Le co-fondateur de Wikipédia critique Facebook et Twitter pour leur «épouvantable» Internet: «Ils peuvent contrôler ce que vous voyez»

« Ils peuvent contrôler ce que vous voyez ». 

Le co-fondateur de Wikipedia, Larry Sanger, a critiqué Facebook et Twitter pour avoir abusé de leur pouvoir pour créer un Internet «épouvantable», tout en préconisant la création de réseaux sociaux «décentralisés». 

« Ils peuvent façonner votre expérience, ils peuvent contrôler ce que vous voyez, quand vous le voyez et vous devenez essentiellement un rouage de fond dans leur machine », a déclaré Sanger à CNBC .

Sanger a déclaré que la manière dont Internet s’était développé depuis 2001 était « franchement épouvantable », les entreprises exploitant les données des utilisateurs pour réaliser de vastes bénéfices au prix de « violations massives » de la vie privée.

wikipedia2bco-founder2blarry2bsanger

Il a directement qualifié Mark Zuckerberg de «trop contrôlant» et de n’avoir aucune idée des réseaux «ascendants».

«L’Internet n’aurait pas du être créé par des personnes telles que Mark Zuckerberg, ni aucun des dirigeants d’entreprise de la Silicon Valley», a déclaré Sanger.

La solution de Sanger, décrite dans sa Déclaration d’indépendance numérique, est que ces «vastes empires numériques» doivent être remplacés par des réseaux d’individus décentralisés.

Selon le co-fondateur de Wikipédia, cela reviendrait à ce que l’Internet  «devienne plus libre», la base même sur laquelle il avait été créé.

«Ces réseaux permettraient, par exemple, aux particuliers de publier des informations en ligne sans passer par une organisation centrale, comme une entreprise. De la même manière que bitcoin est un actif «décentralisé» qui n’est pas soumis aux autorités comme les banques centrales, les réseaux sociaux décentralisés signifieraient qu’aucune plate-forme unique ne pourrait contrôler les données des utilisateurs en ligne », rapporte CNBC.

Référence: Summit.News


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bien http://www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous. 

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

Notez cet article !
[Total: 0 Average: 0]
N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Une pensée sur “Le co-fondateur de Wikipédia critique Facebook et Twitter pour leur «épouvantable» Internet: «Ils peuvent contrôler ce que vous voyez»

  • 12 juillet 2019 à 15:29
    Permalink

    Commentaire en partage sur mon compte Facebook :

    Bonjour,

    Malheureusement il y a très peu de chance qu’un tel internet libre existe un jour, lorsque l’on voit comment les pouvoirs de par le monde sont tous concentrés entre les mains d’une minorité.

    Ce qu’il conviendrait de faire est de nous connecter de ces soi-disant réseaux sociaux, mais où alors se retrouver ?

    Ainsi, ce que fait en se moment même la Russie pourrait peut-être à terme devenir l’internet libre, mais là encore j’en doute, n’étant pas vraiment certain que le but des autorités russe soit d’offrir plus de liberté à ceux qui se serviront de cet outil centralisé sur la Russie principalement.

    Mais c’est t’on jamais…

    Bien à vous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :