Programmes Spatiaux Secrets PPS / SSP et Bases souterraines

Base TOP SECRÈTE Souterraine Humaine / Extraterrestre (Deep Underground Military Bases ou DUMBs): Pine Gap, Australie

Bonjour, nous allons présenter une série d’articles consacrés aux bases militaires souterraines militaires où sont en général, et conformément aux accords avec les gouvernements, réalisés des essais et expérimentations de technologies très négatives envers les humains en collaboration avec des extraterrestres du service négatif, ainsi que des expériences génétiques sur des personnes enlevées en surface (hybridations, manipulations génétiques etc).

afficher-les-sous-titres

DUMB: Pine Gap, Australie

Introduction / Résumé

La base de Pine Gap, comme on l’appelle communément, porte officiellement le nom de Joint Defence Space Research Facility (base conjointe de recherches spatiales de défense). Toutefois, les Australiens, eux, disent « Pine Gap ». La base de Pine Gap a eu plusieurs fonctions. A l’origine, elle a servi à la recherche et au développement de la technologie spatiale de défense. La responsabilité première de la base revenait à la U.S. Defence Advanced Research Projects Agency (DARPA) située au USA.

Au cours des premières étapes d’implantation de Pine Gap, le Directeur de la DARPA était Stephen J. Lukasik. Les membres-clés de son personnel étaient : 1) Kent Kresa, adjoint spécial pour la technologie de guerre sous-marine et directeur de la technologie tactique, 2) Lawrence G. Roberts, directeur des techniques de traitement des informations, 3) Eric H. Willis, directeur de la recherche de surveillance nucléaire, 4) David E. Mann, directeur de la technologie stratégique et 5) le lieutenant colonel Austin W. Kibler, directeur de la division de recherche sur les ressources humaines.

PG1
Tapie dans une petite vallée au pied des montagnes, au sud de la chaîne de Macdonnell, à environ 19 km en avion du centre de l’Australie, se trouve l’une des merveilles du monde moderne. Les entrées de surface apparentes de cette retraite super-technologique se situent par 23 degrés 48 min sud sur 133 degrés 43 min est. C’est en Australie, l’une des trois plus importantes bases ultra-secrètes que finance le gouvernement des États-Unis.

Pine Gap est installée sur ce que l’on croit être le puits d’eau le plus profond et le plus droit qui fut jamais foré en Australie. Il a une profondeur d’au moins 8.535 mètres (8,5 km).

Pine Gap est la plus importante et la plus évoluée des stations de contrôle satellitaire au sol dans le monde. L’installation qui descend à donc 8500 mètres de profondeur là où se trouve une gigantesque antenne souterraine capable de créer d’énormes champs vibratoires qui se propagent sur la planète entière et pouvant provoquer le chaos dans la terre intérieure. Le NRO utilise cette antenne pour surveiller toutes les communications non seulement civiles et militaires, mais également extraterrestres.

La région entourant la base est un portail naturel inter-dimensionnel ou une porte des étoiles pour des vaisseaux entrants. Pour gérer ce trafic, Pine Gap utilise un système de guidage des OVNI à l’énergie nucléaire pour diriger les vaisseaux qui se déplacent en ligne droite vers et en provenance de la base. Des agents de liaison aliènes intégrés aux militaires et dans le gouvernement sont des procédures standard.

Pine Gap a son équivalent sur l’île de Guam. Ce complexe comporte des ateliers de réparation et de maintenance de vaisseaux spatiaux, des laboratoires, des serres, des réserves de nourriture ainsi que des salles de téléportation et de sauts spatio-temporels. L’endroit est équipé d’un système informatique IBM à Intelligence Artificielle sur des plateformes flottantes. Le personnel porte des badges d’identification avec des codes couleur qui correspondent aux bandes courant le long des parois des corridors qui s’enfoncent à l’intérieur de la base.

Ce puits pourrait aussi servir d’antenne souterraine pour la diffusion d’électricité à très basse fréquence. Étant donné que Pine Gap mène apparemment des recherches autant sur la haute atmosphère que sur le sous-sol, il est très probable, à moins que ce ne soit pour une autre raison, que l’antenne du puits serve à syntoniser un énorme champ d’onde stationnaire autour de la planète ! Un système de ce genre pourrait facilement être synthonisé sur des fréquences allant de, disons 9000 cycles par secondes à 14.336 cycles par secondes ou hertz, soit suffisamment pour produire un champ résonnant électrique à une altitude de 400 km.

PG2.jpg

On a aussi entendu dire que Pine Gap possédait une centrale nucléaire très grande pour alimenter son énorme émetteur-récepteur. Au nombre des autres projets que la rumeur a fait circuler, citons des accélérateurs à plasma à haute tension et à haute énergie… utilisés probablement dans de nouvelles méthodes de production d’énergie, un rayon de la mort, ou canon à plasma et même des émissions spécialisées d’énergie servant à recharger les sous-marins électriques loin dans l’océan Indien.

Il est à peu près certain que les premières versions de l’émetteur-récepteur à très basse fréquence de Pine Gap, près de la Baie d’Exmouth en Australie, servait et sert encore à la transmission de courants électriques sous-marins très puissants aux sous-marins américains qui remorquent de longues antennes derrière eux. On sait, aussi, que l’électricité transmise de cette manière peut être suffisamment puissante pour recharger les batteries de bord à haute tension appelées cellules d’emmagasinage de plasma dynamique.

Le Nation Review, un journal national australien, disait certaines choses intéressantes sur Pine Gap, dans son numéro du 17 et 23 mai 1974 :

« La base de recherche de Pine Gap, près d’Alice Springs, a réussi à tenir secret jusqu’à ce jour l’un des projets de recherches les plus incroyables du monde.
Les États-Unis mènent des recherches continues sur la propulsion électromagnétique (PEM) à Pine Gap depuis sa création en 1966.

Nixon (ancien président des États-Unis) annonçait que 1975 était la date cible pour le parachèvement du projet. A ce moment, cette réalisation devait estomper la crise du pétrole.

Des défauts de dernière minute dans la conception et le fonctionnement des véhicules PEM auraient probablement repoussé la date de quatre autres années (note de l’auteur)

PG3

Pour des raisons de sécurité, le projet PEM comprenait des clés hypnotiques et post-hypnotiques implantées chez le personnel avant qu’il ne soit reçu dans le projet. Il est fort probable, toutefois, que cette technique ait été remplacée, à présent que l’on sait que l’un des effets secondaires du LSD et d’autres hallucinogènes est justement d’affaiblir partiellement les effets hypnotiques.

Selon beaucoup de témoins oculaires, des disques blancs d’environ 9 mètres de diamètre portant les inscriptions « U.S. Air Force » ont été livrés en Australie dans de gros avions militaires… qui ont attiré à l’un ou l’autre des deux aéroports qui desservent Pine Gap. D’autres témoins disent avoir vu ces mêmes avions décharger une quantité phénoménale de meubles modernes, de nourriture et d’autres provisions que l’on s’attendrait ordinairement à voir dans un hôtel « pour riches ». Se pourrait-il que près de la très évidente base Pine Gap il y ait une ville souterraine construite sur plusieurs niveaux ?…

Se pourrait-il que Pine Gap soit aussi ce qu’il est convenu d’appeler un abri destiné à recevoir le personnel-clé des États-Unis en cas de catastrophes météorologique naturelle ou d’attaque nucléaire à l’échelle mondiale dont le nom de code serait Noah’s Ark (l’arche de Noé)?…

Si quelqu’un doute du degré de surveillance orbital qu’il est possible d’atteindre aujourd’hui, un communiqué de presse de 1973 sur les autres fonctions de Pine Gap devrait le convaincre. Le communiqué indiquait que Pine Gap et sa station sœur, Guam, entretenaient des satellites photographiques dans le cadre de ce qui fut appelé Opération Big Bird (opération grand oiseau).

Chacun de ces « oiseaux » pesait 9 tonnes, mesurait 16 mètres de longueur sur 3 mètres de largeurs, pouvait balayer la surface entière de la terre toutes les 24 heures et pouvait modifier son altitude sur 160 à 320 km pour prendre des photos rapprochées de secteurs intéressants. Chaque fois que le centre de contrôle demandait à « l’oiseau » de prendre une vue rapprochée ou une photographie à haute résolution d’une zone stratégique donnée, il utilisait un énorme appareil Perkin-Elmer pour prendre une photographie à basse altitude de l’objectif. Les photos que l’on tirait étaient tellement claires que des objets de quelque 30 cm de largeur étaient identifiables.

Les « oiseaux », de même que les premiers satellites du programme 647, utilisaient des capteurs à infra-rouges et des films. Il est à peu près certain que les russes ont des systèmes équivalents en opération. Big Brother nous regarde…

PG4

Au Transvaal, en Afrique du Sud, se trouve une station similaire à Pine Gap. Mais il est difficile d’obtenir des renseignements à son sujet. La plupart des employés qui y travaillent se font passer pour des employés consulaires américains. Cependant, un personnel consulaire de 1200 personnes, c’est pour le moins excessif. Comment s’appelle cette station ?… est-ce Krugersdorp ou Koedespoort…?  Cet endroit aurait aussi un lien avec une autre station de TBF (très basses fréquences) au pôle Sud. L’opération Deep Freeze (opération surgelé)?… n’est-ce pas une étrange coïncidence que les deux grilles dont parlait le capitaine Bruce Cathie (dans son ouvrage intitulé : Harmonic 695) aient des pôles situés au pôle Sud aussi?…

Certains des principaux entrepreneurs et fournisseurs de Pine Gap ont été Collins Radio, Ling-Tempco-Vought (L.T.V.), tous deux du Texas, McMahon Construction et I.B.M. Le bruit court aussi qu’au fond du puits, sous la base, des supersystèmes informatiques IBM reposeraient sur une plate-forme.

L’existence d’un émetteur-récepteur d’énergie à TBF et des machines volantes électriques n’est pas si difficile à croire. On se souviendra que L.T.V. est une société aérospatiale qui constitue un conglomérat de filiales dans la fabrication d’appareils électroniques et d’avions. IBM a aussi, il y a longtemps, mis au point des ordinateurs géants comportant des unités de mémoire principale cristallines et refroidies à l’extrême. Ces ordinateurs sont capables de reconnaître la voix et des formes visuelles. La capacité de leur mémoire principale serait supérieure à 2 milliards d’octets (caractères)! N’est-il pas possible qu’il y ait certains secrets que le gouvernement invisible de la Terre ait cachés à ses sujets?…

Il faut se rappeler qu’il y avait plus de 100.000 personnes qui travaillaient au Projet Manhattan pour produire la première bombe atomique. Ce secret a-t-il filtré pour aider les Japonais?…

PG5

La pointe d’un compas placée sur Pine gap et l’autre s’étendant jusqu’à Perth, formera, lorsque l’on trace le cercle, un cercle autour de l’Australie qui passe par les secteurs suivants : Perth, l’émetteur-récepteur TBF d’Exmouth, Brisbane, Canberra, Sydney, Melbourne (le long de la péninsule de Mornington et une zone un peu au large du Cap Otway entre le cap et l’île King.

Soit dit en passant, Darwin et Adelaïde tombent sur un cercle autour de Pine Gap dont le rayon est de quelque 1200 km et des poussières alors que la zone dont il était question plus haut donne un rayon d’un peu plus de 1900 km. Le ministère des Transports (qui s’appelait ministère de l’Aviation civile auparavant) enregistre Pine Gap comme R233 sur les cartes de navigation pour cette zone. R233 est un espace aérien limité réservé à la recherche spatiale (c’est-à-dire, ne volez pas dans la zone indiquée sur la carte). L’espace R233 est un cercle d’un rayon de cinq milles miles marins dont le centre est Pine gap.

PG7.jpg
Étranges spirales et lignes à l’intersection de Hatt Rd (entrée à Pine Gap) et Stuart Hwy.

PG7
PG8

Lop Nor en Chine, où les Chinois ont installé un des sites de leur programme spatial, est connecté à Pine Gap. De plus, un groupe séparatiste de membres hautement connectés de la cabale venant de Chine, d’Europe et des États-Unis, a créé un autre projet connu sous le nom d’Echelon 11 situé près de l’équateur. Il ne s’agit pas d’un projet financé par le gouvernement des Etats-Unis. Comme le bloc européen croît en puissance, l’industrie aérospatiale de l’UE va venir de plus sur le devant de la scène pour contrer l’Occident. Echelon 11 fait partie de cette évolution.

De Pine Gap, un tunnel long de 2200 km mène à la base sous-marine du Cap du Nord-Ouest, où les sous-marins peuvent s’enfoncer loin dans les terres australiennes jusqu’à Pine Gap pour se réapprovisionner en carburant (nucléaire). La base de Pine Gap possède 9 niveaux souterrains et un tunnel d’évacuation pour le personnel. La base est conçue pour résister à des frappes nucléaires, ce qui en fait la cible numéro un en Australie, ce qu’elle sera lorsque le temps viendra. La base abrite également une usine produisant des armes nucléaires et possède également des capacités de frappe à l’aide de missiles nucléaires.

En Australie, il y a trois 3 bases importantes comme Pine Gap. Une se trouve à Nurrungar dans le Sud de l’Australie près de Woomera (l’ancien site des tests nucléaires britanniques), une autre en Nouvelle-Galles du Sud et la troisième qui est de loin la plus importante non loin d’Alice Springs à Pine Gap au pied des contreforts méridionaux de la chaîne des Monts MacDonnel (voir sur la carte ci-dessus). Ces autres bases sont également totalement souterraines et fonctionnent en-dessous des locaux de recherche de la Défense spatiale. D’autres constructions secrètes continuent d’être creusées dans et autour de Pine Gap jusqu’à nos jours avec pas ou peu de supervision publique, une recette assurée de désastre pour la liberté et la libération.

Révélations

Le Dr steven Greer eu le témoignage d’une personne ayant travaillé dans un projet top secret, avoua que lors d’un transfert en hélicoptère à Pine Gap, il vécut une expérience tout à fait inhabituelle, le flanc de la colline d’apparence normale, s’ouvrit comme s’il s’agissait d’un hologramme.

L’appareil pénétra profondément jusqu’à un endroit où se trouvaient d’énormes OVNIs de fabrication humaine dont certains étaient de formes triangulaires.

LA BASE DE PINE GAP – AUSTRALIE EN DÉTAIL

Selon un article paru dans Fortune City sur Internet, dans les années 1960, le gouvernement des États-Unis avait entamé des pourparlers secrets avec le gouvernement australien au sujet de la construction d’un poste de relais satellite quelque part dans l’intérieur des terres australiennes.

USGS ( United States Geological Survey ) a commencé à étudier des cartes et des levés géologiques de l’Australie. En 1964 ou en 1965, l’Australie centrale a été choisie comme région pour construire l’installation.

Le gouvernement australien a été invité à fournir des emplacements suggérés pour la construction de l’installation. Le site proposé offert aux États-Unis était un terrain de 25 acres appartenant à l’armée de l’air australienne, avec la possibilité d’agrandir les avoirs. Le site, situé à seulement 7 kilomètres du centre-ville d’Alice Springs, a été inspecté par le gouvernement américain, mais jugé inapproprié. Le gouvernement américain a alors choisi l’environnement d’Alice Springs comme site des futures installations.

Pine Gap, près d’Alice Springs, emploie plus de 1 000 personnes, principalement de la Central Intelligence Agency et du National Reconnaissance Office. MERINO, qui s’appelait à l’origine le nom de code, est la station au sol pour un réseau de satellites qui intercepte les communications téléphoniques, radio, des liaisons de données et d’autres communications à travers le monde.

L’installation comprend actuellement une douzaine de radômes, une salle informatique de 5 600 mètres carrés et une vingtaine de bâtiments de service et d’assistance.

PG14.jpg

Deux de ses antennes au sol font partie du système américain de communications par satellite de la Défense.

PINE GAP ET LES OVNIS

L’Australie centrale et méridionale et Pine Gap (qui a une porte dimensionnelle naturelle) ont toujours eu une activité ovni élevée. En 1989, à 4 h 30, une grande porte bien camouflée s’ouvrit sur le flanc d’une colline située à l’intérieur du complexe de sécurité et un disque circulaire métallique apparut dans le trou noir béant et s’en alla rapidement. La porte se ferme alors lentement.

En 1975, un grand objet blanc, de taille similaire à l’un des radômes blancs, a soudainement bondi dans les airs et a disparu rapidement. En 1980, à partir d’une porte camouflée, trois objets en forme de «baignoire» volaient lentement au-dessus de la base, puis disparaissaient un à un dans un trou noir oblong dans une colline. En 1973, un campeur a vu un rayon vertical de lumière bleue très vive émanant de la zone de la base.

2cgzuq929zyexu

Un OVNI, de couleur gris terne avec un léger duvet jaune sur son pourtour et env. 170m de diamètre planait au-dessus. Un mince faisceau bleu vif, semblable à une tige, s’étendait lentement de l’OVNI à la base. Quelques minutes plus tard, le faisceau lumineux s’est rétracté pour être suivi d’un faisceau bleu similaire s’étendant lentement de la base au disque. Suivi par un faisceau de couleur or qui est apparu très proche de la bleue.

Ce processus a duré environ quarante minutes et a pris fin lorsque le disque a émis des oscillations rapides «éclairées comme un néon» et est monté verticalement à très grande vitesse.

En 1984, cinq témoins ont vu des véhicules circuler autour de la base principale et des groupes de personnes en combinaison se rassemblaient près des radômes. Soudain, un faisceau lumineux de lumière de couleur dorée jaillit du centre de la zone du radôme de plusieurs mètres de large et d’une intensité extrême. Il semblait presque solide.

Le faisceau s’est soudainement coupé puis pulsé plusieurs fois. Puis cinq étoiles se sont approchées comme des objets. Quatre étaient en forme de diamant serré et le cinquième qui ressemblait à un cylindre suivait à une distance d’environ deux milles.

Les quatre objets plus petits se sont déplacés chacun en petits cercles.

PG15

L’objet de forme cylindrique blanche avec un halo blanc brillant autour de son centre s’est déplacé vers la base, réduisant l’altitude et s’est arrêté, oscillant de haut en bas pendant toute la durée.

Les faisceaux de lumière bleue ont commencé à clignoter entre les cinq objets et le sol. Le faisceau de lumière d’or émanait à nouveau de la zone des radômes.

Cette fois, les petits objets ont commencé à tourner autour du faisceau et à monter verticalement comme s’ils l’examinaient. Les quatre objets sont ensuite revenus en spirale le long de la poutre. Ils ont ensuite tous accéléré en quelques secondes. Sept autres OVNIS ont été vus au cours des prochains jours. À une autre occasion, les campeurs ont vu une boule blanche brillante de lumière blanche scintiller, puis d’autres lumières blanches se sont groupées avec elle et ils se sont éloignés rapidement.

En 1998, des témoins ont vu dans le ciel une lueur argentée de la taille d’un ballon de basket qui avait disparu au sud.

La radio bidirectionnelle a échoué pendant cette comparution. Ensuite, un groupe triangulaire de cinq petites lumières vacillant d’avant en arrière s’estompa. D’autres sources indiquent en 1996 que quarante lumières orange de la taille d’une vignette comprenaient deux formations distinctes.

Le premier était un cercle de 19 lumières qui a plané pendant une quinzaine de minutes. Ensuite, 21 phares similaires se sont déplacés en 2 lignes droites d’est en ouest, puis ont formé une ligne droite régulièrement espacée.

Les deux formations ont ensuite voyagé vers l’ouest et ont été perdues de vue; un ovni se présentant comme une lumière bleue a atterri à environ 10 km à l’ouest d’Alice Springs. Tout à coup, il s’est élevé et les témoins ont constaté qu’il mesurait environ 14 mètres de diamètre, avec une base plate avec des lignes en bas et un sommet arrondi. La lumière bleue formait un halo tout autour et faisait un bruit vrombissant. C’était au-dessus de la voiture pendant une courte période et ils pensaient être surveillés. Il a ensuite volé vers Pine Gap.

Un homme a prétendu avoir été emmené à bord d’un OVNI et emmené à une base située sous Pine Gap, où il existe des preuves d’un lien avec les « Aliens ». Ce lien serait entre les étrangers, l’armée et le gouvernement à  » l’échelle cosmique « . Il a été dit que Pine Gap est un système de guidage d’OVNI parce que des OVNIS ont volé en ligne droite vers ou depuis l’installation.

L’auteur et chercheur, Stan Deyo, a déclaré qu’à la profondeur de 8 km à Pine Gap pourrait être utilisée une antenne souterraine pour les émissions d’électricité VLF.

Peut-être impliquée à la fois dans la recherche souterraine dans la haute atmosphère, l’antenne de ‘bore’ pourrait être utilisée pour accorder un gigantesque champ d’ondes stationnaires autour de la planète entière. Ce système pourrait être réglé pour établir un champ électrique résonnant autour de la planète à une altitude de 250 milles. Pine Gap peut avoir une très grande installation nucléaire utilisée pour alimenter son énorme émetteur-récepteur…

Éventuellement aussi un accélérateur plasma haute tension à haute énergie pour la production d’énergie, un rayon de mort ou un canon à plasma. M. Deyo a déclaré que Pine Gap et sa station sœur de Guam soutenaient les satellites photographiques. Chacun pesait 11 tonnes, mesurait 50 pieds de long sur 10 pieds de large, ce qui permettait de balayer toute la surface de la terre toutes les 24 heures, variant son altitude de 100 à 200 milles pour des gros plans.

Les images pourraient montrer un objet de douze pouces et utiliser des capteurs infrarouges.

En 1899, Nikola Tesla a inventé un procédé d’envoi de courants sans fil à travers le globe, en transmettant de l’énergie sous forme d’ondes stationnaires dans l’écorce terrestre et la haute atmosphère. Il pouvait transmettre des quantités presque illimitées d’énergie à n’importe quel endroit du globe. Les USA possèdent un émetteur à très basse fréquence au pôle Sud qui est similaire au procédé Tesla, sauf qu’il peut être accordé sur une fréquence de 7 Hz.

Des super harmoniques de cette fréquence ont été utilisées par l’US Navy à Northwest Cape en Australie et à Pine Gap. L’ antipode de l’émetteur du cap Northwest se trouve au milieu du triangle des Bermudes et l’antipode de Pine Gap est très proche du tropique du Capricorne, au centre de la grande chaîne de divisions de l’océan Atlantique.

Tesla a observé qu’en envoyant une boule de fluide électrique autour de la planète il se produisait des tourbillons en anneaux qui se rencontraient à l’antipode de la poussée initiale, puis au lieu de se rencontrer de front, ils produisent un front d’onde qui s’enroulant vers la source comme un anneau de fumée qui se met en mouvement.

Deyo dit que ce front de vague de retour n’interagit que partiellement avec la prochaine vague venant de la source.

Keith Basterfield a écrit dans ses articles que vers 1988 à Adélaïde, un homme a rapporté qu’il était en communication bidirectionnelle avec des étrangers via un implant dans son oreille. Il a révélé qu’il avait vécu deux expériences apparemment extra-corporelles où il avait été aspiré hors de son corps, alors qu’il était à bord d’un OVNI.

Bill Chalker écrit également qu’en 1992, une femme l’a appelé pour lui dire que son mari de 22 ans,  » Greg « , avait vu deux hommes étranges, portant de longs manteaux foncés dans sa cour avant de la NGS vers 20h45, mais ils ont soudainement disparu.

C’étaient des hommes en noir qui le surveillaient. À l’âge de cinq ans, il avait des amis imaginaires du MIB, qui ressemblaient à des êtres humains normaux et amicaux. Ils apparaissaient par exemple dans sa chambre la nuit, dans le parc pour jouer ou à la piscine. À la fin des années 70, on lui a donné un ordinateur de poche, qui montrait des scènes colorées en mouvement, comme un téléviseur. A douze ans, il a commencé à avoir l’expérience de se retrouver dans une pièce étrange, à bord d’un bateau un certain nombre de fois sans savoir comment il est arrivé là. Des humains d’apparence normale l’ont escorté.

Ensuite, le MIB s’approchait de lui et lui demandait de venir quelque part pour entrer dans un vaisseau au sol.

On l’emmenait faire des promenades et on lui montrait des choses. Vers l’âge de 14 ans, il a détecté de petits extraterrestres à bord, à l’exception des humains. Il semblait qu’on le préparait pour une sorte de « service ». L’embarcation a alors commencé à se rendre dans des bases secrètes. Il avait eu leur confiance, mais il s’était rendu compte qu’il avait fait une erreur et qu’il voulait s’en aller.

Il affirme que des enlèvements ont eu lieu dans des bases secrètes et que des personnes ont été soumises à des procédures cruelles dans ces bases. Les êtres étaient finalement cruels et impitoyables. Il a commencé à craindre pour sa propre sécurité et il pensait qu’il était en train de devenir un  » homme en noir « . La première visite de Greg à l’installation souterraine de Pine Gap à bord d’un OVNI a montré ce qui l’attendait comme une image sur un écran d’ordinateur, et non à travers des fenêtres.

Les écrans s’éteignaient automatiquement et une chose prenait le relais et les guidait à travers les glissières d’ouverture. C’est comme voyager dans un tube pendant 15 à 30 secondes avant d’arriver à la base elle-même. Le complexe actuel avait des vaisseaux spatiaux là-bas. Les hommes travaillaient sur des réparations, des laboratoires, des maisons de verre, des zones de stockage de nourriture et d’autres installations. La présence du MIB s’est renforcée. En 1992, Greg a vu trois hommes dehors, qui ont disparu soudainement.

Trois jours plus tard, Greg est sorti et sa femme a vu ce qui semblait être un éclair et une explosion qui a fait tomber Greg de ses pieds et a laissé derrière lui un trou en feu. Il pensait qu’ils l’intimidaient pour qu’il se conforme et se soumette. Greg avait l’intention de mettre fin à la relation de liaison avec les aliens, mais il n’a pas eu de nouvelles depuis 1993.

Selon Richard Sauder dans le livre « Underground Bases and Tunnels », certaines sources affirment même que Pine Gap est simultanément opérationnel dans les troisième, quatrième et cinquième dimensions. Un homme qui a un jour communiqué avec Rich Hansen, lui a dit qu’il partait pour le service militaire sur Mars à partir d’un portail temporel en Australie.

C’est peut-être Pine Gap. Il prétend que la colonie martienne existe physiquement depuis 1964.

Il s’est joint au programme lorsque le Terra-forming a commencé en 1983 et cela faisait alors 3 ans dans un plan sur 20 ans. Il est aujourd’hui directeur de la Branche Terraformation. Les autres branches sont l’énergie, l’habitat (ils ont plus de 2000 résidents maintenant), la physique quantique et la construction de véhicules.

Le plus grand et le plus cher est la construction de véhicule, en raison de l’Interstellar Traveler. Il dit que tout le personnel et les clients sont bénévoles, y compris lui-même. C’est une conspiration anglophone. Lorsqu’il est au sol, il est limité à la Base (lieu classé) en Australie, avec des visites occasionnelles dans une ville, généralement Sydney ou Melbourne pour leurs universités. Il ne sera pas autorisé à revenir sur Terre avant la fin du projet.

Il a écrit les emails en cryptage. Scientific American écrit d’étranges expériences quantiques en bi-localisation.

L’accélération incroyable signalée pour les OVNI et leur capacité à fonctionner aussi bien sous la mer qu’au-dessus de l’atmosphère rendrait un voyage vers Mars rapide et facile, même sans porte des étoiles.

Quels sont certains des projets secrets… qui sont gardés en sécurité cachés là-bas?

AURORA CRAFT

L’auteur Tim Swartz a couvert beaucoup de ces informations dans ses deux livres, Evil Agenda of the Secret Government – Exposing Project Paperclip and the Underground UFO Bases of Hitler’s Elite Scientific Corps et dans Secret Black Projects of the NWO : OVNIs anti-gravité, hélicoptères noirs et triangles volants mystérieux.

D’autres sources indiquent que d’anciens scientifiques nazis ont commencé à travailler sur l’avion hypersonique Aurora dans la zone 51 du Nevada, où ils ont procédé à l’ingénierie inverse des OVNI écrasés. Les aéronefs Aurora peuvent voler à 8 000 milles à l’heure, soit plus de 6 fois la vitesse du son, et ont été tracés à partir de Pine Gap en Australie, et survolant le sud de la Californie jusqu’à la zone 51 la nuit, laissant derrière eux des tremblements de terre sonores.

aurora avion

Représentation éventuelle d’un avion Aurora

On a également vu ces Aurora atterrir de nuit à Machrihanish (RAF), en Écosse, pour faire le plein. Ils traversent ensuite le pôle Nord pour retourner dans la zone 51. Ils s’arrêtent aussi à un atoll dans le Pacifique. Sa vitesse le rend invulnérable aux missiles. Ils font le plein de méthane liquide en vol. L’embarcation est triangulaire avec un ensemble de 4 lumières en forme de losange.

La recherche sur les aurores boréales s’est déplacée à Pine Gap et il a également été dit qu’une nouvelle zone pour la zone 51 a été située en Utah.

TECHNOLOGIE SECRETE A PINE GAP

Dans le livre Cosmic Conspiracy de Stan Deyo, il écrit que Pine Gap est à environ 20 km du centre de l’Australie et a été foré à 8,5 km en profondeur.

Ce trou pourrait être utilisé comme antenne souterraine pour les émissions d’électricité VLF. Selon lui, comme il est censé participer à la fois à la recherche souterraine dans la haute atmosphère et à la recherche souterraine, l’antenne à alésage pourrait être utilisée pour accorder un gigantesque champ d’ « ondes stationnaires » autour de la planète tout entière. Ce système pourrait être réglé pour établir un champ électrique résonnant autour de la planète à une altitude de 400 km.

Le livre dit qu’il y a des rumeurs selon lesquelles Pine Gap possède une très grande installation nucléaire utilisée pour alimenter son énorme émetteur-récepteur. D’autres rumeurs font également état d’accélérateurs de plasma haute tension et haute énergie, éventuellement pour la production d’électricité, d’un  » rayon mortel  » ou d’un canon à plasma.

Le Dr Jean François Gille écrit que la base américaine de West Cape, près du golfe Exmouth en Australie occidentale, possède un ancien type d’émetteur-récepteur utilisé à Pine Gap, qui sert à envoyer du courant électrique aux sous-marins américains submergés qui suivent une antenne filaire. On sait que les courants électriques ainsi transmis sont appelés cellules plasmo-dynamiques.

maxresdefault (2)

Stan Deyo poursuit en disant dans un communiqué de presse de 1973 que Pine Gap et sa station sœur de Guam (Micronésie dans le Pacifique) appuyaient les satellites photographiques. Chacun pesait 11 tonnes, mesurait 15 mètres de long sur 3 mètres de large et pouvait balayer toute la surface de la terre toutes les 24 heures, en variant son altitude de 160 à 320 kilomètres pour des  » gros plans « .

Les images étaient si nettes qu’elles pouvaient montrer un objet de 30 pouces de large.

Ils pourraient également utiliser des capteurs infrarouges.

PINE GAP POUR LES ÉLITE APRÈS LA CRASH DU MARCHÉ DES ACTIONS

M. Gille écrit que, à plusieurs reprises, des habitants de la région ont vu des disques blancs d’environ 9 mètres de diamètre déchargés de gros avions cargo américains dans les aéroports desservant Pine Gap et portant le logo de l’USAF.

Il semble probable que les disques sont assemblés et basés à Pine Gap parce que beaucoup de disques vus la nuit le confirmeraient. Beaucoup de meubles ont été livrés par avion depuis les États-Unis. Les habitants disent aussi qu’une énorme quantité de nourriture est stockée dans les entrepôts de ce qui pourrait bien être une véritable ville souterraine à plusieurs niveaux.

Le Dr Gille écrit en outre que les actions mises sur le marché en même temps provoqueront un krach boursier d’une telle ampleur que toutes les économies nationales de l’Ouest s’effondreront en même temps. L’argent liquide ne vaudra rien et les risques d’une confrontation mondiale (planifiée !) seront élevés.

La raison d’être de Pine Gap et d’autres bases souterraines deviendra évidente.

Si une confrontation mondiale devait éclater, ces bases serviraient de lieu de sécurité pour les politiciens et leur personnel, ainsi que pour les financiers internationaux, leurs familles et leurs amis.

QU’Y A-T-IL D’AUTRE A PINE GAP ?

Stan Deyo demande également si Pine Gap pourrait être une ville construite par l’homme à plusieurs niveaux, utilisée pour abriter le personnel clé des États-Unis en cas de catastrophe.

Parmi les principaux entrepreneurs et fournisseurs de Pine Gap, mentionnons Collins Radio, McMahon Construction, L.T.V. aero-space company, un conglomérat de filiales d’électronique et de construction aéronautique et I.B.M.

Stan dit qu’il y a des rumeurs selon lesquelles il y aurait des super systèmes informatiques IBM sur une plate-forme flottante,  » dans le puits  » sous l’installation. IBM dispose d’ordinateurs gigantesques capables de reconnaître à la fois la voix et les schémas visuels. On dit que leur taille de mémoire principale (RAM) est supérieure à 2 000 000 000 000 d’octets (NDT: ce qui est énorme pour une mémoire principale et c’était à l’époque).

pinegap1-1024x496

Les deux premières antennes de contrôle et de communication avec les satellites ont été construites en 1966-67. Pine Gap est devenu opérationnel en 1970. En 1974, des photos non autorisées et d’autres informations provenant de l’intérieur de la faculté auraient été vendues à la Russie. En 1991, Pine Gap a joué un rôle déterminant dans le suivi des missiles SCUD irakiens, l’imagerie satellite permettant de suivre les troupes irakiennes.

En 1996, des témoins ont vu une embarcation triangulaire s’écraser ou se poser rapidement dans un secteur à l’ouest de Pine Gap. Diane Harrison de la revue Australasian Ufologist a écrit une bonne description de Pine Gap et rapporte qu’il y a maintenant environ 18 antennes de contrôle de satellites, ce qui en fait l’une des plus grandes stations de contrôle au monde pour satellites stationnés en orbite fixe au-dessus de l’équateur.

Les satellites les plus récents ont un diamètre de 90 mètres. Ils interceptent les signaux dans les bandes de fréquences VHF, UHF et ondes millimétriques. A l’intérieur de cette fréquence, il existe quatre catégories de signaux. La première catégorie surveille les signaux transmis au cours de la mise au point d’armes avancées, en particulier les missiles balistiques.

Les premiers satellites ont été conçus à cette fin et ont surveillé les programmes russes de développement de missiles et surveillent maintenant d’autres pays. Les nouveaux satellites sont maintenant principalement destinés à l’Union soviétique.

Ces renseignements sont partagés.

LES RÉALISATIONS TECHNOLOGIQUES DE PINE GAP

La seconde catégorie surveille les signaux des grands radars, y compris ceux associés aux champs de missiles anti-balistiques, aux radars de défense aérienne, aux radars sur les navires.

L’analyse de ces données en dit long sur les capacités de ces systèmes antimissiles et antiaériens dans les différents domaines de la défense aérienne dans le monde. Troisièmement, intercepter les communications d’autres systèmes de satellites, c’est-à-dire les communications qui montent du sol vers des satellites de communication qui sont également basés sur des orbites fixes. Les satellites d’écoute stationnés à proximité des satellites de communication.

Enfin, ils surveillent un large éventail d’autres émissions de micro-ondes à la surface de la Terre, notamment les appels téléphoniques interurbains transmis par des circuits hertziens terrestres, ce qui leur permet de surveiller des organismes militaires, politiques et gouvernementaux ou des personnes privées.

Diane dit qu’un satellite peut être stationné à l’intérieur d’un pays et intercepter les émissions de micro-ondes qui en proviennent.

Les satellites sont sous le contrôle de la CIA qui, à son tour, relève du NRO (National Reconnaissance Office). Il y a 8 grands radômes, qui couvrent les réseaux d’antennes qui éloignent le sable etc. et cachent la position de l’antenne des satellites espions ennemis. Il existe une large gamme d’appareils de communication : Radio HF, câble souterrain, téléphone et télex Telstra, 2 terminaux de communication par satellite pour occuper en moyenne 1 200 personnes.

Le personnel doit porter une carte d’identité avec un code de couleur pour correspondre aux rubans de couleur qui longent les murs. L’US Military Airlift Command ramène des milliers de cassettes chez eux pour une étude plus approfondie et envoie des pièces et des fournitures deux fois par semaine.

amundsen scott

Il y a des liens directs entre Pine Gap et les bases américaines aux Philippines, Guam, Krugerdorp en Afrique du Sud et la base d’Amundsen-Scott au pôle Sud.

LE TOP DE L’INFORMATIQUE À PINE GRAP

La salle informatique fait près de 5 600 mètres et les opérateurs utilisent des casques pour communiquer.

Dans le bâtiment central des opérations à Pine Gap, les gens gardent le satellite et son antenne concentrés sur les signaux qu’ils interceptent. Ensuite, d’autres membres du personnel traitent l’énorme volume de signaux interprétés. Ensuite, les signaux sont analysés pour les données de renseignement. Jusqu’en 1980, les Australiens n’avaient pas le droit d’avoir accès aux interceptions vocales, entrant dans la section de l’analyse des signaux.

Mais maintenant, ils ont un accès complet à toutes les zones sauf à la salle de cryptographie, officiellement en tout cas.

Les ordinateurs Univac chiffrent les transmissions, y compris les voix, et celles-ci vont à Redondo Beach en Californie. Environ 25 à 30 messages sont envoyés chaque jour de Pine Gap aux États-Unis et environ la moitié d’entre eux vont au siège de la CIA à Langley, en Virginie. Parfois, les données sont envoyées directement au quartier général de la NRO au Pentagone ou au quartier général de la NSA à Fort Meade Maryland.

Diane Harrison révèle également qu’il existe un groupe appelé le Joint Reconnaissance Schedule Committee, qui se réunit chaque matin pour décider qui va être écouté pendant les prochaines 24 heures pour concentrer les antennes sur les satellites, par exemple, qui fait un essai de missile, ou si une crise politique survient quelque part. Les Australiens sont impliqués là-dedans.

Dans les années 90, il a été nécessaire de recueillir des renseignements politiques sur les alliés et de télécharger également des renseignements économiques de ces pays.

Dans une réimpression de Conspiracy Nation, Alan Howard écrit que Pine Gap possède de très nombreux niveaux sous le sous-sol, comme le Pentagone et la Maison Blanche.

PRINCIPALE STRUCTURE POUR LA COLLECTE DE DONNÉES SUR LES CITOYENS

La salle informatique de Pine Gap, lorsqu’elle était neuve, possédait l’une des plus grandes salles informatiques du monde ; sa superficie a maintenant triplé.

On dit qu’il y a plus de 1 000 employés. Une station similaire à Pine Gap est située en Afrique du Sud et emploie 1 200 personnes. Comme Pine Gap, est également relié à une autre station VLF au pôle Sud.

Le Dr Gille nous dit que Pine Gap possède d’énormes ordinateurs connectés à ses homologues américains, Krugersdorp Afrique du Sud, Guam, Canberra, l’Antarctique et ses bases américaines qui collectent des informations sur la finance, les technologies et tout sur le citoyen moyen dans ces pays.

guam

RADARS DE GUAM

La base d’Amundsen-Scott au pôle Sud est située sur un point magnétique sensible de notre planète, en ce sens qu’elle possède exactement les mêmes atouts que Pine Gap, et que toutes les informations sur la plupart des citoyens moyens d’Europe occidentale y sont stockées dans des banques de mémoire à des dizaines de mètres sous le bloc de glace.

Les ordinateurs de Canberra sont connectés à toutes les banques, à tous les bureaux de poste, à tous les téléphones, à tous les commissariats de police et de douane, à tous les guichets d’arrivée et de départ des voyageurs aériens ou maritimes et aux autres centres de données qui recueillent des données sur les particuliers aux États-Unis et en Europe.

Peter Sawyer, ancien haut fonctionnaire australien.

Collabore aussi pour que toutes les données sur chaque citoyen du monde occidental soient stockées. Toutes les informations financières, économiques, politiques et militaires. Le président de la Fondation Rockefeller a supervisé en personne la construction de 20 résidences de luxe à Canberra, destinées à accueillir le futur gouvernement mondial. Les 20 résidences de luxe seront attribuées aux différents membres étrangers de ce gouvernement.

Le premier ministre australien, Bob Hawk, était un boursier Rhodes et, à ce titre, il a travaillé à la mise en place d’un gouvernement mondial unique.

FURETEUR DANS LE MONDE

Dans l’accord Silent Partners: L’accord UKUSA de Susan Bryce, elle indique que les partenaires UKUSA partagent environ 48 années de SIGINT (renseignement sur les signaux satellites):

  • USA
  • Canada
  • Royaume-Uni
  • Australie
  • Nouvelle-Zélande
  • Japon
  • Corée du Sud
  • les pays de l’OTAN

(Certains disent aussi que l’Allemagne, la Norvège et la Turquie sont également impliquées, plus la Chine sur une base limitée)

Outre l’interception des communications et l’espionnage par satellite, les activités sous-marines suscitent de l’intérêt.

Cela pourrait-il avoir quelque chose à voir avec les plus de 1 400 bases extraterrestres ici sur cette planète, y compris beaucoup sous les mers? Le pacte UKUSA rassemble des informations sur l’ancien empire soviétique depuis 40 ans. Kim Philby a fait cette fuite à Moscou. Pine Gap, Nurrangar et Menwith Hill interviennent dans le cadre de ce pacte.

Pine-Gap-whole-from-pine-gap-east-highest-recoloured

Menwith Hill couvre les communications et les appels téléphoniques entre les États-Unis et l’Europe au Royaume-Uni. Les signataires de UKUSA standardisent les procédures de traitement des interceptions et les serments d’endoctrinement. La NSA, qui gère ce système, contrôle plus de 2 000 stations d’interception électroniques, dont 130 000 personnels dans le monde.

L’objectif principal de la NSA a été de décrypter les communications « aliens », la langue et d’établir un dialogue. En 1983, la NSA a mis en place un réseau informatique mondial reliant 52 systèmes informatiques gouvernementaux distincts utilisés dans le monde entier. Toutes les informations se retrouvent au siège de la NSA au Maryland.

Ainsi, il peut se connecter à chaque appel téléphonique et message aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie en utilisant la base américaine, Pine Gap et la nouvelle installation de Geraldton en Australie occidentale.

ÉCHELON

Patrick Poole a écrit une analyse très approfondie sur ce sujet; voici un résumé de ce qu’il avait à dire:

Echelon, un système de poursuite par super-satellite basé à Pine Gap, est considéré comme un système d’espionnage technologique qui intercepte tous les appels téléphoniques, télécopies, courriels et télex dans le monde principalement par satellite, ainsi que d’autres satellites, signaux à micro-ondes, communications cellulaires et à fibres optiques et trafic de communications par câble optique.

Les appels téléphoniques en temps réel aux États-Unis peuvent être écoutés dans un avant-poste d’Echelon à Menwith Hill au Royaume-Uni. L’espionnage commercial peut être bénéfique pour les entreprises qui ont aidé la NSA à développer les systèmes qui alimentent le réseau Echelon.

Ascension_027

Ascension Island

Cela peut également être utilisé pour pousser les fabricants américains à se retirer des marchés en faveur des entreprises de défense et de renseignement américaines, qui financent fréquemment les deux partis politiques.

Le Parlement européen demande si cela porte atteinte à la souveraineté et à la vie privée des citoyens d’autres pays. Bien que le Royaume-Uni autorise la surveillance de ses propres citoyens, Menwith Hill et Pine Gap couvrent les citoyens américains.

Les stations Echelon sont présentes partout dans le monde:

  1. Geraldton W. Australie
  2. Waihopai Nouvelle Zélande
  3. Ascension Island dans l’Atlantique
  4. Atoll de l’océan indien de Diego Garcia
  5. Guam et les Philippines dans le Pacifique
  6. Afrique du Sud
  7. Misawa Japon
  8. Leitrim Canada
  9. Pine Gap
  10. Menwith Hill
  11. Bad Aibling Allemagne
  12. Colorado USA
  13. Antarctique

Ce sont tous des centres principaux; aucun signal de communication n’échappe au réseau électronique.

Les deux principales installations de liaison descendante destinées à plus de 25 satellites, qui collectent les informations de toutes les communications électroniques, se trouvent à Menwith Hill de North York Moors UK et aux agences Pine Gap UKUSA (Grande Bretagne et États-Unis). Le super-ordinateur SILKWORTH de Menwith Hill gère la reconnaissance vocale et optique et les transmet aux moteurs de reconnaissance des données.

menwith hill

Les programmes de reconnaissance vocale convertissent les conversations en messages texte pour une analyse plus approfondie. Même les voix individuelles peuvent être ciblées. Tous les appels ainsi passés sont transcrits.

ECHELON II

Patrick expose en outre les informations d’Echelon, analysant les résultats de l’espionnage des ennemis, des alliés et des citoyens privés.

Les analystes quotidiens passent en revue les traductions de la veille, qui sont ensuite classées selon des synthèses, des résumés et des rapports. Bien que 30 autres pays du monde aient également des réseaux d’écoute, aucun ne se compare à Echelon.

Les Français ont attaqué Echelon, mais ils ont leur propre espion mondial  » Frenchelon « . Un docteur en physique appelé «V» a écrit que la deuxième génération d’Echelon appelée Echelon II n’est pas un projet financé par le gouvernement américain. Il a une série de bases de communication près de l’équateur. Les leaders de ce groupe sont une cabale chinoise, plusieurs européens et un groupe américain.

C’est une autoroute pour toutes les affaires électroniques et sera utilisé conjointement avec des cartes à puce pour une devise.

Ce sera une base de données conçue pour la masse de puces de semi-conducteur DRAM produites jusqu’à 0,1 micron. Il dispose d’un système de transport et de suivi logistique en temps réel, ainsi que d’un système de surveillance pour l’ICBM, les avions et les sous-marins, ainsi que d’un système de contrôle permettant de réunir toutes les institutions financières.

Main-compound-and-Torus-recoloured-from-torus-side-view-2-recoloured

INSLAW a développé le progiciel clé pour le suivi et la surveillance.

  1. Ordinateurs IBM et fabrication de puces Loral
  2. Satellites GMH
  3. ATT lignes longues et fibres optiques
  4. LMT le principal contractant pour les systèmes d’information militaires
  5. LEH (Lehman Brothers) sera leur banquier et contrôleur financier
  6. GM le transporteur civil majeur

Ces six sociétés représenteront 4 000 milliards de dollars. Le conseil d’administration et le président-directeur général ont veillé à ne violer aucune loi à cette fin, notamment en installant des usines en Chine.

M. Armstrong a déclaré devant le comité judiciaire du Sénat chargé de la supervision de ces programmes: «Nous travaillons dans la zone grise.

De nombreuses personnes ont enquêté sur la technologie de surveillance INSLAW, qui utilise une porte dérobée dans des logiciels pour transmettre des informations à une agence de renseignement.

PROJET LUCID – BEAST 666 : SYSTÈME DE CONTRÔLE HUMAIN UNIVERSEL

Texe Marrs dans son livre Project LUCID écrit que chaque personne sur la planète recevra une carte d’identité «intelligente» qui sera surveillée 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 par la Gestapo centrale, composée d’agences composées de:

FBI, KGB, CIA, DEA, DIA, NSA, IRS, EPA, OSHA, NCIC, USDA, FDA, NRO, BATF, FINCEN, INS, MJ, OMC, Europol, Interpol, Mossad et le MAB.

Il dit que les résistances auront une micropuce implantée chirurgicalement dans leur cerveau. Tous les produits manufacturés porteront le numéro 666. C’est le système de certification ISO 9000.

Les Bilderbergers , groupes secrets d’environ 125 des industriels et des banquiers les plus riches et les plus puissants du monde, comprenant la noblesse noire et des royautés européennes en relation avec les ET suivis par la CIA, ( le Conseil des Neuf ) ont pris la décision de commander ISO 9000. Cent (100) pays l’ont adopté et il est en train de devenir la seule condition requise pour mener des activités commerciales dans tous les pays du monde.

La NSA, qui contrôle le réseau informatique géant LUCID, corrèle, déchiffre et analyse les données et les rapports des banques internationales, de trente-deux (32) directions de l’ONU, du noyau des Sociétés secrètes, du Vatican et de diverses agences de 170 nations. L’armée mondiale, la fierté de l’ONU, est en vue, avec un contrôle militaire total et un pouvoir de contrôle pour la planète entière.

9NEWSpinegapinside

Tous les ordinateurs sur terre – l’intégralité de l’autoroute de l’information sera connectée à LUCID

Ce sera (NDT: il est prévu que…) le noyau principal de la planète, reliant tous les réseaux et systèmes de données. Les personnes autorisées auront accès à des données instantanées sur des individus pour suivre et contrôler chaque mouvement avec la puce dans les cartes ou intégrée dans le corps.

Ces cartes sont re-programmables dans des centaines de milliers de centres de numérisation et contiennent plus de 5 gigaoctets de données par individu de données mises à jour.

NULLE PART OÙ SE CACHER

Texe écrit que les scanneurs vous identifieront par la forme de votre main, pied, visage ou tête, empreintes digitales, groupe sanguin, antigène des leucocytes humains, ADN, scan de l’iris et voix.

Les caméras satellite capables de prendre des images reconnaissables de type 35 mm de balles de golf ci-dessous vous permettront de localiser la puce figurant dans la carte, personne ne pouvant acheter et vendre sans celle-ci. Les banques de données ADN contiennent des échantillons de sang de nouveau-nés depuis les années 1960 en tant que dépistage obligatoire par l’État, ainsi que des données sur l’armée et les criminels.

John St Clair Akwei écrit dans le livre de Texe que la mission de la NSA en matière de transmissions de renseignements est devenue un programme de décodage des ondes électromagnétiques dans l’environnement, permettant d’exploiter sans fil des ordinateurs et de suivre des personnes grâce au courant électrique dans leur corps.

Tout ce qui se trouve dans l’environnement avec un courant électrique est entouré d’un flux magnétique qui émet des ondes électromagnétiques. La NSA / DoD (Département de la Défense) a mis au point un équipement numérique avancé capable d’analyser à distance tous les objets, qu’ils soient d’origine humaine ou organique, ayant une activité électrique.

Un champ bio-électrique de cibles peut être détecté à distance et surveillé 24 heures par jour. Avec un équipement spécial EMF, les cryptologues de la NSA peuvent lire à distance les potentiels évoqués (provenant d’EEG, électro-encéphalogramme) qui peuvent être décodés dans les états et les pensées du cerveau d’une personne.

La NSA enregistre et décode les cartes cérébrales individuelles de centaines et de milliers de personnes. Les centres de la parole du cerveau peuvent être traduits dans les pensées verbales de la personne. Ceci peut être manipulé et des hallucinations auditives simulées peuvent être induites.

Pine-Gap-F-Ruby-e1548820632591

La mémoire visuelle peut également être vue et montrer des images du cerveau d’une personne sur un moniteur vidéo. Les agents de la NSA peuvent insérer des images dans le cerveau de quelqu’un alors qu’il est en sommeil paradoxal à des fins de programmation du cerveau.

Ainsi, les pensées, images et sons actuels de chacun peuvent être décodés lus et modifiés par les ordinateurs les plus puissants de la NSA au monde.

« STAR WARS » LA GUERRE DES ÉTOILES EST-IL UTILISÉ POUR SUIVRE LES OVNIS?

La recherche pour le projet satellite « Star Wars », maintenant opérationnel à Pine Gap, a été menée sous mandat « UKUSA. »

Cela comprend un réseau mondial de satellites contenant de puissants lasers et des machines à faisceau. Entre 1982 et 1988, 22 scientifiques de la défense britanniques liés à des projets UKUSA sont morts dans des circonstances mystérieuses. Certains ont dit qu’ils étaient impliqués « la marque de la bête » [NDT: 666], le travail d’implant de puce.

Susan Harrison a également révélé que lorsque George Bush Sr. avait augmenté ses fonds pour Star Wars, Gorbatchev avait coopéré aux discussions sur le développement d’une base lunaire et d’une mission conjointe sur Mars! Les cosmosphères ont-elles finalement été vaincues? Il a déjà été dit que Star Wars avait été mis en place pour protéger la Terre de l’invasion extraterrestre.

Dans un autre ordre d’idées, les États-Unis (Cohen) ont demandé à l’Australie d’augmenter ses dépenses militaires pour aider au cas où une guerre opposerait les États-Unis et la Chine avec Star Wars opérant à partir de Pine Gap et les installations britanniques.

La Chine explore la reconnaissance spatiale. Compte tenu des nombreuses soucoupes écrasées en Chine, les a-t-elles déjà conçues? Ils n’ont pas tardé à copier la dernière technologie nucléaire des États-Unis.

Les disques volants chinois seront-ils la prochaine menace? Il y en a eu beaucoup en Chine.

téléchargé (4)

LES ÉTRANGERS UTILISENT-ILS LE CONTRÔLE DE L’ESPRIT SUR L’HOMME À PINE GAP?

Un journal australien a écrit en 1974 que les États-Unis effectuaient des recherches sur la propulsion électromagnétique (EMP) à Pine Gap depuis 1966 et que la sécurité autour de ce projet avait abouti à la mise en place de clés hypnotiques et post-hypnotiques chez le personnel avant leur acceptation dans le projet.

Une fois de plus, le Dr Gille écrit que les employés de Pine Gap travaillant sur la base, et en particulier ceux affectés à des tâches liées à des projets de propulsion électromagnétique, ont subi un lavage de cerveau et même une implantation de dispositifs inter-crâniens.

Fritz Springmeier écrit que le contrôle mental le plus puissant est toujours basé sur les traumatismes et repose sur de multiples personnalités qui sont des personnalités dissociées et des parties de l’esprit.

Il semble que le contrôle mental électronique se superpose à cela. La conscience de la victime n’est pas capable de penser au-delà du contrôle mental électronique qui capte toute son attention, trop distraite pour gérer les problèmes plus profonds du contrôle mental basé sur les traumatismes. Les instructions peuvent entrer dans l’esprit de quelqu’un par son implant.

téléchargé (7)

Dans les années 1970, le plus important centre informatique du NWO en Alaska, un ingénieur chargé de la construction et de la mise en service du centre, a révélé les capacités du site. Ils en avaient également un en Afrique du Sud et un à Pine Gap.

Ces trois sites forment un triangle sur le globe et ne peuvent être situés nulle part ailleurs, en raison des lignes de force naturelles de la planète.

LE MONDE PEUT-IL CONTRÔLE PAR UN SUPER ORDINATEUR ?

Springmeier continue en disant que ces centres informatiques Beast sont constitués d’allées et d’allées de grands ordinateurs dernier cri, chacune comptant plusieurs dizaines de personnes.

Même dans les années 70, un opérateur pouvait parler dans l’ordinateur et celui-ci répondait. Si on lui posait des questions sur n’importe qui sur la planète, il pourrait généralement collecter toutes sortes d’informations, par exemple, comment pourriez-vous amener cette personne à tuer quelqu’un? Ou comment puis-je isoler cette personne?

Toutes les personnes autour de ce sujet qui pourraient être manipulées seraient révélées et un plan donné.

téléchargé (9)

L’ancien président américain Clinton aurait consulté ce super ordinateur. Selon Springmeier, les contrôleurs peuvent contrôler le monde à partir d’un ordinateur. Ils stockent de grandes quantités d’informations personnelles sur les processus de pensée des gens. Il est donc possible qu’une surveillance électronique soit effectuée pour lire les pensées des gens. Nul doute que les ordinateurs stockent ces informations de manière utilisable.

Les personnes qui inventent et travaillent à la pointe de la technologie disent que c’est une vieille technologie. De grands ordinateurs neuronaux dotés d’une intelligence artificielle utilisant un traitement neuronal comme le cerveau humain sont utilisés. Une guerre pourrait être créée entre deux nations en posant des questions sur un pays, puis sur la manière de le créer.

Il existe un réseau d’ordinateurs de type Cray, similaires au système EMASS des ordinateurs Cray mis au point par E-Systems. Un tel système peut stocker 5 trillions de pages de texte et utiliser cette base de données avec une rapidité sans précédent. L’opérateur du Beast Computer, ingénieur, a déclaré que ce système était obsolète en 1973, et c’est la  raison pour laquelle il a révélé cette information.

C’est une pensée effrayante.

De quoi la nouvelle version mise à jour est-elle capable?
Est-ce que les super-ordinateurs contrôlent notre réalité?
Al Bielek a également déclaré que les extraterrestres avaient donné l’information nécessaire pour construire des ordinateurs Cray à Montauk , qui étaient utilisés pour créer des portails de temps. C’est un ordinateur qui a renvoyé Edward et Duncan Cameron en 1943 pour détruire le navire Eldridge.

Il a ajouté que la fréquence radio utilisée à Montauk était de 435 MHz, fréquence utilisée par l’ensemble de l’univers. Cette fréquence a été utilisée pour créer des tunnels spatio-temporels vers Mars. Le Dr John von Neumann et 3 scientifiques, dont 2 du futur, ont eu recours à une technologie extrêmement avancée pour donner une nouvelle impulsion à la Terre en 1963. La ville de Montauk est confrontée à des échéances majeures.

montauk

Les centrales électriques sont construites sur des lignes de réseau délibérément. Il existe des preuves que la technologie est utilisée pour déplacer la Terre sur une autre chronologie en 2 003 qui sera couverte dans des volumes ultérieurs.

Fritz Springmeier écrit plus en détail sur les ordinateurs actuels de type « Beast », affirmant qu’ils sont bien meilleurs en langage que les 3 ordinateurs de 1973. Ils peuvent entendre des voix humaines, déterminer quelle langue et y répondre. Ces ordinateurs se connectent directement à des milliers d’esclaves contrôlés par l’esprit, et par diverses méthodes; presque instantanément contrôler leur comportement.

Anchorage Alaska possède un énorme poste d’écoute de la NSA près du projet HAARP (chapitre à ce sujet dans le volume 1) dont les signaux se rendent sur une ligne de champ d’énergie (également appelée ligne de défense) jusqu’à Pine Gap. L’ordinateur « Beast » [NDT: « la bête »] y est également relié via des systèmes par satellite.

HAARP utilise 3 puissants sites d’émetteurs en Alaska.

PORTAILS DIMENSIONNELS

L’un des principaux objectifs est de détruire ce qui passe par les portails dimensionnels de la planète. Partout où des portails dimensionnels semblent exister, il en va de même des Navy Seals.

Les États-Unis ont accès aux 4 principaux points de gravité de la gravité sur la planète ou les contrôlent.

portesga

Ceux-ci sont,

  1. Pine Gap
  2. île de Pâques
  3. San Diego
  4. Laboratoires Brookhaven dans la région de New Jersey / États-Unis

Angela Kahealani affirme également que:

« Les États-Unis et son partenaire, le Royaume-Uni, contrôlent au moins 7 des 8 sommets du double tétraèdre de la Terre et bon nombre des points secondaires de la grille aux points intermédiaires. »

La station d’écoute Menwith Hill UK est exactement à l’opposé de Pine Gap et, comme elle, est exempte d’interférences électromagnétiques, ce qui est nécessaire pour afficher les portails temporels informatisés vers Mars créés par les ondes radio. L’émetteur NW Cape, en Australie occidentale, se trouve exactement en face du centre du triangle des Bermudes.

Le livre Anti-Gravity and the World Grid contient de nombreuses cartes sur des portails dimensionnels. À la page 79, vous trouverez une carte des points de focalisation de la gravité terrestre.

Il existe des points de vortex partout dans le monde, notamment à Lop Dor, en Chine (où les Chinois ont leur programme spatial); Ceci est relié à la base militaire de Pine Gap et est marqué par James Hurtak comme un lieu où les «Maîtres de la sagesse» de l’ET arriveront en masse avec Pine Gap, les deux étant des portes dimensionnelles. La carte montre les zones de vortex, notamment en Afrique du Sud, où se trouve une autre base de la CIA reliée à Pine Gap.

Graham Stewart a écrit dans « The UFOlogist Australasian : Harmoniques de Wycliffe Well et de Devil’s Marbles ». Il y montre qu’il existe une opération scientifique secrète majeure pour créer des portails spatio-temporels en Australie. Les positions harmoniques en forme de triangles sont reliées de la zone des marbres du diable dans le territoire du Nord aux installations de Pine Gap et encore au radiotélescope Parkes.

Il a écrit qu’il était possible d’observer physiquement un type d’effet de «chatoiement» à certains moments du mouvement orbital de la Terre autour du soleil dans les zones de vortex.

L’harmonique matière/anti-matière pour Devil’s Marbles est directement associé au transfert de matière et au déplacement temporel. Graham écrit que, à la position de Devil’s Marbles, où une vague d’observations d’OVNI ont été observées, toutes les valeurs harmoniques ensemble pourraient produire un portail inter-dimensionnel ou un décalage Temps / Matière.

Les ovnis pénètrent-ils dans la terre par ces portails temps? Il a également écrit sur un possible portail temporel au sud de Cooktown, à Black Mountain, dans le Queensland, où se produisaient des phénomènes inexpliqués, des disparitions humaines, des sons étranges et une activité OVNI. Harmonics met cela en résonance sympathique avec le réseau énergétique dans son ensemble. Une harmonique particulière à cette position pourrait modifier le taux de vibration du champ matière / énergie lorsque la position du soleil change en raison de la position orbitale de la Terre. La lumière peut ressembler à l’aurore boréale.

Vous trouverez plus d’informations ici. www.powerup.com.au/~ufologist/Atomic_Bomb.html .

Certes, nous sommes confrontés à une technologie extraterrestre dans ces bases militaires qui n’est pas facile à maîtriser. Nous ne pouvons que prier pour que la vérité nous libère comme l’a dit Jésus. Il reste beaucoup de travail à faire pour libérer les victimes de l’emprise de ces extraterrestres supérieurs intellectuellement. Nous ne devons pas laisser que cela se produire en masse en rejoignant une Fédération Universelle offerte dont nous ne savons rien. [NDT: l’élévation de la conscience et la vibration de l’Amour sont quelques unes des clés du dés-enfermement, ce système que certains extraterrestres et hybrides orientés vers eux-mêmes nous imposent].

Beaucoup en hautes positions gouvernement y voient un moyen de sauver la Terre de la destruction écologique et d’élever la conscience des gens à un niveau supérieur.

Mais nous ne voulons pas payer pour cela en vendant nos âmes à ceux qui les utilisent à des fins sombres ou néfastes.

Références:


Sources:

http://ufotopsecret.over-blog.com

https://www.bibliotecapleyades.net

https://nautilus.org/briefing-books/australian-defence-facilities/antennas-of-pine-gap-image-gallery/

https://supersoldiertalk.com/2012/12/07/what-lies-below/


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bien http://www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous. 

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.