Divulgation cosmique Saison 3

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 3, épisode 8/9 : TERRE INTÉRIEURE : DÉBRIEFING AVEC L’ALLIANCE

Vidéo sous-titrée en français disponible sur Gaia.com (https://www.gaia.com/series/cosmic-disclosure)


DW : Bienvenue dans “Divulgation Cosmique ». Je suis David Wilcock et je suis avec Corey Goode. Reprenons là où on s’est arrêtés dans le dernier épisode, le récit de cet étonnant séjour dans la Terre intérieure. Corey, dans le dernier épisode, on a dit que vous aviez été téléporté de la Terre intérieure à votre salon. Bien sûr, Gonzales voulait savoir ce qu’il y avait dans la bibliothèque à laquelle vous avez eu accès, et pas lui.

CG : Oui.

DW : Que s’est-il passé ensuite ? Vous avez dit être revenu à l’heure où vous aviez quitté votre salon.

CG : Oui. Moins de 24 heures après, j’ai été contacté par Gonzales. On s’est retrouvés dans le quartier.

DW : En personne.

CG : Oui, en personne. On a discuté devant une bière [sourire], tranquillement, de tout ce qui s’était passé. Il m’a enfin donné de nouveaux renseignements sur ce qui se passait au sein de l’alliance terrienne. Que beaucoup de choses n’allaient pas, les choses se dégradaient et il allait y avoir une grande réunion du conseil de l’alliance du PSS où je devrais me rendre pour résumer la partie de la rencontre où il n’était pas présent, notamment à la bibliothèque.

DW : Je suis curieux de savoir quel est le problème avec l’alliance basée sur Terre ? L’Orient y est pour quelque chose, non ?

CG : Largement.

DW : Ça vient de Chine et de Russie. Et donc, est-ce la faute de la Chine ? De quoi s’agit-il ?

CG : L’alliance terrienne est composée de dizaines de petits groupes. Certains ne sont que des milices.

DW : Oui.

CG : Mais la grande majorité sont des sociétés secrètes orientales, ces groupes ont beaucoup de poids, une grosse trésorerie et beaucoup d’informations.

DW : Il y a une chose que beaucoup de gens ne réalisent pas. La Chine à elle seule détient quatre mille milliards de dollars en obligations. S’ils décidaient sur un coup de tête, de détruire l’économie américaine, ils pourraient le faire. Il semble qu’ils utilisent cette menace pour tenter de changer les choses. Ils ne veulent pas détruire l’économie américaine car elle finance la leur. C’est nous qui achetons leurs produits. Mais ils détiennent une carte maîtresse avec quatre mille milliards de nos liquidités, c’est plus que ce qu’on a. Ils ont le contrôle des richesses. Seulement, ils n’ont ni représentation, ni droit de vote à la banque mondiale ou au FMI.

CG : Beaucoup d’anciens du FMI sont maintenant au BRICS.

DW : OK.

DW : Comme au début de la AIIB, la banque asiatique d’investissement pour les infrastructures.

CG : Absolument. Les objectifs de l’alliance terrestre et de l’alliance du programme spatial diffèrent un peu. Mais ils ont le même but.

DW : L’alliance terrestre sait que l’alliance du programme spatial existe ?

CG : Certains le savent.

DW : OK.

CG : Ils se sont rencontrés et échangent des informations. Toutes les données du vidage de données, le niveau supérieur de l’alliance terrestre les a aussi, en vue du vidage de données. Ça permet d’équilibrer les deux parties. Seulement, l’alliance terrestre a été infiltrée par les groupes qu’on nomme Illuminati. Ils sont doués pour infiltrer des groupes et les faire imploser.

DW : La banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (AIIB) date du 29 juillet 2014, ou du 29 juin 2014. Personne n’imaginait que 30 grands pays occidentaux s’y précipiteraient.

Mais c’est arrivé. Ainsi, c’est à cause de cette infiltration du FMI dans l’alliance que le BRICS s’est mis en place.

CG : Ça se produit à tous les niveaux. L’Occident a eu pendant 100 ans le système de la Réserve Fédérale. Maintenant l’Orient veut profiter 100 ans d’un nouveau système financier qu’ils estiment plus juste et plus représentatif de toute l’économie mondiale.

DW : Mais si on dispose de réplicateurs, on n’aura plus besoin d’argent.

CG : C’est vrai.

DW : Alors pourquoi ce nouveau système financier ?

CG : Ils ne souhaitent pas que le programme spatial secret agisse maintenant. Ils veulent reculer l’échéance. Ils ont vu toutes les données de ces vidages de données. Ils les ont passées à des gens de la Cabale qui ont flippé.

DW : Ils leur ont passées ?

CG : Oui.

DW : C’est de la haute trahison.

CG : C’est de l’infiltration [ce sont les infiltrés de la Cabale au sein de l’alliance terrestre qui ont fait fuiter le contenu des vidages de données à venir]. Et ces puissants groupes de la Cabale veulent plus que jamais la troisième guerre mondiale.

DW : Pour retarder la révélation.

CG : Oui. Beaucoup de groupes se sont laissés convaincre qu’effectuer le vidage de données en une seule fois serait irresponsable pour l’humanité. Et qu’il devrait s’étaler sur un siècle. On adopterait un nouveau système financier babylonien, plus juste, le système babylonien de l’argent magique, mais « plus équitable » [Corey fait le signe des guillemets] et contrôlé par l’Orient. Pendant ce temps, ils sortiraient une partie de ces technologies et de ces informations, quelques révélations sur les extraterrestres et autres, sans laisser le génie sortir complètement de sa lampe.

DW : Sans vouloir insulter l’alliance terrienne, ça me rappelle quand mon frère et moi nous battions pour une part de gâteau. La tienne est plus grosse ! Je la veux ! On se battait pour s’asseoir à l’avant de la voiture. Cette mentalité ne nous aidera pas à sortir de cette crise planétaire qui menace notre écologie. Les océans n’en ont plus que pour quelques années, idem pour l’air. On ne peut pas continuer à brûler de l’énergie fossile si on veut survivre.

CG : Voilà le problème. Il ne s’agit pas d’une entité unie mais de groupes isolés qui travaillent vaguement ensemble pour libérer le monde.

DW : Tous admettent que la Cabale doit être stoppée. Mais au-delà, ils ont des divergences.

CG : Des divergences sur l’après. Une part de l’alliance terrienne veut la même chose que le programme spatial secret : divulgation complète, tribunaux, puis divulgation de toutes les nouvelles technologies à toute l’humanité, et une civilisation de transition pour avancer.

DW : Eh bien il y aura des révélations pénibles mais tout le monde gagnera à disposer de ces technologies. Pas besoin d’attendre 100 ans. On y gagne tous.

CG : Pas tous. [Corey sourit]

DW : Comment ça ?

CG : Pas ceux qui sont au pouvoir ou qui veulent y rester.

DW : Oui, je suppose que dans un système transparent, il n’y a pas besoin de tous les aspects du gouvernement et où va l’argent et comment sont prises les décisions, tout pourrait être transparent et mis sur internet. Il n’y a pas de raison que ce soit caché, bien que la règle démocratique mène parfois à l’inefficacité bureaucratique. Rien ne se ferait jamais si n’importe qui avec une opinion virulente pouvait tout faire chavirer et embourber le comité. J’étais au CA d’une église interreligieuse où ça s’est passé. Tout le monde voulait un vote unanime. C’est rarissime. Donc rien ne se fait jamais.

CG : Il y a un gros souci de division dans l’alliance terrienne et beaucoup de gens qu’on a cru unis pour un même objectif se mettent en retrait et disent : « On aime assez l’idée de changer progressivement la société et de révéler lentement les informations. Ça paraît plus sain. C’est sans doute l’approche la plus responsable. » Ils rationalisent.

DW : Y a-t-il des sujets islamiques dans cette alliance, comme la mystérieuse école du soufisme ou autre ?

CG : Des membres issus de chaque partie de la société participent à l’alliance terrienne.

DW : D’accord. Donc Gonzales vous a dit que l’alliance terrienne était divisée.

CG : Oui.

DW : Et ensuite ?

CG : La division règne aussi dans l’alliance du PSS [programme spatial secret].

DW : Vraiment ?

CG : Oui. Les alliances ont souffert. Ça tient beaucoup aux changements énergétiques qui touchent notre système solaire. Les gens ont du mal à s’acclimater. Selon la spiritualité, la polarité de chacun, selon le type de personne, on vit différemment ce changement énergétique.

DW : Pour citer Richard Hoagland, « Les bons sont mieux, les méchants sont pires. »

CG : Et les fous sont encore plus fous.

DW : Oui ! [sourires de David et de Corey]

CG : On en a déjà parlé. Ils ont dit que ce serait au programme du débriefing ou du briefing et qu’ils voulaient m’entendre. Certaines personnes étaient outrées que je sois allé seul à la bibliothèque car ils allaient devoir se fier à ma parole.

DW : Oui. Et s’ils vous injectaient de la scopolamine avant de vous faire parler ?

CG : C’est typiquement ce qui nous a mis en froid dès le début.

DW : Oh !

CG : Ce n’était pas envisageable. [Corey refusait cette perspective]

DW : OK.

CG : Mais ils ont des empathes intuitifs censés pouvoir détecter tout type de tromperie de ma part. [sourire] Mais c’est en fait surtout une histoire d’ego, ils jouent les durs.

DW : Et ils seraient cuits si les Êtres des Sphères ne leur avaient pas donné la logistique et les renseignements nécessaires au départ. Si les Êtres des Sphères veulent que vous et Gonzales les représentiez, alors, que ça leur plaise ou non, ils doivent faire avec, sinon ils n’auront plus le soutien nécessaire à leur entreprise.

CG : Et ils ont été priés de cesser toute activité offensive. Plus de bombe, ni de tirs, ni d’agression.

DW : Car les équipements qui ont été construits vont être transmis à l’humanité.

CG : Oui. Cette énorme infrastructure que l’ICC du programme spatial secret a construite est censée être transmise à l’humanité et servir de fondation à notre nouvelle civilisation de transition de type « Star Trek ».

DW : Ça ne leur plaît pas que vous ayez reçu ces informations, devoir se fier à votre parole. Si vous mentiez ?

CG : Encore une fois.

DW : La même histoire.

CG : Oui. Toujours la même histoire. Et donc, le moment est arrivé. On m’a conduit sur une base.

DW : Toujours avec la sphère bleue ?

CG : Avec la sphère bleue, sur une base. Une des…

DW : Une base spatiale ?

CG : Oui. Une des bases de la ceinture de Kuiper.

La salle était remplie par le conseil de l’alliance du PSS.

DW : Décrivez-nous brièvement cette salle. Si on était venus avec vous, qu’aurait-on vu ? C’était sombre ? Lumineux ?

CG : La salle n’était pas hyper éclairée. Sans être dans la pénombre. L’éclairage était un peu comme ici. [dans les studios d’enregistrement de Gaia, à Boulder, Colorado]

DW : OK.

CG : Ce n’était pas un amphithéâtre, mais droit devant et en forme de part de tarte, comme ça, et arrondi au fond. Je n’ai vu que cette pièce.

DW : Comme une salle de cours de fac ?

CG : Oui. Mais plate, pas inclinée. Tous étaient assis.

DW : Combien étaient-ils ?

CG : Plus de 60.

DW : OK. Avez-vous reconnu des gens des autres réunions ?

CG : Oui… Oui. [Corey montre des signes de nervosité et de contrariété] Certains de ceux qui m’ont fait des excuses forcées et m’ont serré la main en guise de réconciliation.

DW : Cette fois encore, tout le spectre des races de la Terre était représenté ?

CG : Exact.

DW : Des Indiens, des noirs, des blancs, des asiatiques.

CG : Comme à toutes les réunions.

DW : OK.

CG : On m’y a conduit, Gonzales était déjà là et m’attendait.

DW : On vous a placé devant, les gens assis vous regardaient.

CG : Devant, sur le côté. Il n’y avait personne au milieu. Je me suis assis. Quelques personnes ont pris la parole et ont évoqué les divisions de l’alliance, des affaires en cours. Je ne devrais d’ailleurs pas en parler. Puis, ils ont voulu mon rapport de ce qui s’était passé à la bibliothèque et dans le hall des archives.

[ https://eveilhomme.com/2019/03/12/emission-divulgation-cosmique-lintegrale-saison-3-episode-6-9-terre-interieure-la-bibliotheque/

Et :

https://eveilhomme.com/2019/03/15/emission-divulgation-cosmique-lintegrale-saison-3-episode-7-9-terre-interieure-le-hall-des-archives/ ]

Je me suis donc levé et j’ai fait mon rapport. Immédiatement, les questions et les commentaires ont fusé : « N’est-ce pas intéressant que tout à coup, ces groupes souterrains veuillent parler aux Êtres des Sphères et vous donnent soudain plus de valeur ? ». Comme si j’inventais une histoire pour me valoriser.

DW : Mais les empathes intuitifs l’auraient dit si vous affabuliez.

CG : Ils ont joué les niais.

DW : Ils veulent faire croire que vous tentez de vous réécrire un rôle dans le récit dont ils vous ont exclu.

CG : Que je sois opportuniste, oui.

DW : Ce sont ceux avec qui vous vous êtes disputés qui disaient ça ?

CG : Oui.

DW : Intéressant. Ils pensent ainsi. Ils sont tous issus de la Cabale. Ils pensent que chacun voit son intérêt et sert ses objectifs personnels.

CG : On en apprend beaucoup sur une personne quand elle vous accuse. Ça montre ce qu’elle ferait dans la même situation…

DW : Oui.

CG : … car les gens transfèrent leur façon de penser et ce qu’ils feraient aux autres. Je leur ai fait le rapport complet que j’ai fait dans le dernier épisode de l’émission. Ils ont fait venir Gonzales devant et lui ont demandé de prendre contact avec l’alliance des Sphères.

DW : Savaient-ils que l’histoire sumérienne avait été altérée par la Cabale par le biais de Sitchin et de ses écrits ? [ voir ici : https://eveilhomme.com/2019/03/12/emission-divulgation-cosmique-lintegrale-saison-3-episode-6-9-terre-interieure-la-bibliotheque/ ]

CG : Ça ne les a pas choqués.

DW : Vraiment ?

CG : Personne n’a eu l’air de tomber de sa chaise ou d’être choqué.

DW : Ont-ils compris que les êtres de la Terre intérieure se font passer pour des dieux lors de contacts télépathiques ?

CG : Oui, c’est une chose dont je parle depuis plus d’un an. J’ai retracé mes messages sur le forum et j’ai vu que j’en ai parlé la première fois en décembre 2013.

DW : Savaient-ils que dans la Terre intérieure, ils ont des livres de la surface et qu’ils les étudient ?

CG : Non, mais ça ne les a pas surpris.

DW : Vous n’aviez rien de nouveau à leur dire, alors ?

CG : Voilà.

DW : OK. Quelqu’un comme Gonzales aurait tiré davantage de la bibliothèque, vu son expérience et sa formation. Ça les agaçait.

CG : Oui. Il aurait glané plus d’informations que moi, dans cette situation.

DW : Oui.

CG : Le fait que les Gardiens soient les anciens bâtisseurs, et soit aussi l’Alliance des Êtres des Sphères les a faits se redresser et a attiré leur attention. C’était nouveau.

DW : Et les Aviens bleus, quand les gens de l’alliance du programme spatial ont demandé : « Êtes-vous le Ra qui a transmis « La Loi de Un » ? », la réponse a été : « Je suis Ra », puis le reste de leur nom, exactement comme Ra répond à chaque question dans « La Loi de Un ». Tout ceci concorde joliment.

CG : Dans l’alliance du programme spatial, beaucoup se fichent de devenir plus aimant, clément et de tout ce message. Beaucoup d’entre eux ont du mal avec la loi naturelle et les concepts de « La Loi de Un ».

[ Pour télécharger « La Loi Une » en français :

http://www.llresearch.org/library/the_ra_contact_french/the_ra_contact_french.aspx ]

DW : Oui.

CG : Et certains parmi eux n’aiment pas l’idée d’un genre d’oiseau indigo ou bleu qui communique. Il y a un souci au sein de l’alliance du PSS avec ce qui se passe.

DW : Ils ont accès, sur les tablettes intelligentes, à l’information que des groupes sont venus plus tard et ont rayé toute description écrite des anciens bâtisseurs. Et on sait que ces groupes étaient plus négatifs. Ils étaient des fermiers génétiques, belliqueux. Il paraît censé qu’ils aient obscurci les archives montrant que les anciens bâtisseurs étaient une race bien plus positive que la leur. N’est-ce pas une conclusion logique ?

CG : Oui, en effet.

DW : Il suffit d’user de logique.

CG : Tout comme sur Terre, quand des rois arrivent, ils effacent les noms des précédents rois ou dirigeants ou autres qui possédaient ou dominaient la Terre qu’ils contrôlent dorénavant.

DW : C’est clair.

CG : Les monuments perdurent mais les glyphes et les lettres sont effacés.

DW : Que s’est-il passé ensuite ? Ça les intéressait, que les anciens bâtisseurs puissent être les mêmes que ces Gardiens, les Êtres des Sphères.

CG : Donc ils ont parlé à Gonzales, ils voulaient que Gonzales s’entretienne avec l’alliance des Êtres des Sphères et tâche d’organiser un genre de réunion ou d’échange entre le conseil de la Terre intérieure et l’alliance des Êtres des Sphères car ce nouveau conseil était perçu comme une chose très positive, une nouvelle tournure positive, un changement dans le conseil du PSS.

DW : L’alliance de la Terre intérieure est allée sur une base de l’alliance du PSS dans la ceinture de Kuiper, le conseil de l’alliance de la Terre intérieure y a-t-il rencontré ceux qui étaient avec vous, alors ?

CG : Oui.

DW : OK, donc ils connaissaient déjà les gusses de la Terre intérieure.

CG : Oui.

DW : Ils essaient donc de faciliter et négocier un accord en utilisant Gonzales pour mettre les Êtres des Sphères en contact direct avec la Terre intérieure et ainsi vous éliminer en tant qu’intermédiaire car ils ont l’air d’y tenir. [sourire ironique]

CG : Ils ont fait comme si je n’étais pas là, m’ont ignoré et ont tout de suite parlé à Gonzales de la manière dont ils voulaient procéder.

DW : Intéressant.

CG : Ils m’ont écarté de la conversation. On peut donc en conclure ce qu’on veut.

DW : Qu’a dit Gonzales ?

CG : Il a dit qu’il ferait ce qu’il pourrait. Mettre les choses en route, voir ce qui était possible.

DW : OK.

CG : Mais cette fois encore, ça ne dépend pas de lui.

DW : En effet. S’est-il passé autre chose ? Ou était-ce la fin de la réunion ?

CG : C’était quasiment la fin. J’ai reçu d’autres détails sur les divisions au sein du PSS et des alliances au sol, leurs inquiétudes concernant un vidage de données prématuré ou trop d’informations révélées à la fois, et la corruption par la Cabale des données à transmettre. Ils étaient très préoccupés par l’infiltration de l’alliance terrestre qui possède ces informations. Ils savent qu’ils ont transmis les infos du vidage de données à la Cabale.

DW : Vous dites que la Cabale essaie désespérément de déclencher la troisième guerre mondiale pour empêcher ce vidage de données.

CG : Ils disaient à ce sujet qu’il existe plusieurs sectes occultes parmi les syndicats du gouvernement terrien secret qui essaient de réaliser des prophéties en Syrie, où Damas flamberait et partirait en fumée. Ils pensent que ça nous placerait sur une nouvelle chronologie [une nouvelle ligne de temps] et servirait de catalyseur pour déclencher la troisième guerre mondiale.

DW : Est-ce une prophétie biblique ?

CG : Je ne sais pas. C’est une prophétie à laquelle plusieurs de ces groupes adhèrent ; J’ignore si c’est une prophétie biblique.

DW : Pourquoi Damas ?

CG : Je ne sais pas. Mais Damas partant en fumée, dans les flammes, semble être une chose à laquelle ils travaillent. Et très récemment, tout à coup, la Russie a débarqué en Syrie. Qu’ils interviennent maintenant est intéressant.

DW : Il semble qu’avec les tuyaux qu’on tient d’initiés, on peut logiquement déduire que la Russie frappe en fait des armées locales de la Cabale nommées « ISIS ». [David fait le signe des guillemets, et lui et Corey rient] Ça correspond à vos données ?

CG : Oui.

DW : [sourire] L’« ISIS » n’est pas du tout islamique, et ce n’est qu’une armée locale de la Cabale ?

CG : [sourire] Exact. Créée par la Cabale.

DW : OK. Vous dites que l’alliance terrienne essaie d’empêcher la révélation complète, ou une partie de cette alliance, pour que le bloc de l’Est puisse garder le contrôle du système financier pendant 100 ans. Mais tous les membres de l’alliance terrienne n’approuvent pas ce plan ? D’autres souhaitent que ce vidage de données ait lieu ?

CG : Oui.

DW : Et si quelqu’un se contentait simplement de le faire ? On a internet, non ? N’importe qui peut publier ces informations.

CG : Il faut le faire au bon moment. Il faut un événement fédérateur de tous les gens de la planète pour qu’ils consultent l’information. Sinon, on publie et les médias dominants diront : « Une bande de malades conspirationnistes a encore frappé internet. » Ils sont capables de fermer l’accès à ces… ils savent le faire.

DW : Mais ça n’a pas marché avec Snowden, car certains documents sont TS/SI/ORCON, tous ces codes.

Et des initiés parlent et confirment ce que c’est. Des gens comme Greenwald et le journal londonien The Guardian certifient ces documents. Je suppose qu’un plan similaire doit être en place pour ce vidage de données.

CG : Oui. Vous ne croyez pas que ces gens [de la Cabale] ont tiré une leçon de ceci ?

DW : Oui, Pete Peterson m’a raconté, vous avez peut-être entendu dire la même chose…

CG : On peut fermer les réseaux d’un claquement de doigt.

DW : Il m’a dit aussi que les journalistes étaient massivement contactés par la Cabale qui disait : « Continuez comme ça et on vous met tête en bas pour vous nettoyer les oreilles à coups de poings, si vous êtes chanceux. »

CG : En effet.

DW : Peterson m’a parlé d’une grosse affaire que les journalistes allaient révéler. On a arrêté d’envoyer tant d’énergie depuis la moitié ouest des Etats-Unis par des gros câbles jusqu’au site du HAARP en Alaska et on l’a redirigée vers Bluffdale, dans l’Utah, dans un nouveau complexe d’ordinateurs.

Ces journalistes avaient la preuve que ces ordinateurs enregistrent les téléphones portables de tout le monde, comme le fait Siri sur un iPhone. Ils transcrivent toutes nos conversations. Cette histoire a fuité récemment, on en a peu parlé. Ils voulaient faire ça en grand, mais la Cabale les a faits taire.
D’après vous, la Cabale tente d’empêcher qu’une nouvelle affaire Snowden ne se produise ?

CG : Oui.

DW : On dirait que cette fois, ils n’y couperont pas.

Les événements vont faire boule de neige et ils ne pourront pas les contrôler. Il se pourrait aussi que les extraterrestres s’en mêlent et décident de faire apparaître un vaisseau. On serait forcés d’admettre ce qui s’impose sous nos yeux. Est-ce envisageable ?

CG : Il y a encore un quadrillage défensif sur la planète. Si le programme spatial secret décidait de voler à découvert, ils seraient abattus.

DW : Vraiment ?

CG : Oui. Donc il va surtout falloir que l’humanité se réveille. On en revient à ce qu’on a déjà expliqué. Notre conscience co-créative crée l’avenir, ne laissons pas notre conscience co-créative être manipulée par des puissances comme la Cabale.

[Note : Voir notamment ces deux très courtes vidéos :]

 

Notre conscience co-créative est la racine de leur magie.

[ https://fr.spherebeingalliance.com/blog/les-informations-la-cabale-et-notre-conscience-co-creative-de-groupe.html ]

DW : Tout à fait. Il nous reste beaucoup à dire. Ce sera dans le prochain épisode de « Divulgation Cosmique ». Je suis David Wilcock, merci d’avoir regardé.


Source de la transcription en français :http://www.gaia.com


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bienhttp://www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) regarder un clip pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous.

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.