Développement Personnel et Méditation

Massacre des abeilles : l’appel vidéo vu 1 MILLION de fois !

Bonjour, malheureusement cela est symptomatique de l’extinction massive qui est en cours actuellement. Ceci n’est que le sommet de l’iceberg comme de plus en plus de personnes le savent désormais. Le constat est là, l’extinction massives des abeilles sont un symbole concernant la situation. Il est important de comprendre que nous avons laissez bien trop longtemps notre pouvoir au système mondial toxique qui concours à ce désastre, même s’il est vrai qu’il y a aussi des éléments naturels que nous ne maitrisons pas dans le processus qui est en cours.


Chers amis du Naturel,

Cette puissante vidéo a fait le tour d’Internet… et c’est mérité !

Si vous ne l’avez pas encore vue, regardez-la maintenant, elle ne dure que quelques minutes. https://www.facebook.com/sandrine.benoit.794/videos/173772020105372/?t=0

C’est le cri d’alarme désespéré d’un apiculteur breton : sur ses 7 ruches, 5 sont totalement mortes !

Cela veut dire 100 000 abeilles décimées, en quelques mois seulement !

Regardez bien cette vidéo, cela serre le cœur :

Je ne sais pas pour vous, mais moi, cette vidéo me donne une envie irrésistible d’agir… de lancer une pétition… ou même de descendre dans la rue !

Alors je vais vous dire dans une seconde ce que vous et moi pouvons faire contre ce désastre.

Mais d’abord, une petite piqûre de rappel :

Comment en est-on arrivé à ce DÉSASTRE ?

Dans les années 1990, des chimistes ont mis sur le marché un insecticide particulièrement pervers.

Ce sont les « néonicotinoïdes », des pesticides qui regroupent des substances aux noms peu rassurants : clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame.

Ils sont TRES utilisés dans les cultures de maïs, colza ou tournesol…

…et leur mode de fonctionnement est assez terrifiant :

Avant de mettre la graine en terre, on enrobe cette graine de ces substances chimiques ;

Résultat : quand elle grandit, la plante entière en est imprégnée… ce qui a l’avantage de repousser les insectes nuisibles aux récoltes, comme les pucerons.

Problème : la fleur de ces plantes est, elle aussi, « empoisonnée »… ce qui est fatal aux abeilles qui viennent les butiner innocemment !

Tout ceci est très bien expliqué par ce reportage de France 2 (ici).

Et le pire, c’est que c’est voulu !

Car ces pesticides ont été créés pour s’attaquer au cerveau (système nerveux) des insectes.

Mais évidemment, ces substances chimiques ne font pas la différence entre les pucerons et les abeilles butineuses !

Résultat, cela fait des années qu’on sait que ces produits massacrent les abeilles en masse !

Bien sûr, les multinationales et les lobbys ont nié, réfuté, protesté…

…mais en février 2018 un rapport officiel de l’agence européenne EFSA a mis tout le monde d’accord :

« La plupart des utilisations des pesticides néonicotinoïdes posent un risque pour les abeilles sauvages et pour les abeilles domestiques », ont conclu les experts.

Malheureusement, le mal est fait, en grande partie.

Depuis 20 ans, des milliards et de milliards d’abeilles sont mortes à cause de ces produits toxiques.

Dans certaines régions d’Europe, 80 % des abeilles ont tout simplement disparu !!

Mais la bonne nouvelle, c’est que le cauchemar est peut-être en train de se terminer :

Enfin des interdictions ! (mieux vaut tard que jamais)

La France, pour une fois, a été un peu en avance.

Dès 2016, une loi française courageuse a interdit l’utilisation de ces néonicotinoïdes au 1er septembre 2018.

Puis, l’Union européenne a suivi (comme quoi les miracles existent quand les citoyens se mobilisent !) :

Figurez-vous que le 27 avril 2018, les 28 États de l’Union européenne ont voté l’interdiction de ces produits tueurs d’abeille pour toutes les cultures en plein champ !

« C’est une décision très importante prise par l’Europe, on ne s’y attendait pas, mais j’en suis très heureux », a déclaré l’euro-député Eric Andrieu.

Alors bien sûr, tout n’est pas encore parfait, loin de là.

Par exemple, le combat reste à mener pour interdire les « nouveaux néonicotinoïdes » de type sulfoxaflor.

Le moment venu, je lancerai une grande pétition pour remporter cette bataille.

Mais en attendant, je voudrais vous proposer quelque chose de très simple pour sauver les abeilles.

Quelque chose que vous pouvez faire dans votre vie de tous les jours.

Et c’est choisir le BON miel !

4 secrets pour choisir du miel « bon pour les abeilles »… et bon pour VOUS !

Si vous ou l’un de vos proches consommez du miel, voici les 4 règles à connaître par cœur :

1. Évitez à tout prix le miel « Origine non UE »

Hors de l’Union européenne, le miel vient généralement de Chine.

Or le miel de Chine est souvent gravement trafiqué (coupé avec du sucre)… et la réglementation sur place est très laxiste vis-à-vis des pesticides tueurs d’abeille.

Donc, comme toujours, choisissez « local » !

 2. Privilégiez le miel « polyfloral »

Sur le marché, vous trouvez du miel « monofloral » : d’acacia, ou de colza, ou de lavande, ou de thym… etc., ou bien du miel « polyfloral » (toutes fleurs).

C’est le « polyfloral » qu’il vaut mieux choisir.

L’un des défauts des miels monofloraux est que les apiculteurs ont tendance à déplacer les ruches (transhumance) afin de trouver la fleur unique, ce qui perturbe le cycle biologique des abeilles.

3. Votre miel doit être récolté au printemps et pendant l’été

En automne et en hiver, les fleurs se font rares… et les abeilles survivent grâce au miel que l’apiculteur laisse dans la ruche.

Problème : certains apiculteurs « productivistes » continuent de récolter à l’automne (récolte tardive) et assèchent la ruche de son miel.

Et pour éviter que les abeilles ne meurent de faims, ils les « gavent » de sirops sucrés pendant l’automne et l’hiver.

Financièrement, c’est gagnant (hélas !), car les abeilles créent à nouveau du miel à partir de ces sirops… et ce miel peut alors être récolté l’hiver (récolte précoce).

Mais comme vous l’imaginez, ce miel-là n’a rien à voir avec celui produit à partir de nectar de fleurs.

Donc pour la qualité du miel et la santé des abeilles, vérifiez bien que votre miel est produit pendant le printemps et l’été, lorsque la Nature entière est en fleurs !

4. Et votre miel ne doit pas être chauffé !

Si vous chauffez votre miel au-delà de 37°, vous risquez de perdre ses vitamines et toutes ses vertus pour la santé !

C’est pourtant ce que font parfois les gros apiculteurs « professionnels ».

Ils chauffent le miel pour le rendre à nouveau liquide (s’il a cristallisé entre-temps), pour qu’il soit plus facile à transporter en tonneau.

Donc veillez bien à ce que votre miel n’a pas été chauffé, et encore moins pasteurisé à 72°…

Un conseil personnel « santé » pour finir

D’ailleurs, savez-vous pourquoi certains miels sont « liquides » et d’autres « cristallisés »?

Le miel d’acacia ou de châtaigner est souvent liquide…

…alors que le miel de colza, de trèfle ou de bruyère a tendance à se cristalliser assez vite.

La raison est simple : plus un miel contient de fructose, plus il restera liquide longtemps !

Or même si ce fructose est « naturel », il ne faut pas en abuser, car c’est un nutriment assez toxique à hautes doses.

Voilà pourquoi je recommande plutôt les miels cristallisés que les miels parfaitement liquides !

Et bien sûr, comme vous pouvez l’imaginer, il vaut toujours mieux choisir votre miel :

  • Labellisé bio
  • Ou, encore mieux, fabriqué par un apiculteur artisanal de votre région !

Voilà, vous savez comment faire du bien à vous et aux abeilles !

Et si vous avez trouvé cette lettre utile, transférez-la à vos proches !

Votre dévoué,

Guillaume Chopin
Association Santé Naturelle


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bien http://www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) regarder un clip pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous. 

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

3 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s