Divulgation

Le Deep State français

Nota: Notre discernement doit prévaloir en tout temps. L’article du blog source (voir en bas de page) est partagé sans modification et transmet les propos du ou des auteurs de cet article. Cet article ne réprésentent pas nécessairement intégralement l’avis d’eveilhomme.

Macron Louvre

La nuit du 4 août 1789 est d’actualité !

Les nouvelles fusent comme une trainée de poudre : ce n’est plus un secret pour personne.

En témoignent :

« Les secrets d’enfance d’Emmanuel Macron et Najat Vallaud-Belkacem » par Claude Askolovitch (Vanity Fair, février 2017)
« Au lycée Henri-IV, les infortunes du jeune Macron » par Vanessa Schneider (Le Monde, 2 mars 2018)
« Emmanuel Macron, un intellectuel en politique ? » par Nicolas Truong (Le Monde, 1er septembre 2016)
« Henry Hermand – Emmanuel Macron, le vieil homme et le futur président » par Vanessa Schneider (Le Monde, 9 novembre 2018)
« Bernard Mourad, le banquier qui n’épargne rien à Emmanuel Macron » par Sophie Des Déserts (Vanity Fair, décembre 2018)
« Les années Rothschild d’Emmanuel Macron » par Isabelle Chaperon (Le Monde, 10 mai 2017)
« La conquête de Paris d’Emmanuel Macron » par Pascale Neville (Le Monde, 2 juin 2017) « Emmanuel Macron, itinéraire d’un enfant gâté » par Cédric Pietralunga et David Revault d’Allonnes (Le Monde, 31 août 2016)
« Le président des ultra-riches » de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot (La découverte, 2019)
« L’ambigu Monsieur Macron » de Marc Endeweld (Flammarion, 2015)
« Emmanuel Macron, le banquier qui voulait être roi » de François-Xavier Bourmaud (L’archipel, 2016)
« La caste » de Laurent Mauduit (La découverte, 2018)
« Ce pays que tu ne connais pas » de François Ruffin (Les Arènes, Paris 2019)
« Macron et son crépuscule » par Juan Branco (Mars 2019, mais l’ouvrage téléchargeable en français en ligne : http://branco.blog.lemonde.fr/files/2019/01/Macron-et-son-Crepuscule.pdf, et en anglais pour le diffuser : https://archive.org/download/MacronAndHisTwilightV1.02EN)
« Contre Macron’ par Juan Branco (Divergences)

Où sont les canons ? Le peuple !

Veillons à l’abolition des privilèges.

Tout le monde le sait : la caste financière préserve ses privilèges et englobe le monde politique.

Vous le savez, l’esprit français est d’essence monarchique.

On avait parlé du président des riches à propos de Nicolas Sarkozy, maintenant avec Emmanuel Macron, on a le président du CAC 40, dont l’unique préoccupation est la protection des intérêts financiers de ses maîtres comme en témoignent les nombreuses cajoleries (pensons au 900 millions offerts l’année dernière), mais aussi de veiller à la réalisation du plan Illuminati en obéissant aux directives de Bruxelles.

Les Français ont du mal à s’en apercevoir mais la France est l’otage de l’aristocratie financière européenne (instrument du Deep State Européen).

La mise en scène lors de son intronisation au Louvre n’en est que la preuve flagrante : la France est sous le contrôle du Nouvel Ordre Mondial Illuminati.

Contrairement à ce qu’il serine à longueur de journée, le président français ne s’est pas fait tout seul. Derrière lui, dans l’ombre, se tient une élite qui l’a programmé, et ce dès son enfance.

Mû par son désir d’être roi, il a couru les colloques, les réseaux, les connivences, les complicités en profitant du système des très riches.

Fils spirituel du baron français Rothschild à qui il a voué allégeance et servilité, 24ème degré maçon et 2ème degré Illuminati, il poursuit la politique attendue par la banque Atlantiste et Mondialiste.

Derrière Macron se lève une cohorte de personnes du même cercle :

Le comte Henry de La Croix de Castries (mondialiste, président du Comité de direction du réputé groupe Bilderberg, président du très influent think tank ultra libéral Institut Montaigne, et ancien PDG du premier assureur mondial AXA de 2000 à 2016, sponsor d’une étude mondiale centrée sur « la culture inclusive pour les collaborateurs LGBT »).

Invité au Groupe Bilderberg qui se tient à Copenhague (29 mai – 1er juin 2014), dont le comte est le président, il voit en lui un homme capable de contrer les syndicats et d’infléchir la politique économique et industrielle de la France afin de servir les intérêts mondialistes du Deep State Européen.

Emmanuel Macron est recruté puis propulsé dans les arcanes du pouvoir jupitérien : dans un premier temps, on le nomme conseiller économique de l’Élysée, puis dans un deuxième temps, on lui octroie le portefeuille du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique en août 2014, en remplacement d’Arnaud Montebourg, jugé « trop français ».

Afin qu’il puisse servir au mieux la cause de la Cabale, il est décidé le 21 mars 2016, à Francfort, de l’épauler au mieux dans sa course présidentielle.

Le soutiennent: le comte de Castries,
Alain Minc, Pierre Gattaz, Mario Draghi, Vincent Bolloré, Patrick Drahi, Pierre Bergé, et d’autres.

Alain Minc, homme de l’ombre et « visiteur du soir » de l’Elysée, responsable de plusieurs think tank libéraux qui veille au grain.

Pierre Gattaz (président du MEDEF défendant les intérêts du grand patronat français).

Mario Draghi (président de la BCE qui inflige une politique de rigueur libérale à l’ensemble des pays européens).

Patricia Barbizet qui dirige le portefeuille de la famille Pinault et présidente du club Le Siècle, membre de Bilderberg et de la Commission Trilatérale.

Laurent Bigorgne qui hebergea à son domicile le mouvement En Marche à son lancement et également membre de Bilderberg.

Bertrand Collomb, ancien PDG de Lafarge et membre de Bilderberg et de la Commission Trilatérale.

Anne Lauvergeon, ancienne présidente d’Areva et de la Commission Trilatérale.

Michel Pébereau, ancien PDG de BNP Paribas et ancien du think tank Institut Aspen France.

Jean-Pierre Jouyet, des Bernardins, centre d’influence et de pouvoir, où se retrouve la célèbre promotion Voltaire où étaient élèves à l’ENA aussi bien François Hollande, Ségolène Royale, Michel Sapin, Dominique de Villepin, etc.
C’est lui qui fait entrer Macron à l’Elysée via Jacques Attali.

macron_emmanuel

Henry Hermand, ancien directeur du Trésor Public et directeur de la banque Barclays, qui finança la deuxième gauche sociale-libérale pendant des décennies.
Son épouse n’est autre que la richissme héritière de la famille Taittinger qui siège au conseil d’administration de Suez, de HSBC France, de Fnac-Darty et du Centre Pompidou.

On compte aussi son ami, Xavier Niel, 10ème fortune du pays, 159ème fortune mondiale (propriétaire de Le Monde, Télérama, Courrier International, La Vie, Le Monde diplomatique, le Huffington Post, l’Obs), qui lui offre une visibilité médiatique parfaite avec 64 unes de Paris Match pour le mettre en avant comme jeune, talentueux et glamour.

Cette publicité mensongère n’a qu’une finalité : un paravent prétendu démocratique et légal pour le compte des intérêts de la finance internationale.

On lui apporte tous les soutiens financiers nécessaires pour créer un rassemblement qui deviendra par la suite un parti politique.

Le 6 avril 2016 La République en marche est crée, la course à la présidentielle est lancée.

Soutenu par le gratin financier et les patrons de presse, les élites dirigeantes, Emmanuel Macron finit par devenir Président et lancer toute une politique au service des ultra-riches.

En France, les liens entre finance, pouvoir et médias sont intimement liés et forment le petit Paris, aux manettes d’une Démocratie usurpée.

La compagne de Xavier Niel, Delphine Arnault (fille de Bernard Arnault), directrice générale adjointe de Louis Vuitton, conseillère de la première dame, sa copine, qui pour ses tenues lui fournit des robes à 15 000 €.

Son ami, Bernard Arnault, chez qui les Macron dînent « presque toutes les semaines », qui avec ses 73 milliards d’euros est l’homme le plus riche de France, 4ème fortune mondiale, un super riche, propriétaire de LVMH, propriétaire du Parisien, des Echos, principal actionnaire de Carrefour, financeur de L’Opinion, et de l’Institut de sondage Odoxa.

J’ai peut-être pas été assez clair : 73 milliards d’euros ! En comparaison, même le 500ème homme le plus riche de France avec ses 140 millions d’euros est 521 fois plus pauvre que l’homme le plus riche de France avec ses 73 milliards d’euros.

Imaginez vous, même si vous aviez un patrimoine de 250 000 euros vous êtes 521 fois plus pauvre que le 500ème homme riche de France.
Alors imaginez en comparaison d’un smicard…Le contraste est saisissant…

N’oublions pas, Madame Macron.

Elle-même héritière de la famille Trogneux, qui a formaté l’esprit du jeune Emmanuel à l’exercice du pouvoir dès son adolescence, pour l’introduire dans la haute sphère des puissants. Son conditionnement relève des techniques MK de la branche anglaise.

Brigitte Macron, en sa qualité de prêtresse initiée (membre de la section francaise de la secte sataniste de la  »Golden Dawn » fondée au 20ème siècle par Samuel Liddel MacGregor Mathers (qui a fait un travail de synthèse de tous les ésotérismes méditéranéens et occidentaux). Tous les mouvements ésotériques depuis 1880 lui doivent une paternité (sauf la lignée Austin Ausman Spare – Andrew Chumbley qui sont des initiés de sorcelerie traditionelle). Le grand prêtre sataniste Aleister Crowley, disait de Spare que c’était son « frère noir » (il l’a éjecté des Argentum Astrum son ordre magique restreint). Crowley à génèré un néo-satanisme en remplaçant le monothéisme solaire de la Golden Dawn par une inversion égotique en satanisme solaire de la bête 666 : un complexe de gamin richissime martyrisé par le puritanisme de ses parents). Brigitte, l’éminence grise, la « sorcière », guide Emmanuel dans toutes ses prises de position. Il est intéressant de noter qu’Emmanuel Macron déclarera qu’il n’est rien sans elle.

brigitte-macron-ses-looks-p

Que de beau monde dans son entourage !

Ce « petit Paris » compte les 7 familles les plus riches de France qui possèdent à elles seules 66% du patrimoine des 100 plus riches !

Ajoutons :

Vincent Bolloré, a la tête de tout un empire médiatique (détenteur de Canal+, C8, Cstar, Cnews, Marianne, et des journaux gratuits Direct Matin et Direct Soir, et la direction des instituts de sondage CSA). Lui-même deuxième soutien d’Emmanuel, après la famille Rothschild.

Martin Bouygues, propriétaire de TF1 et LCI. Rappelons qu’avec le sacrifice d’Alstom à General Electric, une véritable catastrophe industrielle pour la France, Bouygues a pu engranger 1,6 milliard d’euros.
Quel cadeau ! Encore une gâterie.

Pascal Houzelot, entremetteur du PAF et ancien bras droit d’Étienne Mougeotte à TF1 (une chaîne du câble gay-friendly avec TF1, M6, Canal+ et Lagardère comme actionnaires).

Arnaud Lagardère, grand héritier, et au coeur de tous les conseils d’administration de tous les médias, mais aussi propriétaire d’Europe 1, Paris Match, Elle, Le Journal du Dimanche.

Patrick Drahi, propriétaire de BFM, RMC, L’Express, Libération, qui façonne lui aussi la pensée des Français jour après jour.

En somme, 10 milliardaires qui se partagent 90 % des quotidiens, 55 % des chaînes de télévision et de radio.

De quoi influencer l’opinion générale.

macron-candidat2-09c89

Toute la noblesse d’État était là pour adopter et coopter Macron sur les marches du pouvoir.

Parrainé de toute part et lié aux hautes sphères du pouvoir financier, bardé d’or de chez Rothschild, l’Élysée lui est tombé dessus comme un hochet.

Dans ce petit monde d’intimes, Emmanuel Macron dispose entre ses mains d’une quinte royale. Il est le jockey des super riches, qui eux possèdent les écuries. Plus que ça, il n’est qu’une marionnette dont les fils sont agités par l’aristocratie financière.

Ce petit cercle des intimes a produit et propulsé notre cher cameloquet au service de sa caste pour démolir les derniers remparts de la République française fondé sur la Liberté, l’Égalité et la Fraternité.
Ainsi s’est mis en place sous nos yeux la fin de nos principes fondamentaux d’une Démocratie au service du peuple, pour le peuple et par le peuple.

En 1789, la révolution française considérée comme une Révolution bourgeoisie, à opéré le passage du pouvoir politique détenu par la Monarchie au pouvoir économique c’est à dire la bourgeoisie florissante.

Que manquait-il aujourd’hui à l’oligarchie financière ? La République.
Qu’elle a obtenu aux grands renforts de manipulations médiatiques, ce qui s’apparente à un coup d’État.

Emmanuel-Macron-a-charge-Nicolas-Sarkozy-de-le-representer-a-l-investiture-de-la-presidente-georgienne

Sous la présidence Sarkozy, déjà nommé le président des riches, toute la sphère millionnaire du spectacle et des médias à obtenu gain de cause. Il a réussi a gagner la confiance des plus riches artistes (par sa mesure clef, le bouclier fiscal, pour obtenir la confiance des plus fortunés de France).
Il a initié le mouvement de gouvernement pour les riches et non pour le peuple.

Sous la présidence Hollande, prétendue socialiste, le mouvement n’a fait que s’amplifier pour servir au mieux la cause du CAC 40 (mesures fiscales inégalitaires, scandales du crédit CICE et de la taxe TICPE, loi travail El Khomri et autres mesures en faveur des très riches) qui a mis les Français dans la rue, en raison de la trahison d’un électorat de gauche.
A cette époque Emmanuel Macron était déjà l’argentier du pouvoir Hollande.

Avec Emmanuel Macron, le mouvement touche à son apogée puisque l’oligarchie financière aux commandes achève son œuvre de destruction de la démocratie.
En supprimant l’ISF, alors que ce n’était pas annoncé dans sa campagne (évidemment, ça lui aurait fait perdre l’élection), Macron donne sa couronne de lauriers aux riches.

Il n’y a plus de contre pouvoir : plus de syndicat (seul 7% de la population active est syndiqué), plus de parti politique d’opposition (seuls restent les extrêmes), plus de médias contestataires (les médias à la botte du pouvoir). Et même plus le droit de rigoler des excès de la Macronie en témoigne la fin des Guignols de l’info.

La finance a gagné son pari. Et la moindre révolte est vouée à l’échec (même les Gilets Jaunes par manque de structure politique ne parviennent pas à s’imposer comme une alternative politique crédible).

La situation actuelle ouvre un boulevard à l’opposition démocratique, mais il n’y a pas d’opposants. La finance peut s’engraisser librement, elle ne connaît aucune menace à sa main mise sur le pouvoir.

Dans notre pays, règne une crise majeure des institutions, dont le fossoyeur n’est autre que le président Macron.

La révolte du peuple précipitera sa chute avec le soutien de ces mêmes institutions.

Par mégalomanie, et même en ayant de son côté les membres les plus influents du pouvoir français, Emmanuel Macron a raté le ‘plan’ qui lui était attribué.

En l’appliquant brutalement en un an au lieu de le faire en 5 ans comme prévu par ses maîtres, il a manqué à sa mission et à la place il a provoqué une révolte populaire qui a embrasé le pays. Cela lui sera fatal.

Depuis la fin de l’année 2018, les uns après les autres le quittent et créent une béance du pouvoir. Sa déstabilisation se lit sur son visage inquiet. Il est conscient malgré lui que sa chute est programmée par ceux-là même qui l’ont placé au pouvoir.

Dans la poursuite du plan Illuminati de délitement de la France consistant à détruire la classe moyenne : il est temps de changer de marionnette.

La classe moyenne représente le socle des valeurs républicaines et gardienne des valeurs françaises et patriotes assurant la sauvegarde des valeurs morales et laïques que le pouvoir réel des élites veut abolir.

Comment ? Par le dévoiement et la subversion de toute culture nationale, par le délitement des liens familiaux, par la criminalisation des français et des immigrés de culture musulmane, ainsi que par toute tentative de submersion des forces étrangères, introduisant racket et paupérisation de la classe moyenne et dénonciation des pauvres et des chômeurs, bafoués de leurs droits.

Avec la paupérisation de la société française, avec la désindustrialisation de l’économie française, avec l’anomie de la moralité et l’instillation de la décadence, avec la mise en index de l’intelligence, tout est mis en œuvre pour accueillir le Nouvel Ordre Mondial de ces élites lucifériennes.

Il est temps pour eux d’installer un nouveau soldat à leurs bottes pour la sauvegarde de leur plan maléfique.

Et cela de toute urgence.

Cordialement,

 

http://clearlook.unblog.fr/2019/03/29/le-deep-state-francais/


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bien http://www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous. 

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s