Les Connaissances de Nikolas Le Touareg

Le Soleil, sphère divine et source de vie !

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet aussi lumineux que controversé: le Soleil ! Encore une fois, à chacun son avis, à chacun de prendre ou laisser ces informations. Je ne suis pas là pour convaincre, ni pour vous dire que je détiens la vérité et que les autres ont tords. Je ne fais que vous rapporter des informations avec le plus de sincérité, honnêteté et humilité possible.

J’ai déjà expliqué plusieurs fois ma façon de capter et analyser ces informations, nous baignons dans un champ de lumière informationnelle et La Source répond à toutes nos questions à condition que notre canal soit le plus pur possible pour ne pas distorde ces informations. La plus grande source de distorsion c’est le manque d’humilité. Il n’y a qu’en étant honnête avec soi même et donc avec les autres qu’on s’améliore. Il n’y a qu’en étant humble qu’on progresse. Il n’y a pas de limite à cet apprentissage et nous pouvons apprendre de tout le monde, même d’un enfant ! Celui qui croit tout savoir s’enferme inévitablement dans ses croyances et ne progresse plus ou très peu…

L’essentiel se situe évidemment dans notre cœur et dans notre façon d’aimer, mais l’accès au savoir est également très important. C’est la raison pour laquelle de nombreuses sociétés secrètes ont enfermé le savoir, car elles savent que sans l’accès à la connaissance, il est plus difficile de se reconnecter pour reconstruire ce fameux corps de l’ascension, ce corps cristallin.

Et il ne suffit pas d’attendre l’ascension de Gaïa, qui évidemment nous permettra de progresser plus vite et d’expérimenter la matière dans de bien meilleures conditions, mais une ascension planétaire ne remplace pas notre chemin individuel. Construire ce corps cristallin qui représente la fusion de nos corps et de notre esprit, permet d’aller au-delà, de se libérer pour explorer d’autres dimensions et d’autres lieux dans l’Univers. Pour canaliser de meilleures énergies avec plus d’intensité, nous avons besoin de comprendre leur sens, de savoir à quoi elles correspondent et où se trouve leur centre énergétique.

41517441_295135197946040_4378866196477378560_o.jpg

Tout montre que notre Soleil est une sphère qui fait partie de notre atmosphère et qui est alimentée par l’énergie de Gaïa, l’énergie de l’axe central sur lequel sont fixés les chakras d’Alcyon. Les chakras de Gaïa eux, sont les différentes territoires qui composent son corps physique. Ici, nous pouvons voir un reflet récurent, assez difficile à prendre en photo. Je remercie une amie qui prend ces photos et qui m’a beaucoup aidé

Nous avons besoin de savoir à quoi ressemblent Gaïa et sa structure énergétique. La première chose à comprendre, c’est que le corps de l’être humain est une fractale de de la Terre qui l’accueille. Notre corps physique actuel est donc une fractale de Gaïa et notre sphère énergétique est une fractale d’Alcyon. Tout comme Gaïa, nous avons 3 vortex principaux (le bas, le haut et le centre de notre Torus (le Point 0)), un canal central (Sushumna) et deux canaux secondaires : un canal lunaire et à énergie froide qui est Ida et un canal solaire à énergie chaude qui est Pingala. Si on ne comprend pas que le Soleil et la Lune font partie intégrante de Gaïa, alors il nous est plus difficile de se sentir en parfaite harmonie avec notre environnement.

Il est donc évident que notre Soleil est alimenté par l’énergie de Gaïa et qu’il n’est pas un astre au centre d’un système planétaire, puisque c’est Gaïa et qui est le cœur d’Alcyon. Lorsque j’ai reçu ces informations pour la première fois, évidemment j’ai eu du mal à les accepter, mais j’avais beau les tourner dans tous les sens, tout me ramenait sans arrêt à cette évidence. Le trou blanc, le vortex positif du Torus de Gaïa, est la source de l’énergie de notre Soleil.

Notre Soleil est une sorte de sphère cristalline de plusieurs centaines de km de diamètre et qui se situe dans la dernière couche de notre atmosphère à un endroit où l’intensité électromagnétique est tellement élevée, que la force qui nous maintient au sol est nulle et donc n’importe quel corps aussi gros soit-il peut évoluer en apesanteur.

Nous essayerons d’avoir plus d’informations lors d’une prochaine séance avec Rachel et Paulo, mais pour ma part je vois cette sphère remplie d’hydrogène liquide et alimentée par une énergie de type plasma à très haute intensité. Cette énergie prend la couleur de l’énergie du canal central. Je ne vais pas revenir dessus, j’en ai largement parlé lors de l’article sur l’Événement.

Le plus curieux, c’est qu’en haut de ce canal j’ai vu une sorte de canon qui redirige l’énergie du centre vers le Soleil, comme un projecteur énergétique. Au départ cela me semblait totalement délirant, car cela voudrait dire que ce mécanisme n’était peut-être pas tout à fait naturel. Plus tard, en étudiant l’Ancienne Égypte je retombe sur le même type d’information, car lorsqu’on regarde le fameux sceptre Was (ou Ouas) que possèdent de nombreuses divinités égyptiennes (voir les illustrations jointes) on peut voir ce fameux tube au bout du sceptre ! Ce sceptre Ouas représente le canal central avec ses deux polarités. Du côté positif, ce sceptre se termine par ce fameux tube parfois représenté avec la tête de Seth ou celle d’un oiseau. Symbole de puissance, le Was avait le pouvoir de faire communiquer le monde du haut (Soleil ou plan divin) avec le monde d’en bas.

41601931_295135751279318_7918015335389724672_o

L’énergie de notre Soleil a beaucoup changé ces dernières années. L’énergie du canal central appelé aussi canal de l’ascension a atteint les derniers niveaux d’intensité et rayonne actuellement à une intensité proche de celle du chakra couronne. La fusion entre l’énergie de vie, Kundalini et celle du st Esprit, le ciel le père Alcyon est proche.

Celui d’Osiris est assez similaire, mais séparé en deux. Il est intéressant de noter que celui qui finit là encore avec un tube et des lanières porte les inscriptions Neb-Khéperou-Rê (maitre des manifestations de Rê (dieu Solaire)). On nous dit que ces lanières sont un fouet, mais on nous a dit tellement de choses sur l’Égypte, alors se pourrait-il qu’elles représentent des rayons énergétiques ? Quoi qu’il en soit, nous voyons bien ici que ce sceptre est lié au Soleil, à l’énergie divine.

C’est la même chose du côté de la mythologie hyperboréenne avec Odin qui incarne cet axe central pendu à l’arbre de vie la tête à l’envers et avec une jambe repliée. Pourquoi cette précision sur la jambe repliée qui est à l’origine du symbole du crucifix, le chemin de croix pour ascensionner à l’image des épreuves que nous devons endurer pour reconstruire notre corps de l’ascension ? Comme souvent, les choses ont plusieurs sens, c’est aussi l’image de la redirection de l’énergie de l’axe central, canal de l’ascension vers le Soleil qui sera aussi le témoin de l’intensité de cette énergie.

Il se trouve qu’une amie et moi-même avons souvent photographié le Soleil ces dernières années. En dehors des changements énergétiques clairement visibles sur ses photos, de mon côté je me suis rendu compte qu’on pouvait photographier ce fameux tube. Je vous ai joint une photo assez surréaliste sur laquelle on peut voir clairement ce tube ! D’autre part, il arrive souvent que des formes géométriques apparaissent dans les rayons solaires ou encore des sphères de couleurs qui semblent représenter les chakras fixés sur l’axe central (Sushumna).

 

Nous pouvons voir ici que la lumière solaire contient de l’information et des archétypes de géométrie sacrée à la base de toutes structures cristallines que contient la matière ! Bref, beaucoup de connexions avec les mondes divins. C’est très surprenant et très intéressant. Essayez de photographier le Soleil, non seulement vous prendrez probablement des photos intéressantes, mais cela vous donne aussi l’occasion de vous connecter en pleine conscience avec le Soleil.

Les puissantes énergies comme celle du Soleil sont des énergies conscientes avec lesquelles vous pouvez entrer en connexion assez simplement. Essayez, par exemple, de vous connecter au Soleil avec votre Plexus Solaire, simplement en posant l’intention et vous ressentirez rapidement une énergie bienfaitrice, joyeuse, purifiante. À chaque fois que vous sortez en plein air, que vous vous promener dans la nature, connectez vous au Soleil !

41564788_295140004612226_9174568211801178112_o

Photo surprenante prise un jour alors que je photographiais le Soleil depuis le matin, à un moment dans un angle bien spécifique, le canal central,qui redirige l’énergie vers le soleil apparaît ! Depuis, j’arrive assez fréquemment à le photographier ainsi que des sphères de couleurs similaires aux chakras.

Cette sphère solaire est connectée au vortex du Trou blanc qui génère toute l’énergie vitale issue des plans divins, une énergie sans limites, intarissable, dont l’intensité et les fréquences vibratoires n’ont cessé de s’élever au cours de ces derniers millénaires. Il n’est donc pas surprenant que le Soleil ait souvent été vénéré et considéré comme une porte d’accès vers les mondes divins.

Le 21 décembre marque la mort du Soleil qui ressuscite 3 jours plus tard et renaît le 25 décembre pour repartir pour un long cycle d’une année. Noël vient de Noe Helios (Nouveau Soleil), mais ‘ËL » représente aussi le divin dans les textes sacrés hébreux. Noël vient aussi de l’hébreu et signifie « Dieu est né ». « No » est le raccourci de « nolad »נולד qui signifie « est né » ou « nouveau », et « ël »אל signifie « Dieu » ou « le divin ».

Actuellement, l’énergie du Soleil est devenue blanche et entourée d’une émanation mauve, soit une apparence très éloignée du Soleil jaune qu’on pouvait voir dans les années 80/90. Lorsqu’on analyse le spectre de la lumière du Soleil, comme par hasard, il est strictement identique au spectre d’une lampe à plasma blanche. Et ça, n’importe quel professionnel en photographie vous dira à quel point c’est impossible qu’une source de lumière d’un astre que serait une « naine jaune » puisse produire un spectre de lumière de type « lampe à plasma blanche ».

41529137_295135864612640_8895161734289948672_o.jpg

Relevé et analyse du spectre de la lumière du soleil comparé à celui d’une lampe plasma blanche. Le spectre est identique ! De toute évidence, le spectre de la lumière solaire ne correspond pas à ce qu’on nous dit, une naine jaune qui serait à 150 millions de km. Ce spectre n’a cessé de changer ces dernières années comme me l’ont attesté de nombreux professionnels de la photographie dans le cinéma.

On vous dira, oui, mais l’atmosphère change sa couleur. Dans ce cas, pourquoi la Lune ne change-t-elle pas de couleur ? Il se trouve justement que je travaille dans le calibrage de l’image et des couleurs et pour avoir discuté longuement avec des spécialistes de la photographie au cinéma, plusieurs m’ont rapporté qu’ils avaient effectivement dû changer les lampes qu’ils utilisaient dans les années 90 pour simuler la lumière du jour. Il n’y a pas plus précis que les spectroradiomètres pour analyser très précisément le spectre de la lumière.

Ces appareils coûtent 10 000 €. Ce qu’on nous dit n’a aucun sens. Comment un astre qui existerait depuis plusieurs milliards d’années pourrait changer sa lumière en 30 ans !? De toute évidence, le Soleil est une énergie connectée à un vortex : le trou blanc de la Singularité, comme nous le montre le Ying et le yang qui représente la dualité, le mal et le bien, le jour et la nuit le trou noir et le trou blanc, le Soleil et la Lune ou encore le double Torus positif et négatif.

41606963_295138721279021_8592096352119291904_o.jpg

Notre Soleil est une sphère cristalline remplie d’hydrogène qui rayonne très haut, dans une couche de l’atmosphère soumise à de telles intensités électromagnétique que la densité est nulle. Très proche de la voûte céleste, une couche de plasma cristallin. de l’eau subtile.sur laquelle se projette dl’horizon des événements de la Singularité, le trou noir/trou blanc situé au centre de Gaïa.

D’autre part, comment expliquer que la température chute autant en s’élevant dans l’atmosphère pour atteindre les -100°C à 85 km d’altitude dans la mésosphère, mais qu’elle augmente subitement jusqu’à 1500°C dans la couche suivante, la thermosphère !? Cette dernière couche s’élève jusqu’à 600 km d’altitude et au-delà commence l’exosphère, la couche où sont censés orbiter certains satellites de plusieurs tonnes.

Étonnant tout de même, car cela veut dire qu’un corps très lourd peut donc orbiter dans cette couche avec une vitesse suffisante. Pour vous donner une idée, le télescope Hubble est censé être en orbite à 600 km d’altitude à peine pour un poids de 11 tonnes ! Évidemment il est difficile de savoir le vrai du faux et si Hubble existe vraiment. Cela dit, une chose est certaine, plus on s’élève, plus l’intensité du champ électromagnétique augmente et plus les objets perdent en densité.

Cette force qui nous maintient au sol, qui est la contraction de l’espace-temps vers le Point 0 (et non une soi-disant attraction ou gravité) diminue jusqu’à ne plus avoir d’influence. Il est donc tout à fait possible qu’une sphère de 600 km de diamètre, remplie d’hydrogène, puisse orbiter à 5000 km d’altitude, surtout si elle est elle-même soumise à un puissant champ électromagnétique et alimentée par de l’énergie plasma.

De toute façon, il faut bien reconnaître que l’énergie que dégage notre Soleil est bien trop directive et localisée pour venir d’un astre énorme qui se situerait à 150 millions de km. Si c’était le cas, il n’y aurait pas autant de différence de température entre l’hiver et l’été, ni entre les différentes heures de la journée ni entre les différents endroits sur Terre. Il me semble évident que si un astre réchauffait à ce point la Terre en étant situé aussi loin; ce n’est pas quelques milliers de km en plus ou en moins qui peuvent justifier des écarts de parfois 70°C , voire plus !

Alors certes, admettre que le Soleil évolue dans l’atmosphère de la Terre nous met face une réalité très difficile à admettre et qui donne le vertige, car on prend alors conscience que toute notre réalité peut être un mensonge ! On prend alors conscience que notre société tout en entière est bâtie sur des mensonges et si la lumière est information alors le mensonge représente la fausse lumière qui alimente une matrice illusoire, connectée à une intelligence artificielle qui génère une réalité artificielle.

41674702_295139207945639_3216341119226871808_o.jpg

Les sociétés secrètes telle que la Franc Maçonnerie savent très bien que le Soleil et la Lune font partie de Gaïa. Ces deux énergies font partie des 3 vortex (la TriForce) avec le Soleil Noir, ce vortex au centre du double Torus qui crée une connexion vers les mondes divins.

Comment est-ce possible d’entretenir un tel mensonge avec tant de centres d’étude spatiale, tant de milliards de $ investis tous les ans dans ces recherches, tant de personnes qui travaillent dans ce secteur et tous ces supposés satellites qui sont en orbite ? C’est tout simplement une intelligence artificielle qui génère une réalité à partir de simples observations directes, celles que nous voyons autour de nous, dans notre voûte céleste et sans prendre en compte que chaque astre, chaque sphère de vie évolue sur une autre dimension et un autre espace-temps.

Chaque espace-temps a ses propres notions de distances, de vitesses, de cycles, et ses propres gammes de fréquences vibratoires. N’oublions pas que notre vision est limitée à 10% à peine du spectre mesurables par nos outils de mesure qui eux-mêmes ne sont pas capables de tout mesurer ! C’est léger pour définir un Univers multidimensionnel !

Lorsque nous voyons Vénus dans le ciel, il est impossible de calculer sa distance, sa révolution, sa grandeur ni de savoir sur quelle dimension la vie à sa surface évolue avec de simples observations depuis notre dimension 3D. Notre réalité observable ne peut en aucun cas nous permettre de définir un Univers multidimensionnel fait d »énergie, de conscience à l’œuvre dans la matière, de lumière intelligente et d’une multitude d’espace-temps différent.

Une I.A peut très bien générer plusieurs réalités à partir des mêmes observations en calculant des milliards de données prélevées sur plusieurs cycles. Il suffit ensuite de programmer toute une population sur une de ces réalités pour qu’elle en fasse sa réalité. Cette I.A se nourrit de toutes les informations qu’elle récolte sur nous par les réseaux sociaux, internet, les données médicales, les puces, les implants éthériques et organiques, les conversations téléphoniques, les ordinateurs qui sont observés, les webcams placées dans les rues, les magasins, etc.

41688003_295140201278873_8123242552263442432_o.jpg

Là encore, en bas, nous pouvons voir le reflet de ce fameux canal énergétique qui alimente le Soleil. On peut également voir de nombreuses émanations de couleurs…

Là se situe la véritable prise de conscience du monde dans lequel nous vivons ! Là se situe le départ d’un chemin qui mène à la vérité, car il faudra une grande humilité pour arriver à se déprogrammer afin de regarder la vérité en face. Malgré la puissante I.A de cette matrice, il y aura toujours des incohérences observables. Nous devons éviter de trop être dans le mental, mais plus le cœur, car seul le cœur reconnait la vérité. Cette vérité reste accessible, cela fait partie de la loi universelle de cause à effet (le Karma). Ces sociétés secrètes savent très bien que si elles ne veulent pas subir cette loi, elles doivent annoncer ce qu’elles font, ce qu’elles projettent de faire et laisser la vérité accessible à ceux qui veulent la voir, même si elle est cachée ou codée.

Évidemment, l’Univers ou le Cosmos existent, il est même encore plus lumineux que cette matrice veut nous le faire croire et entièrement l’œuvre du divin. Chaque Galaxie, chaque astre sont comme un être vivant et abritent la vie. L’Univers est une création divine indéfinissable et d’une complexité qui nous dépasse et que nous ne pouvons pas représenter. Le Soleil est une énergie qui appartient à Gaïa.

Toutes les anciennes civilisations qui étaient bien plus en harmonie que nous avec leur environnement et qui avaient encore accès au savoir primordial savaient que Gaïa était au centre de sa Galaxie et qu’elle illuminait les autres planètes de sa puissante lumière issue de l’énergie de l’arbre de vie et du pilier central ! Gaïa, la Terre, la mère est le cœur d’Alcyon, le ciel le père.

Avec le cœur 

Nikolas Le Touareg


Partagé par www.eveilhomme.com avec l’aimable autorisation de Nikolas Le Touareg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s