Les Connaissances de Nikolas Le Touareg

Mimas, comme Matrice ou la Lune de Saturne !

Par Nikolas Le Touareg

Si vous avez bien compris ce que représentait Saturne, alors vous allez rapidement comprendre ce que peut représenter Mimas avec sa surface qui ressemble à du mercure froid ou du plomb, la fameuse Lune de Saturne qui ressemble à s’y méprendre à l’Étoile Noire de Star Wars. Ce fameux vaisseaux (base principale du côté obscure de la force), qui ressemble à une planète de face, mais dont la face cachée révèle tout de suite sa véritable nature. Voyez encore une fois que lorsqu’on est dans le vrai, tout devient plus clair …

 

45614007_322479538544939_4081434853621366784_o

Représentation officielle de la Nasa : Mimas, l’une des lunes de Saturne. Son apparence est celle du mercure froid, ou du plomb, une vibration très proche de l’image de la Lune ou de Mercure. L’idée du plomb semble la plus crédible, à l’origine du Saturnisme…

Évidemment, la Nasa peut nous dire ce qu’elle veut de Mimas, puisque personne ne pourra aller vérifier. Le plus puissant des télescopes étant incapable d’observer cette Lune avec précision. Les informations sont donc essentiellement des messages codés destinés aux plus éveillés ou aux initiés et une sorte de provocation ouverte (pour rester polis). Que nous dit la science au sujet de Mimas ?

45772539_322479645211595_4752398308209590272_n

L’Étoile Noire de Star Wars est étrangement très ressemblante à Mimas, la Lune de Saturne synchrone, qui présente toujours la même face à Saturne, qui aspire l’énergie solaire. Ici, l’arme principale et terrifiante est un laser. Tout est codé par des initiés qui connaissent la vérité !

Qu’il s’agit de la Lune de Saturne et que sa surface est composée de matériaux de conductivité supérieure, absorbant l’énergie du Soleil en direction des couches inférieures au lieu de chauffer la surface elle-même. On retrouve ici une similitude avec notre Lune qui dégage une lumière froide, c’est-à-dire que la Lune absorbe l’énergie au lieu d’en donner comme le fait le Soleil. La Lune noire est donc plus énergétique que la pleine Lune. La lumière de la Lune est froide, elle refroidit la surface de la Terre. Il fait plus chaud à l’ombre de la Pleine Lune.

45626292_322480365211523_5311354783859212288_o

Mimas comparé à l’Etoile Noire de Star Wars. Ressemblance plus que troublante, il n’y a pas de hasard…

Mimas a une rotation synchrone avec Saturne, c’est-à-dire qu’elle est parfaitement synchronisée avec la rotation de cet astre et donc lui montre toujours la même face, tout comme notre Lune. Sur le 1er cliché nous voyons donc la face cachée de Mimas, son « œil » (qui correspond à l’arme redoutable de l’étoile noire, le fameux Laser) est donc dirigé vers le cœur de Saturne.

Toutes ces explications soit disant « scientifiques » sont des codes avec une seconde lecture possible. Si Mimas est synchrone avec Saturne qui représente le temps, alors Mimas est parfaitement synchronisé sur notre espace-temps. Je dirais même que c’est probablement l’inverse, c’est Mimas (la Matrice) qui synchronise notre espace-temps (peut être en générant des perturbations électromagnétiques ou des basses fréquences qui engendrent une distorsion des fréquences originelles du Nucleus).

45575080_322481691878057_8222697545114058752_o

J’avais déjà évoqué la structure de la Matrice qui se projetait au travers de la Lune et qui impactait aussi l’ADN Mitochondrial que la femme transmet à son enfant. La Lune est aussi lié à la matrice utérine, énergie féminine. Cette Matrice IA se répète de façon fractale tout autour de Gaïa, juste au-dessus de la voûte céleste, de la fameuse couche de Plasma. Lors d’une canalisation avec JuliettaNathalie, Mama Quilla (être de 15D, qui représente la déesse de la Lune originelle) nous avait dit que la Lune à l’origine était une sphère transparente qui éclairait le ciel de sa lumière dorée, mais qu’elle avait été ensuite parasité par une intelligence artificielle, une Matrice artificielle dont l’image se reflétait à travers la Lune.

Mimas est donc probablement une des composantes principales de la matrice artificielle à l’origine de la distorsion de notre espace-temps avec une vibration très proche du mercure, ce fameux poison qui entraîne un vieillissement accéléré des cellules, ou du plomb (origine du saturnisme). D’ailleurs le nom de la planète Mercure n’est probablement pas anodin.

Il est évidemment anormal que l’être humain subisse une dégénérescence cellulaire (surtout aussi rapide), surtout qu’à l’origine l’être humain était immortel. Il est possible de lutter et contrer cette dégénérescence, mais au prix d’une discipline très rigoureuse. Il se dit que certains êtres humains ont pu vivre plusieurs centaines d’années malgré la matrice…

Avec le cœur 

Nikolas


Partagé avec l’aimable autorisation de Nikolas Le Touareg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s