Divulgation

Les rapports des pilotes de l’US Navy sur les OVNI sont diffusés dans les médias grand public.

Voir l’article lié ici par exemple: http://www.leparisien.fr


usnavyovni

Les rapports des pilotes de l’US Navy sur les OVNI sont diffusés dans les médias grand public.

ÉCRIT PAR LE DR MICHAEL SALLA LE 28 MAI 2019. POSTÉ DANS PROGRAMMES SPATIAUX A LA UNE.

Le 26 mai 2019, le New York Times a publié un article sur cinq pilotes de l’US Navy rapportant des observations d’OVNI en 2014 et 2015 au large des côtes de la Floride. L’histoire cite leurs descriptions d’embarcations inconnues qui pourraient voler à des vitesses hypersoniques et planer au-dessus de l’océan. Leurs rapports ont été transmis au Programme d’identification des menaces avancé aériennes (AATIP) du Pentagone.

Les cinq pilotes de la Marine ont été interviewés par les journalistes du New York Times au sujet des observations d’OVNI qui se sont produites pendant qu’ils effectuaient des manœuvres d’entraînement au large du porte-avions Theodore Roosevelt avant leur déploiement au Moyen-Orient. Les journalistes du Times ont déclaré qu’en raison des observations de 2014 et 2015, la Marine a mis à jour ses directives classifiées sur la façon dont les pilotes doivent signaler les OVNI, que l’on appelle maintenant officiellement les phénomènes aériens inexpliqués (UAP).

Une vidéo de l’un des incidents d’OVNI où l’on pouvait entendre les pilotes s’exclamer a été incluse : « Wow, c’est quoi ça, mec ? Regardez-le voler ! » La vidéo avait été diffusée plus d’un an plus tôt et a fait l’objet d’une interview de Fox News le 12 mars 2018 avec Luis Elizondo, l’ancien responsable du Pentagone, qui a dirigé l’AATIP de 2007 à 2017 quand il s’est retiré pour protester contre le manque de soutien dont le programme faisait l’objet.

Dans l’article du Times, les pilotes ont clairement indiqué qu’aucun avion piloté connu ne pouvait effectuer les manœuvres aériennes complexes de l’OVNI :

Ce qui était étrange, disaient les pilotes, c’est que la vidéo montrait des objets qui accéléraient à une vitesse hypersonique, faisant des arrêts soudains et des virages instantanés – quelque chose qui dépasse les limites physiques d’un équipage humain.

Ils ont émis l’hypothèse que les OVNI pourraient faire partie d’un programme de drone très avancé qui a soulevé plusieurs problèmes de sécurité en raison de la possibilité d’une collision en vol. Ils ont refusé de spéculer davantage sur les origines de l’OVNI. Plus tôt en avril 2019, la Marine a publié de nouvelles lignes directrices pour signaler les observations d’OVNI et a cité les préoccupations en matière de sécurité comme facteur de la nécessité d’améliorer le processus de déclaration.

Il y a plusieurs leçons importantes à retenir de ce dernier article du New York Times qui fait suite à un article du 16 décembre 2017 qui analysait des observations similaires signalées par des pilotes de la Marine en 2004.

La première, c’est que la marine américaine permet à ses pilotes de rendre publiques les observations d’OVNI qui ont des répercussions sur la sécurité nationale. Cela a effectivement renversé une politique militaire de plusieurs décennies, datant de 1954, appelée JANAP 146(C), qui interdisait aux pilotes militaires et civils de discuter des observations d’OVNI qui étaient considérées comme ayant des implications pour la sécurité nationale. Le JANAP 146 a évoqué la possibilité de poursuites en vertu des lois sur l’espionnage pour transmission non autorisée d’observations d’ovnis signalées par des pilotes militaires et civils qui relevaient du mécanisme officiel de notification établi par le JANAP.

Le deuxième constat, c’est que le Pentagone permet que la vidéo de surveillance militaire officielle soit diffusée au public au sujet d’un phénomène qui, à première vue, semble inconnu, du moins pour les pilotes qui en sont témoins. Il est plus que probable, cependant, que le phénomène est très bien connu de la hiérarchie militaire qui a sanctionné la fuite des vidéos, dont il faut souligner qu’il s’agit de vidéos officielles de la Marine dont la divulgation non autorisée est sévèrement sanctionnée comme le JANAP 146 le précise.

Troisièmement, le fait que le New York Times ait publié l’article envoie un signal clair à d’autres sources de médias grand public qu’il est acceptable de discuter des observations d’OVNI et de leurs implications pour la sécurité nationale. On peut donc s’attendre à ce qu’il y ait beaucoup plus d’articles sur les OVNI/UAP dans les médias grand public dans un proche avenir, comme en témoignent les multiples sources d’information qui rapportent immédiatement l’article du Times.

Quelles conclusions peut-on tirer du nouvel enthousiasme des médias grand public à discuter des reportages pilotes sur les OVNI ?

Il est important de souligner qu’il n’y a aucun moyen pour le Pentagone de révoquer sa politique de plusieurs décennies (JANAP 146) sans être convaincu qu’il pourrait expliquer adéquatement les implications pour la sécurité nationale des observations d’OVNI. Il est plus que probable que les fuites vidéo et les interviews des pilotes font partie d’un processus officiel de divulgation des technologies aérospatiales avancées qui sont bien connues des chefs militaires américains

Le Pentagone éduque lentement le public sur les technologies avancées qu’il a secrètement développées. Il existe des preuves abondantes et convaincantes que l’USAF et l’US Navy ont développé des programmes spatiaux secrets qui utilisent le type de technologies aérospatiales avancées dont les pilotes de la Navy ont été témoins lors des incidents de 2014/2015 et 2004.

Il est très probable, cependant, que l’arsenal de technologies aérospatiales avancées de l’US Air Force sera le premier programme spatial secret à être révélé étant donné l’abondance de preuves prouvant son existence comme je l’ai documenté dans le programme spatial secret de l’US Air Force. Alors que le programme de la Marine était axé sur les opérations dans l’espace lointain, la Force aérienne s’est concentrée sur les opérations près de la Terre et ses vaisseaux ont déployés des technologies qui seront plus faciles à expliquer comme de conception humaine.

Le fait que les pilotes de la marine américaine soient déconcertés par les technologies de pointe dont ils sont témoins et qu’ils soient ainsi mis au courant de l’appartenance de ces technologies à un autre service militaire sera d’un grand secours pour le récit de la divulgation d’OVNI qui se déroule actuellement. Cela détournera l’attention du PSS (Programme Spatial Secret) de la Marine vers le PSS de la Force aérienne.

Il devient très clair que le Pentagone a décidé d’aller de l’avant en préparant le grand public aux annonces futures de technologies aérospatiales de pointe qui ont été secrètement développées dans des programmes hautement confidentiels. Ceci servira à expliquer les origines de nombreuses observations d’OVNI au cours des décennies, y compris celles dont ont été témoins les pilotes militaires qui ont été étudiés par l’AATIP. Pour ma part, je ne crois pas que toutes les observations d’OVNI puissent s’expliquer par des technologies avancées développées par le monde terrestre, mais il y en a certainement un grand nombre.

Les technologies aérospatiales avancées secrètement développées par l’armée de l’air, comme je l’explique dans le programme spatial secret de l’armée de l’air américaine, seront progressivement divulguées avec le lancement officiel de la Force spatiale (Space Force) qui fait partie du plan stratégique à long terme qui permettra, un jour, de divulguer et fusionner les technologies aérospatiales avancées développées par différentes divisions militaires des Etats-Unis.  En attendant, pour en savoir plus sur l’AATIP et les multiples reportages de pilotes militaires sur les OVNI depuis 2007, vous pouvez écouter ce vendredi le lancement officiel de la chaîne History Channel’s, « Unidentified: Inside America’s UFO Investigation”.

© Michael E. Salla, Ph.D. Copyright Notice

https://www.exopolitics.org/us-navy-pilot-reports-of-ufos-go-mainstream


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bien http://www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous. 

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s