Divulgation

Le plan d’action de Trump et Q (le mouvement des gilets jaunes créé par Q?)

JFK-Trump

Le plan d’action de Trump et de la Q Force

(Texte reprenant mes écrits du 6 septembre 2018 et du 25 septembre 2018 avec des compléments actualisés)

Chers amis, anons, patriotes, continuez de faire confiance au plan.

La Q Force (« Organisation Q ») est à l’origine une unité non répertoriée des forces spéciales des Marines sous le commandement exclusif et direct du Président Donald Trump, qui possède l’équipement militaire d’une division entière de Marines et qui n’apparaît dans aucun des budgets militaires officiels.

C’est cette force ultra-secrète qui a effectué 8 des 12 raids aéroportés simultanés du 18 novembre 2017 contre 8 des 12 principales agences du renseignement américain [CIA, NSA, DIA, FEMA, DEA (Drug Enforcement Administration), FFS (Financial Fluxes Survey), TWU (Toxic Weapons Unit), MDWU (Mass Destruction Weapons Unit)].

Q se compose de trois composantes :

FB_IMG_1554245555508

Une composante politique (Q+ (Trump) la dirige moralement) : tous les messages de nature politicoéconomique de Q appartiennent à cette composante constituée de 2/3 militaires et de 1/3 civils.

Une composante renseignement : constituée des services de renseignements « civils » de la NSA (qui surveillent la totalité des flux médias de la planète) et des services de renseignements militaires de l’O.N.I (« Office of Naval Intelligence ») qui amènent des informations aux sections militaires et politiques.
Les différents factions étrangères (non américaines) de Q envoient leurs informations spécifiquement à cette section de renseignement.

Une composante militaire terrestre : Q Army ou Q Force. Aucune force militaire de Q n’appartient aux différents corps de l’armée américaine, Q est spécifiquement liée à l’US Navy, les seuls à être dévoués au président des États-Unis.
De plus, Q est l’un des deux bras armés (terrestre) de l’USNSF dont je vous ai révélé l’existence, qui a pour vocation d’affronter les forces du mal sur Terre. L’autre bras armé (spatial) est Solar Warden constitué de troupes ayant la charge d’affronter les forces du mal hors de la Terre.

L’U.S.N.S.F : http://clearlook.unblog.fr/2019/02/22/m-i-c-s-s-p-vs-u-s-n-s-f/

Les opérations ont débuté

L’année dernière a partir du mois de septembre 2018, je vous annonçais que certains hauts placés du gouvernement américain responsables seront interpellés à partir d’avril 2019.

http://clearlook.unblog.fr/2019/04/05/raid-sur-la-cia-du-18-novembre-2017/

Nous y sommes : les opérations ont débuté il y a 15 jours dans le plus grand secret.

Certains ont étés amenés et emprisonnés à Guantanamo. Tout comme les 319 hauts responsables interpellés le 18 novembre 2017, qui seront jugés par des tribunaux militaires durant les mois et années suivantes (l’organisation Q estime a 6 ans le temps nécessaire aux juges militaires pour tous les juger). Selon les prévisions estimées, les enquêtes dénombreront un total approximatif de 113 000 personnes inculpées aux États-Unis dont Q estime l’arrestation vers 2020.

A ce jour il y a environ 92 000 personnalités de haut rang visés et ciblés par des actes d’accusations sous scellées dont les dossiers d’inculpations sont finalisées : les ordres d’arrestations sont d’ores et déjà signés par les procureurs généraux.

FB_IMG_1554469840674

Actes d’accusation sous scellé jusqu’à Mars 2019 : https://twitter.com/lonegreyhat/status/1112479498342187014?s=19

On a pas fini d’entendre parler des inculpations sous scellé !

Guantanamo et d’autres centres de détention ont été agrandies à cet effet.

Photos.

Les chefs d’inculpation sous scellé sont tellement graves (haute trahison, massacres de masse, sacrifices humains d’enfants par milliers, actes terroristes, etc…) qu’ils seront peut-être tous exécutés.

On s’attend à ce qu’un grand nombre de ces accusés soit exécutés (estimation probable de 85%) étant donnée l’extrême gravité qui pèse sur eux. 15% écoperont d’une peine de prison.

De plus, les États-Unis s’arrogent le droit d’enlever,  de juger et d’exécuter tout citoyen étranger  ayant commis ou ordonner des crimes sur le territoire américain.

La sauvegarde des États-Unis et du peuple américain est une priorité de la politique de Trump et de Q. A ce titre, ce n’est pas pour la gravité des meurtres qu’ont commis des personnes sur le sol américain qu’ils seront jugés par des tribunaux militaires à Guantanamo mais par menace de l’intégrité du sol américain. On y juge uniquement ceux qui cherchent à nuire aux États-Unis d’Amérique.

A cet effet 154 juges américains sont employés à Guantanamo, se déplaçant via des avions militaires en catimini afin de présider les nombreux procès militaires qui vont juger ces criminels et les condamner.
Certains motifs sont si graves que les dossiers d’inculpations impliquent plusieurs juges (un juge par affaire).
Toutes les preuves lors de leurs procès sont réunis pour un jugement par la cour martiale de manière clairement équitable. Ce n’est pas un simulacre de jugement, mais un jugement clair et précis : chaque accusé profite de tous les droits de défense dont dispose un citoyen américain.

En revanche, en ce qui concerne certaines personnes du monde du spectacle, du showbiz, ou des prédateurs sexuels ou des tueurs en série, etc. et qui ne mettent pas en danger la sécurité américaine, leurs dossiers d’inculpations sont remis à la justice civile afin d’être jugés par les tribunaux de droit commun.

Les arrestations massives qui ont lieu en ce moment constituent la 3ème vague d’arrestations.

La 1ère vague est celle de novembre 2018 qui concerne les rangs inférieures des membres de l’état major de la cabale (exemple : un simple shérif dans une ville ou l’assistant d’un député, etc.).

La 2ème vague est celle de janvier 2019 qui concerne de plus hauts gradés de la cabale sans constituer le sommet.

La 3ème vague, tant attendue, est celle qui touche le sommet de la pyramide (sont concernés des sénateurs, des congressistes, des anciens directeurs des agences fédérales ou encore des hauts gradés de l’armée et des anciens présidents, etc.)

Vous trouverez via Tribunal Watch une liste à 100% authentique des personnalités qui sont condamnables. Certains dossiers sont lourds et très complexes à gérer, d’une part en raison des chefs d’inculpation d’une et d’autre part du fait que pour certains d’entre eux leur résidence n’est pas sur le territoire américain (par exemple Soros se cache à Berlin, le pape François se trouve au Vatican, ou encore Trudeau est au Canada, etc.).

FB_IMG_1554469051294

La liste présentée par Tribunal Watch est une liste semestrielle, à court terme, dont 40% ont déjà étés arrêtés à Guantanamo tout récemment. Pour l’instant aucun d’entre eux n’a été jugé. Ils seront arrêtés d’ici septembre et mis au secret en application des lois Patriot (Patriot Act). Très intelligemment, Trump retourne ses lois liberticides contre la cabale en les utilisant pour les mettre au secret le plus légalement du monde et pour enlever si nécessaire et juger aux États-Unis des hauts responsables étrangers (Européens) de la Cabale si leur pays d’origine n’est pas à même de les arrêter et de les condamner.

Trump contre la Cabale

Je vous joins une analogie afin que l’on comprenne mieux ce qui se déroule sous nos yeux :

On peut comparer la lutte que mène le président Trump contre le Nouvel Ordre Mondial Illuminati à la 2ème guerre mondiale de 1939-1945.

Les lynchages médiatiques, les complots, les suspicions d’incompétence, les tentatives d’assassinats à l’encontre de Trump durant sa première année de présidence de Trump (2017) est analogue des années 1940-1941 où les alliés reculaient face aux forces nazies et japonaises.

A partir de janvier 2018, tout comme durant l’année 1942, les alliés ne gagnaient pas encore, mais avaient réussi à contenir les forces de l’axe sans pour autant les vaincre (les anglais essuyaient encore des défaites face à Rommel et les américains ne pouvaient pas encore battre les forces japonaises). La similitude est frappante avec le cas de Trump jusqu’à l’été 2018.

A partir de l’été 2018, c’est comme à partir de la fin 1942, les alliés gagnèrent la bataille du désert (victoire britannique en novembre 1942 d’El Alamein des troupes du général Montgomery contre l’Afrikakorps du maréchal Rommel, qui représente le premier enrayement de la machine de guerre allemande : en obligeant les forces de l’Axe à se replier, les Alliés peuvent s’engager dans l’opération Torche, le débarquement allié en Afrique du Nord, destinée à prendre définitivement pied sur le théâtre méditerranéen, et ainsi commencer à préparer l’invasion de la Sicile et de l’Italie par le débarquement des troupes alliés (opération Husky le 10 juillet 1943). Pour la première fois, les alliés repoussent les forces de l’axe, et dans le Pacifique, ils parviennent à rejeter tout doucement les japonais. Ceci dit, la bataille d’Italie en 1943 a été longue, et ce n’est qu’en juin 1944 qu’ils entrent à Rome. Ceci pour dire que les combats ont été rudes, ils gagnaient certes… mais difficilement !

Trump, cet été 2018, c’est ce qu’il avait obtenu, il se trouvait de façon similaire un peu dans cette même situation, il a eu des victoires décisives contre la Cabale mais sans pour autant pouvoir enclencher la suite des opérations tant qu’il ne s’était pas assuré de la victoire des élections de mi-mandat de novembre. Il devait avoir la certitude d’avoir la majorité au Sénat, ce que finalement il a maintenu. Il a par la suite gagné de nouveaux sénateurs et de nouveaux députés. Ainsi, lui et son administration n‘avaient plus à négocier avec les démocrates (dont les preuves ont été faites de leurs corruptions) et autres tendances contraires parce qu’avec les seuls républicains il aurait le champ libre pour prendre toutes ces décisions, acquérir les votes et réaliser la suite du plan. A l’automne, il se trouvait encore dans une phase où il était déjà vainqueur mais périlleuse (comme en 1943, les alliés pouvaient encore perdre, les forces allemandes étant coriaces).

Aux Etats-Unis, ses adversaires sont à moitié vaincu, par contre depuis l’Europe où ils ont encore des moyens, ils peuvent encore nuire. C’est la raison pour laquelle les agents Illuminati font leurs attaques depuis l’Europe et la Chine (sur le plan paramilitaire terroriste), par contre sur le plan politique Trump ne contrôle pas encore la chambre des représentants qui est encore sous le contrôle des démocrates et de la Cabale.

Il ne pourra reprendre le contrôle de la chambre des représentants que lorsqu’un un nombre suffisant de congressman auront étés arrêtés et inculpés, ce qui devrait amener un renversement de la majorité à la chambre des représentants (nous pouvons estimer que cela ne pourra être accompli que d’ici environ 2 ans).

Une fois les élections de mi-mandat remportées, Trump a pu poursuivre les étapes de son plan peu connu du public (« drain the swamp » avec la mise en place de tribunaux militaires secrets, l’élection de juges non corrompus durant toute l’année et la restructuration de tout l’entourage aux postes clés des agences de renseignement).

Les arrestations massives ne pouvaient débuter avant 2019 car il restait encore à neutraliser un certain nombre de forces aux États-Unis, à l’influence menaçante.

L’Europe (à l’exception de la Pologne, de la Hongrie et de la Bulgarie) est sous le contrôle total de la Cabale. Récemment, cette dernière a déclenché des actions terroristes et militaires sous faux drapeau contre les États-Unis (par exemple le récent massacre de la Nouvelle Zélande, les bombardements d’Israël par le Hamas, l’histoire de l’avion civil abatu en Ukraine, etc.) sans oublier 8 tentatives d’attentat contre Trump dont la presse mondiale n’a jamais dit un mot.

Pour le moment 100% de la presse écrite américaine et 100% des chaînes de télévision américaines (à part Fox News) sont entièrement tenus par la Cabale et se mobilise en tant que quatrième pouvoir à détruire Trump. Il en va de même pour l’Europe.

Comme vous le constatez, il y a encore un travail de prise de conscience a effectuer.

Ce n’est qu’à partir de décembre 2018 jusqu’en mars 2019, que certains dossiers ont étés transmis, incluant les preuves, les noms des chefs d’Etat et hommes politiques européens impliqués dans des sacrifices d’enfants, dans des opérations de haute trahison, visant à renverser les libertés dans leurs pays, comme par exemple en France dont l’insurrection actuelle des gilets jaunes est la preuve flagrante.

Le mouvement des Gilets Jaunes

Je vous indique dans ce cadre de pensée que la naissance du mouvement des Gilets Jaunes est une création de Q dont la préparation à commencé en juin 2017, un mois après l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République française.

Cette jacquerie française dresse un parallèle avec l’unification des mouvements de résistances français durant la 2ème guerre mondiale, en vue de la préparation du débarquement en Normandie (opération Overlord du 6 juin 1944).

Le Deep State français : http://clearlook.unblog.fr/2019/03/29/le-deep-state-francais/

1789 – 2019 L’histoire en marche ! http://clearlook.unblog.fr/2019/03/23/1789-2019-lhistoire-est-en-marche/

Le chant du cygne : http://clearlook.unblog.fr/2019/03/20/le-chant-du-cygne/

En effet, comme en 1944, Donald Trump et Q ont décidé que le « débarquement » de leurs forces en Europe serait initié par la France. On peut évoquer une analogie frappante entre le 6 juin 1944 et le renversement du gouvernement totalitaire d’Emmanuel Macron prévue pour la fin mai 2019 (à ce propos, il est utile de rappeler que l’élection de ce dernier est usurpée car la gagnante de l’élection présidentielle n’est autre que Marine Le Pen avec 63% des suffrages et que Macron aurait perdu les premiers et seconds tours de l’élection).

Quand la France aura récupéré sa liberté et sa démocratie lors des élections présidentielles prévues par Q pour octobre 2019, la France sera la lance de rampement du processus de libération de l’Europe (comme en 1944) de l’emprise de la Cabale.

Le débarquement du 6 juin 1944, marquant le début de la fin de la guerre, est comparable au printemps 2019, quand Trump déclenchera les futures arrestations simultanées et coordonnées.

Les tribunaux militaires mis en place en avril vont prendre davantage d’ampleur.

A partir d’avril, les arrestations des personnalités les plus élevés de la Cabale vont s’accélérer de mois en mois.

Beaucoup de personnalités de cette liste vont être arrêtés d’ici la fin septembre. Par contre, les plus hautes personnalités tels que Obama, les Clinton et quelques autres personnalités de premier plan ne seront arrêtés que fin 2019 et début 2020.

Bush Junior n’ayant été impliqué dans aucune activité visant à détruire les États-Unis, ni commis aucun meurtre ou rituel satanique (contrairement à son père et à son frère ; Bush père a dû être jugé et exécuté sous ordre de Trump plus rapidement que prévu en raison de son grand âge), il sera interrogé mais il n’est pas prévu de l’inculper ou de l’arrêter. Il sera seulement appeler à témoigner dans certains procès.

Contrairement à une opinion répandue Bush Junior n’a jamais été impliqué dans le complot du 11 septembre qui s’est fait à son insu. Il n’était réellement pas au courant et à été aussi surpris que nous lors de l’attaque. Du coup, il était réellement crédible à la différence de Dick Cheney et de Donald Rumsfeld, acteurs de l’inside job, dont il est normalement prévu qu’ils soient arrêtés en septembre de l’an prochain.

Une dernière note concernant le pape François qui se situe dans ce cortège funèbre. Même si ca peut sembler étonnant, lui aussi à commandité des crimes sur le territoire américain et il doit être jugé par contumace (« en l’absence de l’accusé »). Les charges qui pèsent contre lui sont tout simplement sa couverture de prêtres et évêques qui avaient commis des actes de viols d’enfants américains dont il avait la connaissance.

La justice sous le Président Trump existe bel et bien et nous dirige vers une victoire des forces du bien sur celles du mal.

Cordialement,

Source: http://clearlook.unblog.fr/2019/04/05/le-plan-daction-de-trump-et-de-la-q/


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bien www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous. 

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s