Messages de GAÏA

GAÏA : LAISSEZ VOUS ALLER

mensajeparabuenasnoches

LAISSEZ VOUS ALLER

Le printemps était doux et pluvieux cette année-là. Nous étions samedi et je me plaisais à réfléchir sur le principe que rien ne disparaît vraiment, que rien n’est jamais perdu, mais tout se transforme continuellement dans une impulsion éternelle de vie. Je crois que si nous arrivions à intégrer ce principe dans notre conscience, nous serions moins malheureux à travers les changements que nous propose notre existence.

J’en étais à ce point de mes cogitations lorsque Oriane reçut l’impulsion de nous préparer à un nouveau contact pour le lendemain.

Effectivement, le lendemain nous n’eûmes pas longtemps à attendre pour entrer en contact.

« Bonjour frères humains.

Nous revoici une fois de plus en contact conscient, et c’est toujours une joie pour moi de pouvoir m’exprimer de manière plus tangible.
Je vous ai déjà expliqué comment j’étais votre mère, comment dès les premiers instants je guidais vos pas, comment je vous nourrissais et vous protégeais. Savez-vous que je suis aussi votre guide dans l’incarnation? Je balise pour vous les chemins de la Terre, je vous vois grandir et vous transformer au fil des incarnations. Repérez donc ces balises qui sont sur votre chemin et qui sont là pour vous aider à aller plus loin.

Contrairement à vos sensations vous n’êtes jamais seuls, jamais abandonnés, vous n’êtes pas orphelins sur cette Terre, car je suis toujours là; mais vous ne me sentez pas. Allongez-vous souvent sur le sol, ainsi vous prendrez contact plus intimement avec mes énergies. Vous sentirez mieux la douceur avec laquelle je vous enveloppe, et la force avec laquelle je vous soutiens.

Apprenez à vous laisser aller dans mes énergies, il sera plus facile après, de vous laisser aller dans les vôtres. Apprenez à ressentir tout ce que je vous donne de mes énergies. Vous pourrez ressentir en vous et même au niveau de votre corps matériel l’effet de mes différents éléments : La volonté, le courage, l’action du feu, la fraîcheur, le nettoyage, le lâcher prise de l’eau, la fluidité, la liberté, la pensée du vent, la résistance, la force, la protection de la terre, et bien d’autres choses encore. Apprenez à vous en servir, à les dynamiser en vous, ils vous régénéreront et vous éviteront bien des maladies.

Je peux combler vos manques à condition que vous vous ouvriez à moi. Faites moi confiance, acceptez-moi, faites-vous confiance. Si vous décentralisez votre regard de vous-mêmes, et si vous regardez bien autour de vous, vous sentirez ma présence permanente, et vous comprendrez tout ce que je vous propose pour vous aider à atteindre votre Liberté.

Mais pour bien ressentir ce que je vous propose, vous devez, frères humains, ralentir votre rythme. Votre rythme de vie est devenu trop rapide, il vous déséquilibre même. Dans ce rythme accéléré vous ne pouvez vraiment correspondre avec mes énergies qui sont des énergies lentes et profondes. Pour apprendre à me contacter, à faire corps avec mes énergies, il faut que vous ralentissiez votre rythme et que vous vous laissiez aller.

Je vous livre tous mes secrets en espérant que vous les mettrez à profit. Je veux être fière de vous. Moi je n’oublie pas le grand but que votre conscience supérieure s’est donnée au jour de votre naissance cosmique, celui de devenir des adultes, responsables et conscients. Vous pourrez ainsi participer pleinement et sans erreur possible au développement de la Vie Universelle, en allant rejoindre les étoiles.

Je vous aime tant. »

Une fois de plus je me rendais compte comment notre conscience planétaire pouvait se montrer à la fois tendre et dure, aimante et ferme en même temps. Je savais qu’elle insistait avec fermeté sur certains points importants pour mieux nous les faire pénétrer dans notre conscience. Je sais que nous sommes souvent des cossards de l’effort, et que nous devons être bousculés pour avancer. Gaïa le fait avec tant de gentillesse qu’on ne peut que l’aimer davantage.

Je voudrais faire plus pour la remercier de tous les efforts qu’elle fait et toutes les souffrances qu’elle endure pour nous aider d’une manière désintéressée, dans l’abnégation même, ce qui représente, pour moi, la forme la plus évoluée de l’Amour. Je crois que, sans nous en rendre compte, nous habitons une conscience planétaire très évoluée, très proche de Divin, très proche de la perfection. Les grands guides ne disent-t-ils pas qu’elle est une perle du Cosmos?

Dans notre inconscience et notre barbarie nous la saccageons. Nous serions plus qu’ingrats, nous serions impardonnables et gravement responsables devant l’Univers si nous ne mettions pas tout en œuvre pour réparer les dégâts.


Message retranscrit par Serge-Reiver, Gaïa à travers Oriane, 1992
Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l’intégralité du texte et en citant sa source :
www.aventureceleste.com et le lien republié par www.eveilhomme.com

Catégories :Messages de GAÏA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s