Divers

Plantes médicinales : l’attaque sournoise de l’Académie de pharmacie, le pouvoir actuel pro pharmacien?

DÉCLARATION: LE TEXTE DIFFUSE CI-DESSOUS est l’œuvre de l’Alliance Internationale pour la Défense des Médecines Naturelles (AIDMN) et a été reproduit sans modification. Le discernement doit prévaloir constamment.


Alerte sur 93 médicaments

Pendant que les Sages de l’Académie de Pharmacie essaient de dézinguer par tous les moyens la médecine par les plantes (voir ci-dessous), un groupe de professionnels de santé indépendants nous aide à y voir plus clair sur les médicaments.

La revue Prescrire vient en effet de publier une liste actualisée des médicaments qu’elle juge utile « d’écarter pour mieux soigner ». Vous pouvez accéder librement à cette liste ici.

Bien que la Nature offre un éventail impressionnant de solutions pour nous soigner, il n’y a parfois pas d’autres choix que de recourir à certains médicaments.

C’est la raison pour laquelle je crois que cette liste de 93 médicaments est un véritable outil de salubrité publique. Vous y trouvez des explications précieuses pour choisir, en conscience avec votre médecin, les traitements dont vous avez vraiment besoin. Ne vous en privez pas car prendre un médicament n’est jamais un geste anodin.

Faisons suivre ce message autour de nous. Restons connectés.

Bien à vous,

Jacques Legrand, Association Internationale pour la Défense des Médecines Naturelles (AIDMN)


Plantes médicinales : l’attaque sournoise de l’Académie de pharmacie


En voilà une belle opération de désinformation !

L’Académie nationale de pharmacie vient de publier un rapport intitulé « Les compléments alimentaires contenant des plantes ». [1]

Le jour même, tous les grands médias ont repris en chœur son message alarmiste :

attaque naturel

Sur le plan de la communication, rien à dire, c’est du travail de pro

Dès la première page du rapport, on trouve cette mention : « Les auteurs déclarent ne pas avoir de conflits d’intérêts en relation avec ce rapport » – j’ai failli m’étrangler ! –

L’Académie nationale de pharmacie est connue de façon notoire pour ses prises de position en faveur de l’industrie pharmaceutique. J’y reviens juste après.

Mais le plus impressionnant, c’est la façon dont les médias se sont levés comme un seul homme à l’appel de l’Académie.

À la télé, dans les journaux, sur Internet et à la radio : les journalistes se sont contentés, encore une fois, d’avaler et de régurgiter le communiqué de presse de l’Académie nationale de pharmacie.

AUCUNE analyse. AUCUNE confrontation de point de vue. Est-ce par paresse? Par incompétence ? Par connivence ?

Peu importe, le résultat est le même : l’Académie nationale de pharmacie a parlé. Gare à ceux qui oseront exercer un peu leur ESPRIT CRITIQUE !

Moi je ne suis pas journaliste. Alors j’enquête, j’analyse, je vous informe et je commence par cette première question :

C’est quoi l’Académie nationale de pharmacie ?

La réponse se trouve à l’article 1er de ses statuts :

« L’Académie nationale de pharmacie est une personne morale de droit public à statut particulier, placée sous la protection du Président de la République. » [2]

Si à un moment vous avez cru avoir affaire à une honorable organisation indépendante, c’est raté.

L’Académie nationale de pharmacie est directement rattachée à Emmanuel Macron, lobbyiste en chef de l’industrie pharmaceutique.

  • Vous pensez que j’exagère ? Alors rendez-vous à la fin de ce message pour mieux comprendre les liens troublants entre le Président Macron et les patrons des laboratoires pharmaceutiques. –

Deuxième question : quelles idées l’Académie nationale de pharmacie défend-elle ?
« Dis-moi ce que tu penses et je te dirai qui tu es »
L’Académie émet régulièrement des avis et des rapports. On les trouve sur son site.

En voici un florilège :

• Octobre 2018 : POUR l’extension du vaccin contre la grippe par le biais de l’autorisation de vaccination dans les pharmacie [3]
• Juin 2018 : POUR la réduction des contrôles de sécurité concernant la mise sur le marché des vaccins [4]
• Octobre 2017 : POUR les 11 vaccins obligatoires sur les enfants [5]
• Juin 2017 : POUR l’expérimentation scientifique sur les animaux [6]
• 2014 : POUR le maintien des parabènes dans les médicaments [7]
• 2012 : CONTRE le retour du métier d’herboriste [8]

Ce serait un euphémisme de dire que l’Académie nationale de pharmacie est pro-vaccins, pro-médicaments et… anti-médecines naturelles.

Revenons à ce fameux rapport sur les plantes.
Que dit ce rapport de l’Académie nationale de pharmacie ?
Pour résumer, ce rapport demande un encadrement plus strict sur les plantes vendues en complément alimentaire.

Bien sûr, il est primordial d’encadrer l’utilisation des plantes médicinales. Je serai le dernier à dire le contraire.

Mais quand c’est l’Académie nationale de pharmacie qui le dit, on est en droit de douter de sa bonne foi et de S’INTERROGER sur les motivations sous-jacentes de son discours alarmiste.

D’autant plus que les prises de positions de l’Académie sur ces questions soulèvent de drôles de contradictions.

CONTRADICTION n°1 : l’Académie réclame de nouvelles restrictions sur les plantes alors qu’elle demande toujours MOINS de restrictions sur les médicaments et les vaccins (ex : réduction des contrôles de sécurité, vaccination autorisée en pharmacie, 11 vaccins obligatoires…).

CONTRADICTION n°2 : l’Académie demande un durcissement des réglementations sur les plantes alors qu’elles font déjà l’objet d’au moins 2 nouvelles réglementations chaque année ! [9]

Depuis 2002, au niveau européen et français, 28 directives et règlements officiels ont porté sur les plantes et les compléments alimentaires. Cela en fait l’un des domaines les plus réglementés à l’heure actuelle !

De plus, cette réglementation est récente et renforcée chaque année. On ne peut donc même pas dire qu’elle est obsolète et nécessite d’être actualisée.

Tout est codifié : les plantes et les nutriments autorisés, leur origine, les doses recommandées et les doses maximales, les informations à communiquer sur les produits, les contrôles qualité, les contre-indications possibles.

Nos législateurs sont allés jusqu’à préciser la taille minimale obligatoire des caractères sur les emballages…

CONTRADICTION n°3 : l’Académie s’attaque régulièrement aux plantes mais elle reste toujours étrangement silencieuse sur les dangers des médicaments…

C’est vraiment DEUX POIDS DEUX MESURES alors que si vous comparez le niveau de dangerosité des plantes en compléments alimentaires avec celui des médicaments, IL N’Y A PAS PHOTO !

En 2017, via le dispositif officiel Nutrivigilance, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a relevé seulement 77 cas d’effets indésirables possiblement liés à la consommation de compléments alimentaires, alors que près de 150 millions de boites ont été vendues cette année là sur le marché français. J’ai pris ma calculette, cela équivaut à un risque de 0,00005133%… De plus, l’ANSES ajoute que les effets remontés sont faibles et disparaissent dès l’arrêt de la prise du produit. [10]

Comparons ces chiffres avec ceux des médicaments :

• on relève en moyenne chaque année en France plus de 10’000 décès (3 fois plus que les accidents de la route) et 130’000 hospitalisations à cause des médicaments ! [11]
• en 2019, l’organisation indépendante Prescrire a classé 93 médicaments (dont 82 vendus en France) comme étant plus dangereux qu’utiles. [12]
Et que dire des scandales sanitaires liés aux médicaments ? Vous vous souvenez certainement :
• du scandale du MEDIATOR et ses 2’000 victimes françaises décédées à cause de la cupidité des dirigeants du laboratoire Servier.
• du scandale du LEVOTHYROX et des dizaines de milliers de victimes qui ont subi les conséquences des choix du laboratoire Merck qui a changé la formule sans penser aux patients et dans le seul but d’augmenter ses profits.
• du scandale de la DEPAKINE, ce médicament commercialisé par Sanofi et qui est à l’origine d’au moins 30’000 cas de malformations, de retards intellectuels et d’autisme chez des bébés.
Alors je vous pose cette question : l’Académie ne nous rendrait-elle pas un plus grand service en s’occupant plutôt des dangers posés par les médicaments ?

CONTRADICTION n°4 : l’Académie s’inquiète du mésusage des plantes mais s’oppose à la reconnaissance du métier d’herboriste.

Les herboristes sont pourtant les meilleurs spécialistes des plantes. Cela n’a donc aucun sens de vouloir à la fois mieux encadrer l’utilisation des plantes et empêcher la reconnaissance de ceux qui sont les mieux qualifiés pour le faire.
L’Académie nationale de pharmacie nous prend-elle pour des idiots ?

Je dirais OUI et non

OUI car elle se présente comme « indépendante », « exempte de tout conflit d’intérêt », « concernée uniquement par notre sécurité » alors qu’elle est un organe soumis au Président Macron et que ses prises de position sont toutes PRO-industrie pharmaceutique.

On voit bien le but caché derrière ce rapport : restreindre encore davantage l’utilisation des plantes médicinales (et bientôt les interdire ?) pour soumettre toujours un peu plus notre santé à la dictature du médicament.

NON car l’Académie nationale de pharmacie, tout comme le lobby pharmaceutique et nos dirigeants savent que nous ne sommes plus aussi facilement manipulables qu’avant.

De plus en plus de personnes prennent conscience des dangers liés aux médicaments et des possibilités offertes par les médecines naturelles pour prendre soin de soi autrement, en respectant les équilibres de notre corps.

Bien sûr, il faut rester vigilant si vous choisissez de prendre des compléments alimentaires, des huiles essentielles, de l’homéopathie, des plantes médicinales. Mais il existe aujourd’hui en France et dans le reste de l’Union européenne, suffisamment de réglementations, de sources sûres et de personnes qualifiées pour vous conseiller et vous permettre de profiter de ces nouvelles solutions, sans risque et pour votre plus grand bien.

Pour cela, privilégiez les produits de fabrication française, c’est un gage important de qualité et de sûreté. Respectez scrupuleusement les conseils d’utilisation. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez des médicaments.

J’espère que ce décryptage vous aura été utile.

Faisons suivre ce message autour nous. Restons connectés.

Bien à vous,

Jacques Legrand,

Alliance Internationale pour la Défense des Médecines Naturelles (AIDMN)


P.S. : près de 80,000 personnes ont signé notre grande pétition contre la mise à mort des médecines naturelles ! Si vous ne l’avez pas encore fait, rendez-vous ici : https://sante-alerte.fr/

P.P.S. : comme promis, voici des informations complémentaires sur les relations troubles entre Emmanuel Macron et l’industrie pharmaceutique. Il s’agit d’un article que j’ai rédigé en décembre 2018

Macron, lobbyiste en chef de l’industrie pharmaceutique ?

Mais pourquoi Emmanuel Macron vendrait-il votre santé aux laboratoires pharmaceutiques ?

Cela paraît fou, irréel, tiré d’un mauvais article complotiste.

Pourtant, vous allez voir qu’en allant chercher dans le passé du Président Macron, cela s’explique aussi sûrement que 1 et 1 font 2.

Car vous devez savoir que les liens entre Emmanuel Macron et les patrons de l’industrie pharmaceutique remontent à loin : [13]

En 2007, lorsqu’il était jeune rapporteur de la commission Attali, Emmanuel Macron devient un proche de Serge Weinberg, le puissant PDG du laboratoire Sanofi.

En 2008, Emmanuel Macron devient banquier d’affaires chez Rothschild, grâce à… ce même Serge Weinberg.

En 2010, Emmanuel Macron alors associé de la banque Rothschild réalise une transaction en faveur du géant pharmaceutique américain Pfizer. Cette transaction à 9 MILLIARDS d’euros permet au jeune banquier Macron de gagner, en deux ans, la coquette somme de 2 MILLIONS d’euros…

Je n’ai rien contre Emmanuel Macron personnellement.

Mais quand on regarde ces faits, on doit bien reconnaître qu’à l’époque, ce jeune énarque ambitieux a lancé sa carrière et fait fortune en surfant sur l’argent et les réseaux de l’industrie pharmaceutique.

Et pour devenir le plus jeune Président de la République ?

Il a fait pareil !

En 2016, alors qu’il cherche des financements pour sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron prête allégeance aux grands patrons français de l’industrie pharmaceutique à Chamonix au (petit) Davos français des laboratoires pharmaceutiques et leur promet d’assouplir les réglementations pour augmenter leurs profits. Leur soutien sera décisif dans sa course à l’Elysée.

En 2017, pendant la campagne présidentielle, on découvre que le conseiller santé du candidat Macron, le cardiologue Jean-Jacques Mourad, est un lobbyiste du laboratoire Servier, celui impliqué dans le scandale du Mediator ! Or Emmanuel Macron a proposé le 6 janvier 2017 à Nevers de mieux rembourser les médicaments contre l’hypertension artérielle sévère, spécialité du cardiologue Jean-Jacques Mourad et marché important pour Servier !

Si Emmanuel Macron continue à servir sans vergogne les intérêts des laboratoires pharmaceutiques au détriment de votre santé, c’est tout simplement parce qu’il leur doit tout.


Sources :
[1] https://www.acadpharm.org/dos_public/Rapport_CAHH_21.01.2019_VF.pdf
[2] https://www.acadpharm.org/dos_public/JO_AnP_DEcret_2016_813.pdf
[3] https://www.acadpharm.org/dos_public/Communique_vaccin_grippe_2018.10.04_VF.pdf
[4] https://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations_IndisponibilitEs_des_mEdicaments_VF1.pdf
[5] https://www.acadpharm.org/dos_public/2017.10.06_CommuniquE_de_Presse_Obligations_vaccinales.pdf
[6] https://www.acadpharm.org/dos_public/Recom_interacad_Exp.animale__finale_29_juin_17.pdf
[7] https://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations_parabenes_et_mEdiments_Conseil_22.05.2013_VF_27.05.2013.pdf
[8] https://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations_diplOme_d_herboriste_VF_2012.05.07_SG.pdf
[9] http://www.synadiet.org/les-complements-alimentaires/reglementation
[10] http://www.synadiet.org/actualites/les-complements-alimentaires-base-de-plantes-des-produits-de-plus-en-plus-encadres
[11] https://www.ouest-france.fr/sante/medicaments/medicaments-plus-de-10-000-morts-par-cause-d-un-mauvais-usage-5637782
[12] http://www.prescrire.org/Fr/202/1834/55640/0/PositionDetails.aspx
[13] https://www.franceinter.fr/politique/emmanuel-macron-les-coulisses-d-une-ambition


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bien http://www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) regarder un clip pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous. 

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.