Les Connaissances de Nikolas Le Touareg

Le Grand Cycle Cosmique (partie 2/3)

Bien souvent, je me laisse un peu guider par les informations qui descendent ou qu’on me montre et ce qui ne devait être qu’un simple article s’étoffe au fur et à mesure que j’écris, donc voici la seconde partie du « Grand Cycle Cosmique », mais il y en aura une 3e. Dans la première partie, nous avons vu qu’il existait un cycle binaire autour du Point 0 entre Jupiter (le Supramental) et Gaïa (le corps), ce cycle permet de comprendre comment fonctionne notre temps, mais il n’a pas toujours fonctionné de la même façon, il y a eu plusieurs modifications.

Lorsqu’on dit que l’Univers est à l’intérieur et qu’il se projette à l’extérieur, c’est bien plus concret qu’on ne le pense. Comme toujours la réponse se trouve dans une représentation fractale de l’Univers.

Comme le dit Sri Aurobindo, l’ego est le fait temporel d’une force centripète dans le corps humain aidant à une auto-conscience de soi pour l’esprit. Cette force du Supramental est la conscience. Alors vous comprenez bien que si Jupiter représente le plan du Supramental, il se trouve dans le cœur.

Le cœur de notre système est cette Singularité, la manifestation du grand tout (Atoum) qui est personnifié par Râ, le Soleil central au cœur de notre « Système Solaire » qui est composé de plusieurs sphères imbriquées dont la séparation et le mouvement autour du Point 0 n’est qu’une illusion créée par le déplacement de l’espace-temps. Cette sphère qu’on appelle Jupiter et qui représente le plan du Supramental est donc au cœur de notre système, c’est pourquoi Jupiter est comparé au Christ.

48364937_342318906561002_8960004801177845760_n

La véritable couleur du Soleil divin, Inti, Brahma, Shamash, Helios ou encore Râ est verte. On le représente souvent jaune, probablement pour qu’on le confonde avec notre Soleil qui évolue en orbite haute dans notre atmosphère ou parce qu’il était souvent représenté en OR, mais comme vous pouvez le voir sa couleur est le vert, chakra du cœur.

Nous l’avons vue dans la 1ère partie, les planètes représentent des Séphiroth (des plans de vie et forces créatrices). En effet, tout ce que nous voyons autour de nous est à notre image, tout comme chaque être humanoïde est à l’image de l’environnement dans lequel il vit. Des plans de vie dits « physiques » il en existe plusieurs. La 5D, la 7D, la 9D, la 11D … font partie de ce qu’on appelle l’Univers manifesté (de la forme).

Enfin, il existe un plan physique plus dense que les autres, le nôtre, celui de la matière, celui que nous appelons la Dimension 3D. Alors que tous les autres plans physiques semblent issus de la création originelle, pour évoquer notre dimension on parle de « chute dans la matière » et de « densification » ou encore « d’involution », donc contraire aux principes de la création originelle qui se veut être évolutive.

Les théories sur l’origine de cette chute sont nombreuses. Évidemment je ne prétends pas détenir une vérité absolue, je vous invite simplement à une réflexion en analysant notre environnement en essayant de se détacher du mental et donc des croyances qui nous éloignent de la vérité. Il suffit de regarder pour se rendre compte que la seule différence qui existe entre la 5D et la 3D c’est la présence de l’énergie magnétique.

Nous voyons pourtant que l’Univers est fractal et que tout semble vibrer à l’unisson pour que la vie évolue et se manifeste de façon naturelle. Tout semble s’accomplir telle une véritable œuvre divine, sauf qu’en regardant notre société, on se rend compte que quelque chose ne s’est pas déroulé comme prévu.

Serait-ce possible que cette involution ne soit pas si naturelle, une sorte d’anomalie ? Des êtres humains très avancés auraient ils créé un principe créateur qui est entré en résonance fractale avec la création originelle !? Est-il possible qu’en voulant expérimenter une nouvelle énergie artificielle pour créer un nouvel état de la matière afin de matérialiser et densifier des formes éthériques, des êtres aient créé une nouvelle dimension entraînant une ouverture sur un plan obscure qui existait dans les profondeur de l’Univers?

Est-ce possible que malgré les avertissements des Sages, ces êtres aient persisté jusqu’à ce que cette technologie se soit retournée contre eux entraînant la chute d’une partie de l’humanité dans la matière ?

Les plans physiques de lumière (5D, 7D, etc.)

Pour arriver à comprendre ce qui a pu se passer, l’origine de cette chute en 3D et le rôle et la provenance de l’énergie magnétique, nous devons d’abord essayer de comprendre le fonctionnement de la 5D, le plan originel de la création divine. Je suis désolé pour ceux qui pensent que Gaïa comme elle est actuellement représente la perfection manifestée, ce n’est pourtant pas comme ça que l’Univers avait prévu les choses à l’origine. Cela dit nous verrons plus tard si la matière peut avoir de bons côtés ou pas…

La 5D est donc un plan physique qui regroupe 2 sources d’énergie (au lieu de 3 en 3D), une source d’informations, un programme divin et fractal, des vecteurs d’informations et des consciences à l’œuvre pour coordonner le tout :

– Le Trou Noir (Atoum) : la création a commencé par la naissance d’un vortex, un trou noir qui a permis de créer une passerelle entre l’Univers divin (non manifesté) et l’univers manifesté (de la forme). Comme tout est fractal, ce vortex est au centre de chaque système, chaque cellule, chaque atome, chaque être doté d’un cœur et d’une conscience. Ce vortex est appelé Atoum, le Grand Tout par l’Ancienne Égypte comme nous l’avons déjà vu dans un précédent article.

48391224_342311039895122_7721437327951659008_n

Ici encore, Atoum représenté comme un scarabée sombre, qui tiens Râ. Sa couleur se situe entre le noir et le vert, car le vert est la couleur du chakra du cœur et du Soleil central. PArfois Atoum peut être comparé à l’œuf cosmique.

Il est représenté par un scarabée noir, l’œuf primordial. C’est le cœur de la Singularité, une fractal du cœur du créateur, donc lié au 4e chakra. C’est à travers ce trou noir que la conscience du créateur agit dans notre espace-temps. Ce trou est donc l’origine de l’espace, du temps et des Tachyons. C’est le point de départ de l’Univers manifesté, le Point 0, le mur de Planck, origine du Big Bang. Attention, il est à la fois « UN » et « INFINI », donc au centre de l’univers et de toutes créations conscientes.

48281507_342319003227659_4487835173248827392_n.jpg

Le Pyramidion noir BenBen, cette structure pyramidal en cristal surmontée de’un pyramidion noir qui est traversée par l’axe central originel, donc éthérique et électrique et au-dessus du quel Râ peut rayonner immobile.tel l’astre divin.

– La Source : elle se manifeste dans les plus hautes dimensions et émet de l’information sous forme de lumière, un champ éthérique composé des codes de lumière et des archétypes de la création. C’est-à-dire toute l’information et les formes qui permettent de structurer la matière, les champs d’énergie, les forces, le corps des êtres vivants, etc. Bref, c’est la Source du programme divin. Ce champ d’information définit la façon dont vont s’assembler les particules pour créer chaque atome et molécule, structures cristallines origine de toute matière (cristaux, liquides, gaz, etc.).

– Archanges : malheureusement, beaucoup d’entités ont usé des fausses croyances pour tromper l’être humain et pomper leur énergie. Pourtant, ces consciences créatrices n’ont rien à voir avec des entités obscures et sont finalement très mal comprises des êtres humains. On a du mal à comprendre pourquoi un Archange aurait besoin de parasiter un être humain alors qu’il est formé d’énergie.

Les Archanges sont les vecteurs des archétypes de formes conscientes et les rayons de lumière issus de la Source. Comme la lumière est information, la lumière originelle est diffractée en plusieurs rayons de couleurs, chacun porteur d’une information précise. Ces consciences créatrices sont présentes dans ce que nous appelons les champs morphiques, des champs d’informations qui permettent à la matière de se former en suivant une architecture cristalline codée à partir d’archétypes de formes conscientes (géométrie sacrée)

– Le Canal central : En 5D, pas de courant magnétique, donc le canal central utilise seulement deux énergies entourées d’un champ de plasma diélectrique : un canal éthérique (pranique) au centre entouré d’un canal électrique.

– Champ Tachyon : le champ de Tachyon est ce qu’on appelle l’énergie du Point 0 (énergie neutre et infinie). J’ai déjà expliqué ce qu’était le champ Tachyon dans un article, mais rapidement, c’est de ce champ que se forment des particules supra-lumineuses (Tachyon) origine des particules élémentaires (photon, muon, électron, neutrino, proton, neutron, bradions, etc.). Plus cette particule prend de la masse, moins elle est rapide et plus son champ électrique baisse en rayonnement et intensité.

– Le champ électrique : le champ électrique est donc issu du champ Tachyon qui crée des particules élémentaires chargées en (+) ou (-), mais aussi neutres. Comme tout est fractal les particules neutres et chargées (+) constituent le noyau et les particules chargées (-) se fixent autour du noyau, sauf que sans champ magnétique, pas de force électromagnétique, donc pas d’anneau d’interaction nucléaire forte.

48405215_342319956560897_3553507180223135744_n

Voici le comportement des champs électriques, très différent d’un champs électromagnétique, car ici il n’y a qu’un Torus, pas de double Torus, donc pas de courbure de l’espace temps telle que nous la connaissons. Le temps progresse autrement sur l’axe du temps.

Dans un espace-temps essentiellement constitué de champ électrique, la densité est très faible et l’intensité de chaque particule à une importance pour la structure du plan de vie. Par exemple, le sol sera constitué des particules les plus lourdes, l’intensité de la Lune qui sert de luminaire définira la hauteur de son élévation dans l’atmosphère tout comme pour un atome, l’intensité de chaque électron définie la hauteur de son orbite par rapport au noyau.

– La conscience : elle est créatrice et le champ tachyon étant conscient, il est donc bien plus simple pour un être de d’interagir avec la matière dans ces plans puisque sans force électromagnétique la matière est bien plus éthérée.

On se rend compte que même sans courant magnétique la notion de « matière » existe, car une particule élémentaire est la seule partie réellement « consistante » de la matière, tout le reste ne sont que des champs d’énergie et de forces. En 5D, cette matière est constituée essentiellement d’énergie chaude avec de hautes fréquences vibratoires. La matière est donc lumineuse, parcourue par des couleurs électriques avec des tonalités que nous ne connaissons pas ici. On peut aisément imaginer à quoi peut ressembler une cité faite de matière « électrique ».

48356437_342330283226531_4487971422496358400_n

La carte de l’Atlantide représente l’archétype du territoire Atlante qui représentait toute la Terre avec ses cercles concentriques qui délimitaient des zones avec des cultures différentes et Sa cité au centre qui a du probablement rester en 5D alors que tout le reste du territoire chutait en 3D. Il se peut que cette cité était protégée par un mur magnétique pour délimiter le Torus électromagnétique. Ce mur est peut être la montage noire, a montagne des dieux …

Le courant magnétique est froid et densifie la matière, la rend dure, compacte, pratiquement impossible à déstructurer à part en utilisant le déphasage. Il est également très compliqué d’agir sur la matière et sur son champ et sa structure. L’anneau d’interaction nucléaire forte coupe littéralement la circulation de l’information entre le noyau de l’atome et notre conscience. Ce Noyau étant directement connecté sur le plan de la conscience et à l’univers divin. Il coupe également la transmission avec notre Soi Divin, même s’il existe toutefois des personnes qui réalisent la fusion, la réalisation du Soi dans la 3D, mais ce processus est devenue trop rare.

48426035_342321129894113_2113209435315765248_n

Le champs électrique du Soleil …

Sans cet anneau, l’être humanoïde à pleinement conscience de son Soi, son corps est plus éthéré et l’information circule très rapidement au sein de son ADN ou entre lui et la matière, les autres consciences, etc. Il peut probablement se téléporter d’un endroit à l’autre. Il est également possible de construire des véhicules qui soient facilement pilotables par la conscience, voire même dotés d’une sorte de conscience. Nous le verrons dans un autre chapitre, mais lorsque ces êtres viennent dans notre dimension, ils doivent se protéger de ce champ électromagnétique avec un champ de protection dit « antigravité » tout autour d’eux.

48059695_342320433227516_818003270579519488_n

Un territoire avec un champ électrique possède un simple dome de plasma cristallin, pas de double Torus, donc pas de courbure d’espace-temps, un simple champs omnidirectionnel, comme une particule (+) chargée dans le vide.

Enfin, à savoir que sur Gaïa, avant la chute de l’Atlantide et sans champs électromagnétiques, l’espace-temps n’était probablement pas courbé puisqu’il y avait qu’un seul Torus composé d’un champ électrique et non un double Torus comme aujourd’hui (comme le dit Tolkien). L’axe du temps a également changé à plusieurs reprise, mais nous en reparlerons dans le 3e chapitre. La Lune était également électrique en ce temps-là, et se comportait comme un électron chargé en (-) (principe féminin, représenté alors par la Déesse Aya ou Mama Quilla entre autres).

48366050_342322786560614_5385652186162135040_n

Représentation artistique de la cité de l’Atlantide avec souvent ce luminaire vert/bleu au dessus d’une structure pyramidale, une cité, une pyramide, une tour, une montagne, ça dépend… Vous remarquerez cette similitude avec la carte de la Terre plate ou celle d’Asgard …

La Lune était en orbite autour du Soleil Central (Râ, manifestation d’Atoum, principe masculin) qui s’élevait au Centre de l’Atlantide au-dessus de la cité centrale qui était traversée par le canal central. La Lune tournait probablement comme un électron autour d’un proton. La carte de l’Atlantide représente l’archétype du territoire Atlante avant la chute dans la matière.

48212687_342311229895103_7228595281049157632_n

Atoum est souvent représenté noir, la couleur de la pureté et de la sagesse dans certains pays. C’est la couleur du vortex, du Trou noir par lequel la conscience du Créateur , du Grand Tout agit dans notre espace-temps. Mais aussi par lequel le champ Tachyon passe…mamm

Je vais arrêter là pour aujourd’hui, pour ne pas top alourdir ce texte. La 3e partie concernera la découverte de cette nouvelle Technologie, le courant magnétique que certains ont voulu expérimenter pour créer un autre état de la matière, densifier la matière, malgré les avertissements des Sages et prêtres Atlantes qui ne voulaient pas de progrès technologiques de ce type.

48397547_342319079894318_4979224593492344832_n

L’Obélisque, représentation de l’axe central originel avec BenBen en or au-dessus.

 

Avec le cœur et à très vite pour la suite 

Nikolas

PS : je tiens à remercier Lisa pour son aide 


Partagé avec l’aimable autorisation de Nikolas Le Touareg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s