Les Connaissances de Nikolas Le Touareg

L’être humain à l’image de Gaïa

Par Nikolas Le Touareg

Je me répète, mais c’est la base de la compréhension de tout ce qui est : tout est fractal, donc pour qu’une théorie soit crédible, elle doit permettre de tout expliquer. Nous pouvons donc comparer la structure de nos corps à celle de notre Terre mère. Tout est emboîté, imbriqué comme des poupées russes, que ce soit nos corps, les différentes sphères de vie, les différentes dimensions, les différents systèmes planétaires, bref tout l’UNivers est composé de sphères imbriquées les unes dans les autres et de structures cristallines, mais un plan de vie, reste un plan de vie, une surface plane et concentrique sur laquelle on pose des terres, de l’eau, des montagnes.

Chacun de nos 7 corps est relié à une figure géométrique bien spécifique, un archétype supra-lumineux, ce que nous appelons les Merkabas, car il existe différentes formes de Merkaba. Ainsi, notre corps physique est associé au Triangle, la Pyramide, notre esprit/âme est associé à une pyramide inversée, ce qui donne cette forme de Merkaba la plus connue, l’étoile à 6 branches, l’esprit qui descend dans la matière.

Chacune de ces formes que vous pouvez voir dans les images en pièces- jointes, émet un rayonnement énergétique, qui définie leur sphère de vie, un espace énergétique. Chacun de nous, est au centre de sa réalité. Dans la matière, cet espace sphérique correspond à notre réalité perceptible, c’est-à-dire toute la surface plane que nous voyons autour de nous jusqu’à l’horizon. Au-delà de cette sphère, l’espace commence à se courber.

Ce corps physique comprend toutes les molécules existantes sur Terre, du fer, de l’eau, du carbone, de l’oxygène, et même de l’arsenic, du mercure, de l’or, des minéraux, etc. Notre corps contient environ 70% d’eau (du cristal liquide), tout comme la Terre est composée de 70% d’eau ! Nos veines sont à l’image des cours d’eau sur la Terre, les forêts sont les poumons et les lignes telluriques sont en quelque sorte le système nerveux de Gaïa.

Tout comme Gaïa, nous possédons également notre arbre de vie, une structure énergétique : la Sushumna est le tronc de cet arbre et les nadis sont les branches. Ida et Pingala, sont les deux canaux énergétiques vert et rouge qui s’enroulent atour du canal central, et ont la même couleur que les aurores boréales situées au centre de notre Terre et qui tournent autour du canal central de Gaïa, le vortex de ce que nous appelons à tort le Pôle Nord alors qu’il s’agit d’un point central de polarité positive. Au-dessus se trouve le jardin d’Eden, le paradis terrestre, sur lequel rayonne le Soleil Central. L’ancienne Atlantide ascensionnée, disparue sous les eaux pour ceux qui l’ont vu comme « s’évaporer « , comme disparaître au milieu de l’océan alors qu’elle avait juste ascensionné.

Au centre de notre Terre tout comme au centre de notre corps, il y a une Singularité au niveau du cœur dans lequel se trouve notre Point 0, notre espace sacré, dans lequel nous pouvons nous placer en méditation pour suspendre le temps et nous reconnecter au divin. C’est de ce Point 0 que part notre Torus à l’image du champ électromagnétique de Gaïa. Nous avons également un Trou Noir qui est situé au niveau du 1er Chakra. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les Indiens Navajo représentent le trou noir de Gaïa au niveau du sexe.

C’est de ce Trou noir qu’émerge la Kundalini, une énergie divine et infinie qui vient du vide, le plan de la conscience et nous permet de nous reconnecter à la Source, à la matrice divine et éternelle. L’équivalent de notre Kundalini à la Terre était appelé Vrill par les hyperboréens et certaines sociétés secrètes. L’énergie issue du Soleil Noir : l’énergie libre ! Comme Gaïa, nous avons également un Trou Blanc, qui se situe au niveau du 7e Chakra, à partir duquel un canal central émerge et nous relie au Soleil Central et à la Source. Notre centre énergétique se trouve donc au point d’intersection des deux pyramides : notre Hara, au niveau du 2e Chakra.

Et comme la Pyramide représente la matière, le corps physique, et la Pyramide inversée l’esprit, je pense que de nombreuses pyramides possèdent un double inversé sur un plan éthérique qui donne en quelque sorte vie à ces structures, une conscience qui peut être positive comme négative, tout dépend l’intention du ou des créateurs. La Pyramide de Gizeh est un monument vivant et conscient.

Comme nous l’avons vu, cette Pyramide est probablement située sur le Point 0 de la grille tellurique et d’ailleurs, de nombreux documents présentent aussi le plateau de Gizeh comme le point d’origine de la grille tellurique. On peut donc se demander si cette pyramide a été placée là pour entrer en résonance avec ce point énergétique ou si ce ne serait pas plutôt l’inverse, que cette pyramide est en partie à l’origine de la grille tellurique ?!

Les pyramides sont des structures créatrices qui font le lien entre le divin et la matière. Pour moi, ces pyramides sont des œuvres communes d’êtres humains et d’êtres de conscience supérieure. Ce qui est regrettable c’est que ces pyramides n’ont pas été entretenues alors qu’elles ont une importance dans l’équilibre énergétique de Gaïa, de ses grilles et donc pour la conscience unitaire et collective.

Le pyramidion avait probablement une grande importance, car il faisait office de connecteur, émetteur et récepteur d’ondes électromagnétiques. Il avait le même rôle que notre glande pinéale et n’aurait jamais dû être retiré ! Il est fort possible que non seulement le petit pyramidion que nous voyons là-bas soit un faux et qu’à l’époque de la création de ces pyramides, lorsqu’elles étaient pleinement fonctionnelles, une sorte de boule lumineuse trônait au-dessus.

Ce n’est qu’un avis personnel, juste des ressentis qui méritent de plus amples recherches, mais certaines informations et connexions me mènent vers une énorme structure en forme de pyramide au centre de la Terre et 9 structures cachées autour de la Terre (probablement en Antarctique) avec une sorte d’émetteur/récepteur en cristal au sommet…

Avec le cœur

Nikolas


Partagé avec l’aimable autorisation de Nikolas: https://www.facebook.com/nikolas.letouareg.1

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s