Divulgation

ENQUÊTE CHOC: Jésus, mi-homme / mi-extraterrestre (Starseed)! Il n’est pas mort sur la croix, il a eu des enfants, intervention d’OVNI lors de sa disparition du tombeau!

jesus_w30_2

Bonjour,

Je me suis toujours dit qu’un jour, je saisirais l’opportunité de réaliser une article sur Maître Jésus. Veuillez noter, car j’entend déjà d’ici que certaines personnes vont s’indigner rien qu’en lisant le titre, que cet article n’est d’aucune manière écrit pour minimiser ce Maître des Maîtres qu’a été Jésus ou son action, qui est venu sur Terre nous apporter Amour et Lumière et nous faire comprendre que Dieu, le Père est en nous, qu’il est Amour et Intelligence Infini, que nous n’en sommes nullement séparé et que nous pouvons essayer de l’incarner sur Terre.

C’est à l’intérieur, en notre Cœur que nous pouvons le trouver, nous trouver également, et non pas à l’extérieur de nous, même s’il est vrai que la magnificence de Création, l’intelligence de toute chose revêt bien entendu de l’œuvre de la Source où toute chose prend source et il n’y en a qu’une seule. Jésus n’a jamais eu l’intention de créer de religion, encore moins dogmatique et matérialiste tel que cela existe aujourd’hui.

jesus

L’objet de cet article serait plutôt à évaluer sous l’aspect d’une tentative de faire ou d’aider à grandir en conscience les personnes qui liront ce texte.

Je vais vous présenter 3 sources d’informations extraterrestres qui parlent de celui que l’on nommait Jésus :

  • Cassiopéens de Laura Knight
  • Pléiadiens de Billy Meier
  • Ra du conctact RA de la Loi Une de Carla Ruckert et son équipe

Les informations des Pléiadiens données à Billy Meier lors de ses contacts.

51hsh9armhl

Voici ce que nous disent les Pléiadiens…

 » Jésus Christ comme les hommes l’appelle est en fait Jmmanuel. En l’an 10 après J.-C. Les Pléiades quittent la Terre. Il y a deux mille ans, Plejos, le dernier leader du système pléiadien sur Terre, a été informé de l’accord de paix entre le système Pléiades et le Haut Conseil d’Andromède. Une nouvelle ère de croissance spirituelle et de paix était venu aux Pléiades, ce qui a poussé Plejos et ses partisans à vouloir retourner dans leur système d’origine.

Il a été décidé de laisser derrière soi quelqu’un qui pourrait perpétuer les enseignements de la connaissance créatrice enseignée par l’enseignement de la Pléiadiens. Ils auraient besoin d’un Terrien qui soit un leader parmi les hommes et qui pourrait perpétuer les enseignements de la conscience supérieure.

Cet humain s’appelait Jmmanuel. Il n’est pas né d’une descendance Lyran, mais comme une forme d’esprit très évoluée capable du plus haut niveau de spiritualité. la compréhension. Il a été arrangé pour que Jmmanuel soit procréé à partir d’un père de la haute évolution des Pléiades, nommé Gabriel, et d’une Terre femme d’origine Lyran, nommée Marie. Comme les Pléiades l’avaient espéré, Jmmanuel saisissait facilement les enseignements de l’esprit et fournissait au fondement de ce qu’on appelle aujourd’hui le christianisme.

Il a vécu pendant 115 ans et a apporté la vérité à tout ce qu’il a pu à travers ses enseignements. Soixante-quatorze ans après sa mort à l’oreille en 189 après J.C., son nom a été changé en Jésus-Christ, et ses enseignements ont été écrits pour former les enseignements religieux qui l’emporter aujourd’hui.

Les Pléiades attirent notre attention sur le fait que nous avons dépensé davantage d’énergie à nous entretuer au sujet de Jésus que ce que nous avons appris de ses enseignements.

Plejos et ses disciples étaient revenus aux Pléiades et avaient mis fin à des milliers d’années d’influence pléiadienne et lyrienne. Ils ne reviendront qu’en 1685 après J.-C. Il a fallu des milliers d’années d’effusions de sang avant que la compréhension spirituelle n’ait pris le dessus sur les guerriers matériels et n’ait apporté la paix aux formes spirituelles Lyran troublées dans les Pléiades. « 

ob_4b6555_images-of-jesus-christ-097

La vie de Jmmanuel (Jésus-Christ)

J’ai trouvé Billy dans la cuisine en train de déjeuner. Il savait que je lisais ce livre depuis des jours et je pense qu’il attendait que je me présente avec toutes mes questions. J’ai enlevé quelques bouts de papier de la radio et je me suis assis. Je pense que ma première question portait sur ce à quoi Jésus ressemblait vraiment, et Billy s’en est inspiré. Billy a commencé par me rappeler que Jésus n’était pas son vrai nom.

L’homme auquel nous considérons comme Jésus est vraiment né avec le nom de Jmmanuel, qui signifie « Dieu avec nous ». Tout au long de sa vie, il n’a jamais été appelé Jésus-Christ. C’est un nom qui lui a été donné en l’an 189 après J.-C. par ceux qui formaient encore le christianisme. C’est aussi à cette époque que les enseignements de Jmmanuel ont été réécrits, probablement au meilleur de leur connaissance.

Dans les premiers écrits chrétiens Jmmanuel a été épelé Emmanuel, et il se trouve encore dans de nombreux livres de cantiques par cette orthographe. Dans l’ancienne langue des Lyrans, qui est encore utilisée par les Pléiades, l’orthographe était avec un J, Billy l’appelait donc Jmmanuel.

L’image que la plupart d’entre nous ont de Jmmanuel est celle d’un jeune homme aux cheveux longs, blonds, minces et avec de petits os. Billy m’a fait me lever et prendre quelques secondes pour y réfléchir tout en me regardant, il m’a dit que Jmmanuel mesurait en fait environ 1,75 m et pesait environ 87,5 kg au moment de la crucifixion. Il avait les cheveux noirs, bouclés et avait de gros os et de grandes mains. Sa peau était bronzée et avait l’air d’un travailleur qui était souvent au soleil.

naissance-001

Sa naissance

Les Pléiades voulaient qu’il soit parfaitement clair que Jmmanuel était un être humain né sur terre qui vivait et mourait comme tous les hommes. Sa vie était celle d’un prophète qui luttait pour la vérité sur le sens de la vie. Il est devenu bien éduqué grâce à la sagesse des fils célestes des Pléiades.

Grâce à la force et à la sagesse de son esprit, il a trouvé la volonté de remplir sa mission d’apporter la connaissance de la Création sur Terre. Sa naissance avait été causée par les pléiadiens à la demande de Plejos, le dernier leader pléiadien sur Terre. Plejos voulait retourner aux Pléiades pour y vivre le reste de ses jours, alors il décida de laisser derrière lui un prophète qui pourrait transmettre les enseignements de la Création et les leçons de la vie.

Il n’y avait plus de dieux régnant sur la Terre, alors Plejos demanda la permission aux chefs spirituels des Pléiades pour procréer l’esprit de Jmmanuel, et la permission lui fut accordée. Dans le cas de Jmmanuels, son esprit était trop évolué pour être né de parents terriens normaux, et il a donc été décidé que son père serait un homme pléiade d’évolution supérieure.

Un Pléiadien nommé Gabriel a été choisi pour être le père et une Terrienne nommée Marie a été choisie pour porter l’enfant. Elle était l’un des vieux esprits de Lyran qui vivait sur Terre et sa génétique allait soutenir l’évolution supérieure de l’esprit entrant. On ne nous dit pas par quels moyens Gabriel a fécondé Marie, mais on dit qu’il lui a expliqué combien il était important d’aider à la naissance de cette forme spirituelle très spéciale.

Elle accepta, et l’esprit de Jmmanuel prit la décision de venir sur Terre et entra dans son corps. Marie fut fiancée à un homme du nom de Joseph qui, entendant parler de cette fécondation spéciale, éclata de rage et lui rendit visite à plusieurs reprises, n’ayant rien à voir avec cela. Il savait que son père n’était pas un dieu et avait reçu l’ordre des chefs spirituels pléiades, qui régnaient sur la Terre à l’époque, de le faire naître.

La connaissance des Pléiades était celle des dieux, mais ils ont choisi de ne faire qu’observer, car il était temps pour les habitants de la Terre d’apprendre l’autonomie et de découvrir leur lien spirituel avec la Création. Il n’y aurait plus de dieux sur Terre. Quand Jmmanuel a essayé d’expliquer cela, il découvrit que les habitants de la Terre s’étaient habitués à être gouvernés par un dieu, et que l’idée d’assumer la responsabilité d’eux-mêmes viendrait très lentement. Selon notre calendrier d’aujourd’hui, l’anniversaire de Jmmanuel est vraiment le 3 février, pas le 25 décembre.

Le cadeau spécial de Jmmanuel était de voir l’avenir. Il savait ce que l’avenir réservait à ses enseignements et comment l’homme les interpréterait. Il savait comment son nom serait changé, et comment l’homme l’appellerait le Fils de Dieu au lieu de comprendre que son père était un fils céleste, qu’il était chair et sang comme nous. Ses enseignements étaient centrés sur la Création et l’esprit éternel qui fait partie de tous les humains.

Mais il savait comment l’homme attaquerait ses leçons envers une figure divine. L’homme avait encore besoin d’un dieu pour prendre soin de lui ; il n’était pas prêt à être responsable de lui-même. Trop de leçons de vie devait être apprise avant que l’homme ne puisse comprendre correctement les enseignements de la Création qu’il partageait avec eux. Mais même s’il connaissait l’avenir, il savait que sa vie valait la peine d’être vécue et que ses paroles offriraient la vérité qui durerait toujours sur terre.

Jmmanuel s’est rendu en Inde très jeune, vers l’âge de 13 ans, et a commencé ses études. Il y pratiquait la méditation et apprenait les leçons de la vie des grands penseurs de l’époque. La connaissance de l’Orient s’était transmise depuis des milliers d’années, depuis l’époque de l’Atlantide où les fils et filles célestes des étoiles peuplaient la Terre.

A plusieurs reprises, il reçut la visite de son père, qui le guida et l’instruisit sur l’utilisation des pouvoirs spirituels qui lui seraient utiles plus tard dans sa vie. En vérité, il était bien conscient des événements de l’avenir, mais il estimait qu’il ne pouvait rien faire pour les changer. Il est né en tant qu’être humain, et en tant que tel, il vivrait et accomplirait sa mission.

La puissance de son esprit pouvait facilement voir dans le futur et lui permettait de connaître son destin. Il savait qu’en tant qu’être humain, il subirait le sort de la mort corporelle à l’âge de 115 ans. Son corps serait alors très vieux, mais son esprit serait intact. L’événement à venir de sa crucifixion ne changerait rien, car l’événement ne serait que douleur corporelle, qui serait dispersée par la force de son esprit ; alors, il terminerait sa mission.

Toute la haine qu’on lui infligeait ne le détournerait pas de son chemin. La vérité était plus importante que la douleur du corps, qui disparaît. Il pourrait être torturé et détruit, mais la vérité et son esprit ne pourraient pas être affectés.

sananda6

Les écrits de Jmmanuel

J’étais intéressé par tous les enseignements que Jmmanuel a pu écrire dans son livre. que les Pléiadiens connaissaient. En grandissant en tant que chrétien, j’étais au courant des évangiles de Matthieu et de Marc et de la façon dont le Nouveau Testament avait été centré autour d’eux, mais je voulais savoir pourquoi il n’y avait pas de des écrits originaux de Jmmanuel lui-même, pour qu’on puisse savoir ce que son vrai Jmmanuel. Cela leur permettrait d’accuser Jmmanuel de blasphème.

Judas Iscarioth devrait écrire le texte une autre fois et le préserver pour résister au temps. Le père de cet homme, Juda Iharioth, qui était le vrai traître, a voulu cacher la culpabilité de son fils et protéger le nom de famille, il a donc annoncé aux gens que le traître était le scribe de Jmmanuel, nommé Judas Iscarioth. En raison de son pouvoir et de sa position dans la communauté, ses paroles étaient ont été crues.

Cela fonctionnait bien pour les scribes et les pharisiens, comme le peuple maintenant croirait qu’un de ses propres disciples l’avait trahi et l’a livré à la mort sur la croix. Ils se demanderaient comment son les leçons pourraient être vraies si ses propres disciples le trahissaient et le « vendaient ». C’est vraiment Juda Iharioth qui s’est pendu dans l’acre de sang pas Judas Ischarioth, son ami qui voyagea et continua à être son scribe.

1-3

La Crucifixion

Jmmanuel se présenta devant Ponce Pilate, qui ne voulut pas le condamner, laissant le soin au peuple, qui a crié pour son sang. Il devait être crucifié sur la croix avec deux meurtriers. Alors que la foule criait, il a été battu sévèrement. La plupart de ses côtes étaient cassées et il tenait à peine debout. Il n’était pas même capable de porter la croix, nécessitant l’aide d’un homme appelé Simon. Sur une place appelée Golgatha, il a été cloué sur la croix, puis élevé dans en l’air afin que tout le monde le voie. C’était très inhabituel pour quelqu’un d’être cloué sur la croix.

Il était d’usage d’être attaché, mais la foule et les soldats avaient été fortement agités par les grands prêtres, qui les avaient fait entrer dans une frénésie de haine. Après avoir laissé Jmmanuel sur la croix, une terrible tempête a commencé qui a rempli le ciel de noirceur et a duré trois heures.

À la fin de la tempête, sa tête est soudainement tombée en avant, et il est tombé dans le coma, faisant croire aux soldats qu’il était mort. Une lance a été utilisée pour lui percer les reins afin de voir s’il était vivant, et quand le sang mélangé à de l’eau est sorti, le soldat avait l’impression que sa vie l’avait quitté. Il a dit que Jmmanuel était mort.

Dans la foule se trouvait Joseph d’Arimathie, qui était un disciple de Jmmanuel. Il pouvait dire qu’il n’était pas mort, mais qu’il était tombé dans le coma suite aux nombreux os cassés et les terribles coups qu’il avait subis. Jmmanuel était fort d’esprit, mais autant de dommages à son corps était bien trop important, même pour lui.

Joseph reçut la permission de Ponce Pilate de descendre Jmmanuel de la croix et de l’enterrer. Il trouva alors des amis de Jmmanuels d’Inde qui étaient là, et avec leur aide, l’emmena au tombeau que Joseph s’était construit pour lui-même. Il avait une entrée secrète, de sorte que lui et les hommes de l’Inde pouvaient aller et venir à leur guise sans être remarqués par les soldats, qui avaient été laissés pour garder l’entrée.

Il a fallu trois jours à Jmmanuels santé pour revenir au point où il pouvait marcher à nouveau. Il avait été bien soigné par les hommes de l’Inde, qui avaient apporté avec eux des huiles et des pommades spéciales qui l’avaient aidé à se rétablir. Après que Jmmanuel eut quitté le tombeau par l’entrée secrète, il y eut un grand rugissement dans l’air et une lumière vive apparut, d’où sortit Gabriel, son père pléiade.

Il endormit les soldats, roula la grande pierre qui recouvrait l’entrée et laissa la mère de Jmmanuels, Marie et Marie-Madeleine entrer dans la tombe pour voir qu’il était parti. On leur dit d’aller dans la ville et de dire à ses disciples que Jmmanuel était ressuscité et de le rencontrer sur la route de Galilée, mais de ne le dire à personne d’autre.

Jmmanuel apparut encore deux fois devant ses disciples, une fois dans la salle où ils s’étaient réunis quelques jours auparavant pour célébrer la dernière Cène, et une autre fois sur la route de Galilée. Il a ensuite disparu et a été déposé par son père en Syrie, et a vécu à Damas sans être reconnu.

Jmmanuel et Saul

C’est à cette époque qu’il est rejoint par son frère Thomas et sa mère. Son frère l’informa des terribles choses que Saul faisait à ses disciples. Jmmanuel lui a dit de ne pas s’inquiéter ; il s’en occuperait. Saul sera plus tard connu sous le nom de Paul, et pour la plus grande part, il était responsable de la création du christianisme. C’est sa compréhension des enseignements de Jmmanuels qui a survécu pour aider à former le Nouveau Testament.

Thomas informa Jmmanuel que Saul était devenu un ennemi acharné et menaçait tous ceux qui croiraient en lui. Il écrivait même des lettres aux synagogues des pays voisins pour trouver ceux qui suivrait les enseignements de Jmmanuels, afin de les amener à Jérusalem pour les persécuter.

Jmmanuel décida de s’occuper de Saul lui-même et suivit son plan. Il savait que Saul était en route pour Damas, alors il avait prévu de l’affronter sur la route et de lui donner une leçon qu’il n’oublierait pas. Comme Saul le croyait mort, il aurait cru voir un fantôme. Jmmanuel s’est préparé avec des choses secrètes – des poudres, du baume et des liquides – et a quitté la ville et s’est caché le long de la route, attendant Saul.

Pendant la nuit, il vit un groupe d’hommes qui s’approchaient le long de la route et pouvait voir Saul parmi eux. Jmmanuel a allumé un feu, l’a mélangé à sa préparation spéciale et a créé une lumière extrêmement vive qui a aveuglé le groupe. Alors que la fumée couvrait les hommes sur la route, Jmmanuel cria pour que Saul puisse l’entendre. Entendant la voix de Jmmanuel, Saul a cru entendre un fantôme et a eu très peur.

Jmmanuel continua à parler à travers la fumée, disant à Saul d’aller dans la ville et de laisser ses disciples lui apprendre à vivre. Jmmanuel a ensuite disparu dans la nuit en direction de Damas. Saul et tous ses hommes pensaient avoir entendu un fantôme et étaient pétri de peur. Ils ne pouvaient pas imaginer comment Jmmanuel pouvait leur parler depuis la tombe.

Effrayés et confus, ils continuèrent jusqu’à Damas. Un disciple de Jmmanuels prêcha à Saul les nouveaux enseignements pour qu’il les comprenne lentement. Mais, effrayé, Saul était encore un peu confus ; il ne comprenait donc pas grand-chose. Jmmanuels se rendit au nord de l’Inde, où il continua à répandre ses enseignements plus avant.

Quand il a eu environ 45 ans, il a épousé une jeune et jolie femme qui lui a donné de nombreux enfants. Comme tout chef de famille normal, il a décidé de s’installer et d’élever sa famille, vivant à Srinagar, en Inde, qui est située dans la partie la plus au nord du pays. De là, il fit de nombreux voyages et continua à prêcher ses nouveaux enseignements. À l’âge d’environ 115 ans, il décéda d’une mort naturelle et a été enterré à l’extérieur de la ville dans une tombe inconnue.

Judas Ischarioth mourut à l’âge d’environ 90 ans et fut enterré à un endroit non loin de Srinagar. Mais le fils aîné de Jmmanuel, appelé Joseph, écrivit l’histoire de son père et quitta l’Inde après sa mort. Après un voyage de trois ans, il s’installa à Jérusalem pour y vivre ses derniers jours. Il apporta avec lui les rouleaux originaux des enseignements de son père et se cacha ensuite dans le tombeau dans lequel Jmmanuel s’était couché à l’origine. Il pensait que ce serait l’endroit le plus sûr.

 

ob_d24bac_ob-257dc4-jesus-inde-crucifixion-yoga

Le Christ en Inde?

Ainsi la version Pléiadienne transmise à Billy Meier est claire et selon ces éléments:

  • Le Père de Jésus était Pléiadien (nom de code « Gabriel » car les Pléiadiens ne portent pas ce type de nom à ma connaissance).
  • La Mère de Jésus était Marie, humaine mais incarnation d’une forme spirituelle très ancienne (Lyrienne) ce qui lui a donné un ADN de grande qualité (activation de l’ADN par cette essence très évoluée).
  • Même si les Pléiadiens ne l’ont pas spécifiquement dit à Billy, nous faisons l’hypothèse qu’il a possibilité d’une insémination artificielle ou par un autre moyen technologique / énergétique car il n’y a pas de compatibilité entre les Pléiadiens et les hommes d’un point de vu physiologique. Il serait donc un starseed avancé.
  • Jésus Christ était dans une proportion inconnu mi-homme mi extraterrestre, son ADN a probablement été crée sur mesure en fonction de l’essence qui allait habiter le corps.
  • Jésus a été un contacté physique durant sa vie et instruit par son père Pléiadiens.
  • Jésus n’est pas mort sur la croix mais en Inde (à l’age de 115 ans) où il est enterré.
  • Jésus est tombé dans le coma pendant 3 jours après avoir été crucifié, a été soigné par ses amis Indiens avant d’être emmené en Syrie par un vaisseau Pléiadien (qui ont pu par exemple finir de le soigner avec leur technologie mais ce n’est pas précisé par eux à Billy, c’est une hypothèse de notre part concernant le déroulement du transfert).
  • Jésus a eu des enfants en Inde selon cette source.
  • Ce n’est pas Judas qui a trahi Jésus mais Juda, un homonyme.
  • Jésus a laissé des écrits et une petite partie existe encore et dont seul 36 des 120 « parchemins » aurait été sauvés.

te-vai-ora-coeur-de-jesus

Les informations Cassiopéennes données à Laura Knight-Jadczyk (Voir The Cassiopaea Experiment Transcripts, Volumes 1, 2 et 3)

Attention, les révélations ici présentées selon les communications des Cassiopéens vont très loin pour une conception humaine des choses, n’oubliez pas que ces êtres sont extrêmement évolués, de la 6ème densité et que ce qui peut paraitre complètement ahurissant ou impossible pour nous est normal pour eux.

séance-du-22-juillet-1994 – Q=question R=réponse (L)=Laura Knight

Q : (L) Jésus a-t-il été génétiquement conçu par des extraterrestres comme l’ont suggéré certaines sources canalisées ?
R : Presque.
Q : (L) Pouvez-vous expliquer ?
R : Trop complexe.
Q : (L) Marie était-elle véritablement vierge quand elle a accouché ?
R : Non.
Q : (L) Est-elle devenue enceinte normalement ?
R : Oui.
Q : (L) Avec qui a-t-elle eu des relations sexuelles ?
R : Son mari.
Q : (L) Jésus a-t-il été génétiquement modifié ?
R : Après – pendant l’enfance. Utilisez l’ordinateur.
Q : (L) On a essayé. Ce n’était pas satisfaisant. Jésus était-il de quelque manière spéciale, uni en Christ comme on dit ?
R : Rapidement glorifié — Yontar [11] — anciennes guerres — enchantement civil — conseil de Zindar
Q : (L) C’est quoi, le Conseil de Zindar ? [12]
R : Mission d’échangeurs à deux cycles.
Q : (L) Qu’est-ce que cela signifie ?
R : Références vastes. Utilise Laura ordinateur Canal. [13] Dois partir

[11] Cette référence à « Yontar » apparaît à nouveau dans une autre séance comme le nom d’une planète. La question qui se pose ici est : Les planètes sont-elles aussi des êtres comme le suggère cette référence à d’ « anciennes guerres » ? Les comètes et les astéroïdes sont-ils les munitions « des dieux » ?

[12] Zindar ou Zendar fut aussi donné comme un nom planétaire dans une séance ultérieure.

séance-du-30-juillet-1994 – Q=question R=réponse (L)=Laura Knight

Q : (L) Ce qui est en train d’arriver, est-ce que c’est similaire à ce qu’a décrit Jésus dans la parabole du blé, où les ouvriers arrachent d’abord les mauvaises herbes ?
R : À peu près.
Q : (L) À quel genre de personnes ces choses sont-elles infligées ?
R : Humains de bas niveau. [8]
Q : (L) Qu’arrive-t-il aux humains de haut niveau ?
R : Certains survivront.
Q : (L) Jésus se réincarnera-t-il dans un corps ?
R : Non.
Q : (L) Jésus est-il un alien ?
R : L’un de nous. [9]

[8] Se pose naturellement la question de savoir ce que sous-entend « humains de haut niveau » et « humains de bas niveau ». Le lecteur ne devrait pas se laisser aller à penser qu’il s’agit d’une définition « élitiste » ou exclusive au regard de la valeur de tous les êtres humains dans leur contexte et leur réalité propres. Cela se rapporte tout simplement à la différence entre ceux qui sont prêts à passer à un niveau d’être supérieur, et ceux qui souhaitent continuer l’existence physique. Dans tous les cas, c’est la fréquence de l’individu qui démontre ce choix, plutôt que ce que celui-ci peut ou non en dire.

[9] « Nous » signifiant la 6e densité et pas nécessairement les « Cassiopéens ». Ceci deviendra évident à mesure que nous poursuivrons.

séance-du-30-septembre-1994 – Q=question R=réponse (L)=Laura Knight

Nota de Laura: Il est à noter qu’à cette époque, je campais vraiment sur la position que n’importe quel interlocuteur devait être « chrétien » et soutenir l’histoire de Jésus. L’ampleur de l’investissement émotionnel en jeu ici pourrait donc aisément avoir significativement biaisé les réponses. Voir aussi les notes de bas de page que j’ai mises à la fin il y a quelque temps de cela.

Q : (L) La semaine dernière, nous avons parlé de Jésus de Nazareth qui est devenu le Christ. Pouvons-nous poursuivre ce sujet cette semaine ?
R : Oui.
Q : (L) Qui était Jésus de Nazareth ?
R : Esprit évolué.
Q : (L) Jésus est-il né d’une Immaculée Conception ; c’est-à-dire, est-ce que sa mère n’a pas eu de relations sexuelles avec un homme pour le concevoir ?
R : Non.
Q : (L) Elle a eu des relations sexuelles avec un homme pour le concevoir, c’est ça ?
R : Oui.
Q : (L) Qui était l’homme avec qui elle a eu des rapports sexuels pour concevoir Jésus ?
R : Tonatha.
Q : (L) Et qui était ce Tonatha ?
R : Une connaissance.
Q : (L) Quel âge avait la mère de Jésus, Marie, lorsqu’elle l’a conçu ?
R : 19.
Q : (L) Joseph a-t-il été fâché de découvrir que Marie était enceinte ?
R : Non.
Q : (L) À quel âge Joseph a-t-il épousé Marie ?
R : 39.
Q : (L) Joseph était-il incapable d’avoir des enfants ?
R : Pas loin. [2]
Q : À quelle date, en comptant à rebours dans notre système de calendrier, Jésus est-il né ?
R : 06/01/moins 14.[3]
Q : (L) À quelle heure ?
R : 6 heures du matin.
Q : (L) Y a-t-il eu quelque événement céleste extraordinaire comme un alignement d’étoiles ou de planètes à ce moment-là ?
R : Non.
Q : (L) Quelle était l’étoile que les Mages ont vue à l’Est qui les a menés jusqu’à l’endroit de sa naissance ? Les Mages sont-ils vraiment venus présenter des offrandes ?
R : Pas loin.
Q : (L) Qui est venu pour lui présenter des offrandes ?
R : Trois prophètes.
Q : (L) De quel pays venaient ces prophètes ?
R : D’Iran. Connu aussi comme la Perse.
Q : (L) Jésus était-il un individu qui avait reçu des pouvoirs médiumniques ou extraordinaires à la naissance ?
R : À peu près.
Q : (L) A-t-il eu conscience dès le début de sa vie qu’il était d’une certaine manière spécial ou élu ?
R : Oui.
Q : (L) C’était quoi, « l’étoile » qui a indiqué aux prophètes…
R : Vaisseau spatial. [4]
Q : (L) Quel genre de vaisseau spatial ?
R : Mère.
Q : (L) D’où venait ce vaisseau mère ?
R : Autre monde.
Q : (L) Vous voulez dire un autre monde en termes de dimension ou de densité ? [5]
R : Oui.
Q : (L) Ces autres mondes ou densités, est-ce que nous les connaissons en tant qu’autres systèmes stellaires ou planètes ?
R : En partie.
Q : (L) À douze ans, Jésus a eu sa Bar Mitzvah, est-ce exact ?
R : Il a eu sa Bar Mitzvah à l’âge de dix ans.
Q : (L) À cette époque, a-t-il reçu un enseignement ailleurs ?
R : Rite araméen. [6]
Q : (L) Pendant ses années de croissance, Jésus a-t-il visité d’autres pays et étudié sous la férule d’autres maîtres ? [7]
R : Non.
Q : (L) Où a-t-il reçu son enseignement ou sa formation ?
R : Lui a été transmis par channeling.
Q : (L) Est-ce qu’à un quelconque moment de sa vie, il est allé en Inde ?
R : Non.
Q : (L) Est-il allé en Égypte et a-t-il reçu une initiation dans la Grande Pyramide ?
R : Non.
Q : (L) Il a vécu toute sa vie en Palestine ?
R : À proximité. Dans cette région en général. La Bible n’est pas entièrement exacte.
Q : (L) Quand Jésus a assisté aux noces de Cana, de qui était-ce les noces ?
R : N’est pas arrivé.
Q : (L) Jésus a-t-il nourri des milliers de gens avec quelques miches de pain et quelques poissons ?
R : Non.
Q : (L) Vous voulez dire que tous les miracles de la Bible sont des mythes ?
R : Souvenez-vous qu’il s’agit d’informations corrompues, altérées après les faits à des fins de contrôle et de gain économique et politique.
Q : (L) Dites-nous ce que Jésus a réellement fait.
R : Il a enseigné des vérités spirituelles à ceux qui en étaient affamés.
Q : (L) Et quelle était la base de ces vérités spirituelles ?
R : Informations transmises par channeling en provenance de sources supérieures.
Q : (L) Quelle est la vérité que Jésus a enseignée ?
R : Que tous les hommes sont aimés du créateur et sont un avec lui. [8]
Q : (L) A-t-il accompli des miracles ?
R : Certains.
Q : (L) Pouvez-vous nous en citer un ou deux ?
R : Guérisons.
Q : (L) Pouvait-il littéralement guérir par imposition des mains ?
R : Oui.
Q : (L) A-t-il accompli des exorcismes ?
R : Pas loin.
Q : (L) La méthode de guérison qu’il utilisait était-elle le Reiki ou quelque chose d’équivalent ?
R : Oui.
Q : (L) Existe-t-il un moyen de renforcer l’énergie Reiki pour la rendre suffisamment puissante afin d’accomplir en un temps très bref ce qui pour le moment prend pas mal de temps ?
R : Oui.
Q : (L) Que peut-on faire pour renforcer l’énergie Reiki ?
R : Atteindre une haute pureté spirituelle.
Q : (L) J’ai ici deux jeux de symboles Reiki ; lequel est le bon, ou le plus puissant : le premier ou le second ? [Je les montre tous les deux]
R : Le second.
Q : (L) Est-ce que ce sont les symboles Reiki originels, tels qu’ils ont été donnés au docteur Usui ?
R : Proche.

[…]

Q : (L) Revenons à Jésus. Est-ce que ses seuls miracles ont été des guérisons ?
R : Non.
Q : (L) Quel autre type de miracles a-t-il accomplis ?
R : Télékinésie.
Q : (L) A-t-il marché sur l’eau ?
R : Non.
Q : (L) A-t-il changé de l’eau en vin ?
R : Non.
Q : (L) Ce sont juste des histoires ?
R : Oui.
Q : (L) Quel est le but de ces histoires ?
R : Le contrôle.
Q : (L) Jésus a-t-il été crucifié ?
R : Non.
Q : (L) Quelqu’un a-t-il été crucifié ?
R : Trop vague.
Q : (L) Quelqu’un a-t-il été crucifié et présenté comme étant Jésus ?
R : Non.
Q : Il n’y a pas eu de crucifixion ni de résurrection le troisième jour, exact ?
R : Proche.
Q : (L) Alors quelle est la vérité à ce sujet ?
R : A quitté le plan terrestre sur un vaisseau après un état de sommeil prolongé.
Q : (L) Quand est-il tombé dans cet état de sommeil ? Est-ce qu’il est juste rentré un jour, s’est mis au lit et s’est endormi, et puis un vaisseau est apparu et l’a emporté ?
R : À peu près.
Q : (L) Donc il a semblé à ses disciples qu’il était mort ?
R : Ils l’ont pensé.
Q : (L) Est-ce qu’il s’est levé et a dit quelque chose à quelqu’un avant d’embarquer sur le vaisseau ?
R : Oui.
Q : (L) Est-il revenu à la vie…
R : Oui.
Q : (L) Et alors il leur a parlé de ce qu’il avait vu dans son sommeil méditatif prolongé ? C’est ce qui s’est produit ?
R : À peu près.
Q : (L) Bon OK, qu’est-ce qui s’est produit ?
R : A prophétisé, puis proclamé un futur retour.
Q : (L) S’agissait-il d’informations qu’il avait reçues durant sa période de sommeil prolongé ?
R : Oui.
Q : (L) Pendant combien de temps est-il resté endormi ou dans cet état de semi-mort ?
R : 96 heures.
Q : (L) Et alors un vaisseau est arrivé et l’a emporté ; c’est bien ça ?
R : Oui. Sur un pilier de lumière.
Q : (L) Aurait-il accompli d’autres miracles extraordinaires ?
R : Les miracles sont subjectifs.
Q : (L) A-t-il ressuscité Lazare d’entre les morts ?
R : Non.
Q : (L) A-t-il ressuscité quiconque d’entre les morts ?
R : Non.
Q : (L) OK, quand il est allé dans cet autre plan, qu’a-t-il fait ?
R : Question vague.
Q : (L) Y a-t-il quelque pouvoir ou avantage spéciaux à prier Jésus ?
R : Oui.
Q : (L) Eh bien, s’il n’est pas mort et n’a pas libéré son esprit sur le plan terrestre, comment ce pouvoir est-il conféré ?
R : Les prières vont vers lui.
Q : (L) Et que fait-il quand il entend les prières ?
R : Détermine leur nécessité selon le développement individuel de l’âme.
Q : (L) Vous voulez dire que quand quelqu’un prie Jésus, il prend une sorte de décision, c’est ça ?
R : Oui.
Q : (L) Mais comment peut-il faire ça quand des millions de gens le prient simultanément ?
R : Division de l’âme.
Q : (L) Qu’entendez-vous par division de l’âme ?
R : Explicite.
Q : (L) Vous voulez dire division de l’âme comme dans la mitose cellulaire où une cellule se divise et se reproduit ?
R : Non.
Q : (L) Est-ce que l’âme de Jésus se divise ?
R : Oui.
Q : (L) Combien de fois se divise-t-elle ?
R : Indéfiniment comme une projection de conscience.
Q : (L) Et qu’arrive-t-il à ce morceau d’âme qui est divisé ou projeté ?
R : N’est pas un morceau d’âme.
Q : (L) Qu’est-ce alors ?
R : C’est une réplique.
Q : (L) Chaque réplique est-elle exactement identique à l’original ?
R : Oui. Et non.
Q : (L) En quoi l’âme répliquée diffère-t-elle de l’original ?
R : Pas capable d’accorder une attention individuelle.
Q : (L) Certains d’entre-nous sont-ils capables de se répliquer de cette façon s’ils le désirent ?
R : Le pourraient dans des circonstances identiques. Le processus fonctionne ainsi : lorsque Jésus a quitté le plan terrestre, il est allé dans une autre dimension ou densité de réalité, où toutes les « règles » concernant la conscience du temps et de l’espace sont entièrement différentes de ce que vous percevez dans votre réalité. En ce point de l’espace-temps, son âme, qui se trouvait/se trouve encore dans le monde physique, a été placée dans une sorte d’état qu’on pourrait qualifier d’animation suspendue et une sorte de forme avancée d’inconscience. Depuis lors et jusqu’à présent, son âme a été répliquée à partir de cet état d’inconscience, afin que tous ceux qui font appel à lui, ont besoin d’être auprès de lui, ou ont besoin de lui parler, puissent le faire individuellement. Son âme peut être répliquée à l’infini, autant de fois que nécessaire. Le processus de réplication produit un état d’hyper-conscience dans chacune des versions de la conscience de cette âme.

[…]

Q : (L) Les passages attribués à Jésus dans Matthieu 24 et Luc 21, où Jésus prédit la fin d’une ère et son retour, est-ce rendu assez fidèlement ?
R : À peu près.
Q : (L) Jésus est-il en fait en état de suspension volontaire, dans un autre plan d’existence, en ayant choisi de renoncer à sa vie sur ce plan-ci afin de continuellement générer des répliques de son modèle d’âme pour que les gens puissent lui demander de l’aide ?
R : Oui.
Q : (L) Si l’on fait appel à lui plus d’une fois, est-ce qu’on reçoit une double dose ?
R : Définis.
Q : (L) Si on en appelle à Jésus encore et encore, est-ce qu’on reçoit des répliques de façon répétée, ou davantage de force, pouvoir, ou que sais-je encore ?
R : Non.
Q : (L) Autrement dit, une fois qu’on a véritablement établi la connexion, cela suffit ?
R : C’est tout ce qui est nécessaire.
Q : (L) Est-ce que d’autres âmes se sont portées volontaires pour accomplir ce travail ?
R : Oui.
Q : (L) Combien d’âmes accomplissent ce travail actuellement ?
R : 12.
Q : (L) Pouvez-vous en nommer quelques-unes ?
R : Bouddha. Moïse. Shintanhilmoon. [14] Nagaillikiga. [15] Divers degrés ; Jésus est le plus fort actuellement.

[2] Avec le temps, nous avons appris que lorsque les Cassiopéens répondent « pas loin/à peu près/presque », nous devions prêter attention aux termes spécifiques que nous employions et à nos présuppositions. Être « pas loin » d’être « incapable d’avoir des enfants » pourrait tout autant signifier qu’il en était incapable par choix ou à cause de facteurs physiques. Cela pourrait même vouloir dire que le mot « incapable » n’était qu’approchant.

[3] Il est intéressant de noter que si cette date est considérée comme correcte, elle résout certainement un certain nombre de problèmes en termes d’où, quand et comment l’église chrétienne primitive a commencé par rapport à où, quand et comment les premières épîtres ont été écrites, puisqu’on les faisait circuler bien avant que les évangiles ne soient écrits, et Paul prétendait avoir été chrétien avant que le christianisme puisse raisonnablement être considéré comme ayant commencé, en se basant sur le standard de la « datation » de la naissance de Jésus.

[4] Si l’on considère la possibilité qu’un vaisseau spatial apparaisse à cette époque, il y a deux problèmes qui peuvent être immédiatement réconciliés. Le premier est l’effort constant pour trouver le « bon » événement céleste afin d’identifier la date de naissance de Jésus. Le second est le fait qu’il y a apparemment une raison forte de s’accrocher à la tradition selon laquelle quelque chose d’inhabituel s’est produit à cette époque dans les cieux.

[7] C’est une explication assez courante donnée par de nombreuses sources canalisées de ces deux cents dernières années. Il semble qu’aucune de ces sources, même si elles-mêmes prétendaient utiliser cette technique, ne pouvait accepter l’idée d’un téléchargement de connaissance véritablement « miraculeux » ni le concept de grâce. Aussi, il y eut de nombreuses tentatives pour expliquer la source des enseignements de Jésus par le biais de maintes écoles et systèmes répandus dans le monde de l’époque. Il me faut aussi souligner que ce fut mon premier indice que nous n’avions définitivement pas affaire à une source canalisée tout-venant. Cela aurait été tellement simple de suivre le courant de toutes les autres sources canalisées et d’imaginer une longue histoire d’initiations et d’enseignements divers qui auraient expliqué une mission historique de Jésus en termes « réalistes » ou matérialistes. Mais les Cassiopéens n’étaient à l’évidence pas séduits par la voie de la facilité. Et ce faisant, même s’ils opéraient en tenant compte des paramètres de mes croyances émotionnelles de l’époque, ils ont en réalité rendu au personnage dissimulé derrière l’histoire de Jésus plus d’honneur et de puissance que ces sources canalisées qui cherchaient depuis si longtemps à « normaliser » son existence.

[8] Dans cette courte série de questions et de réponses, les Cassiopéens prenaient d’une main et donnaient de l’autre. Le résultat fut évidemment que le personnage de Jésus devint plus accessible et simultanément plus remarquable.

[11] Donc, finalement, les Cassiopéens ont donné une explication au « pouvoir de Jésus » qui était d’un côté rationnelle, et de l’autre totalement compréhensible depuis une perspective humaine, peu importe l’identité historique de Jésus. Et de plus, on pourrait déduire de ce qui a été dit ici que la mythisation de Jésus, la corruption de la vérité au sujet de sa vie (et des années de recherches m’ont convaincue que Jules César était Jésus) et la substitution des mythes d’autres cultes de « sauveur mourant », représente l’œuvre de ceux qui souhaitent désorienter l’humanité et la corrompre à des fins de contrôle et de domination. On peut voir que l’idée était de présenter Jésus sous le jour d’un faiseur de miracles en majeure partie inaccessibles à l’humanité, afin d’altérer la compréhension humaine de ce qu’avait été la vie de Jules César, ici sur Terre, et comment cela s’applique encore à chacun d’entre nous d’une manière directe et signifiante. C’est-à-dire que lorsqu’on met dans la bouche de Jésus des paroles telles que « ce que je fais, vous pouvez aussi le faire », c’est beaucoup plus réalisable que ce que les enseignements religieux standard voudraient nous faire croire. L’idée que Jésus était en fait Jules César, assassiné par Brutus/Judas, qui serait monté au ciel telle une comète et d’où il continuerait à aider et secourir le commun des mortels, donne aussi une tout autre signification à l’adage « Nul n’a d’amour plus grand que celui qui se dessaisit de sa vie pour ceux qu’il aime ». Se soumettre à la crucifixion en sachant que l’on « retrouvera la vie éternelle » dans trois jours ne constitue pas un réel sacrifice. Mais se soumettre à un état d’animation suspendue dans un « cocon de distorsion temporelle » pour des milliers d’années qui pourraient ressembler à l’éternité, c’est effectivement un très grand sacrifice.

[14] Je ne suis jamais tombée sur quoi que ce soit qui ressemble même de loin à ce nom, mais il me paraît avoir un côté oriental. Peut-être a-t-il une relation avec la religion Shinto du Japon ?

[15] À nouveau, la seule chose que m’évoque ce nom c’est l’Inde à cause du terme « Naga » qu’il contient.

séance-du-5-octobre-1994 – Q=question R=réponse (L)=Laura Knight

Q : (L) J’aimerais plus de détails sur l’homme dont vous avez dit qu’il était le père biologique de Jésus. Quel était son nom déjà ?
R : Tonatha.
Q(L) Vous avez dit que Marie le connaissait ?
R : Oui.
Q : (L) A-t-il été choisi, pour une raison particulière, par d’autres êtres ou puissances pour être le père biologique de Jésus ?6
R : Pas loin.
Q : (L) Pouvez-vous nous donner quelques détails à son sujet ? Quelle était sa lignée, d’où il venait, etc. ?
R : Il était membre de la Secte Blanche.
Q : (L) Qu’est-ce que la Secte Blanche ?
R : Alias Aryens. Andariens.7
Q : (L) Marie faisait-elle partie du groupe des Esséniens ?
R : Oui.
Q : (L) Cet homme faisait-il lui aussi partie des Esséniens ?
R : Non.
Q : (L) Et ce Tonatha a été choisi pour être le père biologique de Jésus ?
R : Oui.
Q : (L) Pourquoi Marie ne l’a-t-elle pas épousé ?
R : Les sentiments furent extrêmement éphémères.
Q : (L) Êtes-vous en train de dire qu’elle était volage ?
R : Non. Influencée par suggestion télépathique.
Q : (L) Était-elle déjà fiancée à cette époque ?
R : Non. Hypnotisée niveau 1
Q : (L) Une fois ensemble, Marie et Joseph ont-ils eu par la suite d’autres enfants ?
R : Non. Mais Jésus oui.
Q : (L) Jésus a eu des enfants ? Avec qui était-il marié ?
R : Ne l’était pas.
Q : (L) Vous voulez dire qu’il a eu des enfants illégitimes ?
R : Institutionnellement subjectif.
Q : (L) Qui était la mère de ces enfants ?
R : Il y a eu trois femmes.
Q : (L) Trois femmes ?
R : Oui.
Q : (L) Sont-elles mentionnées dans la Bible ?
R : Une l’est mais pas son nom.
Q : (L) Citez m’en une.
R : Alicia.
Q : (L) Quel était le nom de la seconde ?
R : Rafea.
Q : (L) Et la troisième ?
R : Vella. Romaines.
Q : (L) Elles étaient toutes les trois Romaines ?
R : Oui.
Q : (L) Et qu’est-il arrivé aux enfants ?
R : Ont survécu et se sont fructueusement multipliés.
Q : (L) De combien d’enfants ces trois mères ont-elles enfantés ?
R : Trois.
Q : (L) Est-ce là, comme certains le prétendent, le véritable sens de la quête du Saint Graal, à savoir qu’il ne s’agit pas d’une coupe mais du « Sang Réal », ou lignée sacrée ?
R : Oui.
Q : (L) Y a-t-il le moindre descendant de Jésus encore vivant aujourd’hui ?15
R : 364 142.
Q : (L) Jésus a-t-il été Christifié au sens où une sorte de puissance spéciale lui aurait échu au moment de son baptême ?
R : Quasiment exact.

[…]

Q : (L) Quels cadeaux les mages/prophètes ont-ils apportés à Jésus quand il était bébé ?
R : Or ; épices ; habits.
Q : (L) De quel autre monde venait le vaisseau mère que les mages avaient observé ?
R : 5e densité.
Q : (L) Et quel était le but de l’apparition de ce vaisseau mère au moment de la naissance de Jésus ?
R : Trop vague.
Q : (L) Se trouvait-il là pour des raisons spécifiques liées à la naissance de Jésus ?
R : Pour guider les prophètes.
Q : (L) Était-ce le principal objectif ?
R : Non. Également observation de l’événement et encodage.
Q : (L) Encodage de quoi ?
R : Du nourrisson.
Q : (L) Cet encodage a-t-il été réalisé physiquement ou télépathiquement ?
R : Les deux.
Q : (L) De quel monde ou secteur venait Jésus avant de s’incarner sur Terre dans le corps de Jésus de Nazareth ?
R : 5e densité.
Q : (L) C’était une âme de 5e densité ?
R : Oui.
Q : (L) Avait-il eu d’autres incarnations dans d’autres corps humains sur la planète Terre ?
R : Oui.
Q : (L) Combien d’incarnations a-t-il eu avant d’atteindre la 5e densité ?
R : 1009.
Q : (L) Melchisédech était-il une incarnation de Jésus ?
R : Non.
Q : (L) Josué, le bras droit de Moïse, était-il une incarnation de Jésus ?
R : Oui.
Q : (L) Y a-t-il d’autres incarnations de Jésus que nous connaîtrions si vous deviez les nommer ?
R : Oui. Socrate.
Q : (L) Quelle était la relation spirituelle entre Jésus et Jean le Baptiste ?
R : Pacte.
Q : (L) Quelle était la relation spirituelle entre Jésus et Marie, sa mère ?
R : Pacte.
Q : (L) Pas d’autre relation spirituelle au sens d’âmes alliées ?[20]
R : Non.
Q : (L) Marie ou Jean le Baptiste étaient-ils des âmes de 5e densité ?
R : Tous les deux.
Q : (L) Y a-t-il d’autres âmes de 5e densité sur Terre aujourd’hui ou d’une époque récente que nous connaîtrions ?
R : Oui. Arafat. Sadate. Le pape Jean V.
Q : (L) Les démons et les esprits maléfiques craignent-ils quoi que ce soit ?
R : Oui.
Q : (L) Craignent-ils un quelconque pouvoir que nous, humains, possédons ?
R : Oui. La connaissance.
Q : (L) Redoutent-ils des symboles, des signes ou des motifs religieux ?
R : Non.
Q : (L) Y a-t-il un quelconque nom, signe ou symbole qui puisse juguler leur activité ?
R : Parfois.
Q : (L) Avaient-ils peur du Christ ?
R : Oui. À cause de sa connaissance. La masse de sa connaissance élevait ses vibrations. La connaissance est le véritable pouvoir.
Q : (L) Les pentagrammes peuvent-ils ralentir ou stopper les entités négatives ?
R : Seulement si vous pensez que oui.
Q : (L) Notre plus grand pouvoir pour résister aux entités démoniaques réside-t-il dans notre libre arbitre : notre pouvoir de dire non ?
R : Non.
Q : (L) Quel est notre plus grand pouvoir ?
R : La connaissance.
Q : (L) L’accumulation de connaissances spirituelles est-elle la clé ?
R : Oui.
Q : (L) Pouvez-vous nous donner un quelconque autre indice ?
R : Vous n’avez besoin de rien d’autre que la connaissance.

[6]: L’Onde 29

[7]: Nous n’avons pas demandé qui étaient ces Andariens même si le terme réapparut lors d’une séance ultérieure.

[15]: L’Onde 47

[20]: J’avais lu une autre source canalisée qui suggérait que Jésus, Jean le Baptiste et Marie, la mère de Jésus, appartenaient tous à une seule âme qui était trop « immense » pour s’incarner dans un seul individu.

séance-du-7-octobre-1994 – Q=question R=réponse (L)=Laura Knight

Q : (L) Maintenant, vous dites que le père de Jésus était aryen. D’où venait-il ?
R : Palestine.

séance-du-16-octobre-1994 – Q=question R=réponse (L)=Laura Knight

Q : (L) Des détails à propos de l’état de « sommeil » prolongé de Jésus ?
R : Il a passé 96 heures dans un état comateux, dans une grotte près de Jérusalem. Quand il s’est réveillé, il a prophétisé pour ses disciples, puis est sorti de la grotte. 27 000 personnes s’étaient attroupées parce qu’un vaisseau mère était apparu, et il a été soulevé dans un rayon de lumière.

séance-du-22-octobre-2014 – Q=question R=réponse (L)=Laura Knight

Q : (L) Lors d’une séance précédente, nous avons posé plusieurs questions à propos de Jésus de Nazareth surnommé le Christ. La question était : « Jésus était-il de quelque manière spécial, uni en Christ comme on dit ? » Et la réponse fut : « Rapidement glorifié — anciennes guerres — enchantement civil — conseil de Zindar. » J’aimerais connaître le sens de ces références.
R : Rapidement glorifié fait référence à une augmentation subite du niveau de conscience en rapport avec tes précédentes questions à propos de la connaissance. Cette acquisition peut parfois arriver tel un déferlement que l’on désigne quelquefois par le terme d’illumination. Jésus a acquis sa connaissance en ayant une foi totale en sa capacité à obtenir la connaissance émanant d’une source supérieure. Cette foi a entraîné une interaction parfaitement équilibrée avec des sources supérieures, ce qui lui a permis d’acquérir la connaissance suprême simplement en ayant cette foi. Souvenez-vous que les ressources pour acquérir des connaissances dans l’ère spatio-temporelle du Christ étaient beaucoup plus limitées qu’elles ne le sont maintenant. Il existait peu d’options pour l’acquisition de la connaissance véritable hormis la foi totale et entière. Et cet individu fut imprégné de la conscience que la foi totale et entière entraînerait une acquisition de connaissance extraordinaire et spectaculaire, ainsi qu’une progression extraordinaire et spectaculaire du niveau d’être de l’âme. Ainsi, la foi fut ressentie et la connaissance reçue.
Q : (L) Quelle était la source de cette connaissance ?
R : La source venait du sixième niveau de densité qui est là où nous résidons et nous étions également impliqués dans cet épisode.
Q : (L) Que signifie le terme « enchantement civil » ?
R : L’enchantement civil est un équilibrage parfait des énergies utiles de l’individu de sorte qu’il n’y a plus d’inflexion vers le côté positif ou négatif, ce qui est préférable pour la méditation en bloc.
Q : (L) C’est quoi ce Conseil de Zendar ?
R : Le Conseil de Zendar est un conseil du sixième niveau de densité qui couvre les mondes à la fois physiques et éthériques et qui supervise les points de développement spectaculaires de divers secteurs civilisationnels dans les niveaux de densité inférieurs.
Q : (L) J’aimerais que vous exposiez un peu la chronologie des événements dans la vie du Christ. Pourriez-vous nous parler de la compréhension qu’il avait de lui-même, de son interaction avec des sources supérieures, de son état christique, et de ce qu’il était vraiment venu accomplir ici et comment il l’a accompli ?
R : Il a progressivement pris conscience de son identité et de ce qu’il était en grandissant. Nous lui avons enseigné par l’intermédiaire de sa foi, comme décrit précédemment. Et tu devrais aussi avoir la foi car tu découvriras que des choses te seront « connues » plus souvent qu’actuellement. La conscience de Jésus de sa mission et des actes qui en relevaient faisait partie de la progression naturelle de sa croissance et de son développement. Les informations concernant ses « miracles » ont été largement altérées par des écrits qui se sont transmis après la réelle période des événements. La plupart de ces écrits proviennent d’entités qui souhaitent désorienter et corrompre toute l’humanité pour les raisons précédemment exposées. L’idée était que si vous aviez l’impression que Jésus avait accompli des miracles physiques, alors toute votre compréhension de l’expérience de la vie ici sur Terre et sur ce plan, et son sens, est également corrompue et la connaissance bloquée, ce qui est le but de ceux qui ont fait cela. L’objectif et le plan de Jésus étaient d’enseigner la connaissance à tous ceux qui la recherchaient, mais n’avaient pas la force d’exprimer une foi aussi grande que lui pour acquérir la connaissance de sources supérieures, comme il l’avait fait. S’ils étaient ouverts et disposés à apprendre, ils pouvaient être instruits en écoutant. Il n’a réussi à transmettre la foi aux autres que de façon limitée, car la foi vient uniquement de l’intérieur et c’est l’une des choses les plus difficiles à acquérir pour les êtres de votre plan.
Q : (L) Il a été évoqué précédemment que Jésus était probablement le produit d’une conception génétiquement sélectionnée. Pourriez-vous commenter cela et nous dire pourquoi ?
R : Il n’y a pas eu de sélection génétique de la conception. C’est inexact.
Q : (L) Très bien, alors qu’est-ce que c’était ?
R : C’était une conception naturelle.
Q : (L) Je voulais dire qu’une personne avait été choisie pour être son père biologique.
R : Eh bien, c’est toujours le cas pour chaque naissance se produisant dans votre niveau de densité.
Q : (L) Pourriez-vous élaborer sur ce qu’implique l’idée que Jésus était un enfant illégitime ?
R : Évidemment, si tu as l’impression que ce fait porterait ombrage ou entacherait sa personne ou la connaissance qu’il a transmise, alors tu n’as pas été attentive. N’as-tu pas entendu ce qui a été dit à propos de l’obsession par opposition à la connaissance ? Ceux qui, au fond d’eux-mêmes, à tous points de développement, tentent véritablement de rechercher une plus grande connaissance ne seront bloqués par aucune des idées relatives à l’illégitimité, comme tu l’appelles. Ceux qui, par choix, sont obsédés au lieu de tenter de rechercher la véritable connaissance seront effectivement bloqués par ce point. Le choix appartient à l’individu. Si vous choisissez d’évoluer et d’acquérir des connaissances, vous ne serez jamais bloqués ou obsédés à un quelconque moment par quoi que ce soit. Toutefois, si vous choisissez de limiter vos connaissances ou de devenir obsédés, alors vous vous trouvez constamment arrêtés et cela se manifestera dans toutes les expériences de votre vie. Cela fait partie du mode de développement de l’âme d’un individu. Tout repose sur le choix. Par conséquent, il ne vous est pas possible d’interférer avec le choix d’autrui d’acquérir ou non des connaissances, ni de la façon de les acquérir. Il est inutile d’essayer de modifier les perceptions d’autrui, car cela interférerait avec le libre arbitre. Si quelqu’un préfère être obsédé au lieu d’être illuminé, c’est son choix !

séance-du-28-octobre-1994 – Q=question R=réponse (L)=Laura Knight

Q : (L) Quel type de personne aurait plus d’étincelles divines que n’importe qui d’autre ?
R : Jésus a des étincelles divines à l’infini.
Q : (L) Comment Jésus peut-il avoir des étincelles divines à l’infini ?
R : Réplication de l’âme à des fins de communication.
Q : (L) Donc, à chaque fois qu’on en appelle à Jésus, on alimente notre étincelle divine ?
R : Oui.
Q : (L) Comment décririez-vous ces réplications de l’âme, plutôt comme une matrice ou comme un hologramme ?
R : Hologramme.
Q : (L) Et en quoi sa connexion avec le Créateur lui permet-elle de réaliser cette réplication de l’âme ?
R : S’est porté volontaire.
Q : (L) Rudolf Steiner a qualifié le Christ de « plus sublime principe humain s’étant jamais déployé sur Terre ». Cette déclaration est-elle juste ?
R : Une interprétation.
Q : (L) Il a également dit : « Le Christ, qui au cours de cette évolution a vécu 3 ans dans le corps de Jésus de Nazareth… » Cette déclaration est-elle exacte ? Le Christ est-il entré en Jésus alors qu’il avait 30 ans ?
R : Formé à ce moment.
Q : (L) Comment cet être sublime, le Christ, habite-t-il un corps humain ?
R : Processus naturel provoqué par une foi et une pensée suprêmement pures.
Q : (L) Pourtant, vous avez précédemment dit que Jésus avait eu des relations sexuelles avec des femmes après avoir été christifié, c’est bien ça ?
R : Non. Avant.
Q : (L) Donc, après la christification, il n’a plus eu de relations sexuelles ?
R : Exact.
Q : (L) L’esprit du Christ est-il descendu dans le corps de Jésus dans sa trentième année ?
R : Non.
Q : (L) Que s’est-il passé ?
R : S’est formé en lui. Et pourrait donc se former chez quiconque atteint de tels niveaux de service d’autrui, de foi et de suprêmes niveaux de pure pensée.
Q : (L) Quelle était la source de la croyance que le Christ est descendu aux enfers au cours de sa prétendue mort ?
R : Superstitions créées des centaines d’années après son œuvre.
Q : (L) D’après les enseignements chamaniques, on peut avoir des esprits ou guides animaux. Est-ce le cas ?
R : En partie. Vous les avez si vous y croyez.
Q : (L) Si le fait d’y croire nous les donne, cette croyance est-elle bénéfique ?
R : Toute croyance est bénéfique à un certain niveau.
Q : (L) Jésus de Nazareth croyait-il aux esprits animaux ou totems ?
R : Non.
Q : (L) Est-ce simplement la résurgence New Age d’une ancienne superstition ?
R : Le chamanisme est subjectif et il limite. Inspiré par les Lézards.

séance-du-3-decembre-1994 – Q=question R=réponse (L)=Laura Knight

Q : (L) Autrement dit, le véritable baptême du « Saint-Esprit » a eu lieu quand Jésus a soufflé sur ses disciples et leur a transmis une sorte d’initiation Reiki ?
R : Pas loin.

[…]

Q : (L) À quoi ressemblait Jésus ? Quelle taille faisait-il ?
R : 1,80.
Q : (L) Quelle était la couleur de ses yeux ?
R : Bleu.
Q : (L) Quelle était la couleur de ses cheveux ?
R : Blond vénitien.
Q : (L) Et sa peau ?
R : Claire.
Q : (L) Combien pesait-il ?
R : 72.
Q : (L) Était-il musclé ?
R : Moyennement.
Q : (L) Était-ce un bel homme, selon nos critères ?
R : Ouvert.
Q : (L) Frank ou moi connaîtrions-nous quelqu’un dont le visage lui ressemble ?
R : Peut-être.
Q : (L) Pourriez-vous dire son nom ?
R : Balayage…
Q : (L) Bon, quel était son métier ?
R : Charpentier.
Q : (L) Avait-il sa propre maison ?
R : Non.
Q : (L) Jean le Baptiste a-t-il vraiment été décapité ?
R : Non.

[…]

Q : (L) J’aimerais savoir si le Suaire de Turin a jamais enveloppé Jésus.
R : Non.
Q : (L) Enveloppait-il un crucifié ?
R : Non.
Q : (L) Comment a-t-il été fabriqué ?
R : Enveloppait un ouvrier romain.
Q : (L) D’où vient l’image du suaire ?
R : Huiles pour le corps, hormones et autres substances chimiques physiologiques.

séance-du-5-janvier-1995

Q : (L) L’autre soir lorsqu’on parlait de Jésus, j’ai demandé s’il y avait une personne historique qui lui ressemblait et vous avez répondu que vous faisiez un balayage.
R : Non.
Q : (L) Quel était le vrai nom de Jésus ?
R : Jesinavarah.

s200_laura.knight-jadczyk

Laura Knight

Ainsi la version Cassiopéenne transmise à Laura Knight-Jadczyk diffère sur certains points de la version Pléiadienne mais corroborent sur de nombreux autres points les informations de Billy Meier et il y a même des informations inédites qui sont transmises.

Les points de concordances entre les 2 versions:

  • Jésus n’avait pas une génétique uniquement humaine « normale » et/ou son ADN a été modifié par les extraterrestres, les Cassiopéens indiquent une modification génétique lors de l’enfance. Les Pléiadiens indiquent également que Jésus possédait de la génétique extraterrestre en indiquant que sont père était Pléiadien. Il est intéressant de constater que les Pléiadiens indiquent qu’à l’age de 13 ans, son père extraterrestre venait souvent lui rendre visite, c’est peut-être à cette époque que Jésus a été modifié génétiquement (les Cassiopéens indiquent quant à eux « dans l’enfance »). Notre avis est que: l’ADN humain standard ne pouvait pas constituer l’incarnation physique d’une Âme aussi puissante que celle de Jésus, il est donc normal qu’il ait du être génétiquement modifié / upgradé. Lors de mes lectures, de nombreux extraterrestres ont parlé de ce sujet.
  • Les Cassiopéens indiquent que Jésus est « l’Un de nous », ainsi tout comme les Pléiadiens le disent aussi, la filiation de Jésus avec les extraterrestres se précisent ici. Notre avis: la filiation de Jésus avec les extraterrestres nous parait évidente (d’ailleurs c’est la même chose pour Bouddha et d’autres prophètes). Ces êtres sont venus sur Terre des Étoiles pour élever l’Humanité dans le cadre de puissantes missions en accord avec la hiérarchie divine. Il est en effet peu probable qu’un humain « ordinaire » ait pu aller aussi loin et créé le Christ en lui surtout au vu des énergies terrestres de l’époque.
  • Joseph n’est pas le Père de Jésus (les 2 versions s’accordent sur ce sujet).
  • Jésus était l’incarnation d’une Âme très avancée.
  • Pour les Cassiopéens, un vaisseau mère a réalisé un encodage physique et télépathique du nourrissons Jésus à sa naissance.
  • Les deux sources sont très concordantes sur le sujet de la crucifixion : Jésus n’est pas mort sur la croix, mais a été perçu comme mort et est tombé dans le coma, après 3 jours de coma selon les Pléiadiens et 4 selon les Cassiopéens, il a été cherché dans son tombeau par un vaisseau extraterrestres (avec 27000 témoins et par un pilier  de lumière selon les Cassiopéens, la version Pléiadienne diffère un peu dans les détails mais pas plus). Nous pensons quant à nous, qu’il s’agit éventuellement un rayon de type beam tractor qui a permis de faire monter à bord du vaisseau Jésus, ce type de rayon est facilement mis en œuvre par les engins spatiaux extraterrestres (c’est malheureusement le cas lors de certaines abductions).
  • Les 2 sources concordent sur le fait qu’il a eu des enfants (3 femmes et 3 enfants selon les Cassiopéens; une femme en Inde et de nombreux enfants pour les Pléiadiens); il n’est pas né à l’an zéro le 25 décembre.

lazare_121224_detail_liberation_l

Les points de discordances entre les 2 versions:

  • Le nom du Père de Jésus n’est pas le même, les Pléiadiens l’appellent « Gabriel » et les Cassiopéens l’appellent « Tonatha ».
  • La description physique n’est pas la même: pour les Pléiadiens, Jésus avait les cheveux noirs, bouclés et avait de gros os et de grandes mains. Sa peau était bronzée et avait l’air d’un travailleur qui était souvent au soleil, il mesurait 1,75m et pesait 87,5Kg. Pour les Cassiopéens, il faisait 1,80m, yeux bleu, cheveux blond vénitien, peau claire, il pesait 72 Kg, il était moyennement musclé.
  • Il est allé et a fini sa vie en Inde pour les Pléiadiens, mais pas pour les Cassiopéens qui disent qu’il a vécu toute sa vie proche de la Palestine.
  • Pour les Pléiadiens, Jésus s’appelait en fait Jmmanuel et pour les Cassiopéens Jesinavarah (mais cela peut être simplement une façon de le nommer).
  • La date de la naissance est discordante car les Cassiopéens indiquent le 06/01 en l’an 14 avant J.C et les Pléiadiens indiquent un 3 février.

Les points inédits abordés par les Cassiopéens :

  • L’âme de Jésus a été dupliquée un très grand nombre de fois afin de pouvoir répondre aux prières des êtres tant la foi en lui est grande de par le monde encore aujourd’hui (ils indiquent d’ailleurs la même chose au sujet du Bouddha mais dans une autre transmission). Notre avis sur le sujet est que c’est tout à fait possible techniquement, car certains extraterrestres les plus évolués sont extrêmement avancés technologiquement (mais ce n’est pas à la portée de tous). De plus il est tout à fait compréhensible qu’étant donné que le fait que le message de Jésus est un message collectif des extraterrestres de la Lumière, que la ferveur suscitée par le Prophète ait nécessité la duplication de son Âme. Je le répète, nombre d’entre vous ne pourrons pas croire cela, pourtant cela est parfaitement possible, aussi bien qu’une Âme peut habiter plusieurs vaisseaux physiques en même temps ou n’être que partiellement avec un vaisseaux physique.
  • Le Saint Suaire de Turin est un faux selon ces extraterrestres.
  • Jésus a bien atteint un tel niveau de pureté dans sa pensée et son service d’autrui que le Christ s’est formé en lui.
  • Jésus a bien réalisé des miracles (guérison via le Reiki « Divin ») et télékinésie et il était prescient selon les Pléiadiens.
suaire_deturin

Le Saint Suaire : un faux selon les extraterrestres de Cassiopée

Les informations du Contact RA du groupe L/L research données à Don Elkins et Carla Ruckert (dans la Loi Une)

SÉANCE 17

17.10 INTERVIEWEUR Merci. Pouvez-vous me dire qui était l’entité, avant son incarnation sur Terre, connue comme Jésus de Nazareth?

RA Je suis Ra. J’ai de la difficulté avec cette question telle qu’elle est formulée. Pouvez-vous découvrir une autre forme pour cette demande?

17.11 INTERVIEWEUR Ce que j’ai voulu dire c’est: pouvez-vous me dire si Jésus de Nazareth venait de la Confédération avant son incarnation ici?

RA Je suis Ra. Celui qui vous est connu comme Jésus de Nazareth n’avait pas de nom. Cette entité faisait partie de la cinquième densité du plus haut niveau de cette sous-octave. Cette entité était désireuse d’entrer dans cette sphère planétaire afin de partager la vibration d’amour d’une manière aussi pure que possible. C’est ainsi que cette entité a reçu la permission d’accomplir cette mission. Cette entité était alors un Missionné sans nom, originaire de la Confédération, de la cinquième densité, représentant la compréhension de cinquième densité de la vibration de la compréhension ou amour.

17.12 INTERVIEWEUR Avez-vous dit que la cinquième vibration était celle de l’amour?

RA Je suis Ra. J’ai fait une erreur. L’être de quatrième densité, c’est ce que nous avons voulu dire, le niveau le plus élevé de quatrième densité allant vers la cinquième. Cette entité aurait pu aller en cinquième, mais a plutôt choisi de retourner en troisième pour cette mission particulière. Cette entité était de la plus haute sous-octave de la vibration d’amour. Ceci est la quatrième densité.

17.16 INTERVIEWEUR Lorsque Jésus de Nazareth s’est incarné, est-ce qu’il y a eu tentative de la part du groupe d’Orion de le discréditer d’une manière ou d’une autre?

RA Je suis Ra. C’est exact.

17.17 INTERVIEWEUR Pouvez-vous me dire ce qu’a fait le groupe d’Orion pour tenter de provoquer sa chute? RA Je suis Ra. Nous pouvons décrire d’une manière générale ce qui s’est produit. La technique a été d’accumuler contre autrui des informations d’orientation négative. Ces informations avaient été données par celui que vos peuples ont nommé Yahvé. Ces informations contenaient de nombreuses critiques du comportement et de la puissance promise de la nature du service de soi de troisième densité. Ces deux types de distorsion ont été imprimés sur ceux inclinant déjà à penser ces formes pensées.
Cela a ensuite mené à de nombreux défis pour l’entité connue comme Jésus. Cela a ensuite mené à un complexe vibratoire sonore ‘Judas’ comme vous nommez cette entité, qui a cru qu’elle faisait une chose appropriée en suscitant ou en imposant à celui que vous nommez Jésus la nécessité d’amener dans la distorsion de puissance planétaire de troisième densité, le règne sur autrui. L’entité Judas a ressenti que si elle était prise au piège, l’entité que vous appelez Jésus serait ensuite à même de voir la sagesse qu’il y a à utiliser la puissance de l’infini intelligent pour gouverner autrui.

Celui que vous appelez Judas a mésestimé la réaction de l’entité Jésus, dont l’enseignement/apprentissage n’était pas orienté vers cette distorsion. Cela a eu pour résultat la destruction du complexe corps de celui connu comme Jésus.

17.18 INTERVIEWEUR Alors, si l’entité Jésus était de quatrième densité et qu’il y a en ce moment sur la planète des Missionnés venus de cinquième et sixième densité, qu’est-ce que ce Jésus a fait pour être un si bon guérisseur, et est-ce que ces êtres de cinquième et sixième densité ici actuellement font la même chose?

RA Je suis Ra. Ceux qui guérissent peuvent être de n’importe quelle densité ayant la conscience de l’esprit. Cela inclut les troisième, quatrième, cinquième, sixième et septième. La troisième densité peut en être une dans laquelle a lieu de la guérison, tout comme dans les autres. Cependant, il y a davantage de matière plus illusoire à comprendre, équilibrer, accepter, et laisser derrière soi.

Le passage vers l’infini intelligent ne peut être ouvert que quand une compréhension des influx d’énergie intelligente est ouverte au guérisseur. C’est ce qui est appelé les lois naturelles de votre continuum espace/temps et son réseau de sources électromagnétiques ou nexi d’énergie déferlante. Connaissez dès lors d’abord le mental et le corps. Ensuite, à mesure que l’esprit est intégré et synthétisé, ceux-ci sont harmonisés en un complexe mental/corps/esprit qui peut se déplacer parmi les dimensions et peut ouvrir le passage vers l’infini intelligent, guérissant ainsi le soi par la lumière et partageant cette lumière avec d’autres. La guérison véritable est simplement le rayonnement du soi qui suscite un environnement dans lequel un catalyseur peut survenir, ce qui déclenche la reconnaissance du soi, par le soi, des propriétés auto-guérisseuses du soi.

17.19 INTERVIEWEUR Comment Jésus a-t-il appris cela au cours de son incarnation?

RA Je suis Ra. Cette entité a appris l’aptitude par une sorte de remémoration naturelle à un très jeune âge. Malheureusement, cette entité a d’abord découvert sa capacité à pénétrer l’infini intelligent en devenant la distorsion que vous appelez « en colère » sur un camarade de jeux. Cette entité a été touchée par l’entité connue comme Jésus et a été blessée mortellement. C’est ainsi que celui connu comme Jésus a pris conscience qu’il avait en lui un potentiel terrible. Cette entité a déterminé de découvrir comment utiliser cette énergie pour le bien, non pour le négatif. Cette entité était polarisée extrêmement positivement et s’est rappelé davantage que ce n’est le cas pour la plupart des Missionnés.

17.20 INTERVIEWEUR Comment cet acte agressif envers un camarade de jeux a-til affecté Jésus dans son développement spirituel? Où est-il allé après sa mort physique?

RA Je suis Ra. L’entité que vous appelez Jésus a été galvanisée par cette expérience et a commencé une vie de quête et de recherche. Cette entité a d’abord étudié nuit et jour dans ses propres élaborations religieuses que vous appelez judaïsme, et est devenue suffisamment érudite pour devenir un rabbin, comme vous appelez les instructeurs/étudiants de ce rythme particulier ou de cette distorsion particulière de la compréhension, à un très jeune âge.

A l’âge d’environ treize ans et demi de vos années, cette entité a quitté le lieu d’habitation de sa famille terrestre, comme vous l’appelleriez, et a marché vers de nombreux autres lieux, à la recherche d’autres informations. Cela s’est poursuivi sporadiquement jusqu’à ce que l’entité soit âgée d’environ vingt-cinq ans, époque à laquelle elle est retournée vers sa famille et a appris et pratiqué l’art de son père terrestre. Lorsque l’entité est devenue capable d’intégrer ou synthétiser toutes les expériences, l’entité a commencé à parler à d’autres ‘soi’ et à enseigner/apprendre ce qu’elle avait ressenti au cours des années précédentes, comme étant de nature valable.

L’entité a été karmiquement absoute de la destruction d’un autre ‘soi’ quand elle a été dans la dernière partie de sa vie et a parlé sur ce que vous appelez une croix, en disant: «Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font». C’est dans le pardon que se trouve la mise à l’arrêt de la roue d’action ou ce que vous appelez karma.

17.21 INTERVIEWEUR En quelle densité est à présent l’entité connue comme Jésus?

RA Je suis Ra. Cette information est inoffensive bien que peu importante. Cette entité étudie à présent les leçons de la vibration de sagesse, la cinquième densité, aussi appelée la vibration de lumière.

17.22 INTERVIEWEUR Dans notre culture il est dit qu’il reviendra. Pouvez-vous me dire si cela est planifié?

RA Je suis Ra. Je vais essayer de résoudre cette question. C’est difficile. Cette entité a pris conscience qu’elle n’était pas une entité en tant que telle, mais opérait en tant que messager du Créateur unique que cette entité a vu comme l’amour. Cette entité avait conscience que ce cycle était dans sa dernière portion et a parlé de façon à ce que ceux de son niveau de conscience puissent retourner lors de la moisson. Le complexe mental/corps/esprit que vous appelez Jésus ne doit pas, en tant que ce que vous appelleriez ‘une entité’, revenir sauf en tant que membre de la Confédération parlant au travers d’un canal. Cependant, il y en a d’autres, de congruence identique de conscience, qui accueilleront ceux qui vont vers la quatrième densité. Voilà la signification du retour.

73.13 INTERVIEWEUR Quelle était l’orientation, par rapport à ce type de communication, de celui qui est connu comme Jésus de Nazareth?

RA Je suis Ra. Vous pouvez avoir lu certains ouvrages de cette entité. Elle s’est offerte comme instructeur aux complexes mental/corps/esprit qui se rassemblaient pour écouter, et même alors cette entité a parlé comme au travers d’un voile afin de laisser de l’espace à ceux qui ne souhaitaient pas entendre. Quand il a été demandé à cette entité de guérir, elle l’a souvent fait, en finissant toujours son travail par deux mises en garde: premièrement que l’entité guérie avait été guérie par sa foi, c’est-à-dire sa capacité de permettre et accepter des changements par l’intermédiaire du rayon violet vers le passage d’énergie intelligente; deuxièmement, en disant toujours: «Ne le dites à personne». Ce sont là des travaux qui visent à une qualité maximale de libre arbitre, tout en assurant la fidélité à la pureté positive du travail.

75.15 INTERVIEWEUR Le point de faiblesse a donc, comme je comprends, été créé à l’origine par la décision de Jésus de prendre la voie du martyre? Est-ce exact?

RA Je suis Ra. Par rapport à cet instrument, cela est tout à fait exact. Elle est consciente de certains suréquilibres tendant vers l’amour et même le martyre, mais elle n’a pas jusqu’à présent, équilibré ces distorsions de manière significative. Nous n’impliquons pas que ce chemin de compassion débordante ait un quelconque défaut, mais affirmons sa perfection. C’est un exemple d’amour qui a servi de phare à beaucoup. Pour ceux qui cherchent plus loin, les conséquences du martyre doivent être prises en considération, car dans le martyre se trouve la fin de l’opportunité d’offrir de l’amour et de la lumière dans la densité de celui qui est martyr. Chaque entité doit rechercher sa voie la plus profonde.

3015052993_1_3_kpzcepim

Ainsi les informations transmises sur Jésus via le contact RA de la Loi Une sont également très surprenantes.

On y apprend que, selon ce contact RA Jésus a été l’auteur d’un homicide involontaire lors d’un jeux dans sa prime jeunesse. On voit aussi que Ra indique que Jésus en arrivant sur Terre était de la fin de la 4ème densité alors les Cassiopéens indiquent que Jésus était de la 5ème densité. Cela est proche et notre hypothèse est que Jésus a ascensionné de son vivant.

Concernant cette nouvelle surprenante et inédite, on peut penser que cela est tout à fait envisageable en vertu des choix pré-incantatoires et des contrats d’âmes avant naissance. Ainsi le choix pré-incarnation ou l’un d’eux de Jésus était, selon ce que je crois, de transcender sa colère ou son tempérament (lorsque l’on vient d’un autre système stellaire où tout est plus harmonieux, il est logique que l’on puisse être en colère de ce que l’on voit sur Terre et qui est créé par les Hommes…) et cet être avait sans doute parmi ses potentiels d’expériences la survenance d’un catalyseur extrême pour un missionné en celui du retrait involontaire de la vie d’autrui.

Nous pouvons trouver cela « hallucinant » car il s’agit de Jésus mais je suis persuadé que pour apprendre les loi de l’Amour, pour nombre d’entre nous, avons également rencontré ce type de situation dans nos vies antérieures (d’ailleurs nous avons aussi connu les deux polarités féminines et masculines à travers l’incarnation de vaisseaux des deux sexes). D’après ce que dit RA, c’est ce drame qui a véritablement lancé Jésus dans sa quête de la maîtrise des lois de l’Amour et qui a concouru à faire de lui un grand maître, maître des maîtres, un maître enseignant.

Et rappelons de ceci: rien n’arrive par hasard, tout est propice et propre à la croissance de l’Âme, même les choses semblant les plus dramatiques dans l’illusion/réalité, cette école de la Vie au sein de laquelle nous évoluons en tant qu’être incarné.


Conclusion

Nombre d’entre vous ont sans doute, si vous avez lu jusqu’à cette phase, trouvé ces nouvelles informations concernant Jésus au mieux abracadabrantesques, au pire « blasphématoire » ou peut-être ont-elles éveillé votre curiosité…

Je le répète encore, nous devons avoir à l’esprit que la réalité extraterrestres est tout autre que la nôtre concernant tous les sujets. A chaque personne de se faire son avis, de tout rejeter en bloc, ou de croire qu’effectivement que les communications extraterrestres sont faites pour nous aider à grandir en conscience et puissent aller dans le sens de ce qui est vrai, même s’il est vrai aussi qu’il peut éventuellement exister certaines distorsions ici ou là pour diverses raisons (modification inconsciente des réponses par la croyance et les aptitudes du canalisateur, perturbation des extraterrestres négatifs etc.) ; quoi qu’il en soit les informations de Billy Meier ont été transmises physiquement, les perturbations de communication sont donc à exclure.

ovni-batismo-jesus

De nombreux chercheurs ont également prouvé que la bible a été falsifié voire même romancée en partie (d’ailleurs les enseignement de Bouddha auraient également été distordus). Pour nous, la vérité n’est pas à chercher dans ces écritures mais en Soi, en son Cœur, en son intuition qui relie à l’Âme.

Ces distorsions présentes dans la bibles feront peut-être l’objet d’un autre article et le meilleur conseil que nous pouvons donner aux personnes qui ne peuvent croire à ces falsifications bibliques serait d’au moins d’entreprendre vos propres recherches, au delà de la programmation du mental dont nous sommes tous pourvus dans une certaine mesure.


Voici à présent les représentations faisant références à la thématique extraterrestre dans les œuvres qui nous ont été léguées par de nombreux artistes. De plus de nombreux monuments portent également des indices vont dans le sens des liens de Jésus avec des extraterrestres.

La présentation de la vidéo:

Jésus-Christ avait-il un lien extraterrestre ? Les églises et les cathédrales contiennent des représentations de Jésus, qui portent un code secret, jamais entrevu avant. On aborde ici un domaine tout à fait original, au carrefour de l’ufologie et de l’ésotérisme. Cette vidéo est un ovni !


Sources:

https://cassiopaea.org/2011/02/23/the-grail-quest-and-the-destiny-of-man-part-xvi-the-crucifixion-the-big-lie/

https://cassiopaea.org/2011/02/23/the-grail-quest-and-the-destiny-of-man-part-xv-jesus-the-man-and-the-myth/

THE PLEIADIAN MISSION: A Time of Awareness by Randolph Winters – Smashwords Edition by Randolph Winters is the author, publisher and owns all right to this book.
The Pleiades Project – Copyright @1994 ISBN 1-885757-07-7

https://cassiopaea.org/forum/threads/cassiopaean-session-transcripts-by-date.13581/

https://cassiopaea.org/forum/boards/french.85/

http://www.llresearch.org

 

 

 

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s