Messages de GAÏA

CANALISATION DE GAÏA, par Pepper Lewis

ascension3.jpg

Voici la page intégrale du blog de mon amie Anne qui a passé du temps pour nous traduire la canalisation de Gaïa par Pepper Lewis. Qu’elle en soit remerciée du fond du cœur de nous permettre d’accéder à ce cadeau.

Michka

Mise à jour du 18 octobre 2011 : voici « enfin » la traduction de cette canalisation les Ami(e)s… Les ajustements gratinés que j’ai traversés depuis cet été me privaient de la clarté d’esprit nécessaire pour vous offrir une traduction pertinente de cette merveille…
Fichier MP3 à télécharger gratuitement sur le site de Pepper Lewis ou avec en plus le texte en PDF sur le site du Crimson Circle [le lien non fonctionne plus]
Important ! Sur le site du Crimson Circle, vous devez suivre la procédure d’achat, mais le montant à payer sera bien « zéro dollar ». En cas de difficulté faites-moi signe et je vous aiderai bien volontiers.  @

—–

Remarque des auteurs : Pour
ressentir toute l’énergie de cette belle présentation, veuillez écouter l’enregistrement audio pendant que vous lisez le texte.

GAÏA – canalisée par Pepper Lewis
14 juin 2011

GAÏA : Je vous souhaite la bienvenue. Je vous souhaite la bien-venue dans ce moment-ci, dans ce Maintenant actuel, un moment dans le temps, un moment parmi beaucoup d’autres, un moment précieux, et un moment important.

Je vous souhaite la bienvenue dans une vie bien vécue. Dans toute grande vie il y a des moments uniques et formidables, des moments exceptionnels. Prenez un moment maintenant et réfléchissez à quelques-uns de ces moments que vous pouvez avoir déjà vécus.

Dans toute grande vie il y a des moments uniques, des moments importants, des moments précieux, celui-ci en est un — ce moment dans le temps, cette vie. Réfléchissez à ceci tandis que nous prenons un instant pour regarder les derniers moments, les dernières vies, les moments à venir, la vie que vous êtes en train de vivre maintenant, précieuse, importante, nécessaire et vitale.

Prenez un moment pour réfléchir à ces moments d’illumination que vous pouvez avoir déjà vécus. Prenez un moment pour réfléchir à l’avenir et observez ces moments où vous préféreriez être guidés, être éclairés, être portés, par une mère qui ne pourrait aimer davantage, pas plus que maintenant.

Je suis venue pour vous ressentir. Je suis venue pour vous soutenir. Je suis venue pour  vous revitaliser. Je suis venue pour vous fortifier. Je suis venue pour vous apporter la douceur que la vie a encore à offrir. Pour les moments qui sont vécus en ce moment sur la Terre mais dont beaucoup sont considérés aigre-doux par certains, des moments présents amers. Et il y avait cependant de la douceur. Le fruit est encore mûr sur la vigne, et il est ici, et il est pour vous. Il y a encore une vie à vivre. Il y a de la créativité. Il y a de la lumière.

Et maintenant, arrivent aussi des moments que nous appellerons ceux qui vont déplacer et distraire*, et il est important que vous les remarquiez aussi. Peut-être verrez-vous qu’il y a des déplacements, il y a ceux qui sont déplacés dans le monde, et vous regarderez et vous verrez quel dommage c’est et votre cœur le sentira et votre cœur se brisera pour eux, et une partie de vous sera reconnaissante en quelque sorte que cela se déroule là-bas, et pas ici.

Mais sachez, sachez que si d’autres sont déplacés ailleurs, une partie de vous est également déplacée. Une partie de votre bien-être en ce moment est déplacée. Il y a des distractions maintenant partout dans le monde, et vous verrez qu’il est très facile, très simple d’être influencés et décentrés, d’être endormis pour regarder ceci et pas cela.

Notez ceci. Prenez de grands moments pour centrer votre être, afin que les moments de déplacements et de distractions soient rares. Il y a très très longtemps, il y avait ceux qui de nombreuses manières préparaient la voie par tous les moyens possibles pour des initiations, des purifications. Ils ne pouvaient échouer, pensaient-ils. Ils ne pouvaient pas perdre. Ils avaient bien étudié. Ils avaient été instruits. Ils avaient médité. Mais dans un… un moment silencieux où le souffle les a fait osciller vers la gauche plutôt que vers la droite, ils ont été déplacés et ont commencé de nouveau leur voyage. Pour eux, il n’y avait pas de moments festifs. C’est ce que nous espérons désormais. Nous espérons les fêtes. La Terre vous soutient. La Terre approuve tous vos rêves, tous vos efforts créatifs, pour les fêter, pour les honorer, pour les récompenser.

Mais je vous donne ce petit avertissement que des moments de déplacement arrivent. Assumez-les avec prudence. Assumez-les avec la sagesse que vous avez gagnée et que vous avez appelée vôtre. Assumez-les en cherchant en vous ces choses que vous avez étudiées, les lois de l’univers que vous appelez vôtres, la connaissance qui est la vôtre, le corps de sagesse qui est le vôtre.

La Terre est vôtre. Elle a toujours été vôtre. Et maintenant viennent des moments où beaucoup vont l’oublier. Ils seront déplacés, désorientés. C’est une période de désorientation qui arrive maintenant.

Il est bon de considérer l’humour avec soin. Il est bon de fêter avec des rires. Mais faites que ce rire soit celui du cœur. Laissez votre cœur sourire dans sa propre sagesse. Prenez garde, car il y en a d’autres qui vont rire à vos dépens, et vous serez tentés de rire aux dépens des autres. Laissez alors l’humour être votre guide, mais que ce soit le véritable humour qui vient de l’intérieur, l’humour qui voit la vie avec une touche de légèreté, avec un sentiment de facilité.

Au-delà de cette pause… au-delà de cette pause les distractions vont s’accélérer, et elles vont vous amener à ce moment que nous appellerons mars 2013, jusque-là. Il est donc bien de traverser cette période avec légèreté, car vous verrez que les autres vont le faire avec une certaine appréhension, comme s’ils retenaient leur souffle. Ce qui est impossible à faire, parce que retenir son souffle sans veiller soigneusement à se tenir droit conduit seulement à de l’anxiété.

Et vous constaterez que je vais apaiser cela. Je vais calmer votre pouls. Je vais faciliter le battement de votre cœur. Je vais développer la capacité de votre esprit à voir plus loin, et je vais commencer dans un temps très court, je vais commencer à vous offrir des visions du monde nouveau, du prochain monde. Pour ceux qui le choisissent, je vais vous aider à écrire vos prochaines étapes, vos prochains choix.

Le monde vous appartient. La Terre vous appartient. Faites-les vôtres. Ne vous interrogez pas sur ces quelques derniers jours et ces derniers temps. Ne vous interrogez pas à leur sujet. Choisissez-les. Revendiquez-les.

Si vous avez beaucoup appris, enseignez aux autres. Trouvez votre style. Trouvez la vérité. Partagez avec les autres ce que vous avez appris, comment vous avez grandi. Faites les prochains pas en avant. N’attendez pas d’être conduits par d’autres. Le monde a grandement besoin de dirigeants maintenant. Il a grandement besoin d’un leadership véritable, car à l’approche de la fin des temps, les gens ont du retard.

Les visions ne se sont pas encore tout à fait révélées. Il y a ceux qui ne voient pas encore, et il y a ceux qui ferment les yeux sur ce qu’ils voient. Ouvrez les vôtres. Ouvrez vos yeux physiques, vous verrez avec vos yeux spirituels. Ouvrez vos yeux spirituels et vous verrez plus et au-delà du physique. La qualité de la lumière change. Les jours solaires changent. La qualité de chaque élément à la surface de ​​la Terre est en train de changer et chaque royaume aussi. Cela inclut chaque partie de vous. Chaque atome, chaque molécule, chaque minéral qui offre sa composition à votre corps physique se réoriente. Il vous suggère une nouvelle époque. Il vous encourage à regarder ailleurs.

Alors regardez. Regardez profondément à l’intérieur, et puis accélérez ces pensées, et puis projetez ces pensées, en particulier celles qui vous prennent par surprise, celles que nous appelons inspirations. Inspirez. Inspirez la vérité en vous. Projetez cela vers les autres. Éclairez le chemin pour que d’autres suivent. Ils suivront, vous verrez. Mais ils ne peuvent peut-être pas le faire tout seuls.

Vous… vous et ces moments — ces moments formidables — ce sont les moments que vous êtes venus vivre. Il est trop tôt pour vous de regarder en arrière pour réfléchir à une vie bien vécue. Il est encore trop tôt pour cela. Mais il n’est pas trop tôt pour réfléchir — pour réfléchir la lumière et pour réfléchir l’inspiration.

Le monde va, rapidement, rapidement se re-créer lui-même, avec peu d’effort et moins de lutte que ce que vous imaginez. La lutte est quelque chose dont vous avez pris l’habitude. « Oh, je dois travailler pour ça. Je dois travailler très dur pour ça. J’ai travaillé si dur pendant si longtemps. » Ces temps touchent à leur fin. Sans effort, sans lutte, mais avec de l’inspiration, les nouveaux instants et les vérités les plus nouvelles arrivent.

Il n’est pas nécessaire d’être une nouvelle Terre pour avoir un monde nouveau. Les mondes vont et viennent, ils changent et se chevauchent, ils se découvrent et se redécouvrent eux-mêmes. Et à partir de là une vie nouvelle émerge, une vie formidable. De cette émergence vient la créativité et l’opportunité, la guidance et la sagesse. De là vient une nouvelle espèce, de nouveaux éléments, une nouvelle vie. Commencez à regarder autour de vous et vous verrez déjà un monde nouveau. Vous n’avez pas besoin d’attendre que des changements dans le calendrier vous le prouvent. Prouvez-le à vous-mêmes dès maintenant.

Faites appel à ceux qui sont vos guides. Demandez-leur des comptes. Appelez-les à être des compagnons véritables et sans détours en tous domaines. Dites : « J’ai besoin d’aide ». « J’ai besoin de camaraderie. Je suis inspiré, mais je ne peux voir que jusqu’ici et pas plus loin. » Demandez-leur des comptes, et puis notez qu’ils feront la même chose avec vous. Ils vont vous demander des comptes. Ils vont vous demander d’être responsables de ce que vous avez appris, de ce que vous avez gagné.

Soyez pleins de bonne volonté. Laissez la bonne volonté vous guider. Depuis le temps que vous avez parlé du libre arbitre. Alors venez faire sa connaissance. Il est bien de lire sur le libre arbitre. Il est bien de lire sur la souveraineté. Connaissez-la maintenant. Venez la connaître. Venez la revendiquer.

Une grande vie appelle de grands moments. Ces grands moments sont encore à venir. Ils sont à vous. Ils sont ce pourquoi vous êtes venus ici. Vous n’êtes pas venus pour être divertis. Vous êtes venus pour que votre grandeur soit réfléchie vers vous. Vous êtes venus pour voir votre lumière. C’est cette lumière que vous voyez ici devant vous. Si c’est la lumière de Gaïa, alors c’est votre lumière. C’est la lumière de l’humanité, l’unicité de l’humanité, la vision de l’humanité, l’avenir de l’humanité que je vais réfléchir vers vous, avec laquelle je vais vous fortifier.

Il n’y aura jamais un moment où je ne soutiendrai pas, où je ne donnerai pas, où je ne cèderai pas. La Terre connaît cela seulement dans cet âge et dans le suivant. Et ce qu’amène le suivant, oui, vous voulez le savoir. Vous souhaitez voir ça. Très bientôt… très bientôt, vous noterez que je vais vous apporter ces messages. Le temps accordé ici ne le permet pas, mais je vais vous apporter des visions plus vastes, des vérités plus grandes de sorte que vous saurez à quoi vous attendre, de sorte que les distractions seront moins nombreuses, de sorte que votre vie sera plus riche et qu’elle s’enrichira à chaque instant.

Soyez guidés par des vérités subtiles. Soyez guidés par des moments formidables.

À l’intérieur de vous il y a déjà quelque chose qui bat. Un cœur dont le pouls est différent. Un esprit qui est plus ouvert. Des pensées qui sont moins divisées. Une polarité qui est plus centrée. Vous saurez ceci, car vous remarquerez qu’une partie de votre histoire est devenue explicite pour vous. L’errance des déserts s’applique à la vacuité de l’esprit. Où les esprits peut être remplis avec la sagesse, vous serez en mesure de voir vers l’avenir ainsi que vers le passé. Vous allez commencer à vous souvenir de certaines choses et vous en oublierez d’autres.

Et puis… puis viendront les nouvelles visions. Elles vous emmèneront dans certaines directions, et il sera important que vous teniez compte de celles-ci, car cela fait un certain temps maintenant que vous avez demandé : « Donne-moi la direction sur ce chemin. Montre-moi la route à parcourir. Dis-moi le vrai ou le faux. »

Et pendant un certain temps on vous a donné ceci et puis non. Pourquoi ? Pendant un certain temps on vous a guidés et puis on vous a fait confiance pour être votre propre guide. Maintenant cela touche a sa fin aussi. Cela arrive à une conclusion, comme pour toutes choses, afin que le prochain commencement vous inspire.

Que font les dirigeants d’un monde nouveau ? Que savent-ils ? Ils savent à quoi ressemble la grandeur. Ils savent à quoi ressemble le sentiment de paix. Ils savent comment incarner la confiance. Ils connaissent le don de l’amitié. Ils connaissent la profondeur du bien-être. Ils savent ce que c’est qu’un cœur ouvert et une âme qui aspire à voler. Vous êtes cela, et ce temps c’est Maintenant.

Les mises en garde que je vous prodigue sont peu nombreuses. Oui, les distractions et les déplacements, mais quelque chose de formidable — une illumination plus grande que ce que vous avez connu vient aussi. De la Terre, et de dessous la Terre, et des cieux également… et des cieux également.

Souhaitez-vous voir vos histoires ? Vous allez les voir. Vous verrez le passé, mais dans un petit flash. Vous aurez besoin de le chercher. Votre esprit a été entraîné trop loin et depuis trop longtemps sur une histoire dont seule une petite partie est vraie et exacte. Mais afin de voir une vérité, vous pourriez avoir besoin de lâcher encore un peu plus de croyances. Si vous souhaitez croire en quelque chose, alors croyez au moment Présent. Croyez en vous-mêmes. Croyez en la Terre et dans le monde qui se crée lui-même. Croyez en ceux qui vous guident, car ils croient en vous aussi. Croyez en ce que vous savez, en ce que vous avez gagné. Croyez en ce que vous entendez et en ce que vous voyez, mais au-delà de cela… au-delà de cela.

Et s’il vous arrive de douter, alors que vos doutes soient minimes. S’il vous arrive de douter, alors au moins ne doutez pas de vos cœurs. S’il vous arrive de douter, alors ne doutez pas du soin que la Terre prend de vous. Ne doutez pas que les ressources sont nombreuses. Ne doutez pas que la vie est longue, même quand elle semble courte. Ne doutez pas de la lumière du soleil, ni du mot solaire qui vous parle clairement. Et laissez les moments à venir et les vérités prochaines être sous l’éclairage de la nuit étoilée. Et la force de la Terre — laissez cette force être également la vôtre.

Je vous offre mon amour. Il n’a pas de fin, il ne meurt pas. Il est spontané. Il est à vous. Je vous offre la douceur, la présence nourricière. Je vous offre la sagesse de ce monde et du prochain, car les deux sont à vous.

Je vous souhaite une bonne journée…

Traduction AD

Comme les auteurs, je me permets d’insister gentiment les Ami(e)s… Quel que soit le peu d’anglais scolaire qui vous reste, je vous encourage vivement à télécharger et à écouter… La simple voix de Pepper Lewis vous transportera et je suis certaine que l’oreille de votre âme saura capter, fût-ce de manière subliminale, ce qui est bon pour vous en ce moment… @

Article original : CANALISATION DE GAÏA, par Pepper Lewis


Partage libre en incluant les liens vers les sources.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s