punie de mort si elle rompait ses vœux. Autrement, « les femmes dans le monde grec ancien avaient peu de droits par rapport aux citoyens masculins. Incapable de voter, de posséder une terre ou d’hériter, la place d’une femme était à la maison et son but dans la vie était l’éducation des enfants ». https://www.ancient.eu/article/927/women-in-ancient-greece/

aphrodite-temple-on-parthenon-athens-1024x686.jpg

Les temples de la Déesse ont prospéré dans la Grèce antique et la Rome antique avec les prêtresses – Le Parthénon, Athènes, Grèce

0 à 394 de notre ère : Le christianisme anéantit la culture de la déesse. Le « Aucun autre dieu avant moi » rend le culte de la Déesse illégal, puis plus tard, punissable de mort.

394 de notre ère : Le dernier des temples à la Déesse, Le Temple de Vesta, est fermé, et les prêtresses sont illégales. Le dernier temple de la Déesse de Rome a été fermé, déclaré hors-la-loi par le pouvoir croissant de la religion officielle de l’Etat romain, le christianisme. C’est la dernière fois que nous voyons le culte occidental de la prêtresse et de la Déesse, jusqu’à maintenant où les prêtresses et la présence de la Déesse peuvent revenir en toute sécurité.

100 de notre ère jusqu’à aujourd’hui : Les Pères de l’Eglise calomnient les femmes :

Tertullien, le Père de l’Église latine, 155-245 après J.-C., a clairement fait comprendre sa haine des femmes : « La femme est un temple construit au-dessus d’un égout. » Il affirme aussi que la femme est la « porte du diable » parce qu’elle est responsable de la chute de l’homme. Il fait la déclaration suivante directement à toute l’humanité féminine :

« Tu es celle qui a enfreint la règle de l’arbre (interdit) ; tu es le premier déserteur de la loi divine ; tu es celle qui l’a persuadé que le diable n’était pas assez vaillant pour attaquer. Tu as si facilement détruit l’image de Dieu, ma fille. A cause de ton désert – c’est-à-dire, la mort -, même le Fils de Dieu devait mourir. » De Cultu Feminarium (Sur la tenue des femmes), chapitre 1

Thomas d’Aquin, Docteur de l’Eglise, XIIIe siècle, dit ceci des femmes : « Mais la femme est naturellement moins forte et moins digne que l’homme… » Somme théologique

De telles déclarations ne venaient pas de la Bible, mais parce qu’elles venaient des dirigeants de l’Église, elles coloraient le point de vue des femmes dans le monde occidental et partout où la religion chrétienne/catholique se répandait.

1231 à 1826 ap. J.-C. : Les saintes Inquisitions tuent un nombre incalculable d’hommes et de femmes. Des femmes ont été brutalement violées et torturées par des hommes « saints ».

Le Malleus Maleficarum (un livre tout simplement maléfique), traduit comme le Marteau des sorcières, était une Bible de torture satanique écrite par un ecclésiastique catholique qui donnait aux hommes d’Église le « droit » et des recettes de torture et de meurtre. (Je crois que je me souviens de ces conneries. Pas étonnant que j’ai été attirée par les arts martiaux dans cette vie-ci.)

1500 à 1727 ap. J.-C. : La Chasse aux sorcières a tué des milliers de femmes innocentes qui étaient en harmonie avec la nature et le Divin. La dernière sorcière légale à avoir brûlé était l’Écossaise Janet Horne en 1727 de notre ère. La dernière exécution de sorcière en Europe serait celle d’Anna Göldi qui a été jugée pour le crime de sorcellerie et décapitée en 1782 après JC.

1919 : Les femmes obtiennent le droit de vote aux États-Unis

1919 à maintenant : Les femmes deviennent les Premières Ministres de plusieurs pays, occupent les postes de PDG d’entreprises mondiales et peuvent faire presque tout ce qu’elles veulent.

Mais le défi du féminin à l’échelle mondiale n’est pas terminé.

2017-2019 : La chute des rois corrompus et du patriarcat obscur. Notez les cas ci-dessus : Cardinal Pell, Epstein, etc.

LA PUISSANCE MONTANTE ACTUELLE DE LA DÉESSE

Cette suppression de la déesse a eu des conséquences négatives dans le monde entier. L’âge des ténèbres était plein de peste et de mort. Les Inquisitions, les incendies de sorcières et le fait que les femmes soient traitées comme des biens sans droits sont tous le résultat d’une relation négative et contrôlante avec le féminin et la terre.

Pendant des milliers d’années, cette sombre élite dirigeante, également connue sous le nom de « La Cabale » ou « L’Etat profond » a régné sur les femmes de l’Eglise et de l’Etat, supprimant et exterminant des populations entières pour le simple fait d’avoir une voix, d’être différentes, et d’avoir leur propre spiritualité.

Nous nous débarrassons de la poussière de ces temps alors que les femmes sont capables de se relever une fois de plus.

Aujourd’hui, tandis que le pouvoir de la Déesse monte, elle expose les crimes sombres de la vieille garde.

Elle prend des noms en disant : « Plus jamais ça ! »

LA CABALE TENTE DE FAIRE TAIRE LA DÉESSE

La plus grande menace pour le mal de l’Etat Profond et Sombre est la Déesse. La Déesse est porteuse d’un message de vie, la Créatrice de l’humanité, la nourricière, la pourvoyeuse de sexe, et son pouvoir menace la domination des ténèbres. Le patriarcat noir sait que pour contrôler un peuple, il faut contrôler le féminin et ils l’ont fait. Mais cette règle oppressive est en train d’être brisée.

Dans un article récent, Benjamin Fulford dit que la Cabale croit que l’incendie de l’église Notre-Dame de Paris était une tentative de l’élite noire d’obtenir assez de pouvoir satanique pour vaincre la Déesse avec laquelle ils pensent être en guerre.

Il écrit : « L’incendie sacrificiel de la cathédrale Notre-Dame à Moloch (Ba’al, Set, Satan) a été une tentative désespérée de la part des superstitieux… des satanistes pour renverser leur destin… Il est difficile pour les gens normaux de comprendre la mentalité superstitieuse de ces satanistes, mais essentiellement ils semblent penser qu’ils sont dans une bataille contre une déesse. C’est pourquoi ils ont choisi de brûler « Notre Dame » ou « Notre Sainte Vierge » [« Our Lady » en anglais], parce que cela fait référence à Marie. Marie, bien sûr, est le nom chrétien de la déesse Isis, qui a élevé un enfant jusqu’à ce qu’il puisse vaincre Set ou Satan. C’est pour cette même raison superstitieuse que ces satanistes ont créé une horrible organisation terroriste et ont essayé de faire appel à « ISIS » afin d’affaiblir le soutien à la Déesse dans l’esprit de l’humanité. » Il est également dit par des initiés que l’incendie était destiné à détruire les dossiers de pédophilie qui étaient conservés dans sa tour.

Lien en français : https://stopmensonges.com/la-chine-sapprete-a-mettre-la-main-sur-daimler-benz-deutsche-bank-a-leffrondrement-du-4e-reich-allemand/

LE SACRIFICE RITUEL DE NOTRE DAME

En résumé, la Cabale considère la Déesse comme sa plus grande menace. La religion secrète de la Cabale est le luciférianisme. À l’intérieur de ça, ils croient que la plus grande puissance est générée lorsque vous « sacrifiez les vôtres ». Ils sont intimidés par la montée en puissance de la déesse et l’exposition concomitante de leurs crimes malades contre les enfants et les femmes. Ils ont peur et essaient d’utiliser la sorcellerie pour diminuer son pouvoir.

NOTRE DAME = TEMPLE DE LA DÉESSE

Notre Dame, Our Lady, fait référence à la Mère Marie ainsi qu’à la Déesse elle-même. La Déesse était à l’origine un aspect du Dieu Créateur Unique dans ses trois parties. Les évangiles gnostiques indiquent clairement que la Sainte Trinité était Père/Mère/Fils avant que les pères de l’Église ne rétrogradent la Déesse à un fantôme. http://gnosis.org/ecclesia/homily_Trinity.htm_Trinity.htm

Notre Dame a été construite au-dessus d’un temple à Isis

france-paris-notre-dame-flying-buttresses.jpg

Les Celtes ont été les fondateurs de Paris. En 250 av. J.-C., ils s’installèrent dans ce qui est aujourd’hui Paris, en France, et apportèrent avec eux leur religion et leurs rites de la Déesse de l’Orient. Paris doit son nom à une tribu celte, Parisii, à l’époque romaine, du Ier au IVe siècle. On dit que les Parisiens étaient les disciples de la déesse Isis, connue comme la déesse principale de l’empire gréco-égyptien. https://gnosticwarrior.com/the-parisii-of-isis.html

Lorsque les Romains envahirent et conquirent l’Egypte, ils absorbèrent la déesse égyptienne Isis dans leur panthéon. La cathédrale Notre Dame a été construite sur le temple préexistant de la déesse Isis. https://gnosticwarrior.com/the-parisii-of-isis.html

Des quatre principaux temples du Paris romain, l’un était consacré au culte des déesses Isis et Cérès. Les deux sont des déesses de la fertilité, des relations maternelles, de la renaissance et de la résurrection. http://www.womenstravelabroad.com/PFF-Temple-of-Isis.html-Temple-of-Isis.html

En 1163, le site du Temple d’Isis serait le lieu de construction de Notre-Dame de Paris ( alphabet phonétique international : [n?t?? dam d? pa?i] ; en français pour « Notre-Dame de Paris »). La statue originale d’Isis a été conservée à l’abbaye Saint-Germain jusqu’en 1514, date à laquelle l’archevêque de Meaux la fit détruire. https://gnosticwarrior.com/the-parisii-of-isis.html

LE CULTE D’ISIS EST ANTÉRIEUR À CÉRÈS ET MARIE

« Isis a été mentionnée pour la première fois dans l’Ancien Empire (vers 2686-2181 avant notre ère) comme l’un des personnages principaux du mythe d’Osiris, dans lequel elle ressuscite son mari mort, le divin roi Osiris, et produit et protège son héritier, Horus » https://en.wikipedia.org/wiki/Isis

IsisHorusMaryJesus.jpg

Les similitudes entre la déesse Isis qui allaite son enfant, Horus, et la Mère Marie qui allaite l’enfant Jésus.

L’auteur du IIe siècle de notre ère, Apulée, écrit : « Isis à Rome est adorée avec une dévotion suprême et, pour le lieu où son temple s’élève, on l’appelle Isis Campensis. » (Ap., M., XI 26)

Isis, vénérée comme la déesse mère, est antérieure de 2000 ans à l’adoration de Mère Marie. Il est intéressant de noter que les statues d’Isis allaitant son enfant Horus, sont très similaires à celles de la Mère Marie allaitant l’enfant Jésus.

Les chrétiens puristes disent que le culte de la Mère Marie « a beaucoup plus en commun avec la religion mère-dieu Isis d’Egypte qu’avec tout ce qui est enseigné dans le Nouveau Testament ». https://www.gotquestions.org/origin-Catholic-church.html https://www.gotquestions.org/origin-Catholic-church.html

Ce n’est pas une coïncidence : Notre Dame a été sacrifiée pendant le fête de Paris de la déesse.

Les parisiens ont célébré la déesse dans leur festival d’Isis/Ceres, appelé Cerealia. Cette célébration a lieu au printemps du 12 au 19 avril – au moment où la déesse fertile fait naître les nombreuses formes de vie.

http://www.womenstravelabroad.com/PFF–Temple-of-Isis.html

Il se trouve que la cathédrale Notre-Dame a brûlé le 15 avril 2019, en pleine fête de la déesse !

A ce moment-là, beaucoup de gens auraient observé les cérémonies traditionnelles de la Déesse – et les forces obscures voulaient utiliser cette énergie pour leur cérémonie sacrificielle.

LE POUVOIR DU RITUEL

Le pouvoir peut être utilisé pour le bien ou pour le mal. Nous sommes des êtres co-créatifs dans un univers multidimensionnel rempli d’êtres spirituels qui peuvent être des alliés – pour des bénédictions ou des malédictions. Parce que nous vivons dans un univers de libre arbitre, les gens peuvent utiliser ce pouvoir selon leur volonté. L’Etat Profond, les Forces Obscures, les satanistes lucifériens en sont conscients depuis des milliers d’années et utilisent le pouvoir pour le mal.

Parce que l’Etat Profond est dans une situation difficile, leur religion croit qu’ils doivent sacrifier « l’un des leurs » pour obtenir plus de pouvoir satanique.

Les satanistes lucifériens sont conscients du pouvoir du rituel et de la magie et ils font des sacrifices à leur dieu satanique dans l’espoir d’obtenir faveur et contrôle. Ils ont tenté de sacrifier la Déesse pendant son festival afin d’apaiser leur sombre seigneur et, espérons-le, de gagner plus de temps pour que leurs crimes contre l’humanité se cachent dans l’ombre.

La Cabale préfère brûler plutôt que d’être capturée

Quand les Romains sont entrés sur le territoire parisien, les premiers habitants gaulois, les Parisii, ont commencé à brûler leurs propres maisons et leurs biens pour empêcher les Romains de les prendre. Le récit se trouve dans les Commentarii de Bello Gallico et cela semble être ce que la Cabale fait avec Notre Dame.

Si l’on rapporte que la tour de Notre Dame contenait des dossiers de pédophilie, il est historiquement symétrique qu’au lieu de faire saisir les dossiers, les contrevenants soient prêts à brûler le sol d’une de leurs propres églises pour éviter les persécutions.

De mauvaises choses arrivent aux bonnes religions

Notre-Dame est l’une des cathédrales les plus majestueuses et les plus belles de l’Église, mais de mauvaises choses peuvent arriver aux bonnes religions. Les bonnes gens s’alignent sur la religion pour se rapprocher de Dieu. Il est regrettable que les religions aient également été utilisées pour perpétrer des crimes contre l’humanité et pour cacher des loups dans les vêtements des moutons. Tout au long de l’histoire, l’Église a dirigé un certain nombre d’Inquisitions, dirigé des incendies de sorcières, et a été marquée par des rapports de corruption et de pédophilie.

En 2000, le Pape Jean-Paul II s’est excusé publiquement pour les Inquisitions en déclarant : « Nous ne pouvons pas ne pas reconnaître la trahison de l’Evangile commise par certains de nos frères, surtout au deuxième millénaire », et « nous demandons humblement pardon ». https://www.nytimes.com/2000/03/13/world/pope-asks-forgiveness-for-errors-of-the-church-over-2000-years.html

LA DÉESSE FÉROCE ET PROTECTRICE

Durga.jpg

Mère Durga vainquant le masculin prédateur

La déesse mère de l’Inde, Durga, a vaincu le démon maléfique et corrompu Mahishasura qui représente le masculin corrompu infligeant un mal aux victimes innocentes.

Alors que la déesse se réveille sur la planète, elle apporte sa justice féroce. « Mère Durga, en tant que mère divine, peut guider l’humanité vers une nouvelle ère de paix et de bonheur. Mais elle le fait d’abord en éliminant les pouvoirs des ténèbres. » https://bharatabharati.wordpress.com/2016/10/11/the-meaning-of-durga-david-frawley/

Nous sommes témoins de l’énergie Durga de la déesse protectrice qui a maintenant l’occasion de se réveiller. Au début, elle regarde autour d’elle et réprime les injustices les plus évidentes. Les hommes nobles se rallient à des valeurs honorables et choisissent d’être à nouveau les protecteurs des innocents. Des femmes courageuses prennent la parole et demandent de l’aide. Les gros titres de l’actualité actuelle révèlent le succès de ces bons guerriers dans l’élimination des monstres de l’obscurité.

LA SOLUTION : JUSTE ÊTRE UNE BONNE PERSONNE

Quand j’ai publié pour la première fois sur les médias sociaux que j’écrivais un article sur le patriarcat noir et sa guerre contre la Déesse, quelques personnes étaient mal à l’aise face au fait que les mots « noir » et « patriarcat » étaient si proches. L’histoire parle d’elle-même – et j’ai clairement noté que je crois que des règles imposées par des hommes nobles, ce serait tout simplement fabuleux ! … moins de travail pour moi.

J’aimerais seulement que les hommes bienveillants gardent les choses en ordre ! Mais il semble que ce ne soit pas le cas. Le chaos rend la vie et les situations incontrôlables et nous devons tous faire notre part. Hé batteur [de baseball]…. lance ta folle balle courbe satanique !

La solution n’est pas le règne des femmes, c’est le règne de la décence et de l’amour. La solution est simple, mais difficile. C’est simplement d’être une personne gentille avec un bon cœur qui fait de bonnes choses, comme de ne pas se mettre en travers de son chemin pour nuire à un être. La solution aux ténèbres est d’être une force du bien, de ne pas donner le pouvoir aux méchants, mais nous devons exposer le mal et le faire disparaître de la dignité humaine.

Malgré l’obscurité, nous devons nous accrocher à la lumière.

Face au désespoir, nous devons trouver l’espoir.

Quand nous avons peur, nous devons trouver le courage.

Pour le masculin, je sens que la solution est de faire briller votre force naturelle, de dominer avec amour. Soyez plus dominants avec l’amour que ne le sont les monstres rampants avec le mal. Brisez la ligne qui sépare de la bonté, faites connaître votre voix. Ne laissez pas le mal attaquer sans un défi bienveillant.

Quand quelqu’un essaie de vous faire du mal, à vous ou à vos proches, parlez-en. Ne soyez pas apathique, ne dites pas « ohhhh, c’est si et si », ne vous recroquevillez pas dans la peur, impuissant. Lorsque la bienveillance règne avec virilité (et il peut être nécessaire d’être dominant pour régner), les crétins maléfiques et louches qui violent les enfants et blessent les gens sauront qu’ils ne seront pas tolérés.

La solution pour nous tous est de choisir une position sacrée comme créer une vie et un commerce qui sauve les baleines, les tortues, les enfants et les phoques. La solution est de se tenir droit dans l’univers et de faire quelque chose qui EST la solution – par amour, avec amour, et non par haine. N’essayez pas seulement de remettre quelqu’un à sa place, essayez de le soulever. C’est de l’héroïsme. C’est ça, la noblesse.

Chacun d’entre nous peut y penser et trouver ce qu’il aime et choisir de le nourrir et de le protéger. Cela peut être aussi simple que de faire du bénévolat dans un refuge pour animaux, de ramasser des ordures à la plage, de dire un mot gentil, d’offrir une causerie ou un atelier édifiant. Faire partie de la solution pourrait aussi être plus complexe, comme créer une machine qui transforme les déchets en eau potable pure et en produits utiles comme le carbone et le carburant (ce qui s’est déjà produit et nous espérons le voir dans chaque ville du monde).

La solution est la prépondérance du bien – et c’est à nous qu’il revient de le rendre prépondérant !

ScreenShot2018-09-23at8.52.31PM-1.png

La voie du guerrier sacré avec Elizabeth Wilcock

Que faudra-t-il pour que le bien prenne le dessus ? Nous ne pouvons pas rester les bras croisés pendant que le mal se perpétue. Il faut faire quelque chose. C’est ainsi qu’un guerrier sacré est formé.

Voir ma vidéo sur Le Chemin du Guerrier Sacré :

Au cours des derniers mois, ma famille a été la cible d’un certain nombre de créatures mal intentionnées avec l’intention claire de faire du mal, ce qui me fait me demander où est le bien dans l’esprit humain ? Ces gens semblent manquer d’un bon message personnel, essayant peut-être d’acquérir de la notoriété en attaquant ceux qui défendent le sacré depuis des décennies.

Un vrai guerrier prend une position sacrée. Une position sacrée est fondée sur l’amour, pas sur la haine. Ceux qui n’ont pas la force vitale qui leur est propre essaient de sucer ceux qui brillent. Des études scientifiques montrent qu’une énergie de faible niveau dirigée vers quelque chose qui a plus de force vitale peut siphonner cette force vitale. (Voir les expériences de Burlakov sur les œufs de poisson) C’est pourquoi il est important d’avoir une pratique qui vous emplit de chi, d’énergie vitale. Je ne laisserai pas les haineux me décourager de continuer à partager un message de paix, de tolérance et de vous aligner sur une mission supérieure d’amour. Je choisis de me connecter à ceux qui aiment et créent un monde d’amour.

Mieux vaut trouver un message qui inspire que de se consacrer à la haine. Les chenilles effrayantes deviendront bien connues, mais pas pour les raisons qu’ils ont pu espérer. Défendre quelque chose de sacré, c’est différent de s’opposer à quelque chose dans la haine. Je vais le redire :

Défendre quelque chose de sacré, c’est différent de s’opposer à quelque chose dans la haine.

S’aligner avec la puissance de la lumière du Divin est un choix. C’est un choix qui est fait par un individu – par vous.

Ce n’est que dans vos moments les plus sacrés que vous saurez si vous êtes dans l’alignement Divin ou non. Le but de la cérémonie et de la prière est de réaligner notre volonté personnelle sur la volonté divine – pour nous vérifier et voir si nous sommes dans ou hors d’alignement et pour permettre à la volonté supérieure d’entrer en nous.

Cela demande de l’humilité et la capacité de lâcher prise. L’orgueil ultime est de forcer notre volonté contre le grain de la volonté divine dans une tentative de gagner quelque chose dont nous ne croyons pas que cela viendra à nous.

L’alignement divin est un voyage personnel. Il faut le désirer. Il faut être prêt à croire qu’il y a une puissance supérieure et décider d’être en relation avec elle.

Ce monde est une salle de classe. C’est censé être un méli-mélo de libre arbitre. Les résultats du libre arbitre nous informent et la leçon ultime est l’amour. Cela peut paraître cliché, mais c’est vrai, le travail acharné AMOUR – le travail des maîtres et des sages. La solution est donc personnelle.

Que faites-vous face aux ténèbres, au mal, à la trahison, à la mauvaise volonté ?

C’est le test – à la fois personnel et planétaire.

Vous êtes le laboratoire et le bénéficiaire de vos choix.

Ou… le flash solaire, l’enlèvement, ou un autre événement mystique va tout simplement vaporiser le problème de l’existence. Mais d’ici là, à mon humble avis, nous devons trouver et nous aligner sur les nobles qualités et prendre position pour ce qui est sacré.

Continuez le bon travail d’aimer et de faire de votre mieux.

FIN DE L’ARTICLE


L’auteure :

Elizabeth_Wilcock.png

Elizabeth Wilcock est une pionnière mystique et créatrice des Lignées de Lumière du Chemin de la Prêtresse qui initie les femmes aux arts sacrés. Pendant la majeure partie de sa vie adulte, elle s’est entraînée avec des maîtres et des grands maîtres au chamanisme, aux arts martiaux, au qigong et au mysticisme. Elle s’est aventurée dans 70 voyages Ayahuasca et a obtenu cinq ceintures noires en Kung-Fu de Shaolin, devenant la première femme maître dans son organisation d’arts martiaux. Elle possédait et gérait cinq écoles d’art martial et des centres de qigong et a formé des milliers d’étudiants. Elle est aussi une prêtresse initiée et combine ses années d’expérience dans ses initiations du Chemin des Prêtresses. Elle est également mariée à David Wilcock, auteur bien connu, chercheur sur les ovnis, personnalité de la télévision et théoricien des extraterrestres antiques. Pour en savoir plus : https://www.elizabethwilcock.com/

Rejoignez le groupe Facebook du Chemin de la Prêtresse : https://www.facebook.com/groups/thepriestesspath/

Source de l’article : https://www.elizabethwilcock.com/2019/07/08/the-sacrifice-of-notre-dame-amp-the-cabals-war-with-the-goddes/

Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator


 

 

 

1 réponse »

  1. Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    Bonjour,

    Pourtant sur cette petite planète, bien que la plupart s’accordent afin que soit combattu et détruit les forces sombres, s’y passe des situations paradoxales, d’un coté l’on souhaite combattre ces forces obscures, mais dans les faits, presque personnes soutiens les humains qui proposent des applications allant dans ce sens, faciles à mettre en place sans beaucoup de moyens financiers, ni à pratiquer, et qui seraient facile de développer dans des bassins de population entier.

    Il en va ainsi du manuscrit « Nouvelle voie pour l’éveil » prochainement publié, qui ne trouve presque aucun soutien tout au contraire, il est plutôt ignoré ou snobé, alors qu’il demanderait à être très bien promu et très bien diffusé, puis pourvoir le traduire du français dans le plus de langues possible et réussir à le faire publier à compte d’éditeurs, comme cela sera le cas avec la maison d’Editions parisienne Spinelle (en français).

    Ce que propose ce manuscrit, est permettre à chacun de pouvoir rapidement se connecter au ressenti éveillé, ce qui modifierait en profondeur à n’en point douter, notre lien direct avec l’environnement et nos relations avec les autres êtres humains, et non humains qui se présenteraient pour avancer à nos cotés.

    Bien à vous.

    En partage, texte extrait du manuscrit « Nouvelle voie pour l’éveil » : L’OUROBOROS SECRET

    Un des sens cachés profonds que l’intuition m’avait déjà révélé et transmis, est écrit dans ces lignes « Nouvelle voie pour l’Eveil », qu’elle se trouvait être, l’interface, le média, le pont à partir duquel la conscience maintenant éveillée, se reliait à l’environnement illusoirement matériel.

    Maintenant, existe t’il un lien reliant les visions théistes de l’éveil, à celle non théiste comme l’est le bouddhisme ?

    Ce matin 11 novembre 2018, l’intuition m’a transmis et fait découvrir ce lien. Ne dit-on pas de l’intuition qu’elle est féminine ?

    Elle l’est et pour cause. Cela renvoi au féminin sacré, au temps où l’image de la divinité n’était pas masculine mais féminine, l’intuition en ce temps était féminine et l’éveil l’était également, mais pourquoi ?

    Le bouddhisme affirme que l’origine de tout est la base incréée et non née, d’où tout se déploie sans jamais la quitter.

    La référence théiste du féminin sacré et du culte de la déesse, se relie à la fécondité et à l’image directe de la matrice à partir de laquelle se développe l’union du spermatozoïde à l’ovule en fétus, pour obtenir finalement par la naissance dans notre plan physique, d’un être masculin ou féminin, qui à sa maturation s’accouplera à nouveau pour perpétuer le cycle éternel de la vie.

    Mais cette union physique perpétuant le cycle éternel de la vie, n’est que l’ombre de l’union sacrée d’hiérogamie, où les deux partenaires pratiques tumo en couple, ou la réalisation de cette pratique permet l’embrasement de leurs corps en arc-en-ciel et leur dissolution physique en lumière, tout comme ces représentations tantriques de couples en union sexuels, symbolisant en fait l’unification d’énergies en mouvements.

    Dans le bouddhisme non théiste la transmission de tumo en couple n’est presque jamais abordée et encore moins transmise, partant que selon les dires de certains Maitres, est que le plus certain par cette pratique, n’est pas l’obtention du corps d’arc-en-ciel, mais la naissance neuf mois plus tard d’un enfant, ce qui de toutes évidences mettrait dans l’embarras un moine ou une nonne confirmée, autant qu’ un couple de yogi et yogini.

    C’est pour cette raison que l’enseignement bouddhiste transmis pour l’obtention du corps d’arc-en-ciel est Thögyal, qui est une pratique solitaire demandant assiduité et persévérance, et qui pour certains très rares, est une réalisation extraordinaire nommée, corps grand transfert.

    Lorsque pour les hommes leur compréhension de l’incréé était un concept hors de leur portée intellectuelle, et avant qu’elle ne soit remplacée par les religions monothéistes patriarcales dépossédant les femmes de tout leur pouvoir, c’était le culte de la déesse du féminin sacré, était le lien naturel permettant l’éveil.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.