Messages de GAÏA

GAIA: ALERTE A LA POLLUTION

gaia

ALERTE A LA POLLUTION

Nous reçûmes ce jour-là, Oriane et moi-même, l’impulsion de nous préparer à un nouveau contact avec notre Terre-Mère. Ce week-end là il faisait froid et j’aurais aimé dialoguer devant un bon feu de cheminée, cependant je savais qu’il fallait me préparer à nouveau dans un coin de Nature que je devrais choisir pour ses hautes vibrations cosmo-telluriques. En nous laissant guider par notre intuition nous nous retrouvâmes donc dans une forêt de la Drôme.

« Bonjour frère humain.
C’est Gaïa qui vous parle.

Si vous devez vous déplacer parfois en certains lieux porteurs, c’est que, pour l’instant vous n’êtes pas encore prêts à me recevoir toujours sans supports telluriques. Avec le travail, vous pourrez simplifier les conditions de contacts.

Mais passons au sujet de ce jour. Je désire vous parler d’un des sujets les plus préoccupants actuellement, il s’agit de la pollution; de la pollution crée par l’homme bien entendu, car il n’en existe pas d’autre. Vous devez savoir que les chocs répétés que les hommes font subir à mon corps de matière altèrent gravement ma santé.

Pendant longtemps la pollution que je recevais était surtout psychique. Les pensées, les émotions non contrôlées, et les actions des hommes affaiblissaient mes corps subtils, mais le nombre relativement faible des êtres incarnés et les conditions de vie faisaient que la gène était supportable.

Actuellement il en est tout autrement. Je porte un nombre beaucoup plus important d’êtres incarnés, les habitudes de vos vies, les progrès de votre technologie, mais aussi vos armements amènent la Nature au bord d’un grand déséquilibre. Je ne vais pas entrer dans une description des différents phénomènes, ni dans les raisons de ce déséquilibre, car vous avez presque toutes les données scientifiques, mais je vais vous donner un exemple qui va vous faire comprendre combien les choses peuvent être subtiles, et combien il peut exister des conséquences indirectes que vous ne pouvez soupçonner :

Toutes les énergies de feu des armes que vous mettez au point et que vous utilisez se déversent dans mes chakras et les enflamment. Cette chaleur artificielle et ces vibrations destructrices que je reçois se répercutent ainsi sur l’ensemble de la planète, sur mon corps matériel et sur mes corps subtils, et va accentuer les déséquilibres climatiques engendrés par d’autres phénomènes générés par des actions humaines.

Ne soyez pas étonnés de subir un réchauffement général, mais attention, la poursuite de tels comportements pourrait transformer l’ambiance de votre sol en un désert brûlant et inhospitalier à votre survie matérielle. Ne laissez pas ces choses arriver, il est encore temps de réparer les dégâts! Pour ma part je fais en sorte de résorber un maximum de pollutions en les régénérant en moi-même, mais maintenant l’afflux dépasse mes propres possibilités. Certains coups seront très longs à cicatriser, certains polluants seront très longs à disparaître.

Je vous demande de cesser de vous occuper de vos petits ego, de vos petits intérêts, je vous demande de reconsidérer les effets visibles et subtils de vos technologies, et de faire des efforts pour modifier les très mauvaises habitudes de comportement de la plupart d’entre vous. La Nature est en mauvaise posture et a besoin que vous vous en occupiez d’urgence. Il ne tient qu’à vous que cette planète vous donne tout ce dont vous avez besoin, et sans inconvénient aucun.

Croyez-vous la Vie, le Cosmos et moi-même suffisamment inconscients pour accepter toute cette masse d’êtres incarnés ici sans vous donner les moyens de vivre dans l’abondance et la sécurité? Non, si vous n’avez pas cela, cherchez en donc la cause en vous-mêmes. Et ne dites surtout pas qu’il n’y a pas de moyens de faire autrement. Vous avez, vous aussi tout ce dont il vous faut pour modifier vos conditions de vie, et à une échelle planétaire. Il faut pour cela modifier votre psychologie de vie et diminuer l’attrait pour les différentes possessions matérielles irraisonnées que vous voulez acquérir.

Il est vrai qu’un nombre croissant d’individus prennent conscience de la gravité de la situation et commencent à agir efficacement. A ceux-là et aux autres je dis et le répéterais : Commencez à travailler la main dans la main, les uns avec les autres, au-delà des intérêts divergents, et des différences. Vous pouvez, et je vous recommande de le faire, travailler aussi sur des plans plus subtils. Établissez une chaîne d’Amour, envoyez de la Lumière dans tous les endroits qui en ont besoin, sans en oublier aucun, et chaque fois que vous vous déplacez, agissez consciemment.

Chaque être qui ouvre son canal psychique vers la terre ouvre en même temps une porte pour les autres car vous êtes tous reliés. Lorsqu’un être reçoit une information et qu’il prend conscience de cette information en lui-même, il la transmet automatiquement, elle se diffuse alentours comme une onde concentrique, elle va toucher un être, puis un autre, puis un autre encore, et ainsi de suite. Prendre conscience et diffuser, voici un travail à la portée de chacun de vous, même individuellement. Et si vous avez la possibilité de constituer des groupes d’action ou d’émissions, sachez que la transformation ira plus vite car les égrégores positifs seront plus puissants.

Pensez à moi chaque jour, agissez pour moi chaque jour, vous agirez également pour vous-mêmes. Je vous porte en moi à chaque instant. »

Je ne pus rester plus longtemps immobile après ce contact car mes membres étaient engourdis par le froid. C’est donc en marchant à grandes enjambées que je réfléchis, avec ma compagne, à ce que nous venions de recevoir. Le ton me semblait pathétique. Je n’avais rien appris de nouveau techniquement, mais je pris conscience encore plus de la gravité et de l’urgence du travail à accomplir.

Il est vrai que je me sentais bien seul, bien petit et bien démuni devant l’énormité de la tâche à accomplir. Mais je savais que les bonnes volontés s’additionnent, même à distance, même sans se connaître. Je décidais néanmoins d’alerter mes amis et autres personnes au gré de mes rencontres, et de porter témoignage de la vie et de la conscience de Gaïa, même au risque de faire sourire.


Retranscrit par Serge-Reiver, Gaïa à travers Oriane, 1991
Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l’intégralité du texte et en citant sa source : www.aventureceleste.com ; Republié par Eveilhomme.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s