Messages de GAÏA

GAÏA: PRENEZ CONSCIENCE DE VOTRE CORPS

GAÏA: PRENEZ CONSCIENCE DE VOTRE CORPS

79346117352

Lorsque je repensais à la teneur des messages qui nous étaient proposés, je ressentais comme un appel pathétique de la part de Gaïa. Je ressentais une souffrance, un froissement en son âme. J’étais surpris qu’une conscience si imposante que celle d’une sphère planétaire devienne si pressante dans ses expressions.

Il fallait que l’homme soit devenu vraiment destructeur pour que l’appel soit si fort. Il est vrai que Gaïa n’a jamais accepté sur son sol autant de consciences incarnées, plus de six milliards d’individus, et le nombre augmente constamment.

De plus, jamais l’homme n’a poussé aussi loin sa technologie, une technologie primaire qui fouille les entrailles de la terre pour se nourrir, et qui pollue énormément par ses rejets non traités. Sans nous en rendre compte nous avons pris l’habitude de vivre dans le mépris de nous-mêmes et d’autrui. Tout cela est contraire à la Loi d’Amour et d’Équilibre Universels.

Il est vrai qu’il conviendrait de réagir vite. Mais j’avais tout de même confiance en l’homme. Il aime à attendre la dernière limite pour changer ce qui devient indispensable de changer. Il peut le faire par nécessité, s’il ne peut encore le faire par sagesse. Je ne peux concevoir que l’homme reste inconscient au point d’atteindre un point de non-retour au-delà duquel la plus belle planète connue supportant une vie matérielle, devienne un désert de pierres et de poussières.

Non, je refusais d’envisager cette éventualité, et il fallait que nous apprenions à nous battre pour l’éviter, bien sûr chacun à son niveau et avec ses propres possibilités. Comme précédemment l’information nous était parvenue de choisir un endroit propice pour notre travail en commun. Nous ne nous sentions plus individuellement concernés par ce qui s’exprimait à travers Oriane, et je me voyais comme un maillon d’une chaîne immense, qui avait son importance à travers son rôle à jouer.

Nos pas, ou plutôt les roues de notre voiture nous avaient transporté ce jour-là plus vers le sud de la France, vers les Baux de Provence, où je pus associer le symbole des oliviers qui parsèment particulièrement cette région avec Gaïa, qui représente la vibration Paix, sur un Plan Cosmique. De plus les cyprès qui se mélangent au paysage vallonné augmentent cette sensation de Paix et d’Harmonie chères à mon cœur.

Et la voix se fit de nouveau entendre, et le message était aussi pressant que les précédents.

« Bonjour frères humains.

Pour ce que je désire exprimer, je vais m’adresser aujourd’hui à l’homme en général. Homme, lorsque tu désires venir t’incarner sur le plan matériel de la Terre pour y faire tes expériences, je t’accepte. Je te construis alors un véhicule-corps avec mes énergies pour que ta conscience puisse venir s’y intégrer, je te construis un temple pour que ton âme puisse venir dynamiser ta conscience. Ta conscience chemine sur les sentiers de la Terre avec mes énergies densifiées en corps.

Homme, penses-tu que tu ne chemines pas tout seul en moi? Tu ne t’occupes que de toi, tu oublies bien souvent ton corps qui est moi, tu veux faire tes expériences rapidement pour pouvoir repartir le plus vite possible, sans un regard en arrière, sans un remerciement pour le véhicule qui t’a été prêté, et sans un remerciement pour le sol qui t’a porté.

Homme, prend conscience de ce que représente ce corps, prend conscience des relations qui existent entre ce corps, moi-même et toi-même. N’agis plus comme ceux qui utilisent leur corps sans ménagement ni respect, parce qu’ils croient qu’il est le leur, et qui foulent le sol de la Terre avec indifférence parce qu’ils croient qu’il n’est pas le leur

Non, l’homme, dès l’instant où sa conscience intègre les différents plans de Gaïa, il fait partie intégrante de Gaïa. Il demeure certes une conscience bien individualisée mais il est, durant un temps, un locataire dans ma demeure. L’homme apporte sa conscience, je lui fournis tout le reste. L’homme oublie d’avoir une notion importante dans toute relation spirituelle, celle du Respect.

Homme, sachant cela, s’il te paraît encore difficile d’agir sur l’amélioration de mon corps matériel, la Terre, tu n’aurais pas d’excuses de ne pas agir sur l’amélioration de ton propre corps matériel. Et si tu modifies ta psychologie interne sur ce que je viens de dire, ton cadre de vie s’en trouvera grandement amélioré. Je te demande de bien intégrer tout cela et de faire passer le message.

Je t’en remercie. »


Retranscrit par Serge-Reiver, Gaïa à travers Oriane, 1992
Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l’intégralité du texte et en citant sa source : www.aventureceleste.com et le lien republié par Eveilhomme.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s