Projets Noirs

Entretien avec un super-soldat Milab retrouvé sous le contrôle de l’armée et des reptiliens / dracos

MILABS-Book-Cover

PAR EVE LORGEN

Ceci est une interview d’un homme enlevé que j’appellerai Zed à propos de son implication involontaire auprès des Reptiliens en tant qu’esclave contrôlé par l’esprit abducté et « super-guerrier » MILAB via un gouvernement étranger / secret. programme.

Zed a correspondu avec moi après avoir lu des articles sur le site Web MAAR (Malevolent Alien Abduction Research, Recherche sur les Abductions Extraterrestres Négative) sur le contrôle mental basé sur les traumatismes et la manipulation extraterrestre. Zed a pris conscience de la hiérarchie des seigneurs reptiliens / draconiens dans son programme de contrôle mental après avoir travaillé avec diligence pendant plus de dix ans pour se libérer des enlèvements, de MILABS et du contrôle mental reptilien / Draco. Le processus de guérison et de récupération impliquait la prière et l’exorcisme, des compétences avancées en méditation et une diligence persistante pour devenir libre.

Les expériences de Zed impliquent des enlèvements classiques par des aliens gris, des reptiliens et des MILABS dans des opérations contrôlées comme des super-soldats, dans des opérations noires de type Navy Seals. Cette affaire illustre la programmation de contrôle de l’esprit reptilien, la guerre spirituelle et la méta-technologie des opérations noires utilisées, qui sous-tendaient la programmation de super-soldats militaires du gouvernement humain secret. Un élément clé de la reprise de Zed a été que la programmation reptilienne sapait les objectifs militaires humains. Dans le cas de Zed, une faction militaire du gouvernement secret a travaillé en liaison avec des contrôleurs extraterrestres pour créer l’esclave de contrôle mental parfait du super-soldat.

En raison des dangers de harcèlement, Zed a choisi de rester anonyme.

1. Qui ou quel matériel vous a amené à mon travail / moi?

J’ai d’abord lu un article que vous avez écrit sur le contrôle mental sur le site de recherche Malevolent Alien Abduction (Abductions Extraterrestres Négative). À la fin de l’article, mon supérieur personnel m’a chargé d’envoyer un e-mail à l’auteur et d’engager un dialogue. Donc je l’ai fait, et nous y sommes.

2. Quand et où es-tu né et a grandi?

Je suis né vers 1969. {Sur le sol américain, parmi plusieurs générations d’Américains au sang rouge.}

3. L’un ou l’autre de vos parents était-il actif dans l’armée, les services de renseignement, l’aérospatiale ou dans des types de carrières gouvernementales?

Pas même à distance. Travail civil et style de vie totalement banal.

4. Avez-vous connaissance de liens familiaux avec des sociétés secrètes ou des sectes?

Mes parents étaient des pentecôtistes. Je crois que c’est un mouvement culte du christianisme. Il est possible que mon grand-père appartienne au KKK (ma famille n’était PAS très raciste. Il était mal vue. Mais l’histoire de la famille est une autre affaire).

5. Est-ce que vous ou des membres de votre famille avez des dons spirituels ou d’autres talents au-delà de la moyenne, tels que la voyance, les guérisseurs, les athlètes de haut niveau, les musiciens, les artistes, un QI très élevé?

Ma mère est très intuitive psychiquement. Elle dit que le Saint-Esprit lui parle souvent. En tant qu’observatrice, j’ai remarqué à quel point son affaire d’ego affecte négativement sa précision. Mais elle a le cadeau, sans aucun doute. Mon père est un guérisseur de très bonne foi et très intuitif quant aux questions spirituelles. Il ne s’identifierait jamais de cette façon, mais je dirais que sa pratique spirituelle ressemble plus au mysticisme chrétien primitif qu’aux autres pentecôtistes. Rêver l’avenir, entendre des voix «spirituelles» et guérir par l’imposition des mains sont des pratiques courantes.

{En ce qui me concerne. J’ai tendance à scorer suivant les années, entre 160 et 180 aux tests de QI. J’ai remarqué la capacité de sentir ou parfois même de «voir» des choses avant qu’elles ne se produisent. Parfois, loin de l’événement, parfois en millisecondes. Je pratique la «pose des mains» et on m’a dit que mes mains sont «douées». Mais je sais que je ne fais que gratter la surface de mon potentiel. J’ai fait de la compétition sportive pendant un certain temps. J’ai vraiment bien fait. Pas toujours le meilleur, mais souvent le deuxième meilleur.

Je pense que le programme milab voulait améliorer mes performances, alors que le programme des reptiliens voulait maquiller ma psyché, alors je serais sur le point de gagner une course et ensuite je me sentirais «perdre» et ma puissance s’épuiserait juste assez pour échouer. Seulement en compétition. Jamais en pratique. Et ce n’était pas sous l’œil des gens. Je pouvais parler publiquement à des centaines de personnes confortablement. J’ai toujours été au-dessus de la moyenne dans tout ce que je fais sans même essayer. Quand je m’applique je peux être carrément impressionnant. Cela pourrait facilement sonner comme une vantardise, mais ce n’est tout simplement pas prévu. Mon but est de simplement énoncer les faits tels que je les comprends.

Maintenant, je dois simplement mettre beaucoup d’autres choses dans le «sac à bandoulière psychique». C’est ce que plus d’une douzaine de capacités psychiques manifestées, que j’ai pu faire consciemment ou inconsciemment, plus d’une fois dans ma vie. Quelques fois mais sans une compréhension ferme des mécanismes qui activent ces capacités. Certains c’est certainement une courbe d’apprentissage. Je vais beaucoup mieux ces jours-ci chez d’autres. Pour exposer tout cela dans cette interview, je devrais envisager de «poser toutes mes cartes» et je ne pense pas que ce soit prudent en ce moment. Qu’il suffise de dire que c’est une courbe de croissance à plusieurs niveaux.

La télépathie a été la plus fascinante et la plus difficile. Parfois, c’est comme entendre des voix. Et je suis sûr que les dé-bunkers diront que je suis schizophrène, pas télépathique. Si tel est le cas, il s’agit d’une schizophrénie incroyablement cohérente et homogène, comme je n’en ai jamais entendu parler. Qui peut dire que la plupart des schizophrènes diagnostiqués dans le monde ne sont pas principalement des télépathes latents mal diagnostiqués? Ils ne sont pas psych-o, leur psych-ique.

6. Quel est votre patrimoine culturel et peut-on retracer la généalogie de votre famille à une royauté?

Quelque part en arrière, je suis censé être lié à un archevêque de Canterbury. Autre que cela, rien que je sache. En fait, un côté de ma famille sont à peu près des métis des collines des Appalaches.

Qu’en est-il du groupe sanguin, des maladies héréditaires, des allergies inhabituelles, etc.?

Je ne me souviens pas de mon groupe sanguin. Aucune condition héritée. Utilisé pour avoir de mauvaises allergies. Plus maintenant. Depuis ma grande délivrance et ma guérison, mes allergies ont été presque nulles. Sinon en bonne santé et au-dessus de la moyenne dans toutes les catégories.

7. Quelle religion tes parents ont-ils pratiquée et élevée pendant ton enfance?

Chrétiens pentecôtistes. Je crois que cela m’a procuré une «protection» quand j’étais plus jeune. Mais clairement pas assez pour garder à 100% à l’abri du danger.

(*Beaucoup de personnes enlevées qui sont de sérieux chrétiens ou des pratiquants spirituels admettent que la délivrance et / ou l’exorcisme ne suffiront pas à empêcher totalement les enlèvements extraterrestres, car les extraterrestres fonctionnent à un autre niveau que celui de démons. Il est naïf de considérer tous les extraterrestres abductants en tant que démons fonctionnant sous les mêmes lois. Beaucoup ne sont pas et ne sont pas des êtres vivants qui peuvent mourir comme nous, les humains.)

8. Quelle a été votre première expérience liée à un enlèvement par des ovnis ou des extraterrestres?

Je suis au courant d’enlèvements dès l’âge de 4 ans. {J’ai deux parties de ces premiers souvenirs. Une période où toute la famille avait des problèmes de sommeil et entendait beaucoup de «pas» dans les couloirs, etc. Ma mère était convaincue, assez farouchement, que le ménage était sous attaque démoniaque et nous avons appelé un ministre de l’église pour faire un exorcisme de la maison. Apparemment, ce fut une expérience difficile pour lui et il sentit des mains le pousser pour le tirer qu’il ne pouvait pas voir et le ministre, son jeune ministre adjoint et mes parents s’accordèrent pour dire qu’un combat spirituel sérieux était en cours. Les autres sont les refoulés dont je ne me souvenais que récemment. Ce premier moment, cependant, je me souviens de toute ma vie.

Les souvenirs refoulés incluent une promenade dans un grand vaisseau en forme de soucoupe. Probablement 30m de large. L’intérieur du plafond de l’embarcation avait cette qualité étrange. Comme il n’y avait pas de fenêtre, lorsque le vaisseau était en mouvement, tout le plafond de l’intérieur du véhicule agissait comme un écran de visualisation vous montrant à l’extérieur comme si le toit n’était tout simplement pas là et que vous regardiez droit dans l’espace. Cela donne des vues à couper le souffle. Mais aussi une vision pratique à 360 ° pour le pilote et les passagers. Puis atterrissage sur le côté sombre de la lune et conduit à un complexe de bâtiments où notre formation devait avoir lieu. L’objectif visé ici a peut-être également été divers. Je ne peux pas spéculer.}

Êtes-vous le souvenir d’autres membres de la famille ayant des visites d’étrangers?

Je suppose que beaucoup d’entre eux peuvent en avoir au moins une fois. Mais personne n’admettra quoi que ce soit s’ils s’en souviennent et personne ne veut m’entendre parler de mes expériences. Cela met tout le monde mal à l’aise. Mais je pense surtout pour des raisons de réalité. ET et reptiliens ressemblent à l’idéal pentecôtiste de la situation actuelle. Ils n’aiment pas l’entendre.

9. Combien d’enlèvements extraterrestres pensez-vous avoir?

Des douzaines.

Quand avez-vous remarqué une implication humaine de l’armée et du gouvernement secret?

J’ai des souvenirs d’un officier militaire avec des cheveux gris qui parlait à l’un des manipulateurs (vêtu d’une robe noire) lorsque j’avais 5 ans environ.

10. Quelle était la nature de l’engagement militaire, pouvez-vous dire quelle branche ou quel groupe travaille avec les extraterrestres dans votre expérience?

L’officier était en kaki clair, alors je pense, Navy. Je me souviens d’une formation qui ressemblait beaucoup à SEAL. Encore une fois, je pense à la marine.

11. Décrivez tous les scénarios d’entraînement auxquels les reptiliens, les autres étrangers ou les militaires vous ont impliqué lorsque vous étiez enfant ou adolescent.

Cela pourrait vraiment impliquer des pages de mémoire détaillée. Pour donner un aperçu, beaucoup de jeux dans des scénarios holo impliquant: la chasse, le pistage, la réalisation des objectifs d’équipe, la dissimulation et l’évasion, l’escalade, la randonnée, la course à pied, la natation. Sparring main à main et avec des bâtons de style bo. Les armes tranchantes ne sont pas arrivées avant mon adolescence. Des armes à feu et des armes spéciales, quand j’étais adolescent. Plus de tactiques de style sf, les objectifs et les jeux se compliquaient avec l’âge.

12. Comment ces scénarios d’entraînement ont-ils façonné ce que vous avez vécu plus tard, en tant que carrière ou autre opération sous contrôle mental, à laquelle vous étiez obligé de participer? c.-à-d. super soldat, tâches de militaire de la marine, etc.

J’étais très proche de beaucoup de gens dans l’armée. Croyez-le ou non, j’ai refusé quand Yeshua m’est apparue dans un rêve et m’a dit de ne pas le faire. Ces choses mauvaises arriveraient vraiment si je le faisais. Donc je ne l’ai pas fait.

Eve Lorgen - Inter-Dimensional Romance

13. Comment vos expériences / enlèvements / opérations contrôlées par l’esprit de vos extraterrestres (reptiliens ou autres extraterrestres) et de votre milab (liaisons entre le gouvernement et l’ armée, l’intervention du gouvernement secret) ont-ils changé avec le temps et l’âge?

{C’est très difficile à dire puisque je suis en train de reconstituer des souvenirs. Mon impression à ce moment-là est que ma résistance au programme a culminé à un certain âge (nous dirons 22 ans) et que je suis devenu plutôt inutile pour les contrôleurs milab. Je n’étais pas libre à ce stade, mais je ne faisais plus un très bon esclave, alors j’ai reçu le commandement de mettre fin à mes jours. Cela s’est manifesté par de nombreux comportements autodestructeurs et même par de réelles tentatives de suicide. Au moins trois d’entre eux auraient dû être un simple succès, mais ont été contrecarrés mystérieusement.

J’ai utilisé un couteau de chasse TRÈS affûté pour me trancher le poignet une fois. Il a fallu plusieurs tentatives pour passer les muscles et attendre la veine. Elle était là, exposé et brillante, douce et souple. J’ai l’ai dénudée, durement, et par trois fois j’ai échoué à couper la veine. Déterminé, j’ai piqué la veine avec le bout et j’ai essayé de l’arracher. Elle s’est étiré, mais n’a pas éclaté ni été endommagé au extérieurement. La douleur était intense, mais le seul sang qui me traversait me venait de la peau. La veine ne couperait pas. Je ne peux pas expliquer cela.

Je ne peux pas non plus expliquer la chevrotine du fusil de chasse qui ne se sont pas déclenchés. Je ne peux pas non plus expliquer le réveil provoqué par une overdose de pilules et d’alcool. Croyez-moi, c’étaient des tentatives sérieuses, je voulais vraiment mourir. Le programme de suicide n’a cessé d’être exécuté avant ma délivrance. Parfois, j’ai pensé à abandonner, mais seulement pendant quelques secondes consécutivement et pas plus d’une fois par jour. Les pensées suicidaires ont été constantes pendant des années. Le contrôle de l’esprit était plus insidieux et plus persistant. Je pense que renoncer au contrôle du milab faisait partie du programme de reptilien de contrôle de l’esprit.}

Parmi vos expériences, avez-vous impliqué d’autres personnes que vous aviez récemment rencontrées, de nouveaux amis (d’autres personnes enlevées) au cours desquelles ils sont devenus impliqués dans les opérations de contrôles de l’esprit et envoyés en mission ensemble?)

Pas que je me souvienne. J’ai été maintenu très isolé des gens autour de moi. C’était une programmation reptilienne sous la programmation milab destinée à subvertir le programme milab et à en insérer ce programme reptilien. Une partie de ce programme consistait à m’isoler tant socialement que psychologiquement afin que je tombe dans le schéma naturel du programme. J’ai cependant maintenu un centre spirituel moral.

Principalement a propos du bien et du mal concernant  le fait de faire violence envers les autres. Je pense que cela m’a vraiment sauvé. Sinon, j’aurais fait beaucoup de dégâts.

14. Quel a été le point décisif pour que vous cherchiez de l’aide pour ces expériences?

Je pense que c’était de rencontrer des gens qui ne pensaient pas que j’étais fou d’avoir mes expériences (pas celles de l’enlèvement, je ne pouvais même pas en parler à ce moment-là) et qui avaient d’autres explications pour expliquer pourquoi les choses se sont passées et croyaient que nous étions en communion avec d’autres êtres de partout dans le pays. Mais je cherchais vraiment de l’aide depuis aussi longtemps que je me souvienne. Dès que j’ai su qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas dans mon monde {(10-11 ans)} J’ai commencé à chercher des réponses pour savoir comment je pouvais savoir ce que c’était et obtenir une sorte de contrôle sur tout cela.

15. Quelles sont les méthodes thérapeutiques qui vous ont aidé à ouvrir vos souvenirs ? De toutes ces méthodes, laquelle était la plus importante pour vous, et si vous évaluiez ces méthodes, laquelle choisiriez-vous en premier, et comment séquenceriez-vous un processus de guérison et de rétablissement ?

Après ma délivrance, il était clair pour moi qu’ils n’allaient pas seulement me laisser tranquille, mais qu’ils n’avaient plus le contrôle de l’intérieur. Ce qu’ils faisaient maintenant allait être externe. Mon Soi Supérieur a été mon coach et mon guide tout au long de ce processus. Je me suis surtout tenu à l’écart des chercheurs comme vous (qui lisent ou communiquent avec vous), à l’exception d’un livre de David Icke. Au niveau le plus fondamental se trouve un chemin de guérison dans l’amour et la lumière pour soi-même et en traitant toute vie comme sacrée.

Sans une voie d’ACTION, et pas seulement de pensée ou de croyance, aucun progrès significatif ne sera fait. Mais la plus grande partie de la bataille se déroulera dans l’esprit.} 99% de ce que je crois savoir est dû au SR (le « surnom » que je vais utiliser pour mon Soi Supérieur). Les deux principaux aspects de ma guérison et du réapprentissage de moi-même sont lui (SR) et la médiation spéciale que j’ai apprise appelée MerKaBa. Égyptien pour « Light-Body-Vehicle ». En résumé, il s’agit d’une méditation spéciale en 18 étapes qui crée un champ d’énergie cohérent autour du corps qui se conforme aux proportions de la géométrie sacrée et est codé avec des mathématiques spécifiques. Avec assez de pratique, il finit par devenir permanent et n’a plus qu’à être « nourri » de prana pour être maintenu. Le bonus, c’est que le terrain est comme un disque dur d’ordinateur.

Il stocke la mémoire et les données et peut être programmé pour exécuter des fonctions. Soi-disant illimitées. Je garde mes fonctions simples, mais les programmes qui semblent être très efficaces incluent « l’immunité aux technologies reptiliennes », « l’occultation des vaisseaux mères », ainsi que « la domination et le contrôle total de mes nanites » (elles sont dans mon corps, donc elles sont à moi, et seulement moi je peux les contrôler). Le plus grand atout étant la culture lente et régulière de l’énergie et de l’Esprit. Il rend spirituellement plus fort, ce qui est la plus grande défense contre ces ennemis. Quiconque s’intéresse à ce travail devrait consulter le site http://www.floweroflife.org et regarder le travail de Drunvalo Melchizédek.

Mon Soi Supérieur

J’ai dit clairement que je devais me « cacher » assez longtemps pour cultiver cette énergie et développer mes forces pour me préparer à rentrer sur le champ de bataille. Pour l’instant, tout va bien. Je le répète, c’est l’essentiel de ma guérison et de ma protection. SR a été assez efficace pour m’aider pendant la médiation à identifier les lignes de code et à supprimer les lignes de contrôle et de suivi, tout en éditant les lignes qui concernent des capacités spéciales. En plus de pouvoir ajouter mes propres lignes de code où je le souhaite. (par exemple, j’ai réécrit les trois premières lignes de code pour mes nanites ainsi : (1) Mes nanites peuvent reconstruire, restaurer et renouveler n’importe quel tissu, cellule ou molécule de mon corps (2) Mes nanites iront là où je les commande, dans mon corps, et engageront une énergie continue dans des proportions que je précise jusqu’à quelle heure ces nouveaux ordres ou donnés. Et juste pour être sûr……..(3) Mes nanites sont incapables de recevoir ou de transmettre tout signal provenant de l’extérieur de mon corps.

La plupart du travail a été fait à ce jour, mais SR et moi continuons à faire du  » nettoyage « . J’ai effacé mon « identifiant de handler » et je ne reçois plus de signaux des Draco’s. Quand je pense à quel point j’ai dû faire certaines choses spécifiques pour surmonter ma propre programmation, j’ai du mal à imaginer comment quelqu’un pourrait simplement « arriver » à le comprendre et à s’en remettre. Je ne sais pas non plus ce qui est remplaçable et ce qui est unique pour moi et inutile pour les autres. J’ai même rencontré d’autres personnes que j’ai identifiées comme « hôtes » de la technologie reptilienne et j’ai pensé pouvoir les aider à se libérer. Pas de chance, j’en ai peur. Beaucoup d’heures, de semaines, de mois et au final, aucun progrès visible. Retour à la case départ pour une stratégie qui pourrait fonctionner. Très frustrant.

J’ai dû couper tout contact avec ces gens pour me sauver. C’est comme nager à partir d’un bateau en train de couler et devoir quitter sa famille qui se noie pour se sauver. Ça me brise le cœur. Je crains pour leur santé mentale ou pire. J’ai plutôt bien réussi à surmonter le sentiment de culpabilité, mais c’est triste de les laisser souffrir, espérant que vous puissiez les aider. Mais j’ai appris en regardant les autres échouer autant que j’ai appris de mes propres échecs et succès. La conscience de soi et la maîtrise de soi doivent être fortes dans le sujet. Sans cela, ils se laisseront simplement guider par les nabots de la manière la plus gênante qui soit pour essayer de les aider. Triste, mais vrai. La volonté d’être libre doit être plus grande que toute autre volonté. Sans elle, il y a peu d’espoir, voire aucun. Survivre ne suffit pas, l’amour ne suffit pas, la famille ne suffit pas, le pouvoir ne suffit pas.

Seule la Liberté était assez forte pour me garder en vie quand tout le reste a échoué. Je serais Libre ou je mourrais d’une mort horrible et misérable (ce que je n’attendais VRAIMENT pas) en essayant jusqu’à mon dernier souffle. L’amour était au deuxième rang, et portait la plus grande partie de la charge quotidienne, mais il céder parfois, et la Liberté pouvait alors se relever et sauver la journée. SAUVEZ LA JOURNÉE. Mais c’est moi. Est-ce que cela s’applique à tout le monde ? Je n’ai pas beaucoup d’autres échantillons à voir. Je suis sûr que vous avez une meilleure idée de certaines des normes que moi. Une croyance en quelque chose de plus grand et de meilleur que là où nous sommes, parce que je l’avais « vue et ressentie » pour RÉEL et ensuite je me suis réveillé en prison dans un cauchemar qui ne sentait pas toujours à sa place et qui n’avait aucun rapport avec tout et tous les autres. Ça me fait un peu flipper, quand j’y pense. Mais la croyance féroce qu’il y avait plus que ma cage au monde m’a permis de continuer. J’en ai vu d’autres accepter la cage comme limite.

Je les ai fait culminer au-delà de la cage, mais ils reviennent obéissants et ne semblent pas avoir la même volonté que j’ai eu pour résister à l’envie de faire des choses avec une mentalité fermée. Ou ce qui me semble être l’envie d’être libre. Comme des animaux élevés dans un zoo.

Je comprends la frustration dans certaines platitudes du New Age de se faire dire de se « détacher » tout le temps. Lorsque la « connexion » avec ceci (souvenirs, rétablissement) est le seul moyen de le surmonter. Comme vous l’avez dit, se souvenir est la clé pour avoir du pouvoir sur elle. Le détachement vous rend vulnérable en vous maintenant dans le déni spirituel.

Les vraies clés semblent être l’Amour, la Lumière, la Liberté et l’immense compassion de soi. Bien sûr, un soutien compatissant est toujours utile, mais dans une telle situation, il est parfois rare.}

Pouvez-vous décrire un peu la programmation ?

Je sais qu’il y avait des parties de la programmation qui ressemblaient à de l’intelligence artificielle. Ils se sont empressés de s’adapter à n’importe quel stimulus qui s’y opposait de l’extérieur ou de l’intérieur. Très compliqué. Parfois, l’IA était écrasée par une force sensible qui était vivante et adaptable et qui avait une fréquence spécifique d’une forme de vie Draco ou Reptilienne. Mais il y avait un programme de surface (milab) avec plusieurs programmes Draco en dessous qui étaient inconnus des militaires et qui allaient en fait à l’encontre du programme du milab dans la poursuite de son propre programme de reptiliens. Très compliqué. C’était comme vivre avec beaucoup de gens dans ma tête pendant longtemps. Quand on m’a accouché, la première chose que j’ai remarquée, c’est le silence. Je n’arrivais pas à croire qu’il était possible d’être aussi silencieux. Je n’entendais rien ni personne d’autre que moi. C’était le bonheur. Je n’avais pas réalisé ce que c’était que d’avoir une pensée claire et ininterrompue jusqu’à ce moment.

Le programme milab n’est qu’un programme de super-soldat, c’est le plus fondamental. Techniquement, je suis un super-soldat raté. C’est drôle, je me sens plutôt bien pour être un raté à ce jeu-là. Tous les sous-programmes prennent en charge une plate-forme plus large de combat, de survie et d’obéissance aux ordres. Les détails sont beaucoup plus compliqués, mais les bases sont assez simples.

Mon programme de reptiliens est bien plus compliqué. Je ne suis pas à l’aise de révéler les détails. Qu’il suffise de dire, très sombre, très laid. Si vous remerciez un dieu pour quoi que ce soit, remerciez-le la prochaine fois que vous aurez la chance que je n’ai jamais fait ce qu’il voulait que je fasse. Je ne sais pas si j’aurais pu revenir de ce chemin si j’étais vraiment descendu. Effrayant. Je pense que la partie la plus insidieuse de la programmation d’un reptilien est de savoir à quel point il se sent proche de vous. Les sentiments de colère, de chagrin, de tristesse, de jalousie s’amplifient. L’origine des sentiments est donc généralement évidente, mais l’intensité est loin d’être équilibrée. Faire des montagnes avec des taupinières.

Réagir en grand à quelque chose de vraiment important peut souvent changer radicalement le résultat en une petite réaction. Comme il devient facile de confondre le programme avec votre propre identité. Le programme peut provoquer quelque chose comme la dépression. Vous commencez à vous identifier aux sentiments de dépression et vous êtes de plus en plus convaincu que vous êtes ce que vous ressentez. Les émotions sont peut-être les vôtres, mais l’intensité ne l’est pas. Vous vous identifiez au pouvoir, même sous une forme négative comme la dépression qui est vraiment l’impuissance. Le programme devient une superposition de votre propre personnalité et la force du programme use votre propre volonté, alors vous arrêtez de lui résister et vous suivez le courant. Alors tu deviens le programme. Mais pas vraiment, ce n’est que de la perception. Tu es toujours toi, le programme est toujours le programme. Mais vous ne le verrez pas tant que vous ne les aurez pas séparés. C’est un sacré piège. Vous ne pouvez pas savoir que vous êtes un esclave tant que vous n’êtes pas libre, mais vous ne pouvez pas être libre aussi longtemps que vous êtes un esclave. Très insidieux.}

16. Quelles autres victimes du milab avez-vous lues ou rencontrées et dont avez-vous tiré des leçons ? Ces personnes ont-elles été utiles ou se sont-elles rétablies ?

Aucune. Quand j’ai soupçonné que j’étais une personne abductée, cela faisait partie de mon programme de ne pas chercher d’information sur le sujet, alors je ne l’ai pas fait. Quand j’ai été délivré, mon Soi Supérieur m’a dit de ne lire aucun livre ou de ne parler à personne, que cela polluerait ma guérison et mon rétablissement. Et juste de méditer et d’entrer en contact avec la nature pendant un an. Après cela, et Lui et moi avions travaillé beaucoup à partir de mes expériences et il m’a aidé à les définir. À ce moment-là, il a dit qu’il était correct de commencer à lire et à parler aux gens et à établir des liens avec les autres, que je serais suffisamment ancré dans mes propres expériences pour ne pas être induit en erreur par quiconque.

J’ai rencontré d’autres personnes que je soupçonne fortement d’être des personnes enlevées sous contrôle. Ils n’ont pas été guéris, je n’ai pas pu les aider, et ils n’ont fait qu’entraver mes progrès. Je crois que j’ai lu deux histoires sur d’autres MILABS. Je me souviens de très peu de choses en particulier, j’étais plus intéressé par les expériences similaires, et il y en avait assez pour que ce ne soit pas une coïncidence. J’ai rencontré quelques personnes en chair et en os que je soupçonnais, mais elles n’étaient certainement pas au courant, si elles l’étaient.

17. Pouvez-vous décrire l’un ou l’autre de vos programmes de contrôle mental codés par les reptiliens, comment ils ont accédé et déclenché vos programmes – ou vous rappeler comment et quand ils ont été installés ? En quoi ces programmes et ces méthodes de déclenchement étaient-ils différents des programmes militaires qui étaient superposés aux programmes reptiliens et extraterrestres ?

C’est vraiment compliqué. Pardonnez-moi si tout ne va pas bien. Je ferai de mon mieux. Les programmes de contrôle de l’esprit codés ont été accédés par l’intermédiaire de nanites distantes. Il était donc facile pour les Draco de changer la programmation, ou de contrôler à distance certaines émotions, pensées, désirs, etc, tout ce qui peut être stimulé par le système neuronal. Ils ont été installés dans une procédure chirurgicale incroyablement brève où ils ont été tous (1000+) introduits dans le flux sanguin où ils ont trouvé leur chemin vers leurs nombreux points de destination (points clés dans le système nerveux central et le cerveau, et les organes clés, y compris les yeux) (pour info, cela me faisait mal partout dans mon système nerveux central où ils étaient actifs) avec beaucoup de nanites sentinelles errants faisant leur travail. Je ne suis pas à l’aise de discuter du but précis de mon programme de reptilien.

Au-dessus de ce système de contrôle de très haute technologie se trouvait le système milab. Moins précis, mais pas pour être dédaigné. Programmation basée sur la création d’une plateforme utilisant un traumatisme psychologique ou une sorte de machine inductrice hypnotique. Créer une personne « viege » qui peut ensuite apprendre des compétences. Protocole technique, social, militaire, militaire, psionique ou autre. Les croyances peuvent aussi être enseignées. Social, politique, religieux ou autre.

La couture entre le vrai ME et le milab me est assez serrée, mais mon âme a résisté et a rejeté le programme. La couture entre le vrai médecin légiste et le reptilien est plus transparente, mais je me suis quand même battu. Le programme des reptiliens a aussi contribué à renverser le programme milab. C’était intentionnel de la part des reptiliens, à l’insu des responsables du milab. Le programme des reptiliens a été écrit pour servir un programme draconien, contraire à celui du milab.

Je ne sais pas trop comment décrire la différence entre les déclencheurs. Les déclencheurs du milab ont cessé de fonctionner lorsque j’étais éveillé, et n’étaient accessibles que lorsque j’étais endormi. C’était vraiment un programme de style « dormeur ». Je devais vivre ma vie normale, et laisser le programme « dormir » jusqu’à ce qu’on ait besoin de moi.} Les déclencheurs de la répétition se déclenchaient toute la journée, éveillés ou endormis. Parfois, tout ce que je pouvais faire en une journée, c’était de les battre jusqu’à l’égalité. J’ai résisté aux déclencheurs et à la programmation. Ils me punissaient continuellement par la douleur et la maladie. Je n’ai pas cédé. J’aurais aimé être mort, mais j’ai continué. Le programme des reptiliens était plus actif. Il essayait définitivement de façonner complètement ma vie extérieure. Il y avait un « design » dans ma vie sur qui et ce que j’étais censé être. Le programme milab a laissé de la place au libre arbitre. Je pense qu’ils savent que c’est intrinsèquement humain et qu’ils ont probablement eu des problèmes avec des sujets qu’ils ont essayé de supprimer complètement de leur plein gré. Le libre arbitre, bien sûr, tant qu’il m’a permis de rester dans les limites de la loyauté à leur programme. }

18. Vous souvenez-vous d’un programmeur ou d’un gestionnaire extraterrestre en particulier dans vos expériences ?

Deux différents, tous les deux vêtus d’une robe noire. Un extraterrestre, de couleur marron foncé, de 1,5 m de haut. Un militaire humain. J’ai spécifiquement identifié le reptilien et j’ai même connu son nom à un moment donné. L’humain, je pense que je pourrais l’identifier si je les revoyais. Mais je ne suis pas sûr de pouvoir le décrire, pas de traits remarquables. Officier militaire, cheveux gris courts, en uniforme. Rien de distinct, mais je peux encore voir le visage assez bien, donc je pense que je pourrais faire une comparaison avec quelques photos.}

Qu’en est-il des militaires ou des agents secrets du gouvernement qui ont essayé de vous joindre ?

Personne n’a essayé de me joindre, sauf à distance. En fait, pour une raison que je n’arrive pas à comprendre, ils semblent avoir peur de s’approcher trop près de moi physiquement si je ne suis pas inconscient. Je les ai vus et sentis de très près, mais ils semblaient nerveux et presque effrayés quand je les ai vus. En fait, c’était toujours un cadeau. Je les regardais et ils regardaient en arrière, effrayés, puis rompaient le contact visuel.

Bien connu de la communauté des OVNI ?

*(Certains MILABS ont reconnu des chercheurs bien connus, des auteurs au sein de la communauté UFO/Paranormal/Mind control comme des manipulateurs qui étaient dans les enlèvements, essayant de les contrôler, les menacer et les harceler pour qu’ils restent silencieux) Nous les appelons OMAGS ou CHEOPS.

Comme je ne connais personne dans la communauté des OVNI, je ne peux pas le dire.

19. Lorsque vous avez interrompu la programmation, est-ce que des espions (OMAGS) ont essayé d’accéder à vous via des phrases de déclenchement ou d’autres méthodes qu’ils n’ont pas réussi à utiliser ?

Oui, plusieurs fois au téléphone, mais pas en personne.

Les méthodes militaires/secrètes de déclenchement et d’accès à vos codes/altérations sont-elles différentes de ce que font les étrangers lorsqu’ils vous enlèvent ?

La différence la plus simple est que la méthode milab ressemble davantage à un changement de personnalité multiple, alors que la méthode reptilienne est plus spirituelle, sombre, mais spirituelle.

La méthode milab est plus du style « traumatologique ». En faisant appel à vos instincts les plus bas, surtout la peur et le plaisir. L’intimidation et l’offre de récompenses charnelles si vous avez performé. Je me suis récemment souvenu d’une contrôleuse aux cheveux foncés qui utilisait le sexe comme récompense et incitation à la performance. Je pense qu’elle est du genre à mordre dans l’amour. Mais je ne l’ai jamais vue en dehors d’un enlèvement.

Le chemin reptilien est accédé par le biais des émotions négatives la plupart du temps. Peur, colère, jalousie, chagrin, faites votre choix. C’était vraiment important quand j’ai fait le lien que j’ai perdu le plus de contrôle quand j’avais des émotions négatives. Et j’avais plus de contrôle quand je les ai supprimés. Maintenant, vous ne pouvez pas supprimer ces émotions pour toujours, mais il est parfois très important de les garder sous contrôle pour ne pas être manipulées par elles.}

reptilienne-tueuse-2

20. Y a-t-il des personnes au sein du gouvernement secret ou d’autres milabs/enlevés en rétablissement qui vous ont aidé à devenir libre ?

Non pas que je sois ouvertement au courant.

21. Pouvez-vous décrire des opérations militaires auxquelles vous avez été forcé de participer sous contrôle mental ? Combien de branches de l’armée sont impliquées dans l’utilisation des personnes enlevées / MILABS comme agents ?

Quelques missions avec des SEALS en Amérique centrale, la plupart du temps pour faire pression sur les cartels de la cocaïne. J’ai d’autres souvenirs que j’ai sentis hors contexte parce qu’ils étaient dans le passé, comme le Vietnam, ou semblaient être sur une autre planète. Après que James m’ait expliqué comment ils utilisent le temps et l’espace, cependant (ce que je savais qu’ils avaient et utilisaient, mais je ne savais pas qu’ils l’utilisaient comme ça), c’est beaucoup plus logique comme ça.

Je me souviens d’avoir passé beaucoup de temps dans la jungle. Apparemment, je m’en sors bien là-bas, parce qu’ils n’arrêtaient pas de me renvoyer. La plupart du temps, les tueries chirurgicales frappent des cibles spécifiques (communautés) et parfois des chefs individuels ou leurs lieutenants. Ils ont besoin de beaucoup d’argent pour financer ces programmes. Nous avons donc aidé à sécuriser et à déplacer beaucoup de poids en cocaïne pour la revente aux États-Unis. En fait, j’ai beaucoup de souvenirs précis de ces événements, mais ils sont quand même assez traumatisants, alors je n’aime pas trop m’y attarder. Qu’il suffise de dire que j’ai tué pour eux, et j’ai de sérieux problèmes à ce sujet, à la fois en tuant et en servant à le faire contre mon libre arbitre. En fait, c’est l’apparition de ce traumatisme, le souvenir d’avoir tué des gens au combat, qui m’a fait prendre conscience pour la première fois de mes missions de milab. Il m’a fallu plus de sept ans pour tout démêler, me souvenir et tout mettre en place pour que je puisse dormir à nouveau la nuit sans barricader la porte d’entrée avec le mobilier du salon. Le syndrome de stress post-traumatique était TRÈS réel, et il a fallu beaucoup de thérapie régulière pour s’en remettre.

J’ai dit à mon thérapeute que j’avais été dans les SEALS, que j’avais fait quelques opérations secrètes et que j’avais tué des gens et que je me sentais plutôt mal à l’aise à ce sujet. Je n’ai pas eu à parler d’enlèvements, de reptiles ou de contrôle de l’esprit. Je voulais juste guérir du traumatisme et aller de l’avant dans ma vie, parce que tout était en suspens jusqu’à ce que je le fasse. Je ne pouvais vraiment pas fonctionner à cause de ça. Mon thérapeute m’a dit que j’avais l’un des cas les plus graves de syndrome de stress post-traumatique qu’il ait jamais vu (et il en avait vu beaucoup) et n’a jamais remis en question l’authenticité de mes histoires. Parce que les réactions émotionnelles que j’avais en thérapie étaient bien réelles. Le tremblement incontrôlable, les pleurs, les cris, les sueurs de quelqu’un en deuil profond pour avoir assassiné beaucoup de gens.

La guérison était bien réelle aussi. Alors que je commençais à me pardonner de « suivre les ordres » et d’apprendre à m’aimer ici et maintenant, après tout, je n’étais plus un tueur et j’étais une bonne personne, qui traitait bien les gens et aspirait à un travail qui soulageait la souffrance des autres. Cela m’a pris des années, mais j’ai fini par revenir à vivre et à aimer ma vie. Mais je n’ai pas pu tout faire d’un seul coup. Cela a dû se faire par étapes au cours des années de ma vie.

Il n’y a aucun moyen de savoir quelles succursales utilisent MILABS et lesquelles ne l’utilisent pas. Mais il semble que la Marine et l’Armée de l’Air plus que les autres. Ils semblent avoir plus d’accès aux compartiments high-tech…}

22. Quelles capacités et quels programmes avez-vous découverts lorsque vos souvenirs et votre conscience de vous-même ont fait surface ? (langues étrangères, capacités psychiques, arts martiaux, photographie, mémoire eidétique)

Définitivement des arts martiaux. Je fais des katas qu’on ne m’a jamais appris, et j’ai botté un petit cul qui m’a surpris. J’ai cru que j’allais me faire piétiner, et quelque chose s’est passé, et je ne l’ai pas fait. Je pense que tu avais besoin d’être là. Certaines choses avec la mémoire sont photographiques. Un peu eidétique. Certaines capacités se trouvent encore dans des fichiers « dormants » que certaines conditions (comme si A, B, C et D se produisent simultanément à l’emplacement X, Y ou Z ou en présence de Q ou N puis déclencher la capacité latente c1101 et ainsi de suite) doivent exister pour qu’ils se déclenchent.

J’apprends encore ce que j’ai et ce que c’est que de programmer et de devenir un être humain éveillé. Mais comme ce serait la présentation de mes cartes, je n’entrerai pas dans les détails à ce sujet.}

23. Lorsque vous avez essayé d’aider d’autres personnes enlevées, quelles méthodes ont fonctionné ou non ?

Pour être franchement honnête, jusqu’à présent, rien n’a vraiment fonctionné. Certaines choses ont mieux progressé que d’autres (plus il y a d’amour et de lumière, mieux c’est). J’en suis encore à l’étape du laboratoire avec celui-ci.

Les hommes ou les femmes sont-ils plus susceptibles de prendre conscience et de se rétablir/libérer ?

Je pense que les hommes résistent à programmer plus naturellement. Je pense que c’est la testostérone et le désir inné d’être libre. Je ne sais pas si c’est un homme ou une femme, mais le désir d’être libre doit être plus grand que tout le reste. Sinon, ils peuvent toujours être séduits ou détournés du but de la liberté.

24. Avez-vous pu trouver un chaman, un prêtre, un guérisseur ou un médium qui vous a aidé et qui a compris ce programme extraterrestre de contrôle de l’esprit massif sur cette planète ?

S’il y a des gens spirituellement éclairés sur cette planète, comment aident-ils les autres comme vous à devenir libres ? Où sont-ils ? Où sont-ils ? (LOL) J’ai aussi fait l’expérience qu’il y a très peu de vrais pratiquants spirituels prêts à prendre le risque de « sortir » au sujet des reptiliens et des forces obscures, et très peu qui vont même jusqu’à tendre la main à ceux qui sont « dehors ». Je ne dis pas qu’ils ne sont pas là. Là, juste sur les vraies franges. Donc, si vous cherchez de l’aide, le courant dominant ne semble pas encore être l’endroit où il faut être. Les périphéries et les franges semblent être les seuls endroits où ces gens se rassemblent.}

C’est frustrant et je crois que mes professeurs m’ont donné des connaissances inestimables, mais ce que j’en ai fait est totalement avant-gardiste. Tout ce qu’ils ont fait de mon histoire, c’est de dire des choses comme « Wow, ça craint. Tiens, ça pourrait t’aider… mais bonne chance avec ça… » Il semble donc y avoir un réel manque d’aide réelle pour les personnes enlevées et le reste d’entre nous, à la fine pointe des questions d’ET/conspiration.

Je pense que les autres utilisent la télépathie, les voyages astraux et d’autres moyens pour communiquer et aider. Ils semblent se tenir à l’écart des « rivières » habitées par la technologie dure. Peut-être parce que ces rivières sont infestées de crocodiles. Je peux comprendre. J’ai certainement envie d’aller sous terre et d’y rester pour finir mon travail. Ce que je peux encore décider qu’il est nécessaire.

Les quelques maîtres corporels avec qui j’en ai discuté avaient tous à peu près la même chose à dire. « Wow, ça craint vraiment. Tu as été choisi pour faire quelque chose de spécial de ta vie. Bonne chance avec ça. » Ils transmettaient souvent la sagesse de leur cheminement (Yoga, Zen, Chi-Qong, etc.) que j’essayais d’intégrer et de rendre utile d’une certaine manière. Les énergéticiens, les guérisseurs, les métaphysiques, etc., ont été les meilleurs alliés et m’ont aidé à franchir des étapes importantes dans ma guérison pour « l’obtenir ». Mais cette aide semble très limitée. }

Maintenant, les maîtres que j’ai rencontrés dans leur forme spirituelle ont été beaucoup plus utiles, ont partagé beaucoup plus de données et se sont montrés plus ouverts au sujet de l’agenda des reptiliens. Mais pour être juste, la plupart n’ont même pas voulu aborder le sujet avec moi jusqu’à ce que je découvre ce qui m’était arrivé. Plus je me découvrais, plus ils m’aideraient. Mais pas un seul ne m’a jamais dit à voix haute comment « tu sais quel est ton problème ? Tu es un esclave reptilien à esprit contrôlé, voilà quoi. » Pour des raisons évidentes, je n’aurais jamais cru que c’était vrai s’ils l’avaient fait.

25. Que doit-il se passer pour que des gens comme vous deviennent disponibles et réceptifs à une aide réelle pour se libérer de ce régime oppressif Alien/Dracos sur cette planète ? Les esprits curieux veulent savoir !

La solidarité d’abord et avant tout. Un désir féroce d’être libre, et un engagement encore plus fort pour l’amour et la lumière dans l’univers. Je n’aurais pas pu survivre sans ces choses. Mais la solidarité est la clé pour aller de l’avant. Solidarité les uns avec les autres (camarades enlevés) et solidarité avec le reste de la communauté ET/OVNI à un moment donné. À un moment donné, ils devront affronter la tante folle dans le sous-sol et traiter avec nous, mais je suis sûr que ce sera un long chemin vers ce genre d’unité. Nous devons trouver un moyen de résister à l’isolement et à la séparation et trouver des moyens de nous unir.

Bien qu’avec un tel air de harcèlement, c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire. La première étape est de se tenir debout dans notre vérité et de résister à la famille et aux amis qui nous traitent de fous ou d’instables parce que nous nous sentons comme ça. Ne devenez pas hystérique, cela n’aidera PAS, mais restez dans votre vérité et ne laissez personne d’autre définir votre réalité pour vous. Tu n’as même pas besoin de rester là et de discuter avec eux à ce sujet. Sachez juste quand vous partez que vos expériences sont réelles et que tout le monde finira par s’en remettre. Dans les années ou décennies à venir, si cela prend autant de temps.

Tout cela finira par sortir. Ça ne peut pas rester secret pour toujours, rien ne le pourra jamais. La divulgation aura lieu un jour, et quand elle aura lieu, ce ne sera qu’un compte à rebours jusqu’à ce que le reste soit divulgué et largement accepté. Ce sera une lutte et les gens résisteront pour toutes sortes de raisons. Mais finalement, tout le monde devra changer d’avis. Certains de nos parents (les miens, je pense) ne vivront peut-être pas ce jour-là, mais je sais que je vivrai jusqu’à ce jour, ce qui signifie que la plupart d’entre nous le verront. Amour, Lumière, Liberté, Paix, Pouvoir et Jeu à tous mes frères et sœurs milab là-bas. Nous connaîtrons la vérité et la vérité nous rendra libres.}

Source: http://evelorgen.com/wp/articles/military-abduction-milabs-and-reptilians/interview-with-a-milab-supersoldier-recovered-from-military-and-reptilian-drac-control/


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bien http://www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous. 

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s