Divulgation

Emery Smith – l’autoptiste de plus 3000 extraterrestres et tissus non humains pour le Programme Spatial Secret

 

images (3)

Emery Smith, le dénonciateur anciennement connu sous le nom de « Paul », se présente pour révéler son travail au sein d’installations biologiques secrètes au cœur du désert du Nouveau Mexique. Vous l’avez peut-être vu dans le film Sirius, alors qu’il disséquait le corps humanoïde d’Atacama.

images (5)

Photo aérienne de la base Kirtland

Dans cet épisode d’introduction, il nous parle de son entrée dans des installations d’essais militaires secrètes à Kirtland, AFB en NM où il a été chargé de disséquer des échantillons de tissus prélevés sur des corps extraterrestres.

Cette entrevue avec David Wilcock a été initialement diffusée sur le Web le 12 décembre 2017. Emery parle dans cette vidéo du travail qu’il a réalisé en tant que médecin légiste pour le programme spatial secret.

images (4)

Humanoïde d’Atacama du film Sirius

Il décrit les bâtiments et les bases au sein desquelles il est intervenu, et les moyen qu’il empruntait afin d’aller à sont travail dans une base d’au moins 50 étages. Il décrit également les salles d’autopsies et les tentatives d’atteintes à sa vie ainsi que la fouilles destructrice de sa maison.

Bien entendu, je ne peux que conseiller de visionner les épisodes suivant de l’émission divulgation cosmique où il parle encore bien plus en détails de ses incroyables expériences au sein du programme spatial secret et de ses interactions physiques avec les extraterrestres.

Vous pouvez activer les sous-titres dans cette vidéo, la seconde dernière vidéo de l’article est en français. Si vous préférez lire une traduction, voici un lien: https://stopmensonges.com/divulgation-cosmique-emery-smith-le-nouveau-lanceur-dalertes/

Emery Smith III est né le 28 janvier 1972 de ses parents Emery et Dorothy Smith à Plainfield, New Jersey. Vers l’âge de 8 ans, il a déménagé à Fort Myers, en Floride, pour être élevé dans une ferme autosuffisante, fascinée par l’univers et passionnée par la science, en particulier l’aérospatiale et les produits biologiques. Excellant dans toutes ses classes à un si jeune âge, Emery a rapidement avancé ses études et poursuivi son rêve de rejoindre l’armée de l’air des États-Unis.

À l’âge de 10 ans, Emery s’est vu décerner le titre de tireur le plus redoutable du comté de Lee par le service du shérif du comté de Lee, avec lequel il a poursuivi sa carrière dans l`armée. En 1986, Emery s’est porté volontaire pour se joindre à la patrouille aérienne civile où il a participé à une vaste gamme de missions de sauvetage. Il a obtenu sa licence de pilote monomoteur peu de temps après et est devenu ambulancier militaire à l’âge de 16 ans.

téléchargé (2)

Emery Smith

Pendant ce temps. Emery a participé à toutes les activités parascolaires qui lui ont permis d’améliorer son grade, ses connaissances et son expérience au sein de l’armée. Le temps qu’il a consacré à ARMY ROTC, l’unité d’exploration du shérif shérif du comté de Lee, et à d’autres cours de formation avancée lui a permis d’atteindre rapidement ses objectifs.

En 1990, Emery est entré en service actif à l’USAF et était stationné au Lackland AFB à San Antonio, Texas. De là, il a suivi une formation en technologie chirurgicale à la Sheppard AFB à Wichita Falls, au Texas, puis à la 23e Escadre d’appui tactique en Angleterre, à Alexandrie, en Louisiane, où il a travaillé comme technologue en chirurgie et premier assistant chirurgical. Finalement, Emery a été transféré à la base de Kirtland à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, où il a travaillé à l’hôpital de l’UNM comme assistant chirurgical et comme ambulancier paramédical.

Il a été certifié en apprentissage en chirurgie et a également travaillé comme instructeur HAZMAT, EMT, coordonnateur des négociations sur le terrorisme, spécialiste en médecine de vol, technologue en chirurgie, tireur d’élite, spécialiste en guerre chimique, spécialiste en guerre biotechnologique, et chef des unités d’intervention DECON, entre autres postes.

Ces postes lui ont permis de travailler sous la direction de divers chirurgiens spécialisés, où chacun d’eux lui a enseigné de multiples procédures et diverses façons de les exécuter. Cette connaissance vaste et variée, peu commune, acquise par Emery est devenue très précieuse pour ceux qui recherchent un assistant possédant de telles compétences dans les laboratoires souterrains compartimentés.

En raison de cette expérience chirurgicale variée et des connaissances approfondies en biologie et en génétique qu’il a acquises au cours de son travail et de ses études à la base, sur le terrain et dans les hôpitaux, Emery s’est vu offrir un poste d’  » éclaireur lunaire  » dans les installations des deux Sandia National Laboratory, Los Alamos et finalement dans les laboratoires nationaux, ainsi que partout au monde.

téléchargé

Emery Smith

Cependant, Emery a passé la majeure partie de son temps à travailler dans les installations des laboratoires nationaux Sandia & Los Alamos, où son travail était concentré dans le département de recherche génétique classifiée, le département d’hématologie et les installations de génie tissulaire et de tests.

Au cours de cette période, Emery a mis sur pied le premier complexe de bases de données sur les tissus de laboratoires militaires et industriels. Il a été utilisé dans le cadre d’une co-entreprise civilo-militaire visant à partager des données d’échantillons de tissus d’origines diverses et inconnues prélevés dans des zones classées.

téléchargé (1)

Emery lors de son interview sur Cosmic Sisclosure

Travailler dans ces laboratoires et installations est devenu une étape importante pour lui dans sa quête de la vérité, où il parle ouvertement de ses expériences de travail dans ces projets pour la première fois en 25 ans publiquement lors de symposiums et comme invité sur Gaia TVs Cosmic Disclosure.

L’expérience d’Emery au service des militaires, des sociétés à contrat cloisonnées, de leurs hôpitaux et de leurs laboratoires est devenue la base du savoir et de l’expérience dont il s’est servi par la suite pour obtenir une libération honorable après 7 ans de service. Emery a pris ce qu’il a appris de ces projets et a formé ses propres compagnies médicales et biotechnologiques.

Les dispositifs qu’il a inventés depuis, y compris le premier concentrateur de cellules souches de table et le concentrateur PRP pur, sont basés sur cette éducation unique et classifiée et sont utilisés dans les cliniques pour la guérison dans le monde entier.

Aujourd’hui, Emery développe de nouveaux dispositifs et protocoles pour faciliter un diagnostic chirurgical plus éthique. Vous le verrez aussi parler à la télévision, à la radio et à des symposiums de Gaia, où il discute de ses antécédents professionnels autrefois classifiés dans l’espoir d’éduquer davantage le public dans un effort de sensibilisation et de faire connaître les nombreuses technologies supprimées dont nous avons été témoins, pour le bénéfice du monde. Bref, Emery est un scientifique, un inventeur et un humanitaire qui cherche à unir ses forces pour guérir la planète du suicide planétaire humain.

PDF de la vidéo si vous souhait


Source:

https://emerysmith.net

https://www.gaia.com

Emery Smiths : Mon travail avec des ETs dans des bases secrètes

« J’ai été dans la base aérienne de Kirtland. J’ai travaillé sous terre dans des programmes compartimentés, comme les laboratoires Sandia et Los Alamos. Ce sont des portes d’entrée à des installations souterraines qui s’étalent sur des millions de mètres carrés sous terre et qui peuvent atteindre en profondeur entre quelques centaines à milles pieds. Toutes ces bases sont louées par de grandes corporations, dont les activités vont de l’hydroget et des produits biologiques, à l’anti-gravité et toute sorte d’expériences extravagantes dans le domaine de la physique. Là, où j’étais destiné, à Sandia, un étage pouvait atteindre 20.235m2, et comprenait beaucoup de salles d’opération, destinées à différents types d’activités. Lorsque je me présentais à la tour de surveillance contre les incendies, toujours surveillée par 2 ou 3 personnes. Avant de prendre l’ascenseur on scandait tout mon corps, comme dans l’aéroports, pour être ensuite conduit vers 3 niveaux plus bas. À l’arrivée je subissais encore un contrôle de sécurité mené par des chiens de races spéciales, qui pouvaient sentir des virus, des cancers et un tas de choses. Ces aspects concernant des agents pathogènes, vecteurs biologiques ou viraux, étaient pris très au sérieux pour éviter toute possible contagion dans ces zones souterraines. Après la session d’olfaction, nous nous déplacions à travers un système de trains à lévitation magnétique (Maglev), ou bien nous prenions ce que nous appelions une gondole, intégrée à un petit système de télésiège. L’un de ces systèmes avait la taille d’un camion Volkswagen. Il avait une capacité pour 4 personnes, qui pouvaient être assisses sur des sièges confortables. Si quelqu’un le souhaitait, il pouvait attacher sa ceinture car l’engin pouvait atteindre 1.127 km par heure, avant d’arriver à destination. Nous pouvions parcourir l’équivalent de la moitié de la surface terrestre en 15 minutes ou une heure, sans jamais savoir où nous allions travailler. Leurs vaisseaux utilisaient ces lieux pour atterrissages d’urgence. C’est comme ça que nous pouvions approfondir nos connaissances technologiques. Beaucoup de ces entités sont appelées formes de vie programmées. Certains sont des clones cultivés, et même si nous croyons qu’il s’agit de vrais extraterrestres, en réalité ils ont été seulement programmés pour se diriger jusqu’à là-bas, s’écraser sur place, être capturés et disparaitre dans le néant. Certains de ces êtres s’étaient offerts comme volontaires pour capturés et pouvoir ainsi aider et travailler avec nous. Ceci arrive en ce moment partout dans le monde. Beaucoup d’extraterrestres avec lesquels je travaillais étaient aussi reliés génétiquement à leurs vaisseaux. Donc, je prenais non seulement des échantillons de ces Aliens, mais aussi de leurs machines, car beaucoup d’entre eux sont organiques et certains sont dotés de différents types de nanotechnologie. L’être sur lequel je faisais des expériences possédait un vaisseau qui était génétiquement identique à lui, avec le même ADN génétique. J’y suis allé pour prendre des échantillons de ces vaisseaux. C’est ce que j’ai fait. C’était surprenant de voir ces hangars énormes placés sous terre, voir un hangar souterrain sous une coupole qui pouvait loger 7 avions jumbo-jet. Tout ça avec des personnes se déplaçant d’un côté à l’autre, comme s’il s’agissait d’une ligne de vol très active, comme on le voit dans le film la Guerre des Etoiles. Il y a des extraterrestres qui travaillent aussi dans la base. Beaucoup d’espèces communiquent au moyen de sons mélodiques, ils chantent en fait. c’est une espèce de sanskrit, avec un ton agréable. Beaucoup de ces civilisations avancées s’en servent. Nous avons fait beaucoup de bonnes rencontres avec beaucoup d’extraterrestres de tous bords. Je peux témoigner qu’il existe des centaines de milliers d’extraterrestres travaillant avec cette planète. En ce qui concerne les extraterrestres physiques, ceux qui peuvent être vus physiquement face à face sont moins nombreux, mais se comptent par des dizaines de milliers. Or, tous les pays à l’exception des USA ont publié tous les documents leur concernant, mais personne n’en parle. Ce sont des documents surprenants sur des ovnis et des extraterrestres, mais les USA sont fermes dans leur intention et ne permettront pas pour l’instant que ce soit rendu public, parce qu’ils ne veulent pas que les gens sachent au sujet de leur existence. Le motif est que si nous prouvons que les extraterrestres existent, la première question qui va se soulever dans les universités c’est de se demander comment ils ont pu arriver ici. Ils n’y sont pas parvenus en se servant du gaz, du charbon ou du pétrole; c’est sûr! »

Est-ce que la plupart des gens ont du mal à accepter l’existence d’êtres extraterrestres et les projets du programme spatial secret dû au fait que les médias, contrôlés par l’élite obscure, occultent et ridiculisent le thème extraterrestre en nous faisant croire qu’il ne s’agit que de la science-fiction, alimentant les scepticisme et la méfiance ? Nous avons besoin d’une véritable divulgation, car elle nous mènera à l’éveil et ouvrira de nouvelles portes à la science, à la médecine et à la technologie, y compris l’énergie du Point zéro, dont nous avons absolument besoin pour sortir de notre ‘esclavage’. 


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bien http://www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous. 

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s